AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion
    Après les événements de la semaine dernière, Elliot avait du mal à se regarder en face, ou même à se trouver en compagnie d’autres gens. Il avait un peu négligé ses devoirs à l’arène. Totalement négligé en vérité, il avait arrêté de venir aider les débutants. Comment pouvait-il se montrer là-bas alors qu’il ne savait pas lui-même s’il était réellement stable, sain d’esprit ? Alors il avait passé la semaine au stand de tir à l’arc. Il voulait sortir de la colonie, s’éloigner de tout cela, de toutes cette atmosphère, de tout ce qu’il pourrait détruire s’il s’énervait encore une fois. Il lui fallait prendre une quête, mais avec un bouclier et un lance-pierre, c’était peine perdue. Alors il tirait. Encore. Et encore. Il ne parlait pas aux autres, ça ne servait à rien. Il connaissait les bases, il savait tirer à l’arc, tout ce qu’il lui fallait, c’était s’habituer à la sensation de la corde sous les doigts et à l’arc pour ne pas rater sa cible le moment venu. En tenant une arme dans ses mains, il reniait tous ses principes. Les gens changent.

    Finalement, le jour où certains de ses amis partirent pour le Camp, il se sentait prêt. Plus ou moins. Le matin, il avait choisi sa quête, et il avait passé l’après-midi à chercher des personnes qui pourraient l’accompagner. Il lui fallait deux personnes dont il n’était pas proche. Deux personnes qu’il ne connaissait absolument pas. Il ne pouvait pas mettre en danger la vie de gens auxquels il tenait juste sous prétexte qu’il souhaitait sortir de la colonie pour quelques temps. De plus, le but de son escapade était de s’éloigner de ceux qu’il pourrait blesser, pas de les amener avec lui. Marchant aléatoirement dans la colonie, il avait fini par voir un Romain qui semblait s’ennuyer ferme. Lorsqu’Elliot lui avait proposé de l’accompagner pour une quête à la facilité relative, le Romain, qui s’appelait Kieran, avait assez rapidement accepté. Parfait, plus qu’une personne. La troisième membre de leur équipe s’imposa plus ou moins à lui. Il avait demandé à Chiron une personne qui se débrouillait bien à distance, et celui-ci avait proposé la lieutenante des Chasseresses. Le choix était parfait : celle-ci avait tant d’expérience que l’avoir dans son équipe relevait presque de la triche.

    Le rendez-vous avait été fixé pour le lendemain. Elliot se pointa en avance, équipé de son lance-pierre, sa bague et, pour une fois, d’un arc et d’un carquois. Elvire et Kieran finirent par arriver à leur tour, et Chiron briefa les trois demi-dieux avant de les laisser partir à l’aventure. En passant la limite de la Colonie, Elliot eut un sentiment étrange. C’était la toute première fois en 10 ans qu’il quittait l’enceinte protectrice de la Colonie. La première fois en 10 ans qu’il volait de ses propres ailes. Il tâta les quelques billets que Chiron lui avait passé, et rattrapa les deux autres demi-dieux qui avaient avancé sans lui pendant ces quelques secondes de réflexion.

    Bon alors on a trois choix : soit on prend un taxi, soit l’un d’entre vous sait conduire, et on loue une voiture en ville, soit on se tape une journée de marche pour arriver au Temple.

    Peut-être que penser au transport un peu plus au préalable aurait été une meilleure idée. Enfin, les trois demi-dieux avaient la chance d’avoir une quête se situant dans la ville voisine. En voiture, il leur faudrait à peine moins de deux heures. S’ils trouvaient un taxi, ou si l’un de ses compagnons savaient conduire. Peut-être que cela aurait dû être un critère dans son choix de compagnons. Peut-être.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Quête - Folie au temple d'Arès - Kielvire Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Quête - Folie au temple d'Arès - Kielvire J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro

    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 360
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté
    Dans sa morbide quiétude et son profond ennui, Kieran avait l’impression de se mourir à petit feu. Depuis sa rencontre avec la lieutenante des chasseresses, la vie n’avait plus le même goût. Ce fut sûrement pour cette raison qu’il accepta sans grande cérémonie la proposition alléchante d’un grec. Ça ou alors le regard de braise, animé par une colère profonde, qui émanait du jeune éphèbe. Il s’agissait avant tout d’une mission. Certains prôneraient l’appellation quête mais sans augure ni prophétie, Kieran ne le voyait pas de cette façon. Après quelques banalités échangées, le prénommé Elliot lui donna rendez-vous pour le lendemain. Kieran s’était contenté de hausser les épaules sans grand enthousiasme. Au moins il avait une occupation de prévue pour le lendemain.

    Solan lui donna plusieurs conseils comme : toujours prendre de l’argent sur soi. Et voir si Elvire était disponible pour venir. Kieran, soupirant de lassitude, avait préféré ignorer la dernière remarque. Il n’avait pas vu la lieutenante depuis presque 24 heures – ressenti, une éternité – mais il n’était pas prêt à la revoir de sitôt. Il se devait de se renseigner sur elle, d’obtenir des informations précieuses qui pourraient la mettre mal à l’aise. Qu’avait-elle fait de ses immortelles années ? Avait-elle aimé ? Avait-elle trahi ? Avait-elle toujours eu ce balai coincé bien profondément dans son cul ? Tant de questions, peu de réponse.

    Le lendemain, Kieran était prêt. Il s’était saisi de son arme fétiche, avait pris un poignard et emprunté un bouclier se rétractant en bracelet avec écrit « kawaii » dessus. Il jurait un peu avec son accoutrement de punk, mais au moins il pourrait se protéger en cas d’attaques aériennes. Une fois au point de rendez-vous, Kieran remarqua deux choses : Elliot était divinement beau, encore plus avec cette aura mortelle qui émanait de lui. Quant à la troisième personne prévue pour cette quête, elle était toujours aussi laide et froide. Il s’agissait bien évidement d’Elvire. Un sourire mauvais sur ses lèvres, Kieran arriva pile poil à l’heure devant Chiron.

    Le vieux centaure leur expliqua brièvement la mission. Un temple d’Arès, déguisé en musée d’armements militaires, voyait ses fidèles gardiens – des oiseaux métalliques au nom évocateur – devenir fous. Kieran haussa les épaules : il avait vu Rae devenir folle de rage et il avait survécu à son feu noir. Alors des piafs métalliques, vous y convenez… Peut-être aurait-il dû prendre un briquet ? Ahaha, non n’exagérons rien. Kieran avait toujours un briquet sur lui.

    Une fois le groupe coaché, Chiron s’en alla vaquer à ses occupations de baby-sitter immortel pendant que le trio partit dans l’autre direction. Au bout de quelques secondes, Kieran remarqua qu’Elliot était déjà la traine. Décidément, belle gueule mais peu utile jusque-là. Une fois qu’il les eût rattrapés, le grec apporta tout de suite le problème du transport. Kieran pouvait voir qu’une route se dessinait en bas de la montée et descendit rapidement.

    Au loin, il pouvait apercevoir une voiture venir dans sa direction. Kieran s’avança au milieu de la route et leva son pouce, ayant pris la forme d’une petite fille apeurée. La voiture s’arrêta, le conducteur sortit de sa voiture et se fit assommer par Kieran redevenu lui-même. Puis il prit place sur le siège passager, ouvrit la fenêtre et hurla :

    « Bon, on a pas toute la journée donc bougez votre cul, on va à New York. »

    Kieran n’avait pas le permis, mais cela ne l’empêchait pas de savoir conduire. Depuis pas mal d’années à vrai dire, avant même de savoir qu’il était un demi-dieu. Mais là n’était pas le problème. Le problème était que ces deux acolytes ne faisaient aucun effort pour se bouger le cul.

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum