• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • 150 PP pour : les prédéfinis, les Centurions, les légionnaires de moins de 17 ans, les descendants d'Olympiens
    Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton
    -34%
    Le deal à ne pas rater :
    Hauck Lit Parapluie Dream N Play – jusqu’à 15 kg
    32.99 € 49.99 €
    Voir le deal

    Seraphina Gwynt
    Centurion de la 2e cohorte
    Seraphina Gwynt
    Informations Générales
    Présentation : Caw Caw
    Journal intime : Piou piou
    D-C : Prima - Kyle - Jaden
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 2336
    Messages : 709
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Trade that typical for something colorful - Nicole

    Mar 2 Mar 2021 - 22:57
    Seraphina regarde dans le miroir en resserrant sa tresse. Ses cernes sont évidemment toujours là, mais elles sont devenues une telle habitude qu’elle n’est plus choquée par leur présence. Elle est arrivée à un point où les crèmes d’Elena ne parviennent plus à cacher son manque évident de sommeil. Depuis l’arrivée de Nicole, Seraphina a moins de mal à gérer la cohorte. Elle avait maintenant une alliée compétente faisant aussi de son mieux, et ne comprenant que trop bien le fardeau d’être une nouvelle Centurion. Ce n’était cependant pas suffisant. Sera s’était habituée à ne pas avoir le temps de se reposer, à travailler sans cesse et à sacrifier son sommeil pour ne pas prendre de retard sur ses plannings. Il lui était maintenant terriblement dur de revenir en arrière.

    Encore une fois, ses pensées allaient envers sa cohorte, et envers Olive qui demandait une attention de tous les instants. Elle culpabilisait de s’enfuir, même quelques heures, et d’emporter avec elle l’autre Centurion. Mais elle savait aussi qu’elles avaient toutes les deux besoin d’un temps mort. De plus, cette escapade serait l’occasion de passer un peu de temps ensemble, possiblement d’apprendre à se connaître, pour ainsi devenir plus efficaces encore dans la gestion de leur cohorte. Kaiden et Kida étaient amis et se connaissaient bien, ce qui expliquait que leur duo fonctionnait aussi bien. Bien sûr, il y avait aussi des exemples de Centurions ne pouvant pas se supporter mais parvenant tout de même à faire un travail incroyable. Kieran et Lena en étaient l’exemple parfait. Mais Seraphina avait tendance à émuler ceux qu’elle appréciait, alors elle se détourna vite de cette pensée.

    Une gerbe d’eau sur son visage, et Seraphina tenta d’éloigner toutes ces pensées. Elle n’avait pas souvent le luxe d’avoir du temps libre, il ne fallait pas qu’elle le gâche en étant en retard. Sans plus tarder, elle enfila sa veste – plus là pour protéger ses bras des possibles accrocs avec des branches que pour lui tenir chaud, à l’instar de son pantalon, étant donné le soleil qui frappait le Camp. Elle allait possiblement regretter d’être tant habillée plus tard, mais elle avait toujours espoir que l’ombre des arbres épargnait la forêt de la chaleur cuisante de l’été.

    Quelques minutes plus tard, elle était à la lisière de la forêt. Elle était légèrement en avance, mais ce n’était pas inattendu : Nicole était de garde au tunnel Caldecott avant d’avoir droit à ce temps libre, il lui faudrait donc un certain moment avant d’arriver. Assise à l’ombre d’un arbre, Seraphina utilisait un courant d’air pour se rafraîchir, tout en jouant avec une feuille à l’aide d’un autre. La feuille, encore bien verte, voletait dans les airs, tournant en rond, suivant des circuits plus ou moins aléatoires au gré des envies de Seraphina. Généralement, Sera évitait d’utiliser les courants d’air pour des choses aussi futiles, mais elle avait décidé que cette journée serait sous le signe de la candeur, et qu’elle pouvait bien s’occuper un moment. Il était rare qu’elle se retrouve à attendre sans rien faire, et son cerveau n’était absolument plus habitué à se reposer.

    Finalement, ce fut le bruissement de l’herbe à quelques mètres d’elle qui alerta Seraphina en premier. En tournant la tête, elle put voir que Nicole était enfin arrivée – bien après Seraphina certes, mais aussi bien en avance par rapport à ce qui avait été prévu. D’un bond propulsé par un micro-courant d’air, Seraphina se releva pour faire face à sa co-Centurion.

    « Tu sais, c’est marrant. Avec toutes ces années, je n’ai jamais vraiment eu la curiosité d’explorer la forêt. J’espère qu’on ne va pas se perdre. »


    Trade that typical for something colorful - Nicole Yoxo

    Trade that typical for something colorful - Nicole 3r02

    Trade that typical for something colorful - Nicole NzE3dW9

    Trade that typical for something colorful - Nicole Vfds

    Trade that typical for something colorful - Nicole 67bp

    Trade that typical for something colorful - Nicole Cglz

    Trade that typical for something colorful - Nicole ACDJIHU
    Nicole Paterson
    Centurion de la 2e cohorte
    Nicole Paterson
    Informations Générales
    Présentation : ici
    Journal intime :
    D-C : Paloma, Basil
    Parent divin : Jupiter
    Points de puissance : 288
    Messages : 32
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Ambition

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Jeu 4 Mar 2021 - 18:18

    Un peigne à la main, je redessine la raie bien droite qui sépare mes cheveux et je les lisse de chaque côté pour avoir le visage bien dégagé. Le rituel maintes et maintes fois répété ne suffit pas à dégager mes pensées aujourd'hui. J'ai beau essayé de les chasser à chaque coup de peigne, elles reviennent toujours. Contacter les Vestales. Revoir le planning des tâches de la cohorte. Préparer la prochaine session au Sénat. Elles forment une ronde, jamais fatiguées de danser dans un coin de ma tête.

    Ça ne sert à rien d'essayer de les faire disparaître et, de toute façon, ça ne serait pas une très bonne idée. C'est comme ça que je fonctionne et ces rappels des tâches que je dois accomplir m'aident à maintenir une bonne organisation et à avoir une vue d'ensemble de mes activités. Cependant, pour ne pas me laisser déborder par le stress du rythme de vie effréné des centurions, je dois canaliser ces pensées. Si observer mes rituels habituels ne suffit pas à contenir la tension, il ne faut pas attendre mais trouver un moyen de mettre en ordre mes idées. Et pour cela, rien de tel que la marche.

    Je repose mon peigne et après un dernier regard dans le miroir, je me penche sur mon sac à dos pour en vérifier le contenu. Une grande gourde d'eau, des lunettes de soleil, un chapeau... J'y glisse des barres de céréales, assez pour deux. C'est que je ne pars pas marcher seule aujourd'hui. J'ai proposé à Seraphina de m'accompagner. Cela faisait quelques temps que je cherchais une excuse pour passer du temps avec elle en dehors du travail. Si j'ai besoin de me vider la tête, j'ai supposé qu'elle devait ressentir la même chose et je l'ai invitée à une randonnée.

    Seraphina est une centurion remarquable. Avant qu'elle n'atteigne ce poste, je ne la connaissais pas vraiment, si ce n'était par le biais de bruits de couloir qui la disaient difficile et égocentrique. Je n'écoutais pas vraiment ces rumeurs mais je n'avais rien d'autre pour me faire une idée de son caractère. Quelle révélation lorsqu'elle est devenue centurion ! J'ai découvert quelqu'un de compétent et consciencieux, très attaché au bon fonctionnement de la cohorte. Et ce que j'ai pu observer d'elle lorsque j'ai moi-même accédé à la fonction n'a fait que confirmer cette première impression. Seraphina est à la fois le genre de personne que je veux devenir et que je veux aider. Je veux pouvoir être un repère sur lequel elle peut s'appuyer, qu'elle puisse partager avec moi la charge qui nous incombe. J'espère que mon engagement quotidien est à la hauteur de l'énergie qu'elle donne à la cohorte. C'est pour cela que je l'ai invitée à une randonnée, pour que nous apprenions à mieux nous connaître et créer des liens qui assureront la bonne cohésion de notre duo.

    Mais si je devais être honnête, je serais obligée d'admettre qu'il n'y a pas que ça. Car, en dehors de toutes ces considérations professionnelles, au fond de moi, je suis fascinée par le mystère de Seraphina. Je n'ai pas encore eu l'occasion de parler d'autre chose que du travail avec elle et elle laisse rarement échapper des choses personnelles. Je suis intriguée parce que cache cette façade un peu impressionnante.

    Mon tour de garde au tunnel Caldecott se passe sans rien qui ne sorte de l'ordinaire. Je ne rechigne pas à effectuer ce genre de mission un peu fastidieuse, mais la perspective de la randonnée après rend la tâche plus légère. Dans mon esprit, la ronde des pensées – contacter les Vestales, surveiller le tunnel, revoir le planning des tâches, préparer la session au Sénat – est entrecoupée de visions de la forêt qui sont déjà des bouffées d'oxygène.

    Quelques heures plus tard, je contemple enfin les abords de la forêt près du Camp. Le soleil est monté dans le ciel mais je ne retire pas tout de suite ma veste, espérant que les sous-bois seront plus frais. Je balaie du regard la lisière de la forêt et repère une silhouette assise seule. Seraphina. Je sens un sourire se dessiner sur mon visage et je la rejoins d'un pas rapide. Elle tourne la tête quand je suis tout près et le geste de son visage imprime un mouvement qui ondule dans ses cheveux longs, dont les reflets attrapent le soleil. Nous sommes toutes les deux en avance. Elle ne me dit pas bonjour, pas par manque de politesse, mais peut-être par envie impatiente de plonger dans le vif du sujet. Ou par maladresse. Qu'importe, je lui réponds directement, sans perdre de temps non plus en banalités.

    - Il y a un parcours balisé, je ne l'ai fait qu'une fois mais dans mon souvenir il est facile à trouver.

    Nous nous mettons en marche et entrons dans la forêt en suivant le premier sentier qui s'offre à nous. J'ai tendance à marcher d'un bon pas, mais j'ai l'impression que Seraphina me suit aisément. Moi non plus, je n'ai pas envie de parler de la pluie et du beau temps et de l'état des routes. Elle a lancé un fil, un bout de conversation, et je m'en empare. Sans réfléchir, je lui dis ce qui me vient à l'esprit.

    - Moi c'est l'aqueduc, je n'y suis jamais montée alors que je passe régulièrement devant.

    Je regarde autour de nous, attentive au marquage coloré, cherchant celui de la randonnée, et je croise ainsi le regard de Seraphina. Je ne sais pas pourquoi je m'accroche à ses yeux pour continuer.

    - On se plaint parfois qu'on ne peut pas visiter le reste du monde mais on n'a pas forcément fait le tour de la Nouvelle-Rome.

    Seraphina Gwynt
    Centurion de la 2e cohorte
    Seraphina Gwynt
    Informations Générales
    Présentation : Caw Caw
    Journal intime : Piou piou
    D-C : Prima - Kyle - Jaden
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 2336
    Messages : 709
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Sam 6 Mar 2021 - 17:31
    Seraphina suit Nicole dans la forêt après que celle-ci ait pris les devants. Puisqu’elle avait l’air de connaître un peu mieux la forêt – au moins avait-elle connaissance d’un parcours balisé – Sera la suivait avec plaisir. Au bout de quelques secondes à peine, la chaleur commençait à retomber, l’ombre des arbres protégeant les deux jeunes filles d’une grosse partie du soleil.

    « Moi c'est l'aqueduc, je n'y suis jamais montée alors que je passe régulièrement devant. »

    Sera ne trouvait pas cela étonnant. À part pour y récupérer de l’eau de Berkeley, l’aqueduc n’avait pas beaucoup d’attraits pour la plupart des gens. Seraphina, elle, appréciait aller en haut, se trouver au-dessus de tout, là où le vent était le plus fort et le plus pur. Les regards de Seraphina et Nicole se croisent alors que cette dernière semblait à la recherche de quelque chose – les marquages du parcours balisé, sûrement – et Sera se rend compte qu’elle attendait peut-être une réponse à cette première phrase. Elle était si peu habituée à devoir faire la conversation qu’elle n’était plus sûre de ce que les gens attendaient. Fut un temps où elle aurait pu parler d’elle-même pendant des heures, mais maintenant qu’elle faisait attention à ne plus le faire, il lui arrivait surtout de ne plus parler du tout, par peur de monopoliser la parole. Finalement, avant que Sera ne puisse ouvrir la bouche, Nicole reprit.

    « On se plaint parfois qu'on ne peut pas visiter le reste du monde mais on n'a pas forcément fait le tour de la Nouvelle-Rome. »

    Seraphina sourit à Nicole tandis que son regard va se perdre dans l’étendue de bois et de verdure qui se trouve devant elles. Dans les branches au-dessus d’elles, elle ressent deux écureuils fendre l’air, passant de branche en branche en se poursuivant l’un l’autre. Un peu plus loin, au-dessus des arbres, un oiseau vole en cercles, sûrement à la recherche d’une proie intéressante. Ces animaux vivaient leur vie selon un schéma précis, ils avaient un but, aussi basique soit-il. Plus le temps passait, plus Seraphina se demandait où son but était passé.

    « Je n’avais pas beaucoup d’intérêt pour la forêt jusque-là, mais je connais plutôt bien la Nouvelle-Rome. J’étais très dépensière pendant longtemps, alors j’ai écumé les rues assez souvent pour trouver toutes sortes de boutiques intéressantes. J’ai plus vraiment le temps maintenant, mais j’ai souvenir de quelques endroits intéressants. »

    Seraphina reporta son regard sur Nicole tout en continuant d’avancer. Elle se demandait si elle parlait trop, ou s’il s’agissait d’un débit acceptable. Elle ne voulait pas passer pour une égocentrique, mais elle pensait aussi que ce qu’elle disait avait sa place dans la conversation. Dans sa tête, Seraphina se remémora un de ses cours de savoir-vivre qu’elle avait pris avec Samael, il y avait bien longtemps. Ses souvenirs étaient flous, mais elle avait l’impression que Nicole était attentive à ce qu’elle disait, et attendait possiblement la suite.

    « Je vais assez souvent en haut de l’aqueduc, c’est l’un des endroits du Camp où je peux ressentir le plus d’esprits du vent. En général, elles ont des sujets de discussion intéressants. Je pourrais t’en présenter un autre jour, si tu veux. Oh, ce serait pas un des marquages que tu cherches ? »

    Seraphina pointa du doigt deux traits blancs qu’elle venait de voir sur un arbre un peu plus loin. Elle ne savait pas exactement ce qu’il signifiait, mais peut-être que Nicole avait plus de connaissance qu’elle – la randonnée était son idée, après tout.


    Trade that typical for something colorful - Nicole Yoxo

    Trade that typical for something colorful - Nicole 3r02

    Trade that typical for something colorful - Nicole NzE3dW9

    Trade that typical for something colorful - Nicole Vfds

    Trade that typical for something colorful - Nicole 67bp

    Trade that typical for something colorful - Nicole Cglz

    Trade that typical for something colorful - Nicole ACDJIHU
    Nicole Paterson
    Centurion de la 2e cohorte
    Nicole Paterson
    Informations Générales
    Présentation : ici
    Journal intime :
    D-C : Paloma, Basil
    Parent divin : Jupiter
    Points de puissance : 288
    Messages : 32
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Ambition

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Dim 7 Mar 2021 - 11:07

    Seraphina, dépensière ? Elle a l'air si rigoureuse aujourd'hui que l'idée me fait sourire. Mais n'ai-je pas fait moi-même un jour le tour des boutiques sans pouvoir m'arrêter, ivre de nouveautés ? Seulement, ce n'était pas à la Nouvelle-Rome mais à Chicago... Oui, à Chicago moi aussi je parcourais les magasins, même si je n'avais pas beaucoup d'argent à dépenser. Je n'avais que ça à faire et c'était merveilleux, d'explorer une ville jusqu'à la connaître par cœur. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas fait la même chose avec la Nouvelle-Rome. Peut-être la fausse impression de déjà connaître la ville après y avoir passé autant de temps. Ou peut-être le sentiment d'être vraiment à la maison à Chicago. Je ne sais pas si c'est le pouvoir de ma grand-mère qui m'a fait me sentir à ma place dans l'Illinois ou si c'est juste la ville que j'ai vraiment adoré. Le mystère restera entier je suppose. Et je ne trouverai probablement jamais ce sentiment grisant sous les collines de Berkeley, ici.

    - Moi non plus, je n'en aurais plus l'occasion je crois, mais je sais ce que c'est de connaître tous les endroits curieux et intéressants d'une ville. Être comme un souverain dans son royaume, même s'il n'est pas plus grand que le périmètre d'une ville.

    J'avance à bonne allure, attentive aux arbres autour de moi. Le paysage est pour l'instant monotone, ce qui me convient très bien. C'est ce qu'il me faut pour me concentrer sur le rythme de mes pas et de ma respiration, et caler mes pensées sur ce mouvement répétitif. Ainsi, je ne m'éparpille pas. Je me rappelle que je parle peu de ce qui s'est passé entre ma sortie du labyrinthe et mon retour au Camp Jupiter. Maintenant que j'y pense, je ne suis même pas sûre de ce que Seraphina sait de mon séjour à Chicago. Je crois que j'ai envie de lui en parler, des gratte-ciels et des parcs, des grands lacs tout proches, de la nourriture à vendre dans la rue, des boutiques, des musées. Mais ne risque-t-elle pas de deviner ? Saura-t-elle déceler dans mon récit ma lente reconstruction, en déduira-t-elle l'état dans lequel je suis sortie du labyrinthe ? Remarquera-t-elle, si je lui raconte, que la ville me manque parfois, au point de me tenir éveillée la nuit ? Je l'écoute poursuivre la conversation, sans pouvoir savoir si elle va me poser des questions ensuite. Je fais donc comme si de rien n'était et je l'écoute parler de l'aqueduc.

    J'avais presque oublié son pouvoir et son attrait pour ce coin en hauteur de la Nouvelle-Rome prend tout son sens. Quand elle me propose de rencontrer les esprits du vent, je suis surprise et je me tourne vers elle. C'est peut-être pour ça que je ne remarque pas le marquage qu'elle m'indique, je suis trop étonnée par sa proposition. J'imagine que ça doit être une marque de confiance, une grande même. Les esprits du vent, c'est son domaine, il doit y avoir peu de descendants de divinités avec qui elle peut partager ça. Je suppose que ces conversations avec ces êtres d'éther, ça doit être un peu comme son jardin secret. Et elle m'y invite. Je suis un peu touchée je crois.

    - Oui, bien sûr, oui, ça me ferait très plaisir, je serais honorée.

    Je reporte mon regard sur le croisement face à nous et remarque en effet les deux traits blancs.

    - Oui, c'est ça. En jaune c'est le petit parcours, là on va suivre la grande boucle avec le parcours en blanc. Normalement il est plutôt sympa, on grimpe un peu sur les collines et là-haut il y a un belvédère avec une vue sur la Nouvelle-Rome.

    Nous empruntons le chemin à gauche et commençons la randonnée. Même si je ne m'arrête pas de réfléchir, mes pensées son canalisées par le rythme de la marche. Peut-être qu'il faudrait qu'on fasse la randonnée régulièrement pour souffler, comme un rituel. Mais est-ce que ça ne risque pas de devenir monotone de toujours faire le même parcours ? Quelle autre activité est-ce qu'on pourrait faire ? Les quelques idées qui me viennent à l'esprit ne me paraissent pas bonnes et je finis par me dire qu'à deux on aurait plus de chance de trouver quelque chose. Alors je demande à Seraphina :

    - Ça va être une bonne balade, mais il ne faut pas qu'après on retourne à nos mauvaises habitudes après. Il nous faudrait quelque chose pour souffler régulièrement, je ne sais pas, aller au bain, jouer aux échecs... Enfin, je dis ça, mais c'est si tu me supportes en dehors du travail !

    Je le dis en riant mais je suis sérieuse : on passe déjà beaucoup de temps ensemble, si pour se détendre elle a besoin de voir d'autres personnes que celles avec qui elle travaille, je comprendrais tout à fait.
    Seraphina Gwynt
    Centurion de la 2e cohorte
    Seraphina Gwynt
    Informations Générales
    Présentation : Caw Caw
    Journal intime : Piou piou
    D-C : Prima - Kyle - Jaden
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 2336
    Messages : 709
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Mer 10 Mar 2021 - 21:52
    « Oui, c'est ça. En jaune c'est le petit parcours, là on va suivre la grande boucle avec le parcours en blanc. Normalement il est plutôt sympa, on grimpe un peu sur les collines et là-haut il y a un belvédère avec une vue sur la Nouvelle-Rome. »

    La mention du belvédère surprit Seraphina. Elle n’en avait pas entendu parler ; s’agissait-il d’un endroit peu connu, ou bien Seraphina n’avait-elle pas été attentive à ce qu’on lui avait dit ? Pourtant, un tel endroit semblait être idéal pour elle. En s’imaginant l’endroit, elle se disait qu’il aurait peut-être la même ambiance que la Crique du Zéphyr, où elle avait passé tant de temps l’an passé. Sans s’en rendre compte, la curiosité l’avait faite presser le pas, mais Nicole la suit sans réel problème.

    « Ça va être une bonne balade, mais il ne faut pas qu'après on retourne à nos mauvaises habitudes après. Il nous faudrait quelque chose pour souffler régulièrement, je ne sais pas, aller au bain, jouer aux échecs... Enfin, je dis ça, mais c'est si tu me supportes en dehors du travail ! »

    Sera pouffa de rire avant de s’en rendre compte. Encore maintenant, elle n’avait pas l’habitude que quelqu’un veuille passer du temps avec elle tout en ayant peur qu’elle ne les supporte pas. Elle avait repoussé beaucoup de gens dans sa vie, mais…

    « Désolée, d’habitude c’est moi que les gens ne supportent pas, je ne m’attendais pas à une telle remarque. Je suppose qu’on verra bien à la fin de la journée si on ne se tape pas mutuellement sur les nerfs ! »

    Le sourire de Seraphina indiquait clairement qu’elle faisait de l’humour, et qu’elle ne pensait pas que Nicole lui taperait sur les nerfs, mais est-ce que le message était bien placé ? Est-ce que Nicole n’allait pas penser que Seraphina l’insultait à demi-mot, en confirmant la possibilité qu’elle ne l’apprécie pas d’ici la fin de la journée ? Le regard partiellement amusé de Nicole semblait indiquer qu’elle n’avait pas mal pris la remarque, alors Seraphina s’en tint à cela, tout en espérant ne pas avoir mal interprété la situation.

    En marchant, Seraphina réfléchissait à la proposition de Nicole. Les bains avaient certes un côté relaxant, elle ne se voyait pas vraiment passer un moment là-bas avec une autre personne dans le simple but de passer le temps à ne rien faire. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas pris le temps de se relaxer en se lavant là-bas. Quant aux échecs, elle n’y avait plus joué depuis son arrivée au Camp. Même avant, elle n’avait jamais eu la patience d’apprendre convenablement.

    « Si tu penses pouvoir m’apprendre les échecs, je suppose que ça ne nous coûterait rien d’essayer. Faudra juste que tu prennes en compte que je suis une très mauvaise perdante… Et aussi une plutôt mauvaise gagnante, en général. Je travaille dessus, mais c’est pas toujours ça. »

    Le chemin qu’elles suivent semble leur demander d’escalader une paroi en pierre faisant presque leur taille. D’un saut aidé par un courant d’air particulièrement puissant, Seraphina atteint le sommet sans effort, avant de tendre sa main en direction de Nicole pour l’aider à monter.

    « À part ça… Mes loisirs se résument principalement au combat, et à prendre soin de moi. Enfin, plus trop maintenant parce que j’ai pas vraiment le temps, même si j’ai un minimum vital que j’essaie de respecter. Tu es déjà allée à Romulush ? C’est la boutique tenue par la mère de Kidaria. »

    La simple mention de ce nom suffisait à lui faire parvenir les odeurs des nombreuses plantes et produits vendus au magasin. Cela faisait un certain temps qu’elle n’avait pas eu le temps d’y aller, mais elle avait remarqué une nouvelle gamme de produit, dans laquelle les savons étaient sculptés en formes d’animaux. Ce n’était pas très pratique à utiliser en général, mais l’aspect esthétique avait le mérite d’être intriguant.


    Trade that typical for something colorful - Nicole Yoxo

    Trade that typical for something colorful - Nicole 3r02

    Trade that typical for something colorful - Nicole NzE3dW9

    Trade that typical for something colorful - Nicole Vfds

    Trade that typical for something colorful - Nicole 67bp

    Trade that typical for something colorful - Nicole Cglz

    Trade that typical for something colorful - Nicole ACDJIHU
    Nicole Paterson
    Centurion de la 2e cohorte
    Nicole Paterson
    Informations Générales
    Présentation : ici
    Journal intime :
    D-C : Paloma, Basil
    Parent divin : Jupiter
    Points de puissance : 288
    Messages : 32
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Ambition

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Dim 21 Mar 2021 - 21:28

    Le rire de Seraphina m'étonne, pas tant à cause de ce que je viens de dire, mais plutôt parce que j'ai encore eu rarement la chance de l'entendre.

    - Désolée, d’habitude c’est moi que les gens ne supportent pas, je ne m’attendais pas à une telle remarque. Je suppose qu’on verra bien à la fin de la journée si on ne se tape pas mutuellement sur les nerfs ! 

    Comment ça ? Pourquoi croit-elle que les gens ne la supportent pas ? J'ai un soupçon d'inquiétude et je me demande si des gens n'ont pas été corrects avec elle. Elle a l'air de le croire sincèrement, est-ce que ça joue sur son estime d'elle-même ? Je décide de ne pas la déranger avec des questions indiscrètes. J'espère simplement qu'un jour nous serons assez proches pour qu'elle sache qu'elle peut trouver une oreille attentive en ma personne si elle souhaite en parler. Mais sa plaisanterie ensuite me rassure et je lui lance un regard amusé. Je pense sincèrement que cette journée va bien se passer.

    Nous avançons à un bon rythme dans la forêt. On pourrait croire que c'est juste une balade mais je prédis qu'à la fin de la journée nous serons toutes les deux bien fatiguées. Pour le moment, nous suivons le parcours sans effort. Seraphina dit :

    - Si tu penses pouvoir m’apprendre les échecs, je suppose que ça ne nous coûterait rien d’essayer. Faudra juste que tu prennes en compte que je suis une très mauvaise perdante… Et aussi une plutôt mauvaise gagnante, en général. Je travaille dessus, mais c’est pas toujours ça.

    - Qu'importe si tu fais es mauvaise perdante, je ne compte pas te laisser gagner. Même si je suis curieuse de savoir à quoi ressemble une mauvaise gagnante ! Je connais quelqu'un qui a un plateau dans la troisième cohorte, je le lui demanderai pour t'expliquer les règles et si ça te plaît on se trouvera notre propre jeu.

    La suite du chemin se trouve de l'autre côté d'une paroi rocheuse : le sentier commence sa montée progressivement jusqu'au belvédère. Je vérifie où sont les prises les plus accessibles pour grimper mais Seraphina à côté de moi se projette avec aisance jusqu'au sommet. On pourrait oublier l'étendue de son pouvoir puisqu'il n'est à priori pas spectaculaire mais cette démonstration me rappelle à quel point elle en a une maîtrise fine. Elle me tend un bras et je me hisse jusqu'en haut avec son aide. Nous continuons notre randonnée et Seraphina reprend.

    Je ne sais pas si je considère le combat comme un loisir... En fait non, pour moi l'entraînement est vraiment un "travail" et j'ai besoin de me détendre après. Qu'est-ce que ce passe-temps peu courant dit de la personnalité de Seraphina ? Je savais déjà que c'était une combattante de grande qualité, exceptionnelle même, et je comprends mieux pourquoi. Je commence à percevoir ses traits de caractère : aimer l'entraînement n'est pas qu'un signe de combativité, c'est aussi souvent la marque d'une grande rigueur, d'un sens du défi et d'une volonté de se dépasser. Ce portrait énergique et déterminé contraste avec la Seraphina que je découvre un peu plus aujourd'hui, celle qui s'excuse de ne pas être supportable et d'être mauvaise perdante.

    Pour ce qui est de prendre soin de soi, je ne crois pas que je n'ai pas de minimum vital et je suis prise un peu au dépourvu. Est-ce que mettre du rouge à lèvre pour sortir ça compte comme prendre soin de soi ? Je ne suis pas tout à fait sûre de moi quand je lui réponds.

    - Romulush c'est la boutique avec les savons qui sentent dans toute la rue ? Non, j'y suis jamais allée. C'est bien ? Même si j'y allais je crois que je ne saurais pas quoi acheter, je n'y connais rien.

    Je conclus par un petit rire, un peu embarrassée d'admettre mon ignorance.

    - Quand j'ai du temps libre j'ai plutôt tendance à me promener avec mon appareil photo. Ou à bidouiller des circuits électriques si le gérant de la boutique d'électroménager me laisse essayer de réparer des trucs pour lui. Mais j'ai moins le temps de passer qu'avant.

    Je n'ai pas besoin de préciser pourquoi, elle est dans le même cas que moi. C'est agréable de parler avec quelqu'un qui a les mêmes responsabilités, il n'y a pas besoin de réexpliquer à quel point la charge de centurion peut être chronophage. En fait, c'est agréable tout court de parler avec Seraphina. Si nous n'avions pas été réunies par nos fonctions, est-ce que nous nous serions rapprochées ? Parce que j'ai l'impression que c'est ce qui est en train de se produire.
    Seraphina Gwynt
    Centurion de la 2e cohorte
    Seraphina Gwynt
    Informations Générales
    Présentation : Caw Caw
    Journal intime : Piou piou
    D-C : Prima - Kyle - Jaden
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 2336
    Messages : 709
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Sam 27 Mar 2021 - 13:06
    « Romulush c'est la boutique avec les savons qui sentent dans toute la rue ? »

    Seraphina rit doucement en hochant la tête. C’était effectivement ce que la plupart des gens retenaient de la boutique, lorsqu’ils ne faisaient pas particulièrement attention à ce qui y était vendu. Evidemment, avec toutes ces plantes et cette variété de produits, le magasin d’Elena produisait une odeur forte, mais ça faisait un peu son charme, finalement.

    « Non, j'y suis jamais allée. C'est bien ? Même si j'y allais je crois que je ne saurais pas quoi acheter, je n'y connais rien. Quand j'ai du temps libre j'ai plutôt tendance à me promener avec mon appareil photo. Ou à bidouiller des circuits électriques si le gérant de la boutique d'électroménager me laisse essayer de réparer des trucs pour lui. Mais j'ai moins le temps de passer qu'avant. »

    Encore une fois, Nicole parlait de choses auxquelles Seraphina ne connaissait presque rien. Bien sûr elle appréciait voir de belles photo et il était toujours très agréable d’être le point central de l’une d’elles. Pour ce qui était de les prendre, cependant, ses connaissances étaient très limitées. Elle savait qu’il s’agissait d’un art, et que cela s’apprenait ; elle se demandait à quel point Nicole était compétente, ou si elle ne le faisait que pour le plaisir, sans prétention.

    Nicole continuait de les guider à travers la forêt qui semblait légèrement moins dense qu’au départ. Elles n’avaient pas encore parcouru une très grande distance – ou en tous cas pas une assez grande pour que Sera ne commence à être fatiguée, ce qui pouvait prendre un certain temps du fait de ses entraînements intensifs – mais le sol montait déjà de plus en plus. Elles devaient être arrivées au niveau d’une colline. Quant à savoir s’il s’agissait de celle abritant le belvédère, c’était une question à laquelle seule Nicole devait avoir la réponse. Seraphina s’efforçait de ne pas penser à la destination, pour apprécier le trajet et l’éloignement de toutes leurs tâches habituelles.

    « Je serais curieuse de voir le genre de choses que tu répares. Ce genre de travail minutieux est tellement loin de ce que j’ai l’habitude de faire. J’utilise tellement mes pouvoirs pour tout et n’importe quoi, si je ne passais pas mon temps à me battre, j’aurais les mains les plus douces au monde tant elles resteraient inutilisées ! »


    Trade that typical for something colorful - Nicole Yoxo

    Trade that typical for something colorful - Nicole 3r02

    Trade that typical for something colorful - Nicole NzE3dW9

    Trade that typical for something colorful - Nicole Vfds

    Trade that typical for something colorful - Nicole 67bp

    Trade that typical for something colorful - Nicole Cglz

    Trade that typical for something colorful - Nicole ACDJIHU
    Contenu sponsorisé
    Informations Générales
    Feuille de Personnage

    Trade that typical for something colorful - Nicole Empty Re: Trade that typical for something colorful - Nicole

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 24 ! Pour la lire, c'est ici ! Le Satyre recherche des rédacteurs ! Viens postuler ! Lancement des inscriptions pour l'event n° 8 ! Les Award 2021 sont ouverts. Venez voter ! Connaissez-vous les zone RP du moment ? L'endroit idéal pour gagner des PP ! Envie de RP ? Viens voir les dernières demandes de rp ! Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !