• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton
    Le deal à ne pas rater :
    Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
    24.70 €
    Voir le deal

    Kieran Blyde
    Centurion de la 5e cohorte
    Kieran Blyde
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis, June
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 2968
    Messages : 408
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Loyauté

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Mer 22 Juil 2020 - 12:56
    Combien de temps s’était-il écoulé depuis que Kieran était descendu à l’Arcanum ? Kieran n’en savait rien. Il pensait pouvoir profiter d’un moment tranquille, mais il était arrivé en plein milieu d’une engueulade entre deux Chimères et il avait dû se glisser entre eux.

    Vous allez niquer le bar, vous dégagez ou vous la fermez.

    Il avait fallu beaucoup trop de temps et l’aide du barman pour réussir à calmer les deux abrutis qui lui servaient de subalternes. Finalement, trop fier pour être le premier à partir, les deux Chimères s’étaient tout simplement assises à un bout et l’autre du bar et se fixaient en chien de faïence, attendant de voir qui craquerait en premier.

    Kieran soupira lourdement en s’asseyant au bar. Il commanda un verre de vodka et décida finalement de partir avec la bouteille. En arrivant à la table qu’il aimait tant, il réalisa que le barman lui avait donné du saké au lieu de vodka. Kieran fut tenté de se lever et de changer de bouteille, mais l’épuisement des dernières heures le cloua lamentablement à son canapé.

    Le fils d’Hécate resta un moment, silencieusement, à fixer un point invisible devant lui. De temps en temps, il portait la bouteille à sa bouche mais n’en buvait que de toutes petites gorgées. Il fallait vraiment qu’il reprenne en mains les Chimères. Plus Rae partait, plus le groupe faisait n’importe quoi. Il lui fallait une stratégie et Kieran était bien incapable d’en trouver une. Une part de lui voulait demander de l’aide à Rae… mais de l’autre côté, n’était-ce pas son test ultime ? Gère les Chimères sans moi, trouve ta façon de gouverner.

    Kieran soupira une nouvelle fois et balaya l’Arcanum des yeux. Le bar était quasiment vide – il était trop tôt pour les fêtards et les alcoolos étaient déjà en train de vomir depuis quelques heures. La musique était si basse que Kieran peinait à en entendre les nuances. Encore une vieille chanson de pop ridicule qui devait parler d’amour et de détresse.

    Am I falling in love with the one that could break my heart?

    Ce fut à cet instant précis que Maxine pénétra à son tour dans l’Arcanum. Kieran, noyé dans la pénombre, la suivit des yeux sans bouger. Lorsqu’elle s’installa au bar, Kieran décida d’attirer son attention. Il agita la main et le barman – qui le remarqua en premier – pointa dans sa direction auprès de Maxine.

    Une seconde.
    Deux secondes.
    Dix secondes.

    Maxine décida finalement de se lever et Kieran se décala pour lui laisser une place sur le canapé. Puis, sans un mot, il lui tendit la bouteille de saké. Il n’y avait pas que lui qui avait face à des complications ces derniers mois.

    Et si Maxine était la solution ?


    now there ain't no letting you go ♦ maxine Snz3
    Merci Nathan ♥️.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine 8514
    Maxine Hono
    Ex-légionnaire, responsable de l'armurerie Hono
    Maxine Hono
    Informations Générales
    Présentation : here
    Journal intime : here
    D-C : Poppy-Dove, Zagan, Tehani
    Parent divin : Vulcain
    Points de puissance : 2211
    Messages : 256
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Rancoeur

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Mar 28 Juil 2020 - 17:11
    Maxine nettoyait ce qui devait être la troisième serpillère imbibée du sang d’Abbadon dans le lavabo. Le sol de son armurerie était désormais revenu dans un état approximativement normal et la fille de Vulcain était bien trop épuisée pour passer une seconde de plus à récurer le sol. Laïs était passée chercher Abbadon un quart d’heure plus tôt et lui avait fait promettre de tout lui raconter le soir-même. L’armurière n’avait même pas cherché à résister et s’était contentée de lui demander de ramener des sushis et un pot de glace. Un énorme pot de glace.

    Maxine était exténuée. Avec le peu d’énergie qui lui restait, la romaine s’évertua à faire disparaître les dizaines de petites constellations de sang qui tâchaient son évier et s’autorisa à pousser un long soupir de soulagement lorsqu’elle retrouva enfin un bac immaculé. Elle se souvenait encore du jour où elle avait du passer une après-midi à laver le sol de son armurerie parce qu’un idiot de fils de Metus — sans vouloir le citer — avait débarqué recouvert de boue après une excursion  sur des chemins en terre sous une pluie battante. Solan et Maxine s’étaient finalement bien amusés cet après-midi là. C’était l’un des premiers jours où elle était retournée travailler après… Atem.

    La fille de Vulcain chassa le centurion de son esprit aussi bien qu’elle le put. Elle en avait assez pour aujourd’hui, elle n’avait plus envie d’y penser, ni à ça, ni à quoi que ce soit. Et pourtant son esprit refusait de la laisser faire l’autruche. Sans cesse, la demi-déesse se repassait le film de ce qui s’était déroulé un peu plus tôt dans la journée. Je t’aime encore. Maxine sentait le peu de stabilité qu’elle était parvenue à regagner en s’échouant lamentablement comme l’épave qu’elle était contre l’épaule d’Abbadon était en train de vaciller à nouveau. Il lui fallait quelque chose pour lui vider l’esprit. Maintenant.

    Plus par automatisme que par réelle intention, les pas de Maxine la menèrent tout d’abord devant son comptoir où elle farfouilla machinalement dans son désordre pour trouver entre ses crayons éparpillés et son organiseur la pancarte disant qu’elle s’était absentée. L’armurière se dirigea ensuite vers la porte secrète qui menait à l’Arcanum et descendit les marches pour enfin pénétrer dans ce qui semblait être devenu au fil des jours son nouveau havre de paix. A l’exception du fait que l’Arcanum était la plupart du temps bruyant et rempli de Chimères prêtes à se bagarrer pour un shot de tequila. Ridicule. La nouvelle génération était vraiment… différente. Les connexions neuronales semblaient être rares et cela les rendaient bien compliquées à canaliser. Pas que ça soit son problème… enfin... peut-être que ça l'était un peu ?

    Maxine grogna en s’asseyant au bar, ne prenant même pas la peine de réclamer quoi que ce soit à Igor qui savait déjà très bien quoi lui servir. Ce ne fut qu’à ce moment-là qu’elle prêta attention à la chanson qui passait à la radio.

    Oh no, I was doin’ better alone but when you said « Hello »
    
I knew it was the end of it all


    La fille de Vulcain ne put s’empêcher de laisser échapper un rire amer. Oui. Ironiquement, ça résumait plutôt bien les choses. Maxine râla après Igor en lui demandant de changer ce morceau de pop ridicule.

    Am I falling in love with the one that could break my heart ?

    Elle n’avait vraiment pas besoin d’une pop star pour venir lui chanter ses problèmes aux oreilles comme si on lui balançait l’album photo de sa vie en pleine face. Finalement, Igor ne changea pas la musique et ne lui apporta pas sa bouteille de saké habituelle, il se contenta de lui faire un signe de tête en direction du fond de la salle. L’armurière roula des yeux avant de concéder à regarder dans la direction qui lui indiquait son barman. Qu’est-ce qui allait bien pouvoir lui tomber dessus encore ?

    Oh. Ce n’était que Kieran. Kieran qui semblait l’inviter à la rejoindre. Kieran qui semblait être en la possession de sa bouteille de saké. Est-ce que Kieran buvait du saké ? Maxine aurait pu jurer qu’elle ne l’avait jamais vu boire du saké. Et puis il avait l’air… encore plus taciturne que d’habitude. Maxine n’avait pas vraiment envie de parler. Elle voulait se souler et oublier. Dans une famille on se sert les coudes. Finalement, la fille de Vulcain soupira une dernière fois et se dirigea vers le canapé de Kieran. Techniquement ce n’était qu’un canapé mais… il fallait être une jeune recrue particulièrement stupide pour ne pas savoir que c’était le canapé de Kieran.

    Sans un mot, il lui tendit la bouteille et Maxine s’en empara sans plus de cérémonie. Il avait l’air… contrarié. Ils restèrent silencieux un moment et l’armurière remarqua qu’il lançait des regards mauvais à deux chimères que Maxine ne connaissaient que trop bien. Elles passaient leur temps à se prendre le bec, à faire du grabuge, à casser des trucs puis elles revenaient le lendemain et ça recommençait. Jusque là, Maxine s’était contentée de les menacer de façon relativement soft mais si elles en venait à se chamailler devant leur chef sans avoir le bon sens de se faire la malle après une remontrance… il n’y avait vraiment plus rien à faire pour elles. Ou bien il fallait peut-être envisager de faire rentrer l'information dans leur maigres cervelles amorphes de façon un peu plus... directe. Avec des poings par exemple... ou une batte. Une très jolie batte.

    Mais Maxine était épuisée et même la perspective de pouvoir tétaniser de peur deux ados débiles ne réussissait pas à lui redonner un tant soit peu d'énergie. Elle se contenta donc de soupirer une nouvelle fois avant de tourner la tête vers Kieran.

    « Tu veux que je leur dise de dégager ? »



    now there ain't no letting you go ♦ maxine Signat10
    Thanks:
    merci Sam et Vassa  now there ain't no letting you go ♦ maxine 2559500981

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Styj
    Kieran Blyde
    Centurion de la 5e cohorte
    Kieran Blyde
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis, June
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 2968
    Messages : 408
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Loyauté

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Ven 31 Juil 2020 - 11:27
    Maxine lui arracha la bouteille des mains. Dans d’autres circonstances, Kieran aurait probablement fait une blague sur son alcoolisme latent – alors qu’ils savaient tous les deux que personne ne détrônerait Solan – mais il préféra se taire. Peu importe ce qu’avait vécu Maxine aujourd’hui, elle ne méritait pas qu’il en rajoute une couche. Pendant une seconde, cette pensée le surprit. Depuis quand les états d’âme de Maxine l’intéressaient ? Quelques mois auparavant, Kieran aurait été le premier a appuyé là où il fallait pour la faire craquer. Cependant, quelques mois auparavant, Kieran n’aurait probablement jamais eu une telle occasion. Maxine avait exposé plus de points faibles en l’espace de quelques semaines qu’elle ne l’avait fait en plusieurs années…. mais c’était également le cas de Kieran.

    Le fils d’Hécate soupira et croisa les bras sur son torse. Sa relation avec Maxine avait bien changé depuis leur première rencontre. Aurait-elle été aussi bonne aujourd’hui s’ils avaient été amis dès le début ? Kieran était bien incapable de le savoir. Maxine aurait-elle été plus impliquée chez les Chimères depuis le début si Kieran avait été là pour la soutenir au lieu d’être celui qui la descendait dès qu’il en avait l’occasion ? Aurait-elle cherché du réconfort chez Atem si elle avait pu être amie avec Kieran ?

    Kieran secoua la tête et chassa ses pensées de sa tête. Il ne pouvait pas refaire le monde. Il ne pouvait pas changer le passé. Les univers alternatifs n’existaient pas. Il n’y avait qu’une seule timeline et c’était celle-ci. Celle où Maxine avait le cœur brisé. Celle où Kieran apprenait à gérer cette nouvelle facette de Maxine. Celle où il se disait, bien trop tard, qu’ils fonctionnaient plutôt bien tous les deux. Trop bien. Cette idée lui retournait l’estomac autant que ça lui faisait plaisir. Après toutes ses années, sa meilleure alliée était sa pire ennemie… Quelle ironie.

    « Tu veux que je leur dise de dégager ? »

    Kieran mit quelques secondes avant de comprendre de quoi parlait Maxine. Sans s’en rendre compte, il avait continué de lancer des regards noirs aux deux Chimères présentes dans le bar. Kieran prit une seconde de plus pour réfléchir à la proposition de Maxine puis porta brièvement son regard sur elle avant de détourner les yeux.

    « Non. Ils sont silencieux, c’est déjà bien. »

    Un sourire amusé se dessina brièvement sur les lèvres de Kieran alors qu’il se saisit de la bouteille de Maxine. Il but une gorgée. Puis une deuxième avant de la lui rendre.

    « Et puis qui sait quelle team ils pourraient faire plus tard s’ils commencent à se détester si jeune. »

    Kieran ne regarda pas Maxine. Il continua de fixer les Chimères au loin. Elles étaient silencieuses. Elles s’observaient attentivement. Attendant le moment où l’autre craquerait. Elles testaient les limites de l’autre. Elles allaient apprendre à se connaître par cœur sans même s’en rendre compte.

    « Ou alors ils se tueront en essayant de descendre l’autre et ça me fera un problème en moins sur le dos. »

    Cette fois, Kieran détourna son regard pour le poser sur Maxine, un sourire presque carnassier sur les lèvres, une étincelle de malice dans les yeux.


    now there ain't no letting you go ♦ maxine Snz3
    Merci Nathan ♥️.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine 8514
    Maxine Hono
    Ex-légionnaire, responsable de l'armurerie Hono
    Maxine Hono
    Informations Générales
    Présentation : here
    Journal intime : here
    D-C : Poppy-Dove, Zagan, Tehani
    Parent divin : Vulcain
    Points de puissance : 2211
    Messages : 256
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Rancoeur

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Mar 11 Aoû 2020 - 11:44
    Kieran croisa brièvement le regard de Maxine, semblant prendre le temps de réfléchir à sa proposition. Il semblait étrangement aussi vidé que l’armurière. Est-ce que les Chimères allaient si mal ? Ou bien c’était un problème plus... personnel ? Maxine se surprit à s’inquiéter de cela. Quelques temps en arrière, elle se serait contentée d’un petit sourire satisfait et d’un tant mieux incisif mais... bien des choses avaient changé en peu de temps.

    « Non. Ils sont silencieux, c’est déjà bien. »

    Maxine répondit au sourire du fils d’Hécate par un soufflement de nez alors qu’il se saisissait de la bouteille de saké. La romaine avait quant à elle les yeux rivés dans le vide, se contentant de reprendre la bouteille lorsque Kieran la lui tendit à nouveau et d’en boire quelques gorgées. Même son saké préféré lui semblait bien fade aujourd’hui.

    « Et puis qui sait quelle team ils pourraient faire plus tard s’ils commencent à se détester si jeune. »

    Cette fois-ci, ce fut au tour de Maxine d’afficher un sourire amusé. Ils ne savaient que trop bien ce que cela pouvait donner, tous les deux. Finalement, cette animosité ambiante avec Kieran dès le début l’avait poussée à en apprendre plus sur lui, à mieux le connaître pour mieux pouvoir l’enfoncer. Peut-être bien qu’elle connaissait Kieran beaucoup mieux que ce qu’elle n’aurait voulu l’admettre. Et la fille de Vulcain ne savait pas trop encore quoi en penser.

    « Ou alors ils se tueront en essayant de descendre l’autre et ça me fera un problème en moins sur le dos. »

    La romaine ne put s’empêcher de rire et échangea un sourire... complice ? avec Kieran. C’était très probablement la première fois que ça leur arrivait. A vrai dire, Maxine était surprise de se trouver à l’aise et détendue en la présence du centurion qui avait plutôt l’habitude de l’irriter et la tendre au plus haut point. Tout était destiné à changer, visiblement.

    « Si t’as besoin d’aide un jour pour... se faire toucher les deux neurones de deux trois recrues et éviter qu’on se retrouve avec trop d’Abbadon, tu peux compter sur moi. Je sais que je suis pas vraiment à l’apogée de ma puissance en ce moment mais... comme t’as dit, on se sert les coudes. »

    Maxine avala une autre gorgée de saké, fixant à nouveau le vide devant elle.

    « Et puis j’ai vraiment besoin de redorer ma réputation. Il faudrait pas qu’on croit que je me sois adoucie parce qu’un abruti de centurion de la 3e m’a pitoyablement brisé le cœur. »

    La romaine se mit à rire. Un rire las, fatigué et amer. Elle se risqua tout de même à croiser le regard de Kieran. C’était toujours une sensation étrange pour elle que de ne voir aucune trace d’animosité sur le visage du fils d’Hécate et encore plus de lui exposer ainsi ses faiblesses. Si elle se laissait aller, Maxine pourrait presque y voir le début d’un tout nouveau chapitre dans la relation que les deux Chimères entretenaient depuis toutes ces années. Qui aurait cru que les mots ami et Kieran dans la même phrase pourraient un jour donner à Maxine autre chose que l’envie de vomir ?

    L’armurière en était la première surprise.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine Signat10
    Thanks:
    merci Sam et Vassa  now there ain't no letting you go ♦ maxine 2559500981

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Styj
    Kieran Blyde
    Centurion de la 5e cohorte
    Kieran Blyde
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis, June
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 2968
    Messages : 408
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Loyauté

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Mer 12 Aoû 2020 - 17:03
    Le rire de Maxine fit écho à celui de Kieran et une chaleur agréable enveloppa le cœur de Kieran. Il se sentait véritablement bien avec Maxine. Pendant un instant, il n’y avait plus rien d’autres qu’eux dans ce bar stupide. La réalité rattrapa bien vite le Centurion mais la chaleur, elle, resta. Kieran se sentait bien avec Maxine. Il se sentait bien et c’en était le premier surpris.

    « Si t’as besoin d’aide un jour pour... se faire toucher les deux neurones de deux trois recrues et éviter qu’on se retrouve avec trop d’Abbadon, tu peux compter sur moi. Je sais que je suis pas vraiment à l’apogée de ma puissance en ce moment mais... comme t’as dit, on se sert les coudes. »

    Kieran planta son regard dans celui de Maxine mais celle-ci rompit le contact pour fixer dans le vide. Était-elle sérieuse ou proposait-elle ça dans le vide ? Parce que Kieran pouvait bien la prendre au mot. Contrairement à Solan, Maxine savait faire la part des choses. Solan était un excellent bras-droit pour la cohorte mais pour les Chimères… c’était autre chose. Maxine, par contre…

    « Et puis j’ai vraiment besoin de redorer ma réputation. Il faudrait pas qu’on croit que je me sois adoucie parce qu’un abruti de centurion de la 3e m’a pitoyablement brisé le cœur. »

    Un sourire amusé et compatissant se dessina sur les lèvres de Kieran avant qu’il n’y porte la bouteille de saké. La fille de Vulcain croisa son regard et une sorte… d’étincelle glissa entre eux. Pour la première fois, Kieran remarqua qu’il n’y avait vraiment aucune animosité entre eux. Tout ça était à la fois étrange et… agréable ? Finalement, Kieran laissa tomber sa tête en arrière et passa une main lasse sur son visage et dans ses cheveux.

    « J’aurai bien besoin d’un bras-droit chez les Chimères. »

    Les mots étaient sortis naturellement. Kieran continuait de fixer le plafond, impassible. Kieran avait prononcé cette voix sur le ton de la confidence… mais aussi celui de la demande.

    « Souvent, je mets Rae sur un piédestal. Dans ma tête, elle gérait tout, toute seule, tout le temps. L’intimidation, l’administration, le recrutement, les plans foireux. Absolument tout. Mais c’est faux. Elle déléguait la plupart de ses tâches – peut-être un peu trop parfois – pour se concentrer sur ses propres objectifs personnels. C’est pour ça qu’on se retrouve avec des gens comme Abbadon. Elle a vu son potentiel comme maître d’arme mais pas son danger en tant qu’électron libre. Il se collait au plan et si ça allait pas, Solan et moi on allait frapper. Sauf que Solan est plus vraiment en état. Et moi, j’ai plus le temps. »

    Kieran soupira. Il respectait et admirait toujours autant Rae, mais depuis qu’il avait pris sa place, il remarquait tous les petits défauts de son commandement. Rae était quelqu’un de foncièrement égoïste. Elle avait un plan et ne gérait pas le côté humain. Elle mettait toute la lumière sur elle au point que personne ne voyait ceux qui travaillaient dans l’ombre. Kieran avait adoré être dans son ombre, mais il se rendait compte que ça avait biaisé son propre jugement. Il ne pouvait pas être comme l’image que Rae donnait d’elle. Or, dans la réalité, Rae avait eu une petite équipe derrière elle. Des gens de confiance pour déléguer certaines tâches pour se concentrer sur d’autres. Kieran avait besoin de ça. Il avait besoin d’avoir confiance en d’autres comme Rae avait eu confiance en lui et Solan.

    « Les Chimères partent en roue libre. J’ai pas de plan. Je sais pas où Rae voulait nous emmener, mais elle est plus là pour le moment. J’ai l’impression de passer ma vie à courir après des gamins incapables de tenir en place. Abbadon beugle haut et fort qu’il fait partie des Chimères. Laïs fait sa propre vendetta personnelle. Les dernières recrues testent les limites du gang. C’est le chaos. Mais pas le bon chaos. »

    Kieran redressa sa tête lentement. Puis il capta le regard de Maxine. Un regard impénétrable. Un regard indéchiffrable. Et, enfin, il prononça les seuls mots qu’il n’aurait jamais pensé prononcer :

    « Aide-moi. »


    now there ain't no letting you go ♦ maxine Snz3
    Merci Nathan ♥️.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine 8514
    Maxine Hono
    Ex-légionnaire, responsable de l'armurerie Hono
    Maxine Hono
    Informations Générales
    Présentation : here
    Journal intime : here
    D-C : Poppy-Dove, Zagan, Tehani
    Parent divin : Vulcain
    Points de puissance : 2211
    Messages : 256
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Rancoeur

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Mar 8 Sep 2020 - 15:07
    Maxine avait posé son menton entre ses deux mains et continuait d’observer le vide alors que Kieran se laissait choir sur le canapé. Qui aurait cru que des Chimères supposées réputées et craintes des petits nouveaux pouvaient se retrouver dans un état proche de deux baleines lamentablement et échouées sur une plage, essayant pitoyablement de se remettre à l’eau.

    « J’aurais besoin d’un bras-droit chez les Chimères. »

    Kieran l’avait soufflé si bas que Maxine aurait presque cru qu’elle avait mal entendu. Est-ce que Kieran allait réellement se confier à elle ? Et est-ce qu’elle avait bien interprété le ton avec lequel le centurion venait de dire cela ? Maxine n’en était pas très sûre. En tout cas, la fille de Vulcain pivota pour pouvoir observer Kieran qui regardait toujours le plafond. La romaine connaissait bien assez le fils d’Hécate pour savoir qu’il ne dirait pas ça à n’importe qui et, étrangement, elle en était... presque honorée.

    « Souvent, je mets Rae sur un piédestal. Dans ma tête, elle gérait tout, toute seule, tout le temps. L’intimidation, l’administration, le recrutement, les plans foireux. Absolument tout. Mais c’est faux. Elle déléguait la plupart de ses tâches – peut-être un peu trop parfois – pour se concentrer sur ses propres objectifs personnels. C’est pour ça qu’on se retrouve avec des gens comme Abbadon. Elle a vu son potentiel comme maître d’arme mais pas son danger en tant qu’électron libre. Il se collait au plan et si ça allait pas, Solan et moi on allait frapper. Sauf que Solan est plus vraiment en état. Et moi, j’ai plus le temps. »

    Maxine ne dit rien. Elle ne connaissait pas beaucoup Rae et n’avait jamais cherché à le faire. Bien entendu, elle connaissait sa réputation et en entendait parfois parler par Solan ou plus rarement Kieran. L’armurière ne s’était jamais assez impliqué dans la vie des Chimères pour avoir une raison d’être proche de Raemillia et c’était une chose qu’elle ne commençait à regretter que très récemment. Finalement, perdre Atem lui avait aussi permis d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses qui l’entouraient mais auxquelles Maxine refusait de prêter attention. Les Chimères en étaient une.

    « Les Chimères partent en roue libre. J’ai pas de plan. Je sais pas où Rae voulait nous emmener, mais elle est plus là pour le moment. J’ai l’impression de passer ma vie à courir après des gamins incapables de tenir en place. Abbadon beugle haut et fort qu’il fait partie des Chimères. Laïs fait sa propre vendetta personnelle. Les dernières recrues testent les limites du gang. C’est le chaos. Mais pas le bon chaos. »

    Finalement, Maxine réalisa qu’elle n’était pas la seule à se sentir perdue ces temps-ci. C’était étrange pour elle de voir Kieran comme ça, aussi ouvert sur ses problèmes et aussi visiblement... dépourvu de solution. L’armurière ne pouvait pas nier que Kieran était un excellent choix pour reprendre le flambeau de Rae mais elle lui avait fait un cadeau empoisonné en lui laissant à gérer des électrons libres comme Abbadon ou - même s’il s’agissait de sa meilleure amie, elle était bien obligée de l’admettre - Laïs. Le discours de Kieran faisait peu à peu prendre conscience à Maxine de l’étendu du problème : si Kieran ne réagissait pas rapidement, les Chimères risquaient d’imploser. Lorsque Kieran releva la tête pour croiser le regard de Maxine, l’armurière cru lire dans ses yeux ses prochains mots avant même qu’il ne les prononcent.

    « Aide-moi. »

    Kieran soutenait son regard et Maxine ne s’en déroba pas. Étrangement, elle avait l’impression que c’était ce moment précis qui scellait la lente et précaire évolution de leur relation. Jamais la fille de Vulcain n’aurait pensé entendre Kieran demander de l’aide un jour, et encore moins à elle et pourtant, ils étaient là, à se regarder dans le blanc des yeux et à accepter de s’ouvrir l’un à l’autre pour la première fois.

    L’armurière ne répondit d’abord que par un simple hochement de tête. Un geste lent et conscient de toutes les responsabilités qui allaient découler de ce simple acquiescement. Maxine afficha un léger mais néanmoins sincère sourire avant de se lever en direction du bar, attraper une bouteille en faisant tomber un tire-bouchon et un ouvre-boîte au passage, et revenir rapidement aux côtés de Kieran qui semblait un peu étonné. L’armurière lui tendit la bouteille de vodka tout en s’emparant de sa bouteille de saké.

    « Il est temps de montrer à ces petits cons comment ça marche dans les gangs, tu crois pas ?»

    Le sourire presque carnassier qui s’étendit sur les lèvres de Kieran lorsqu’il fit tinter sa nouvelle bouteille contre celle de Maxine ne fit qu’étirer celui de l’armurière qui but une longue gorgée avant de se laisser à son tour tomber contre le dossier du canapé.

    « Tu sais où me trouver si jamais t’as besoin, boss.»

    Maxine ne savait pas si c’était le saké, la fatigue, les émotions ou cette nouvelle amitié étrange qui venait de se créer mais le fait d’appeler Kieran boss lui parut soudain excessivement drôle et elle se mit à rire. Vraiment. Comme elle ne se l’était jamais permis devant Kieran.

    « Et... euh... merci. De m’avoir dit tout ça.»



    now there ain't no letting you go ♦ maxine Signat10
    Thanks:
    merci Sam et Vassa  now there ain't no letting you go ♦ maxine 2559500981

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Styj
    Kieran Blyde
    Centurion de la 5e cohorte
    Kieran Blyde
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis, June
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 2968
    Messages : 408
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Loyauté

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Ven 18 Sep 2020 - 16:46
    Les secondes s’écoulaient au ralenti. Kieran pouvait entendre son battre dans sa poitrine. Il pouvait sentir ses poumons se vider lentement de leur air sans qu’il ne cherche à les remplir à nouveau. Tout était suspendu dans l’air. Venait-il réellement de prononcer ces mots à voix haute ? Oui. Et même en y réfléchissant, il recommencerait autant de fois qu’il le fallait. Il avait besoin de Maxine. Elle était devenue, malgré lui, malgré elle, un point fixe dans sa vie. Une stabilité. Quelqu’un dont il ne pouvait pas se passer.

    Finalement, après une éternité, Maxine hocha la tête. C’était un mouvement à peine perceptible. Pourtant, l’étincelle dans son regard confirmait l’impression de Kieran, celle qui lui disait que Maxine était d’accord. Une joie immense enveloppa le corps de la Chimère, sitôt remplacé par une perplexité profonde lorsque Maxine se leva pour disparaître au niveau du bar. À peine engagée qu’elle fuyait déjà ? Kieran ne savait pas trop comment interpréter ça. Avait-il mal lu les signes de la fille de Vulcain ?

    Lorsque Maxine revint, la confiance regagna le corps de Kieran. Une bouteille de vodka à la main, elle récupéra sans ménagement celle de saké lorsque Kieran s’en saisit. Maxine avait beaucoup de défauts mais elle savait comment célébrer une nouvelle alliance.

    « Il est temps de montrer à ces petits cons comment ça marche dans les gangs, tu crois pas ? »

    Pour la première fois de sa vie, une femme lui fit ressentir des émotions. Les battements de son cœur s’accélérèrent, sa respiration fut courte… Pour peu, son sang aurait pu quitter son cerveau mais il ne fallait pas exagérer non plus.

    Sans qu’il ne contrôle les muscles de son visage, un sourire s’étira pleinement sur ses lèvres. Oh qu’il était heureux d’avoir Maxine comme acolyte ! Il était d’ailleurs le premier surpris de toutes les émotions qu’elle venait de lui transmettre. Les bouteilles tintèrent et l’alcool glissa le long de la gorge de Kieran. Il se sentait… revigorer.

    « Tu sais où me trouver si jamais t’as besoin, boss. »

    Kieran s’étouffa presque dans sa vodka avant d’exploser de rire en compagnie de Maxine. Qui l’eut cru qu’il aurait un jour le droit à son propre surnom de la part de Maxine ? Autre que « le loser », évidemment. Cette simple pensée lui réchauffa le cœur à peu près autant que le rire de Maxine près de lui.

    « Et... euh... merci. De m’avoir dit tout ça. »

    Un sourire sincère s’étira sur les lèvres de Kieran qui donna un léger coup de coude amical à Maxine avant de lui faire un clin d’œil.

    « Merci à toi, cheffe. »

    Kieran porta la bouteille à ses lèvres et bu une nouvelle gorgée.
    Après quelques minutes supplémentaires dans un silence confortable, Kieran se redressa et tourna sa tête en direction de Maxine :

    « On a eu bien assez d’émotions pour une journée. On pourra en reparler dimanche si tu veux ? C’est dans deux jours. T’as le temps de démissionner entre temps, si tu veux. »

    L’idée que Maxine puisse abandonner le navire sans y avoir vraiment mis les pieds lui serra le cœur mais une petite voix lui souffla qu’elle ne le ferait pas. Puis, sans attendre réellement de réponse de la part de la fille de Vulcain, Kieran quitta l’Arcanum.


    now there ain't no letting you go ♦ maxine Snz3
    Merci Nathan ♥️.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine 8514
    Maxine Hono
    Ex-légionnaire, responsable de l'armurerie Hono
    Maxine Hono
    Informations Générales
    Présentation : here
    Journal intime : here
    D-C : Poppy-Dove, Zagan, Tehani
    Parent divin : Vulcain
    Points de puissance : 2211
    Messages : 256
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Rancoeur

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    le Sam 31 Oct 2020 - 15:35
    Ce fut bien la première fois qu’un coup de coude de la part de Kieran signifia un geste amical et Maxine souriait encore plus lorsqu’elle vit le clin d’œil qu’il lui adressait. La romaine était étonnée de voir à quel point cette nouvelle sympathie l’un envers l’autre leur venait facilement, presque comme si c’était la suite naturelle de leur relation. Elle parvenait presque à regarder les cheveux du centurion sans rien trouver à y redire.

    « Merci à toi, cheffe. »

    Cheffe et boss. Le sourire de Maxine se transforma en un petit rictus mauvais. Oui, ça avait de la gueule. Ces Chimères récalcitrantes allaient bien vite filer droit, parole de yakuza. La fille de Vulcain passa les prochaines minutes à imaginer tout un tas de scénario pour faire régner l’ordre et la terreur afin de faire de Kieran le chef respecté et craint qu’il devrait être. S’ils étaient amis maintenant, peut-être qu’il la laissera utiliser sa batte ? Juste une fois ?

    Maxine avait à peine remarqué les mouvements de Kieran et ne reporta son attention sur lui qu’une fois qu’il était déjà levé.

    « On a eu bien assez d’émotions pour une journée. On pourra en reparler dimanche si tu veux ? C’est dans deux jours. T’as le temps de démissionner entre temps, si tu veux. »

    Maxine n’eut pas le temps de répondre quoi que ce soit que Kieran avait déjà prit la direction de la sortie. La romaine se contenta de sourire en observant le leader des Chimères quitter l’Arcanum.

    « Maintenant t’es coincé avec moi, boss.»

    La fille de Vulcain se laissa tomber contre l’assise du canapé et porta une nouvelle fois la bouteille de saké à ses lèvres. Cette journée fut éreintante et riche en surprise... et elle n’était pas encore terminée. Maxine ne voyait pas vraiment ce qui pourrait la surprendre d’avantage aujourd’hui mais elle préférait ne pas trop tenter les dieux.

    La tentation de terminer cette bouteille et de ressasser tout ce qu’il venait de se passer était forte mais Maxine en avait assez de se morfondre. Elle avait déjà passé trop de temps apathique à se laisser écraser par son chagrin, elle s’était battue pour remonter la pente, pour retrouver des occupations, pour se vider la tête du mieux qu’elle le pouvait. La jeune femme avait pu compter sur le soutien de ses amis pour tenter au maximum de ne pas penser... à lui.

    Le visage inondé de pluie et de larmes d’Atem refit surface dans l’esprit de Maxine et son coeur se resserra tout aussi vite. Il serait si facile de ressasser les quelques derniers mots plein d’espoir qu’il lui avait dit, de rester assise là toute la journée... mais Maxine en avait assez. Elle n’était pas passive, elle n’était pas de ces personnes qui broient du noir et alimentent leur propre peine en permanence. Non, Maxine était forte et elle comptait bien le rester envers et contre tout.

    Elle devait retrouver sa réputation, faire tourner un business, gérer un bar clandestin et... elle se devait désormais d’être un pilier solide pour Kieran. Pour les Chimères. Et ce n’était pas en restant assise au fin fond de son bar qu’elle allait pouvoir avancer. Ou se faire respecter. Ou asseoir l’autorité de Kieran.

    D’ailleurs en parlant d’autorité, les Chimères sans cerveau que le fils d’Hécate avait reprises à son arrivée semblaient avoir pris son départ pour une autorisation de recommencer à foutre le bordel. On avait l’habitude de dire que quand le chat n’est pas là les souris dansent, eh bien Maxine allait s’assurer que les souris gardent bien en tête que le chat a désormais des yeux partout et qu’elles avaient plutôt intérêt à arrêter de danser et à commencer à marcher droit.

    D’un geste, Maxine posa brutalement sa bouteille de saké sur la table alors qu’elle jetait un regard noir aux deux Chimères qui semblaient de nouveau avoir un échange houleux puisque la romaine ne parvenait presque plus à entendre le morceau de pop mielleux qui passait à la radio.

    Les quelques Chimères pourvues d’un peu plus de matières grises que les deux énergumènes cessèrent leurs discussions lorsqu’ils entendirent le bruit de bouteille émaner du «canapé de Kieran» et observèrent Maxine se lever de son air blasé habituel même si on pouvait très clairement y lire l’agacement qui grandissait à chaque pas qu’elle faisait en direction des deux fauteurs de trouble.

    Maxine ignora les yeux levés vers le ciel d’Igor et son soupir exaspéré alors qu’elle se dirigeait droit sur la table des deux énervés. Les deux Chimères étaient tellement occupées à se toiser et à s’hurler dessus qu’elle ne remarquèrent même pas la fille de Vulcain qui s’était stoppée net devant leur table. En revanche, lorsque une poigne de fer s’empara de l’arrière de leurs crânes pour enfoncer le front de l’un dans celui de l’autre assez fort pour les faire tomber de leurs chaises, ils ne purent que reporter leur attention sur la propriétaire des lieux.

    Les bras croisés et le regard aussi acéré que les lames qu’elle fabriquait, Maxine s’agenouilla lentement au niveau des deux Chimères qui reprenaient peu à peu leurs esprits, regardant la romaine d’un air à la fois complètement ébahis et - au plus grand plaisir de l’intéressée - très largement effrayés.

    Lorsque l’un d’entre eux tenta de se relever, Maxine ne bougea pas d’un pouce mais le ton faussement calme et tranchant de sa voix suffit à immobiliser l’imprudent.

    « Si tu bouges d’un pouce je te brise phalanges une par une.»

    Si Igor n’était pas si accro aux hits pop ridicules, on aurait pu entendre les mouches voler. Maxine avait bien conscience que tous les regards étaient posés sur elle et les deux abrutis qu’elle était en train de corriger et elle espérait bien que le mot allait se répandre rapidement au sein des jeunes Chimères qui se sentiraient pousser des ailes.

    « Quand Kieran vous dit de rester tranquille. Vous. Restez. Tranquille. »

    Maxine avait sifflé ces derniers mots en jetant des regards noirs aux deux Chimères qui étaient enfin silencieuses.

    « Si je vous prends encore une fois à désobéir au moindre de ses ordres, je vous ferais faire un petit séjour entre deux blocs de magma et je vous promets qu’après 5 minutes là dedans vous serez prêts à supplier Thanatos de vous jeter dans le Tartare. »

    Des Oui Maxine et Désolés Maxine sortirent en trombe de la bouche des deux Chimères toujours étendues au sol. La romaine dut réprimer un sourire en observant en temps réel les deux énormes bosses qui ornaient désormais les fronts des deux abrutis.

    « Comme Kieran a eu la gentillesse de vous autoriser à rester ici souiller mon bar et que je respecte les ordres de mon boss, vous pouvez rester ici et profiter de ce petit havre de paix et de tranquillité pour voleurs et escrocs en tous genre qu’est l’Arcanum mais vous. Restez. Tranquille. Compris les abrutis ? »

    Les hochements de têtes des deux Chimères étaient si rapides que leurs minuscules cerveaux devaient se trimbaler d’un bord à l’autre de leurs pauvres boîtes crâniennes alors qu’ils s’excusaient pour la énième fois en promettant que ça ne se reproduirait plus.

    Après un énième regard noir, Maxine se releva lentement , adressa un signe de la main à un Igor fort satisfait de constater que ce petit argument ne s’était pas soldé par une énième table à réparer et quitta l’Arcanum avec un rictus satisfait aux coins des lèvres.

    Qu’il était bon de faire régner l’ordre parmi le chaos.



    now there ain't no letting you go ♦ maxine Signat10
    Thanks:
    merci Sam et Vassa  now there ain't no letting you go ♦ maxine 2559500981

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Styj
    Contenu sponsorisé
    Informations Générales
    Feuille de Personnage

    now there ain't no letting you go ♦ maxine Empty Re: now there ain't no letting you go ♦ maxine

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 23 ! Pour la lire, c'est ici ! Envie de rp ? Viens trouver des partenaires par là. Nouveau thème les copains. Des commentaires ? C'est par ici ! De nouveaux lieux ont vu le jour ! Fabuleux, n'est-ce pas ? Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Pour gagner des PP, venez visiter les lieux du mois et mettez-en vous plein les poches ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !