AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    Eden Campbell
    Pensionnaire

    Eden Campbell

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 138
    Messages : 29

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'Inconscience

    Plop, je suis là ! Empty Plop, je suis là !

    le Mer 2 Oct 2019 - 0:19

    Eden Kaouthar Campbell

    Célébrité : Gavin Leatherwood
    Âge : 16 ans
    Groupe : Sang-mêlé grec - Fils de Thanatos
    Armes :
    Comme un cadeau hérité de son paternel divin, Eden a un jour reçu une broche en forme de lotus, à l'aspect tout ce qu'il y a de plus banal. Cependant, loin sans faux, l'objet d'apparat change lorsque le jeune homme le désire. Il se transforme en un glaive court - d'une quarantaine de centimètres - pratique pour les attaques en traitre. L'arme semble cependant refuser de s'en prendre aux envoyés des Enfers ou toute autre créature liée à son créateur. Le cas échéant, elle ne prendra pas sa forme d'arme et restera un simple bijou sur la veste du garçon.

    Pouvoir passif :
    Un héritage dont se serait bien passé Eden. En effet, le garçon est en capacité de ressentir la mort dans un rayon proche autour de lui. Il n'est pas capable de savoir qui précisément risque de mourir, ni les raisons de cette future mort, mais il est prit de tressaillements, comme s'il sentait son père approcher et venir cueillir une âme. Après avoir noué un lien étroit avec quelqu'un, Eden est capable de sentir si cette personne est en danger de mort, même à une très grande distance.

    Pouvoir actif :
    Eden peut réduire en cendre tous les objets inanimés qu'il touche. Plus l'objet à réduire en cendres est gros, plus Eden sera fatigué par la suite. Il a un certain contrôle sur ce pouvoir, bien qu'il lui arrive de détruire des choses sans le vouloir, sous le coup d'une émotion forte. En cas de grosse colère, il arrive même que ses vêtements se disloquent d'eux-mêmes, le laissant nu au milieu du champ de bataille.

    Votre histoire



    Sag Harbor, comté de Suffolk, quelque part en ville, année 2002.

    La jeune Sally Campbell, tout juste âgée de vingt ans, rentre de chez elle dans le froid hurlant de l’hiver. Le vent est à trancher au couteau et son pauvre imper bas de gamme ne la protège en rien. Ses cheveux claquant sur l’arrière de son crâne, Sally se dirige en grelottant vers les barres d’immeuble de la ville de l’État de New-York dans laquelle elle vit depuis son enfance. Perdue dans ses pensées, haletante et s’imaginant un assise devant le chauffage électrique de son studio, la jeune femme ne voit pas l’homme qui vient de traverser la route et lui rentre dedans, faisant tomber au passage la mallette en cuir qu’il tient dans ses mains.

    « E.. Excusez-moi, monsieur. Je suis vraiment maladroite. Je.. Je… ».

    Elle ne finit pas sa phrase. Tout d’abord, parce que le froid est si mordant qu’elle a du mal à articuler. Mais également parce que l’homme face à elle est d’une beauté surnaturelle. Un teint maladif qui ne l’attire pas habituellement, mais qui, sur lui, fait ressortir la profondeur de son regard noir. Des cheveux couleur corbeau, coupés courts, qui ne semblent en rien dérangé par les bourrasques. Il est sobrement vêtu. Et aussi bizarre que cela lui paraisse, son corps était incroyablement dur et froid. Comme si elle avait percuté un cadavre. Bien que son esprit lui crie étrangement de s’enfuir à toute hâte, elle n’en fait rien et reste plantée là. C’était les prémisses de quelque chose. Certains appelleront cela un amour naissant. Aujourd’hui encore, Sally ignore si cet amour a un jour connu la réciprocité. Quoiqu’il en soit, cet homme vint réchauffer sa soirée.

    Sag Harbor, comté de Suffolk, hôpital communautaire, année 2003.

    Les cris d’un bambin retentirent dans le hall d’hôpital. Étreinte par une douleur dans le ventre qu’elle avait prise pour de banales crampes d’estomac, Sally s’était rendue à l’hôpital le plus proche. La douleur s’était accentuée. Puis était venue celle du choc, lorsqu’on lui avait annoncé qu’elle était en train d’accoucher. Pour Sally, c’était impensable. Elle n’était pas enceinte. Elle n’avait pas eu de relations depuis… Depuis cet homme étrange, ce soir d’hiver. Mais la réalité l’avait rattrapée lorsque la sage-femme lui avait déposé le nourrisson sur la poitrine.

    Sally avait longuement hésité à garder l’enfant. À vrai dire, elle n’était ni prête, ni en capacité de l’élever. Elle qui avait passé son enfance dans plusieurs familles d’accueil, à fuguer et côtoyer la déchéance de près, elle n’était pas faîte pour être mère. Pas maintenant, pas seule. Mais en voyant les yeux d’un noir profond de son enfant – fait particulier chez un nouveau-né – elle n’avait pas se résoudre à le confier aux services de l’adoption. Quoiqu’il lui en coûte, elle ne ferait pas vivre à son enfant le calvaire par lequel elle était passée.

    Sag Harbor, comté de Suffolk, appartement des Campbell, année 2003.

    L’homme – ou plutôt le père de son enfant – se présenta à la porte du studio dans lequel elle vivait. Il était en point similaire à leur première rencontre. Ce jour-là fut le dernier que Sally passa dans l’ignorance. Car Thanatos – car tel était son nom – lui révéla sa vraie nature et celle du monde qui l’entourait. Mais aussi celle d’Eden, car tel était le nom de l’enfant, demi-dieu, fils du Dieu de la Mort. Aussi complexe et inimaginable que cela soit, Sally crue sur parole les mots qui sortaient de la bouche de son amant d’un soir. Oui, elle avait déjà perçu des choses étranges dans ses années à la rue, des choses que son esprit avait préféré occulter.

    « Un jour, cet enfant ne sera plus en sécurité ici. Les demi-dieux ont une odeur qui attire les monstres. Il sera pris pour cible et perdra la vie, c’est une évidence. »
    « J’ai rien demandé moi. C’est toi qui m’as mis enceinte et c’est également toi qui t’es tiré juste après. »
    « Peut-être. Mais maintenant, cet enfant est parmi nous. Je peux le protéger. Mais il me faut ton accord et ta parole. »
    « Que comptes-tu faire ? »
    « Je peux masquer son odeur. Ou l’atténuer du moins, en la rendant similaire à celle des guerriers morts au combat. Les monstres penseront à un demi-dieu décédé et ne tenteront même pas de s’approcher. Mais pour cela, il me faut ta parole. Ta parole que tu ne diras jamais rien à Eden de son ascendance. S’il n’est pas au courant, le sort devra tenir pour plusieurs décennies. Cet enfant pourrait passer une vie paisible, contrairement à la majorité des demi-dieux. »
    « Je te promets que je lui dirai rien sur toi, ton monde et tout ces trucs de barge que tu m’as raconté. »
    « Jure-le sur le Styx. »
    « Sur le quoi ? »
    « Le Styx. Un des fleuves de l’Enfer. Les serments que l’on fait sur lui sont immuables. Si tu romps ta promesse, tu connaîtra un sort pire que la Mort. Et JE suis la Mort. J’ai moi-même du mal à imaginer ce qui peut me surpasser en matière de sévices, donc je préférerais que tu tiennes ta parole. »
    « Je…Je le jure sur le Styx. Maintenant barre-toi. T’approche plus de nous et laisse Eden vivre sa vie paisiblement.»
    « Donne-lui ça de ma part. S’il te plaît. Ça pourra le protéger en cas de danger. Une sécurité supplémentaire, si tu préfères. »

    Et du néant, il fit apparaître dans sa main une broche dorée aux bords argentés, en forme de lotus.

    Sag Harbor, comté de Suffolk, appartement des Campbell, année 2013.

    Eden est âgé de dix ans maintenant. Sa vie, il la passe entre l’école primaire du coin dans laquelle il ne se sent pas à sa place au milieu des enfants des beaux-quartiers, et sa mère alcoolique qui a du mal à articuler la moindre phrase. Depuis déjà deux ans, Sally est tombée dans les travers de l’alcool. Ça a commencé lentement, par quelques verres en rentrant tard du boulot. Puis, petit à petit, le mal s’est infiltré. Et rapidement, Sally a perdu toute connexion avec la réalité, vivant dans un monde onirique d’ivresse. Face aux questions incessantes de son enfant à vouloir connaître ses origines, enchaînée par un serment inviolable qui protégeait son enfant, elle avait lâché prise. Le houblon et le raisin étaient rapidement devenus des amis bien plus enviables que les mensonges et la raison.
    Aujourd’hui, Eden était pratiquement livré à lui-même. De temps à autre, sa mère prononçait des phrases auxquelles il n’arrivait pas à trouver de sens, du style « Ce connard. Sans lui, on aurait été tranquille. Pourquoi j’ai accepté sa proposition ? » ou encore « Tout ça, c’est bien trop dur à porter pour une simple mortelle comme moi. ». L’enfant mettait cela sous le coup du soûl.
    Mais un soir, un soir plus alcoolisé qu’un autre, un soir où Eden posa plus de questions qu’un autre, Sally ne tint plus. Elle rompit la promesse faîte dix ans auparavant. Elle avait tenu tant d’années. Son esprit, déjà fragile, avait fini par céder face à la conscience de ce monde mystique. Elle révéla tout à l’enfant, jetant son acide indigeste sur un gamin qui ne voyait en sa mère qu’une ivrogne aux paroles dissolues. Et pourtant, le garçon senti quelque chose rompre en lui. Comme un barrage qu’on venait de faire tomber. Un flot d’émotions, de sensations. Il fut pris d’un sentiment terrible de danger imminent. Pas le concernant, mais concernant sa mère. Et, aussi soudainement que le brouhaha de l’orage, le corps de Sally Campbell se mit à fondre sous les yeux du garçon, lui arrachant des cris de terreur. Bientôt, il ne restait plus de sa mère qu’une flaque informe sur le parquet de l’appartement.

    Riverhead, comté de Suffolk, dans la rue, année 2014.

    Voilà maintenant une année entière qu’Eden vit dans la rue. Si, de prime abord, il s’était enfui sans rien comprendre à ce qui était arrivé à sa mère, il avait fini par croire aux paroles qu’elle avait prononcé juste avant son décès. Son ascendance divine, l’existence des dieux grecs, des monstres, des légendes. La force des choses l’avait forcé à croire, surtout. En effet, certainement déclenché par le serment rompu de sa mère, il avait manifesté un étrange don, celui de réduire en cendres ce qu’il touchait. Ça fonctionnait avec tout ce qui n’était pas vivant, mais plus l’objet était imposant, plus cela demandait d’énergie au garçon. Un jour, après avoir tenté de réduire en cendres une moto, il avait fini par faire un malaise devant l’effort.
    De cela, s’accompagnait également des pressentiments étranges. Quand il avait l’intime conviction que quelqu’un allait mourir, cela se produisait généralement dans les heures qui suivaient. S’il en croyait les dires de sa mère, il était le fils de Thanatos, le dieu personnifiant la Mort. Être doté de tels pouvoirs était sûrement comprit dans le lot. Du style «Promotion pour les bambins divins : Le toucher toxique de la mort qui tue + vision bizarre et totalement morbide pour seulement une vie en Enfer offerte ».
    Quoiqu’il en soit, de la découverte de ses pouvoirs avait suivi les premières attaques de créatures vraiment hyper moches. La première, ce fut par des oiseaux étranges, d’apparence effrayante et cherchant à le dévorer. La seconde, ce par une femme aux allures angéliques qui se transforma rapidement un monstre dévoreur de sang aux crocs acérés. Quoiqu’il en soit, les deux fois, il réussit à s’échapper, plus par chance que par réelle capacité de combat. Après des mois d’errance, il ne dut son salut qu’à sa rencontre avec un sans-abri du nom d’Argon. Le vieil homme se proclamait fils d’Héphaïstos. Il lui parla d’un endroit, un endroit où les sang-mêlés – puisque ce fut le mot qu’il employa – comme eux étaient en sécurité. Le guidant, lui proposant même de l’emmener aux frontières de cette «Colonie», Argon fut un mentor empli de savoir et de connaissances sur le monde mythologique.

    Colonie des Sang-Mêlés, année 2019.

    Après cinqans passés à plein temps dans la colonie, Eden est maintenant un jeune homme de seizeans. Depuis son arrivée, il a réussi à se faire une place au sein des sang-mêlés, bien que certains nouveaux craignent encore son ascendance et l’aura étrange qu’il dégage en permanence. Malgré tout, c’est aujourd’hui un garçon épanoui, mais désireux de comprendre. De comprendre ce qui est arrivé à sa mère. Quelles sont les factions en jeu dans cette histoire ? Cependant, ces derniers temps, il n’a pas pu se pencher précisément sur la question. Les dernières années – et encore plus les derniers mois – ont été particulièrement éprouvant. Entre l’apparition d’un camp pour sang-mêlés d’ascendance romaine – encore une bizarrerie de plus –, la disparition dans le Labyrinthe de plusieurs demi-dieux, et l’attaque récente de la colonie par une horde de monstres, le fils de Thanatos n’a pas chômé. Et il garde même plusieurs séquelles de son combat contre une Empousai un peu trop farouche.

    Physique

    Selon ma mère, je ressemblerai à mon père. Je l’ai jamais rencontré, alors je ne peux qu’imaginer son physique, c’est-à-dire le mien, avec quelques années de plus. Enfin, si l’on considère qu’un Dieu peut prendre de l’âge. Quoiqu’il en soi, je vais me décrire moi, plutôt que mon père, ici. Donc, personnellement, j’ai des cheveux d’un noir profond, plutôt lisses et soyeux. Habituellement, je les coiffe un peu sur le dessus de mon crâne, pour me donner un air séducteur. Enfin, c’est ce que j’aime à me dire.

    Mes yeux, quant à eux, sont d’un noir profond. Tout comme ma tenue, d’ailleurs. J’aime bien m’habiller sobrement, avec une chemise noire à laquelle je peux accrocher la broche de mon père, et un jean délavé noir. Un faux air de star des années soixante-dix qui me plaît bien.

    Pour ce qui est de mon physique, je suis assez musclé, comme la plupart des personnes de cette colonie, habitué à se battre et à s’entraîner au quotidien. J’entretient mon corps, je l’affine, je l’affute tous les jours. Et si je peux m’en servir pour faire chavirer quelques cœurs, c’est d’autant mieux.

    Selon certains, je fais plus vieux que mon âge. On me donne en général la majorité, là où je ne suis encore qu'un adolescent. C'est quelque chose de commun aux demi-dieux cependant. Avec les épreuves qu'on vit, notre corps prends des rides plus aisément qu'un ado' lambda, terré dans sa chambre au calme.

    Caractère

    Des fois, la complexité se joue dans les relations que j’entretiens avec mes pairs. Depuis ma tendre enfance, on m’a affublé de biens des noms : le porteur de Mort, le gars chelou, le supo de Satan, la Tomate (celui-là, c’est juste une invention d’un ami de la colonie quand il m’a vu rougir en tentant de proposer à Mallory Rowenheart de venir avec moi à un bal). Chacun d’entre eux est l’expression de ce que ressentent les personnes qui ont croisé ma route. J’apporte avec moi cette aura sombre que je ne maîtrise pas. Et ça nuit sacrément aux liens que je peux entretenir avec les autres. Pourtant, moi, je ne demande qu’à mettre les gens en confiance. Je suis agréable, plutôt avenant bien que mes quelques mois d’errance m’aient rendu beaucoup plus méfiant et moins crédule. De temps en temps, ça matche avec quelqu’un. Alors j’essaie de pérenniser les quelques relations que j’ai, je me donne à fond pour qu’elles durent dans le temps. Je suis en quelque sorte un solitaire par obligation.

    Mais ça m’a jamais rebuté. Au contraire, ça me pousse à me dépasser. À vrai dire, j’ai une sorte de ligne de conduite à tenir et je m’assure de toujours faire le funambule au-dessus. Parce que l’optimisme, c’est mon credo. Je n'abandonne pas, peu importe les obstacles ou l’adversaire en face de moi. En tant que demi-dieu, c’est plutôt utile, bien que les Enfers soient remplis de gens trop idiots pour renoncer quand l’occasion s’est présenté. Mais moi, la Mort, elle me fait pas vraiment peur. Après tout, mon père en est en quelque sorte la personnification divine. Je l’accepte, comme une fatalité inévitable. Elle vient à tout un chacun. C’est à vrai dire la seule notion juste de ce monde, touchant les pauvres comme les riches, les chanceux comme les pleutres.

    Bon, c’est un peu tristounet comme portrait de moi-même, non ? Faut dire que j’ai tendance à broyer du noir et à m’isoler si l’on me laisse faire. Mais au fond, je suis un ado’ plutôt ordinaire. Je joue beaucoup aux jeux-vidéos, pouvant passer des nuits blanches sur un bon Call Of. J’écoute souvent de la musique, des écouteurs toujours pendants à mes oreilles. Les séries, tout ça tout ça, c’est mon dada aussi. Bon, faut dire que depuis mon arrivée à la Colonie, je suis sacrément limité en matière d’accès à la technologie. Mais en même temps, je m’enrichis autrement. En commençant par les entraînements auxquels je m’adonne avec joie. Je veux me forger une réputation de fier héros, différente de celle de porteur de chaos qui me poursuit.

    Je sais pas trop quoi dire d’autre me concernant. C’est dur comme exercice, en fait. En même temps, j’suis pas psy’ non plus. J’ai une phobie des clowns. J’crois qu’on appelle ça la «coulrophobie». C’est pas hyper handicapant comparé à la phobie des araignées par exemple, mais ça peut causer des problèmes si je dois un jour me confronter à un clown mythologique sortie d’on-ne-sait quelle légende grecque. Bon, j’suis pas sûr à cent pour cent que ça existe, mais avec ce monde dans lequel j’ai atérrit depuis quelques années maintenant, j’ai appris à revoir à la baisse les certitudes que j’ai.

    Derrière l'écran

    Pseudo : J'en ai pas vraiment. Nommez moi comme vous le souhaitez !
    Âge : Actuellement, 23 printemps (ça me rajeunit pas ça...)
    Plat préféré : Pâtes carbo (oui, team carbo, et alors ?!)
    Comment trouves-tu le forum ? Ca m'a tout l'air d'être un endroit sympa, avec un contexte bien construit et bien ancré dans l'univers. Et le design est top top top !
    Comment as-tu découvert le forum ? Cela fait un moment que je cherchais un forum sur l'univers de Rick Riordan ! Vous êtes tombé à pic !
    Autre : Plop, je suis là ! 1727267972

    (c) Sun sur Epicode

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Mer 2 Oct 2019 - 9:52

    Bienvenue sur le forum ! Merci pour les compliments sur le design, je rougis. Plop, je suis là ! 1859837862

    J'aime beaucoup ton personnage jusque là ! Peut-être rajouter une limite physique pour son actif, dans le sens où plus l'objet est important, plus cela peut lui causer de la fatigue ? Même si je pense que c'était sous-entendu car tu m'as tout l'air d'avoir très bien compris le concept des pouvoirs. Plop, je suis là ! 2077153353

    En tout cas, hâte de voir la suite ! N'hésite pas à nous rejoindre sur Discord si tu veux discuter un peu (lien dans la barre de navigation). Pour le reste, tu peux nous MP moi et Seraphina si tu as des questions !

    Bon courage pour la suite de ta fiche :D


    Plop, je suis là ! Qt48
    12

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Mer 2 Oct 2019 - 10:00

    Bienvenue ! Hâte de lire ta fiche une fois finie :D


    Plop, je suis là ! Ztd0
    Merci Alexis <3:
    Plop, je suis là ! RsokPlop, je suis là ! Ia7rPlop, je suis là ! Kq96Plop, je suis là ! Nhdg
    Plop, je suis là ! Xx80
    Plop, je suis là ! AestheticPlop, je suis là ! Kxcu
    Merci Margot <3:
    Plop, je suis là ! 9128
    Merci Vassa <3:
    Plop, je suis là ! 6
    Merci feu Andrew <3:
    Plop, je suis là ! R1q7

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 434
    Messages : 142

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Persévérance

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Mer 2 Oct 2019 - 14:29

    Ouh un petit frère bienvenuuuue


    Plop, je suis là ! J5xy

    Plop, je suis là ! Qisa

    Séraphina Gwynt
    Centurion de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    En bref

    Présentation : Caw Caw
    Journal intime : Piou piou
    D-C : Prima Lacey - Rae Adamson
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 2171
    Messages : 706

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Mer 2 Oct 2019 - 18:36

    Bienvenuuuue !
    Rien de plus à ajouter par rapport à Alexis, hâte de voir la suite de ta fiche ! Plop, je suis là ! 2559500981


    Plop, je suis là ! Yoxo

    Plop, je suis là ! Vfds

    Plop, je suis là ! 67bp

    Eden Campbell
    Pensionnaire

    Eden Campbell

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 138
    Messages : 29

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'Inconscience

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Jeu 3 Oct 2019 - 21:46

    Merci à tous pour vos messages, c'est trop gentil ! Plop, je suis là ! 2559500981

    La fiche est finie du coup, bonne lecture :D

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Ven 4 Oct 2019 - 9:16

    Coucou Eden,

    Tout d'abord je dois dire que j'aime beaucoup ta plume, ton histoire est vraiment bien écrite, j'aime beaucoup les petits éléments originaux qui s'y glissent. Normalement, la divinité évite d'avoir un lien avec son enfant et c'est un satyre qui aide les demi-dieux à trouver la colonie, mais tu as tellement bien amené le tout que je te l'accorde avec plaisiiiiiiiiir.

    Juste un minuscule détail : ton acteur fait peut-être un poil vieux pour 15 ans. Est-ce que ça te dérangerait de décaler ta timeline et de dire qu'il a plutôt 16 ans ? (ou de juste dire qu'il a passé 5 ans au lieu de 4 à la Colonie) Et de rajouter une ligne dans ton physique pour écrire quelque chose comme "olalala il fait plus vieux que son age" ? Merciii Plop, je suis là ! 2559500981


    Plop, je suis là ! Qt48
    12

    Eden Campbell
    Pensionnaire

    Eden Campbell

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 138
    Messages : 29

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'Inconscience

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Ven 4 Oct 2019 - 10:31

    Alors tout d'abord, merci beaucoup Alexis pour tes compliments, je rougis ahah Plop, je suis là ! 2947816253

    Pour ce qui est de l'âge, j'ai modifié la timeline en vieillissant Eden d'un an et en rajoutant comme demandé la phrase dans la description physique !

    Merci en tout cas pour la rapidité de réponse, ça fait plaisir !

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Plop, je suis là ! Empty Re: Plop, je suis là !

    le Ven 4 Oct 2019 - 15:43

    Félicitations

    Tu es désormais validé ! Tu es libre de te balader dans les deux colonies, de rencontrer des gens, nouer des amitiés, des amours, et peut-être même de trouver des ennemis à affronter !

    Tout le forum t'est actuellement ouvert, et si jamais tu as le moindre doute ou problème, tu peux sans hésitation envoyer un message privé à l'un de nos vénérés admins !

    Voici ta carte de survie

    Maintenant que ta fiche est validée, tu peux :
    • Te faire un journal intime afin de te créer des liens avec les autres.
    • Faire des demandes de RP pour te lancer dans la grande aventure.
    • T'amuser au Casino Lotus où il y a plein de jeux et de sujets divers.
    • Te créer ta fiche de personnage dans ton profil.
    • Tu peux également nous rejoindre sur Discord, le lien est dans la barre de navigation.

    Également, toujours accessible pour toi :
    Les annexes si jamais tu as un doute sur quelque chose.
    Le coin des questions t'est ouvert si tu n'as pas trouvé la réponse à tes questions
    Le coin des absences si tu as besoin de signaler une pause dans le rp.

    Voilà, tu as maintenant toutes les clés en main pour voguer librement sur le forum. On espère que tu resteras longtemps parmi nous !


    Plop, je suis là ! Qt48
    12

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum