AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Don't run away from me - ft Elliot

    le Ven 3 Mai 2019 - 18:02


    Le garçon, de retour de l'arène et armé jusqu'aux dents, soupira longuement en passant devant la forge des Hephaïstos. Le chagrin qui le rongeait depuis le départ de Cal s'était atténué, mais il ne pouvait pas s'empêcher de sentir son cœur et sa gorge se serrer en pensant à lui. Il lui manquait, tout bêtement.

    Depuis le désastreux rendez vous avec Cal, Samael n'avait pas recroisé Elliot, ou du moins il l'avait entraperçu quelques secondes sans pour autant être certain que c'était lui, comme si le grec le fuyait. Samael se doutait bien qu'il culpabilisait encore pour cet incident, et ne savait pas quoi faire pour l'aborder, et encore moins pour l'aider à passer au dessus de ça. Son aide ne serait peut être pas la bienvenue d'ailleurs.

    Mais au moins pour Cal, il se devait d'essayer. Et puis il avait développé une certaine affection pour le fils d'Appolon au fil du temps passé à l'arène. Alors quand enfin, il croisa son regard, il replia son bouclier et le raccrocha autour de son cou. Sa gorge se noua à nouveau. Encore un souvenir de Cal. Il ravala la douleur au creux de son ventre et se dirigea vers Elliot tout en actionnant le mécanisme de son épée pour la transformer en javelot, sur lequel il s'appuyait pour marcher, éreinté par son entraînement.

    Depuis que Cal était parti, Samael n'avait fait que s'entraîner, encore et encore, noyant sa peine dans les affrontements. Déçu de ne pas avoir pu croiser le fer avec cette fameuse Alexis, elle aussi partie au Camp Jupiter, il s'était retourné vers les autres grecs, surtout les enfants d'Ares. Il n'avait pas grand mal à les battre, mais aujourd'hui, il avait perdu, déconcentré par ses préoccupations. Kida avait disparu. Sans laisser de trace, pas de mots, ni à Seraphina ni à lui, ce qui n'était pas dans ses habitudes et confirmait l'hypothèse des enlèvements. Grecs et romains confondus, un certain nombre d'entre eux manquaient à l'appel.

    Les sourcils froncés et le visage soucieux, il aborda enfin Elliot et tâchant de se détendre, il lui sourit :

    " Elliot. Comment vas tu depuis la dernière fois ? "

    Il voyait à son regard que lui aussi était préoccupé. Tapotant nerveusement son javelot, il attendit la réponse du grec. Peut-être en savait-il plus que lui, peut-être pas. Dans tous les cas, les deux garçons avaient besoin de soutient. Alors Samael serait là, s'il était le bienvenu.




    Don't run away from me - ft Elliot J5xy

    Don't run away from me - ft Elliot Qisa

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Ven 3 Mai 2019 - 22:26

    Après sa rencontre avec Kida, Elliot se sentait un peu mieux, il avait une sorte de modèle à suivre, un but éventuel pour le futur, et un peu plus confiance en lui. Puis Kida disparu, et avec elle tout ce qu’elle avait apporté, ou presque. Elliot s’efforçait toujours de garder ses paroles en tête, de se dire qu’elle ne pouvait pas disparaître éternellement, pas elle, qu’elle reviendrait, que tout allait s’arranger, et que pendant son absence, il ne pouvait simplement pas se laisser aller. Alors il se levait malgré tout le matin, et il s’entraînait, plus ou moins. En vérité il passait plus de temps à se renseigner comme il le pouvait sur la Nouvelle-Rome, et un peu sur le Camp Jupiter, qu’à vraiment s’entraîner au combat.

    Lors de son dernier entraînement, Elliot avait repéré un endroit légèrement enfoncé sur son bouclier, et il préférait éviter que ça ne s’aggrave, alors il était parti en direction de la forge. D’abord, il fut surpris de ne pas y trouver Cal, avant de se souvenir qu’il était parti au Camp Jupiter, comme beaucoup d’autres. De toutes façons, Elliot ne savait toujours pas vraiment comment agir avec Cal ou Samael, et avait tendance à éviter le romain lorsqu’il le voyait.

    Un autre enfant d’Héphaïstos s’occupa de régler le léger problème du bouclier d’Elliot en quelques coups de marteau, et il put enfin sortir de cette fournaise, pour tomber nez à nez avec la personne qu’il ne voulait justement pas voir. Dans une telle situation, il pouvait difficilement détourner le regard et faire comme s’il ne l’avait pas vu, d’autant que Samael avait décidé de lui adresser la parole, de la pire des manières. Comment vas-tu depuis la dernière fois ? Il y avait dans ces quelques mots banals un arrière-goût d’hypocrisie. Comment allait-il, depuis la dernière fois, la fois où il lui a explosé le nez, la fois où il l’a agressé sous prétexte que ses émotions étaient légèrement amplifiées par Andrew ? Il n’allait pas bien. Pas mieux. Presque, mais pas tout à fait. Pourtant, Elliot força un sourire. Comment réagirait Kida ? Son cœur se serra en pensant à la disparue. Mais elle ne le montrerait sûrement pas. Alors il souriait, doucement, sans pour autant être capable de soutenir le regard de Samael. C’était encore trop tôt pour ça.

    C’est plutôt moi qui devrais te poser la question, que je sache, mon nez n’a pas souffert.

    Il avait tenté un peu d’humour, comme pour détendre l’atmosphère, sans pour autant être vraiment sûr de lui-même, trahissant son anxiété en jouant avec sa bague. Son sourire se faisait un peu plus avenant. Que pouvait-il dire d’autre ? J’ai rencontré ta Centurion juste avant qu’elle disparaisse, elle est sympa. Tu as des nouvelles de Cal ? Rien ne semblait vraiment fonctionner.

    Tu comptes participer aux recherches ?

    Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais ça lui semblait être le seul sujet de conversation valable. La seule chose qui les liait un tant soit peu en ce moment, en tous cas depuis qu’ils ne fréquentaient plus l’arène aux mêmes heures, en grande partie parce qu’Elliot prenait soin de l’éviter.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Sam 4 Mai 2019 - 21:59

    Samael cessa de tapoter le manche de son javelot lorsqu’Elliot lui répondit. Une tentative d’humour, teintée de culpabilité et de remords. Son sourire ne masquait pas ce que son regard disait, avant qu'il ne baisse les yeux. Il ne put s’empêcher de se sentir triste pour son camarade et aurait voulu pouvoir le prendre dans ses bras pour lui dire ça va, ça va. Les mains nerveuses du grec s’agitaient autour de sa bague.

    "Mon nez va très bien, t’en fais donc pas pour ça, Elliot, vraiment."

    Il lui saisit la main, l’empêchant de tripoter sa bague, la pressa doucement, puis la relâcha. Il savait qu’Elliot avait un certain besoin d’espace vital et ne voulait pas trop s’imposer. Mais c’était le seul geste rassurant qu’il pouvait avoir sans franchir les limites du fils d’Appolon. Sa phrase suivante le heurta comme un coup de poing en plein dans l’estomac, lui coupant la respiration.

    Tu comptes participer aux recherches ?

    Soudain, le visage de Samael se décomposa. Kida l’avait prit sous son aile, l’avait formé, l’avait rendu endurant, déterminé, combatif, elle avait fait de lui le guerrier qu’il était aujourd’hui. Il lui devait tellement, il la considérait comme une grande sœur, sa Centurionne, elle qui avait tant fait pour sa cohorte, elle qui avait tout donné pour sauver les rescapés, les faibles, les blessés. Kida donnait toujours tout ce qu’elle avait pour les autres, et il l’admirait et l’aimait pour ça.

    Savoir qu’elle avait disparue sans laisser de traces le heurtait profondément. Il avait entendu parler de ces créatures présentes dans le labyrinthe, il ne savait pas ce qu’elles étaient, ni ce dont elles étaient capables, mais une chose était sûre. Il n’allait pas rester là les bras croisés à surveiller des enfants. D’autres que lui en seraient parfaitement capable.

    "Kida est mon amie. Ma Centurionne. Une sorte de grande sœur, si tu veux. Elle m’a aidé à devenir celui que je suis aujourd’hui. Je ne la laisserai pas tomber, jamais. Je participerai aux recherches, bien entendu. Je ne sais pas ce qu’elle endure en ce moment même, j’espère juste qu’elle est…"

    Vivante. Indemne. Il n’eut pas la force de continuer sa phrase, et ses mots se perdirent au bout de ses lèvres, les larmes envahirent ses yeux. Il avait perdu Cal, et maintenant Kidaria. Cette douleur était insupportable, mais la colère envers son ravisseur était encore plus forte. Un air féroce prit forme sur son visage.

    "Sois certain que je donnerai tout mon monde pour la retrouver. Quelle que soit la personne qui l’a enlevée, elle payera cher. Très cher. Mais elle nous reviendra, j’en suis certain. Je ne peux pas me permettre d’échouer. Avec Seraphina, on fera tout notre possible."

    Il planta la pointe de son javelot dans le sol, essuya ses larmes et posa sa main sur l’épaule d’Elliot, un geste doux, se voulant rassurant, et de son autre main, il releva légèrement le menton du garçon pour le regarder dans les yeux.

    "On la retrouvera. Elle et les autres. "

    Il caressa d’un contact plus appuyé le bras du fils d’Appolon avant de retirer sa main. Pas trop de contact. Samael avait – égoïstement, peut-être – besoin d’une présence amicale. Il y avait bien Seraphina, avec qui il s’entendait nettement mieux qu’à leur arrivée à la Colonie, mais c’était différent. Si Samael avait le cœur brisé et la boule au ventre depuis le départ des deux personnes qui lui étaient le plus cher, Elliot, lui, semblait avoir l’âme abîmée par le poids d’un fardeau trop lourd, comme s’il portait le monde à bout de bras depuis des années. Son regard parlait pour lui, et il voulait lui faire comprendre que s’il le voulait bien, Samael pouvait être un ami.

    "Tu n’es pas seul, Elliot. Du moins, tu n’as pas forcément besoin de l’être. Je suis là si tu en as besoin où envie. Pas forcément tout de suite, si tu as besoin d’être seul un moment, mais tu peux compter sur moi."


    Don't run away from me - ft Elliot J5xy

    Don't run away from me - ft Elliot Qisa

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Dim 5 Mai 2019 - 21:19

    Finalement, Samael avait bien plus à dire que de juste parler de la pluie et du beau temps. Elliot était touché qu’il se soit ouvert à ce point après une simple question. Il commençait à se dire que, peut-être, ils pourraient reprendre leur amitié là où ils l’avaient laissée, quelques semaines plus tôt. Entendre la voix de son ami faiblir en évoquant le sort de Kidaria lui rappela ses propres souvenirs qu’il partageait avec la centurion. Ils étaient certes bien moins nombreux et bien moins importants, mais Elliot pouvait facilement imaginer à quel point cette fille pouvait être importante pour ses légionnaires, ses amis.

    La mention de Seraphina pris Elliot de court. Il ne s’attendait pas à ce qu’il en parle, ce qui était stupide. Il savait que la romaine avait changé depuis la première fois qu’il en avait entendu parler. Depuis la première fois qu’Alexis l’avait rencontrée, en fait. Il l’avait déjà vue à l’arène, aidant de jeunes grecs, ou se battant contre d’autres plus expérimentés. Une fois, il avait même assisté de loin à l’un des cours qu’elle avait donné aux côtés de Samael. Si les deux ne semblaient pas exactement être les meilleurs amis du monde, ils avaient l’air assez proches, mais surtout liés par leur centurion. C’était normal qu’ils comptent tous deux la retrouver.

    Le lien entre Samael et Kidaria se fit plus clair encore lorsque le jeune homme posa une main sur l’épaule d’Elliot, et l’autre sur son menton. Silencieusement, il se demanda si tous les romains étaient aussi tactiles, ou si c’était un truc de la seconde cohorte. Il ne le repoussa pas pour autant. Le contact de Samael avait quelque chose de rassurant, après toutes ces semaines à l’éviter. Il y avait aussi une certaine sagesse dans son regard. Elliot fut cependant rassuré en le voyant s’écarter légèrement. Puis les paroles prononcées par Samael firent étrangement écho à celles de Kidaria, et Elliot eut envie de parler d’elle, sans vraiment savoir si c’était la bonne chose à faire, ou s’il devait parler d’autre chose pour détendre l’atmosphère.

    Merci, Samael. Tu sais, j’ai rencontré Kida. Juste avant sa disparition. Et ce qu’elle m’a dit ce soir-là, c’était globalement ce que tu viens de me dire. C’est une bonne personne, et je suis sûr qu’on la retrouvera, surtout si tu fais partie du groupe de recherche.

    Elliot parvint à dresser un sourire sur son visage. Mais il ne pouvait pas juste rester immobile à parler avec Samael, alors d’un geste du bras, il l’invita à marcher avec lui. Marcher où ? Partout et nulle part à la fois. L’important était plus de marcher ensemble que de marcher vers un endroit en particulier.

    Je sais pas trop si ça peut t’aider, mais quand on a parlé, Kida t’a mentionné. Il paraîtrait que tu es le plus adorable des romains. Et je suis prêt à parier qu’elle est pas loin de la vérité.

    Il ne savait pas vraiment si cela aiderait Samael, mais assez égoïstement, ça l’aidait, lui, de parler d’elle. Il n’avait pas encore eu l’occasion de mentionner leur rencontre à qui que ce soit, tous ses amis proches étant soit au Camp Jupiter, soit morts. Mais il ne devait pas penser à cela. Pas maintenant.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Dim 5 Mai 2019 - 22:43

    "Merci, Samael. Tu sais, j’ai rencontré Kida. Juste avant sa disparition. Et ce qu’elle m’a dit ce soir-là, c’était globalement ce que tu viens de me dire. C’est une bonne personne, et je suis sûr qu’on la retrouvera, surtout si tu fais partie du groupe de recherche."

    Samael rendit son sourire à Elliot, le visage plus doux. En effet, Kida était une bonne personne. Elle est une bonne personne. Il refusait de penser à aller au passé, et pourtant, il avait un mauvais pressentiment. Pour autant, il n’en fit pas part au grec et se contenta de le suivre lorsqu’il l’invita à marcher avec lui, masquant ses émotions négatives.

    "Je sais pas trop si ça peut t’aider, mais quand on a parlé, Kida t’a mentionné. Il paraîtrait que tu es le plus adorable des romains. Et je suis prêt à parier qu’elle est pas loin de la vérité."

    Son cœur se serra à nouveau lorsque le nom de Kida fut évoqué et sa vue se brouilla un instant avant qu’il ne réponde sur le ton de la plaisanterie :

    "C’est pas qu’elle n’est pas loin de la vérité, c’est surtout qu’elle a totalement raison."

    Un sourire se dessina sur son visage, illuminant un peu son regard terni par la tristesse, puis il regarda Elliot. S’il avait rencontré Kida, elle l’avait marqué. Elle marquait toujours les esprits, elle avait un don pour remonter le moral des troupes qui était absolument indéniable. Elliot ne dérogeait pas à cette règle. Il ne savait plus quoi dire à son sujet. Elle avait disparue, et il avait terriblement peur de ce qu’elle pouvait avoir subi. Était-elle avec les autres ? Était-elle seule ? Était-elle saine et sauve ou était-elle blessée ? Tant de questions lui taraudaient l’esprit, et il se retrouvait incapable de penser à autre chose. Alors il enchaîna rapidement :

    "Mais honnêtement je pense que c’est plutôt elle la romaine la plus adorable du Camp Jupiter. Elle a un don, agaçant parfois, à tout rendre beau, positif. C’est tellement rare, c’est une perle…"

    Il marqua une pause avant de reprendre d’un ton plus sérieux :

    "Je ne rêve que d’une chose – ou deux, si on compte Cal – ,c’est d’écraser la pourriture qui l’a enlevée. Je ne sais pas comment ma cohorte va tenir sans elle, sincèrement, ils sont tous paniqués à l’idée qu’elle soit… ben… morte. On refuse l’idée en bloc, mais c’est une probabilité qu’on doit tout de même prendre en compte, tu comprends ? Il faut qu’on s’organise, qu’on continue à vivre, qu’on se prépare à tuer cette enflure surtout, et récupérer des corps, dans le pire des cas."

    Il secoua la tête, il n’arrivait pas à croire qu’il puisse évoquer aussi froidement un sujet aussi délicat. Et il était terrifié par l’idée que son père ait pu cueillir l’âme de ses camarades disparus. Pourtant, il allait falloir tenir sans céder. Il avait peur, vraiment peur, et si avec Sera, il n'avait eu besoin que d'un seul regard pour se mettre d'accord avec elle, ça n'avait pas la même valeur que des mots partagés. Parler de ça le soulageait un peu.

    Il soupira longuement avant de diriger son regard sur Elliot, qui devait sûrement avoir le moral totalement sapé par ces paroles, et se mordit l'intérieur de la joue. Il n'avait pas besoin de ça.

    "Excuse moi, je suis juste... Fatigué. Je dis n'importe quoi."


    Don't run away from me - ft Elliot J5xy

    Don't run away from me - ft Elliot Qisa

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Dim 5 Mai 2019 - 23:07

    Elliot fut dans l’obligation de rire doucement lorsque Samael lui répondit avec humour. Finalement, c’était lui qui tentait de détendre l’atmosphère. Mais honnêtement je pense que c’est plutôt elle la romaine la plus adorable du Camp Jupiter. C’est une perle… Elliot n’avait pas les mots pour exprimer à quel point il était d’accord avec lui, alors en guise de réponse, il se contenta d’hocher les épaules et de sourire à Samael de manière entendue, comme pour lui signifier qu’il n’en pensait pas moins. C’était vrai, Kida avait réellement marqué l’esprit d’Elliot en une simple soirée. Lorsqu’il se rappelait de leur rencontre, de leur discussion, ça lui faisait l’effet d’un rêve, comme si tout n’avait été que l’illusion parfaite que lui avait envoyé son cerveau pour qu’il se sorte les doigts du cul.

    Pourtant, ce que Samael dit ensuite glaça le sang d’Elliot. Ses paroles étaient emplies d’une froideur, d’une haine hors du commun. Mais aussi et surtout de peur, la peur de perdre son mentor, celle qui lui avait appris tant de chose. Et pourtant, ce qu’il disait était aussi empli de vérité, de la dure réalité. Oui, ils devraient apprendre à s’organiser sans elle dans le pire des cas. Elliot ne pouvait qu’espérer que le pire des cas n’arriverait jamais. Et pour une fois, il était prêt à prendre les armes pour aider. Kida était si importante pour tant de gens. Pour Samael. Pour lui-même.

    Excuse-moi, je suis juste... Fatigué. Je dis n'importe quoi. À ce moment précis, Elliot se répéta cette phrase qu’il évitait depuis quelques jours. Que ferait Kidaria ? Kidaria, dans une situation comme celle-là, prendrait son ami dans ses bras et lui dirait que tout irait bien, qu’il avait le droit de penser comme il le faisait. Probablement. C’est en tous cas ce que décida de faire Elliot, qui s’arrêta et enserra Samael, doucement, sans le brusquer.

    Je vais te dire un truc qu’un bon ami m’a dit il y a littéralement une minute. On la retrouvera. Et tout se passera bien. Pourtant, tu as le droit de penser comme tu le fais. Tu es quelqu’un de fort, et se préparer à tous les éventuels scénarios montre que tu as la tête sur les épaules. Quand Kida sera de retour et qu’elle sera Préteur, tu feras un excellent Centurion.

    Elliot n’avait aucune idée de si c’était seulement possible, n’y connaissant rien à la structure sociale du Camp Jupiter, mais à l’entendre, Samael était quelqu’un qui avait la tête sur les épaules, et qui semblait capable de gérer des troupes, si tant est qu’il puisse avoir une épaule sur laquelle pleurer lorsque rien n’allait. En temps normal, cette épaule devrait être Cal, sans aucun doute, mais Elliot devrait faire l’affaire en attendant.

    Si t’as besoin d’aide pour quoi que ce soit, je suis là, tu sais. Je te dois au moins ça.

    Il avait prononcé cette phrase dans un murmure, mais il savait que Samael l’avait entendu. Ils étaient actuellement trop proches pour que ce ne soit pas le cas. Elliot ne savait pas exactement combien de temps il devait continuer de tenir Samael dans ses bras, mais il comptait bien le faire autant de temps de nécessaire. Jusqu’à ce que le romain juge qu’il n’en avait plus besoin.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Lun 6 Mai 2019 - 23:34

    Son monde semblait être en train de s’écrouler. Aujourd’hui était une journée particulièrement rude pour Samael, pourtant la présence d’Elliot avait quelque chose de réconfortant. Mais ça ne suffisait pas, ça ne suffisait pas pour empêcher les larmes couler sur son visage, ça ne suffisait pas à faire taire son chagrin, ni à mettre sa colère en sourdine, ça ne suffisait plus, et Samael était fatigué. Alors quand Elliot le prit dans ses bras, doucement, presque avec tendresse, il se laissa aller.

    Je vais te dire un truc qu’un bon ami m’a dit il y a littéralement une minute. On la retrouvera. Et tout se passera bien. Pourtant, tu as le droit de penser comme tu le fais. Tu es quelqu’un de fort, et se préparer à tous les éventuels scénarios montre que tu as la tête sur les épaules. Quand Kida sera de retour et qu’elle sera Préteur, tu feras un excellent Centurion.

    Samael esquissa un sourire ironique tandis qu’il avait le visage enfoui dans le cou d’Elliot et le serra plus fort. Si Kida revenait. Personne ne savait ce qui lui était arrivé. Il aurait aimé que Cal soit là, lui aussi. Mais Cal était partit, laissant dans son sillage un arrière-goût d’amertume, et ses larmes coulèrent de plus belle.

    Si t’as besoin d’aide pour quoi que ce soit, je suis là, tu sais. Je te dois au moins ça.

    Il prit le temps d’inspirer jusqu’à ce qu’il retrouve une respiration plus calme, jusqu’à ce que les sanglots cessent, jusqu’à retrouver un peu de lucidité. Il savait le contact physique gênant pour le grec, et ne pouvait pas se reposer éternellement sur lui, mais il prit tout de même son temps pour se remettre de ses émotions. Il inspira une dernière fois avant de se décoller d’Elliot et de quitter son odeur si rassurante.

    Merci. Vraiment, merci. Et euh… Désolé pour ça…

    Il désigna l’encolure de son t-shirt, désormais trempée de larmes, avant d’essuyer ses yeux brûlants et rougis. Il hoqueta de rire avant de se reprendre. Depuis quand un potentiel centurion pleurnichait dans les bras d’un grec, aussi séduisant fut-il ? Il secoua la tête, l’air misérable et ramassa son javelot tombé au sol. Il devait se rattraper, ne pas laisser cette sale image de lui prendre le pas sur qui il était vraiment.

    Ça te dirait d’aller boire un verre à la taverne de Dionysos ? L’ambiance est sympa en général. Ca nous changera un peu les idées, il faut s’aérer l’esprit de temps en temps.

    Il esquissa un sourire. Imaginer Elliot sous l’influence de l’alcool l’amusait. Il ne savait pas à quoi s’attendre de la part de ce garçon si mystérieux, mais il savait d’avance qu’il n’aurait pas l’alcool mauvais, alors sans attendre une vraie réponse de sa part, il se remit en marche en l'entraînant avec lui.


    Don't run away from me - ft Elliot J5xy

    Don't run away from me - ft Elliot Qisa

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Mar 7 Mai 2019 - 14:48

    Elliot sentait les larmes de son ami couler sur son T-shirt, mais au lieu d’être triste pour Samael, il était rassuré. Il se sentait bien, comme s’il retrouvait une partie de ce qu’il aimait temps : aider ses amis à supporter les moments difficiles. Finalement, il lui en fallait peu pour retourner à ses origines. De la même façon que ces larmes étaient rassurantes pour Elliot, elles étaient aussi terrifiantes, lui rappelant qu’il ne pourrait peut-être jamais quitter son rôle de protecteur. Et quel protecteur. Mais il n’avait pas le temps de penser à tout cela. Pas le temps de penser au fait que si le moindre problème arrivait à un être cher, il serait prêt à tout lâcher pour aller l’aider, justement parce qu’un être cher avait besoin d’aide en ce moment. Quelle ironie.

    Plusieurs minutes passèrent durant lesquelles Samael reprenait contenance avec difficulté. Elliot avait tout son temps, de toutes façons, alors il ne pressa rien, et attendit sagement que le romain fasse le premier pas et rompe l’étreinte de lui-même. Finalement, une dernière inspiration, et les deux étaient séparés, non sans avoir laissé en souvenir un col de T-shirt humide, que Samael n’oublia pas de faire remarquer, s’en excusant. Comme s’il avait besoin de s’excuser pour ça. Le regard d’Elliot parlait mieux que tout ce qu’il aurait pu dire, signifiant bien à son ami qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur.

    La proposition de Samael ne manqua pas d’étonner Elliot. Lui-même n’était jamais allé dans le sous-sol de la cabane de Dionysos, mis à part pour aller y chercher un de ses demi-frères qui aurait un peu trop abusé. Il n’avait jamais bu une goutte d’alcool, et se demandait bien s’il pouvait supporter ne serait-ce qu’un verre. Pourtant, Samael n’avait pas attendu sa réponse, comme s’il allait forcément accepter, et Elliot n’avait pas la force de lui résister. Pas en repensant à l’état dans lequel il était quelques secondes plus tôt. Si Samael en avait vraiment besoin, alors soit, il l’accompagnerait. Il n’aurait qu’à faire attention à ne pas boire plus d’un verre, par politesse.

    S’aérer l’esprit en s’enfermant dans un sous-sol où l’air lui-même doit être alcoolisé, quelle merveilleuse idée.

    La remarque d’Elliot ne cachait pas vraiment ses doutes quant à l’idée de Samael, tout en étant lancée de manière assez ironique pour montrer qu’il ne s’y opposait pas totalement. Fort heureusement, pour y arriver, il leur fallait traverser la colonie entière, ce qui avait l’avantage de permettre à Elliot de prendre un peu de temps pour se préparer au pire.  

    Je devrais peut-être te prévenir. Je sais pas comment ça se passe chez vous, mais personnellement j’ai jamais touché à l’alcool, alors si je commence à être chelou, hésite pas à me faire tomber dans les pommes. Genre, vraiment.

    Un rire nerveux s’échappa de sa gorge. Il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’il pouvait se passer, et avait peur d’imaginer le pire scénario possible. Pourtant, il savait qu’il n’avait rien à craindre. Il irait avec Samael, qui était quelqu’un de responsable, et s’en tiendrait à un seul verre. Alors pourquoi ce sentiment de malaise ne voulait pas le quitter ?

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Mar 7 Mai 2019 - 15:40

    S’aérer l’esprit en s’enfermant dans un sous-sol où l’air lui-même doit être alcoolisé, quelle merveilleuse idée.

    La réflexion sarcastique d’Elliot eut pour effet de faire sourire Samael d’une oreille à l’autre. Le pauvre n’avait probablement jamais pris une seule cuite de sa vie, ni même touché à une boisson alcoolisée. Serait-il un peu stressé à l’idée de franchir ce pas ? La suite de ses propos confirma ce qu’il pensait :

    Je devrais peut-être te prévenir. Je sais pas comment ça se passe chez vous, mais personnellement j’ai jamais touché à l’alcool, alors si je commence à être chelou, hésite pas à me faire tomber dans les pommes. Genre, vraiment.

    Un rire saccadé sortit de la bouche d’Elliot, et le romain éclata de rire à son tour. Il était si pur, si innocent, si sérieux. Il était temps qu’il se détende un peu, qu’il ne pense à rien de néfaste, qu’il fasse de nouvelles rencontres, ou en tout cas qu’il apprenne à connaître les gens d’une manière différente. Et on pouvait faire confiance à Silas pour ça. Il n’y avait pas forcément besoin de boire beaucoup, juste une pinte ou deux peut-être.

    "Elliot Wainford, aurais-tu peur qu’un verre d’alcool te rende aussi étrange ? En général on prend un premier verre en étant méfiant, puis on en prend un deuxième parce que ok c'est pas si mauvais, un troisième si tu tiens bien, puis tu vas te coucher. Et t'auras passé une bonne soirée à rire. Mais d’accord, tu peux compter sur moi."

    Samael lui adressa un sourire entendu et il s’avança sur le chemin menant à la cabane de Dionysos. Si Elliot devait boire quelque chose, ce ne serait certainement pas de la bière, qui serait sans doute bien trop amère à son goût. Non, il lui fallait quelque chose de plus sucré, de plus doux. Un cocktail serait sans doute bien plus approprié.

    "Si tu veux un conseil, prends un sex on the beach. Pas trop fort, doux, et on ne sent pas trop l’alcool derrière. Je pense que ça te plaira mieux qu’une bière blonde traditionnelle. N’essaye pas le vin, c’est particulièrement traître. Bois de l’eau après chaque verre, dans le cas où ça te plairait plus que ce que tu crois."

    Il atteignit enfin la porte de la Cabane de Dionysos, observa Elliot des pieds à la tête, un sourire aux lèvres et tira sur la poignée tout en sortant des drachmes de sa poche.

    "T’inquiète pas, tout va bien se passer, je suis là et je repars pas sans toi."


    Don't run away from me - ft Elliot J5xy

    Don't run away from me - ft Elliot Qisa

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Don't run away from me - ft Elliot Empty Re: Don't run away from me - ft Elliot

    le Mar 7 Mai 2019 - 23:07

    À la question “Elliot Wainford, aurais-tu peur qu’un verre d’alcool te rende aussi étrange ?”, la réponse était bien évidemment oui. Elliot s’était vu frapper deux de ses amis sous l’emprise d’un pouvoir qu’il ne comprenait pas, et il était prêt à mettre à mort celui auquel il était actuellement en train de parler. Il était raisonnable de penser qu’un autre pouvoir inconnu – celui de l’alcool - pouvait avoir des effets tout aussi néfastes sur le mental d’Elliot. Il avait beau avoir repris un brin de confiance en lui-même depuis ses discussions avec Kida puis Samael, ses doutes quant à sa capacité à être une bonne personne restaient présents, enfouis dans ses pensées.  

    Pour autant, les explications de Samael sur le protocole à suivre lorsque l’on va boire un coup entre amis, ainsi que sa promesse de veiller sur Elliot dans le pire des cas l’aida à se sentir un peu mieux, et il n’eut pas le cœur d’exprimer ses doutes à voix hautes. Qu’allait-il dire de toutes façons ? J’ai peur que si je bois une goutte d’alcool je te pète le nez une nouvelle fois ? Pas la meilleure manière pour passer une bonne soirée avec un ami. Alors Elliot se contenta de rendre son sourire à Samael, et de continuer de marcher.

    Tandis qu’ils se rapprochaient de plus en plus du lieu tant redouté, Samael continuait à donner des conseils sur les différentes choses à faire pour que la soirée se passe convenablement. De ce qu’Elliot savait de la biologie, son conseil de boire de l’eau semblait être logique, alors il décida que le reste des explications devaient l’être aussi, même s’il n’y connaissait rien. Ils passèrent ensemble derrière l’amphithéâtre et arrivèrent au niveau du bar. T’inquiète pas, tout va bien se passer, je suis là et je repars pas sans toi. Ces mots étaient exactement ceux qu’Elliot avait besoin d’entendre avant d’entrer dans la bâtisse.  

    T’as intérêt à tenir parole, sinon mon bouclier retrouvera le chemin vers ton nez, tu vas voir.

    Il ne se pensait pas capable de rire sur ce sujet, et pourtant, il y parvint. Il passa donc le seuil avec un sourire moqueur sur les lèvres, en compagnie d’un homme qu’il était heureux de pouvoir considérer à nouveau comme un ami. D'un pas relativement confiant, il se dirigea en direction de la trappe qui menait au deuxième sous-sol, et dont l'accès était réglementé. Les deux jeunes hommes n'eurent aucun problème à y descendre, et parvinrent dans une salle remplie de musique et d'effluves d'alcool. Elliot se sentait déjà peu à sa place. En arrivant au niveau du bar, et au moment de commander, il se tourna vers Samael.

    "J'ai déjà oublié ce que tu m'avais dit de prendre... Ça te dérangerait de commander pour moi aussi ?"

    Ce faisant, il sorti quelques drachmes, n'ayant absolument aucune idée du prix que coûtait l'alcool ici. De toutes façons, ce n'était pas comme s'il les utilisait pour grand chose, à part s'acheter de temps en temps un nouveau t-shirt orange à la boutique de la colonie.

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum