AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Élia
    Nymphe affiliée à un fraisier

    Élia

    Informations générales

    Présentation : [url=]www[/url]
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Charlotte aux fraises ♥
    Points de puissance : 156
    Messages : 25
    Cette fois, il faut s'y résoudre. Nous autres Nymphes, avons beau faire de notre mieux pour nous occuper du champ dans une certaine autarcie, il arrive un moment ou nous avons besoin d'un coup de main pour prendre soin des fraisiers. Il va nous falloir une recrue, nous l'avons décidé entre nous, et j'ai été nommée porte-parole auprès de Chiron pour réclamer de l'aide. Le centaure me promet d'envoyer des renforts, et je retourne auprès de mes semblables pour leur rapporter la bonne nouvelle.

    Nous nous remettons au travail donc, en attendant que vienne les recrues promises. En m'attellant à la tâche, je ne peux pas m'empêcher de penser à une longue chevelure rousse, appartenant à une certaine enfant de Arès. Je souris malgré moi. Oui, je pense à ma nouvelle amie Aleksa, celle qui m'a montré la voie du fun, et qui m'a surtout fait comprendre qu'il fallait profiter à fond de ses jeunes années avant de les regretter. Elle m'a ouvert les yeux, et fait voir que c'était bon de rester encore une enfant et de ne pas vouloir grandir trop vite.

    Depuis le jour de notre rencontre, Aleksa et moi avons eu du mal à passer du temps ensemble. Tout simplement parce que ma copine, toujours enthousiaste, s'entraîne aujourd'hui d'arrache-pied avec les armes. C'est le moins que l'on peut attendre venant d'elle, c'était quelque chose qu'elle attendait avec une telle impatience, logique donc de la voir s'adonner corps et âme à ces joutes, qui sont autant indispensables aux enfants d'Arès que l'amour pour ceux d'Aphrodite.

    Mais bref, je digresse, et je retourne à mon fraisier. Jusqu'à ce que des éclats de voix me fassent lever les yeux. Les renforts sont arrivés ! Je me réjouis, surtout en découvrant qui Chiron nous envoie ! Ma joie se double d'un grand éclat de rire rempli de joie, il était décidément écrit qu'on ne pourrait pas rester éloignées l'une de l'autre trop longtemps !

    "Aleksa ! C'est toi que Chiron nous envoie pour nous aider ? Je suis trop heureuse !"

    Puis je baisse la voix, et avec des airs de conspiratrice, je murmure à l'oreille de ma camarade de jeu :

    "Si tu travailles bien, tu auras droit à une fraise !"

    Aleksa Ianovitch
    Pensionnaire

    Aleksa Ianovitch

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Athénaïs la Romaine
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 411
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Pour l'instant, ses dents et ses ongles
    Défaut fatal: Sa manière de foncer sans jamais respecter ses propres plans
    Le retour des Rouquines@Aleksa Ianovitch & @ÉliaLes rouquines sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours !Mes journées à la Colonie des Cafards s'enchaînent mais ne se ressemblent pas. Déjà, tous les matins, je fais une bêtise différente. Après, je vais déjeuner, puis je vais m'entraîner. Après, ça change en fonction de mon humeur : soit je m'amuse à jeter des cailloux aux résidents trop sérieux, soit j'observe Séra s'entraîner, soit j'invente une autre bêtise. Ensuite, re-entraînement. Et avec tout ça, je n'ai plus le temps d'aller voir Elia, la niamphe des fraises. Bon, depuis le temps, j'ai compris que ça se disait nymphe, mais je préfère dire niamphe, c'est plus drôle. BREF.
    Donc, Chiron a fait passer un message, comme quoi les niamphes des fraises avaient besoin de main d'oeuvre. Quand il nous a dit ça, au réfectoire, il a eu l'air de dire : "Si y'a pas de volontaire, je désigne" alors j'ai levé la main. Je me suis dit qu'aux champs de fraises, y'a forcément Elia, et si y'a Elia, y'a moyen de s'amuser. Les autres m'ont regardée comme si j'étais folle, mais je m'en moque. Toute façon, je suis folle, tout le monde le sait, mais c'est une bonne folie : la folie des bêtises. Donc, je me porte volontaire, et tous les résidents me regardent l'air de penser que je vais rentrer en pleurant. Mais moi, je suis pas une pâquerette ! Je vais m'amuser, et quand je reviendrais j'aurais fait encore plus de bêtises que maintenant.
    Je me rends donc aux champs de fraises après le repas. J'arrive en courant et bouscule deux niamphes qui portaient des paniers vides. Oups. Je leur lance un grand sourire et me détourne pour scruter le champ. Rouquine en vue ! Surexcitée, je descend la pente en courant vers mon amie la niamphe.

    - ELIIIIIIIIIAAAAAAAAAAAA !

    Je lui saute dans les bras, puis me détache et commence à parler à toute vitesse :

    - On-va-ramasser-les-fraises-ensemble-et-on-pourra-s'amuser-et-faire-plein-de-bêtises !

    Puis je reprend mon souffle et écoute la rouqine me chuchoter avec un air de conspiratrice que je pourrais manger une fraise à la fin. OWIII ! Je lui lance un sourire malicieux :

    - Pour moi, travailler, ça veut dire s'amuser ! Et s'amuser, c'est facile ! Tiens, ça te dit de faire une course ? Celle qui ramasse le plus de fraises a gagné ?
    © 2981 12289 0


    Là ou Aleksa passe la tranquillité trépasse et les dégâts sont nombreux PS : Merci Charlotte Quand deux rousses ramènent leur fraise... - Par Élia [Clos] 2384209558

    Élia
    Nymphe affiliée à un fraisier

    Élia

    Informations générales

    Présentation : [url=]www[/url]
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Charlotte aux fraises ♥
    Points de puissance : 156
    Messages : 25
    Toutes contentes à l'idée de pouvoir passer du temps ensemble après ce qui nous a paru être une éternité, Aleksa et moi on se tombe dans les bras quand elle arrive en renfort, envoyée par Chiron. On sautille en piaillant, en se tenant par les mains, quand nous sommes réunies on doit avoir maximum huit ans d'âge mental, mais ça ne me dérange pas le moins du monde ! Etre avec elle, la remuante fille d'Arès, me donne un moral et une pêche d'enfer, ce qui ne sera pas de trop pour la cueillette des fraises ! Haha... la pêche... pour cueillir les fraises... marrant non ? Non ? D'accord je me tais.

    "Ouiiii , vive les fraises, et surtout vive les bêtises ! Allons-y, il y en a une bonne quantité à ramasser !"

    Nous commençons à nous mettre à l'ouvrage, le coeur en fête. J'ai relevé le défi proposé à mon amie, à savoir une compétition amicale pour savoir laquelle nous deux ramasse le plus de fraises au final. Avec enthousiasme la collecte se déroule, ce qui ne nous empêche pas d'échanger des grimaces et des rires, car bien travailler peut très bien se faire dans la bonne humeur.

    Et très vite, l'inépuisable réserve d'énergie et l'endurance hors norme de ma camarade de jeu montre son efficacité. J'ai beau être habituée de ce travail, Aleksa me surpasse et de loin. Elle semble motivée par quelque chose, je ne sais pas trop quoi. Ma compagnie ? L'envie de finir notre tâche le plus rapidement possible pour enchaîner sur les bêtises ensuite ? Certainement un peu des deux à la fois.

    Toujours est-il que je dois vite m'avouer vaincue. Je ne peux tout simplement pas soutenir le rythme imposé par mon amie. Ma résistance physique est bonne certes, mais loin d'égaler la sienne. Aleksa est née pour être une guerrière, ceci explique sans doute cela. A la fin de la cueillette, je suis bien forcée d'admettre ma défaite. Mais comme ce n'est pas une surprise, je ne m'en formalise pas du tout.

    "Bon eh bien tu as gagné. Prends une fraise, tu l'as bien méritée !"

    J'en prends une moi-même avant de donner le panier à une autre Nymphe. Je ne me lasse pas du goût intense de ces délicieux fruits cultivés avec amour et si naturellement sucrés. La nature a vraiment le don de savoir nous offrir ce dont nous avons besoin, surtout quand les dieux sont de bonne humeur, ce qui a été trop rarement le cas ces dernières années.

    "Bon... Chiron va être content, nous avons fini de ramasser les fraises à une vitesse hallucinante ! Et maintenant Aleksa, tu veux faire quoi ?"

    Avec ma copine le fun ne s'arrête jamais, et je sais qu'elle a d'ores et déjà de nombreuses idées de jeux auxquels s'adonner corps et âme, notamment ceux que nous préférons toutes les deux. Ça m'a bien trop manqué, et j'ai une hâte folle de m'amuser en sa compagnie.


    Aleksa Ianovitch
    Pensionnaire

    Aleksa Ianovitch

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Athénaïs la Romaine
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 411
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Pour l'instant, ses dents et ses ongles
    Défaut fatal: Sa manière de foncer sans jamais respecter ses propres plans
    Le retour des Rouquines@Aleksa Ianovitch & @ÉliaLes rouquines sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours ! J'ai gagnéééééééééé ! La course aux fraises s'est terminée plus vite que prévue, mais c'est pas grave, j'ai encore plein d'idées de jeux drôles. Je prends une fraise rapidement dans le panier avant qu'Elia ne fasse de même et ne rende le panier à une niamphe qui passait par là. Je mords dans mon fruit avec un soupir de contentement. Miam, c'est bon les fraises ! Je n'en mangeais pas souvent, chez moi, et c'était toujours les premiers prix, donc les fraises toutes molles et pleines de trucs chimiques, mais j'ai toujours adoré ça. Alors des vraies fraises, toutes fraîches, tout juste cueillies ! C'est un délice.
    Ma fraise terminée, je me tourne vers mon amie qui me demande ce que je veux faire. Je lui lance un sourire digne du Chat du Cheschire et réponds malicieusement :

    - Eh bin .... A cette heure, tous les résidents sont en train de s'entraîner, donc ça veut dire qu'il n'y a personne dans les bungalow ... Et y'a encore plein de lits qu'on a pas testés !

    Je regarde Elia des étoiles dans les yeux, puis me retourne et commence à partir à toute allure vers les bungalows, mon amie à ma suite. C'est partit pour le FUUUUUUUUUUN ! Je m'arrête devant l'allée des bungalows et regarde Elia :

    - Alors, à toi de choisir : quel bungalow on teste, aujourd'hui ?

    J'attends sa réponse en trépignant sur place, puis une fois qu'elle a choisit, on se remet à courir vers le bungalow. Avec un grand sourire, j'ouvre la porte et m'efface en imitant les monsieurs riches :

    - Après vous, Madââme !

    On entre en riant et nous commençons à faire ce que nous faisons de mieux : sauter sur les lits.
    © 2981 12289 0


    Là ou Aleksa passe la tranquillité trépasse et les dégâts sont nombreux PS : Merci Charlotte Quand deux rousses ramènent leur fraise... - Par Élia [Clos] 2384209558

    Élia
    Nymphe affiliée à un fraisier

    Élia

    Informations générales

    Présentation : [url=]www[/url]
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Charlotte aux fraises ♥
    Points de puissance : 156
    Messages : 25
    Je suis vraiment heureuse de voir le plaisir sur le visage de mon amie, d'abord en raison de sa victoire, puis également de sa dégustation de sa fraise. Ça fait chaud au coeur, parce que ça prouve avant tout que les soins que j'apporte aux fraisiers avec les autres Nymphes portent leurs fruits, sans vouloir faire de mauvais jeux de mots. Moi je sais déjà qu'elles sont délicieuses, mais quand quelqu'un d'autre qu'une Nymphe confirme qu'elles sont exquises, cela veut bien dire quelque chose.

    A ma question, Aleksa répond avec un sourire à la fois démoniaque et innocent, que son père ne renierait pas. Je sais qu'elle pense à exactement la même chose que moi maintenant, et sa réponse ne fait que confirmer mon intuition. C'est à mon tour d'avoir un sourire coquin, voire carrément espiègle. Déjà je sens les fourmis gagner mes mollets, et je trépigne sur place.

    "Oh là là oui tu te rends compte, tous ces lits sur lesquels nous n'avons pas encore sauté... c'est intôlérable, nous devons remédier à cela immédiatement !"

    Nous partons comme des fusées en direction des Bungalows. Puis Aleksa, décidément d'humeur altruiste, me laisse choisir le Bungalow que nous allons dévaster. Pour ma part, depuis que nous avons décidé de faire le tour des douze habitations, il y en a un qui m'interpelle et suscite ma curiosité.

    "J'ai très envie de tester les lits chez les Aphrodite ! Ils doivent être bien moelleux et élastiques à la fois, tout ce qui peut nous permettre de bien nous éclater !"

    Nous ne perdons pas une seconde de plus, et nous nous élançons à l'intérieur de ce Bungalow déserté, avant de virer nos chaussures et de commencer notre séance de trampoline entre copines. Nos visages affichent déjà le sourire que seul le plaisir de sauter sur les lits peut nous apporter, et nous en profitons sans aucune restriction !

    "Youhou ! Y'a rien à faire, jamais je n'arriverais à me lasser de ça !"

    Ça a l'air anecdotique, mais le plaisir que j'éprouve quand mes petits petons retombent sur le matelas et s'y enfoncent avant de me propulser en l'air, c'est juste... divin.

    Aleksa Ianovitch
    Pensionnaire

    Aleksa Ianovitch

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Athénaïs la Romaine
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 411
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Pour l'instant, ses dents et ses ongles
    Défaut fatal: Sa manière de foncer sans jamais respecter ses propres plans
    Le retour des Rouquines@Aleksa Ianovitch & @ÉliaLes rouquines sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours ! Et hop ! Un saut sur un lit, un autre saut qui me propulse sur un autre lit... YEPEEEE ! J'aime sauter sur les matelas. En plus, ceux du bungalow d'Aphrodite sont moelleux à souhait, c'est génial. Je regarde Elia qui semble bien s'amuser elle aussi. Je suis contente, j'ai trouvé une amie qui aime faire des bêtises. Au début, je ne pensais pas qu'elle était comme ça, elle paraissait assez rabat-joie. Mais finalement, elle s'avère être une amie de très bonne compagnie pour faire des bêtises.
    Je regrimpe sur un lit et me remets à sauter en hurlant :

    - Eh, mais c'est pas juste, leurs lits à eux sont super confortables !

    Je saute encore une fois pus me laisse tomber sur le lit, réfléchissant.

    - Dis, tu penses que je peux changer mon lit contre l'un de ceux-là ?

    Ça serait vraiment bien, je commence à avoir mal au dos à force de dormir dans mon lit pas confortable. Bon, c'est toujours mieux que le bout de carton que j'avais dans la rue, mais j'aimerais bien dormir dans un truc bien moelleux. Je regarde mon amie, la tête penchée sur le côté. Est-ce qu'elle va m'aider ?
    Je remonte rapidement sur le lit et recommence à sauter, pour voir lequel des matelas est le plus moelleux. Puis je descend et regarde l'heure sur l'horloge-miroir qui est accroché sur le mur. 10 heures. Bon, si je calcule bien, il nous reste deux heures avant que les résidents ne sortent de leurs entraînements et ne reviennent dans le bungalows. Je regarde la niamphe avec un sourire machiavélique :

    - Donc ... Si tu es partante, on a deux heures devant nous pour échanger les lits.

    Je sens qu'Elia est un peu réticente, donc j'ajoute :

    - Et tu pourra sauter sur mon lit, à la condition que tu enlève tes chaussures.

    C'est un argument de choc, elle ne pourra pas refuser.
    © 2981 12289 0


    Là ou Aleksa passe la tranquillité trépasse et les dégâts sont nombreux PS : Merci Charlotte Quand deux rousses ramènent leur fraise... - Par Élia [Clos] 2384209558

    Élia
    Nymphe affiliée à un fraisier

    Élia

    Informations générales

    Présentation : [url=]www[/url]
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Charlotte aux fraises ♥
    Points de puissance : 156
    Messages : 25
    C'est pas pour rien que j'ai proposé d'aller explorer le Bungalow des Aphrodite. Allez savoir pourquoi, mais j'avais l'intuition que Aleksa et moi on y aurait de quoi s'amuser autant que voulu, et même davantage ! Et sur ce plan-là, aucune de nous deux n'est déçue de ce choix. Nous nous amusons comme des petites folles ! Plus encore qu'avant je dirais, ou que nulle part ailleurs ! Et si moi je suis déchaînée, je ne soutiens pas la comparaison avec ma copine qui semble aux anges et débordante d'énergie toute à la fois !

    Je pouffe de rire quand elle se plaint de la qualité des lits des Aphrodite comparés à ceux de son Bungalow. Chez les Arès, c'est vrai que le confort n'est pas la valeur la plus importante, à l'inverse de la déesse de la beauté pour qui c'est une plus-value essentielle. Alors nous en profitons au maximum pour nous défouler de concert, sautant à qui mieux mieux et de plus en plus haut.

    Aleksa se laisse retomber sur le matelas. Elle vient apparemment d'avoir une idée. Plus que jamais séduite par les lits que nous sommes en train de martyriser, elle s'est dit qu'elle pourrait sans doute en rapporter un pour son usage personnel dans le Bungalow de Arès. C'était prévisible, mais je ne sais pas si cela peut se faire; l'échange risque d'être remarqué, surtout pour le pauvre enfant d'Aphrodite qui va hériter du lit basique et grinçant de Aleksa.

    Mais ma rouquine en meurt d'envie, et je ne la blâme pas du tout de vouloir un meilleur lit pour elle. J'en voudrais autant à sa place pour être franche. Alors bien évidemment, je vais tout faire pour l'aider à obtenir satisfaction.

    "On peut essayer en tous cas. Allez, on s'y met de suite !"

    Je retombe lourdement sur un des lits, en descend, je renfile mes chaussures et nous nous mettons au travail.

    "Tu sais vraiment me parler toi, haha ! Mais je t'aurai aidée même sans cette promesse tu sais ?"

    Un coup d'oeil à l'entrée du Bungalow... rien. Personne. Pas un héros en vue. Alors nous commençons par le lit sur lequel Aleksa a jeté son dévolu et nous le transbahutons tant bien que mal vers le Bungalow des Arès. Pour le moment tout se passe bien, je prie les dieux pour qu'il en soit ainsi jusqu'au bout !

    Aleksa Ianovitch
    Pensionnaire

    Aleksa Ianovitch

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Athénaïs la Romaine
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 411
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Pour l'instant, ses dents et ses ongles
    Défaut fatal: Sa manière de foncer sans jamais respecter ses propres plans
    Le retour des Rouquines@Aleksa Ianovitch & @ÉliaLes rouquines sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours ! J'apprécie de plus en plus Elia. En même temps, elle me suit dans toutes mes bêtises, c'est super cool d'avoir quelqu'un avec qui jouer de mauvais tours aux autres ! Je suis aux anges quand elle accepte de m'aider à troquer mon lit grinçant contre l'un des lits moelleux du bungalow d'Aphrodite.
    Aussitôt dit, aussitôt fait. Un coup d’œil dehors pour nous assurer qu'il n'y a personne dans les parages et nous voilà dehors, trimballant le lit vers mon bungalow. Heureusement, il n'est pas loin de celui d'Aphrodite, sinon on aurait bien galéré à le transporter. Y'a pas à dire, c'est lourd, un lit.
    Bref, on arrive sans embûche dans mon bungalow et on pose le lit à côté du mien, puis je m'exclame :

    - Wahou, je m’attendais pas à ce que ça soit aussi lourd ! Bon, on transporte l'autre maintenant, comme ça c'est fait ?

    Je me rapproche du lit grinçant et commence à le soulever quand j'entends des voix approcher. Zut, zut, zuuuuuuut ! Pitié, petit papa que j'adore même si je t'ai jamais rencontré, fait que ces gens ne viennent pas ici et repartent viiiiite !
    Je plonge sous le lit et fais signe à Elia de faire pareil. J'espère que si ces gens entrent, ils ne remarqueront pas qu'il y a un lit de trop. Les voix se rapprochent, puis semblent s'éloigner. Ouf.
    Une fois le danger écarté, je file entrouvrir la porte pour regarder dehors. Pas un chat.
    En soupirant de soulagement, je retourne vers Elia et m'exclame :

    - Bon, cette fois, on s'y met, avant que quelqu'un d'autre n'arrive !

    Dans ma tête, je remercie Arès, même si je ne sais pas si c'est vraiment lui qui a viré les troubles-fêtes.
    © 2981 12289 0


    Là ou Aleksa passe la tranquillité trépasse et les dégâts sont nombreux PS : Merci Charlotte Quand deux rousses ramènent leur fraise... - Par Élia [Clos] 2384209558

    Élia
    Nymphe affiliée à un fraisier

    Élia

    Informations générales

    Présentation : [url=]www[/url]
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Charlotte aux fraises ♥
    Points de puissance : 156
    Messages : 25
    L'espace séparant le Bungalow de Aphrodite de celui des Arès a beau ne pas être très long, il en donne l'impression quand il faut déplacer un lit de l'un à l'autre. Et tout ça si possible sans se faire remarquer ! Tu parles d'une gageure ! Ça resemble presque à une mission impossible, mais si je le fais, c'est parce que c'est ma bestie qui me le demande, je ne l'aurais fait pour personne d'autre.

    Enfin nous arrivons à bon port. Nous plaçons le nouveau lit de mon amie près de celui qui fait un bruit infernal et dont elle ne veut plus, quand soudain Aleksa pâlit. Moi aussi je les entends. Des voix, des voix qui viennent dans notre direction ! Nous plongeons sous le lit d'un même mouvement, nos coeurs battant à tout rompre, pendant que les voix s'élèvent non loin de la porte du Bungalow avant de repartir.

    Par les dieux nous avons eu très chaud sur ce coup-là. Les voix s'éloignent et nous pouvons émerger à nouveau. Aleksa vérifie que la route est à nouveau libre pour nous, et me fait signe que c'est bon. Je respire profondément, j'ai eu tellement peur qu'on se fasse coincer ! Sans perdre une seconde de plus, nous prenons le vieux lit et le soulevons pour le transporter vers le Bungalow des Aphrodite.

    Cette fois le trajet paraît plus rapide. La peur que nous veons d'avoir nous a exhortées à ne pas traîner en chemin, il faut se dépêcher d'en finir avec l'échange de lits ! Tout se passe bien, personne ne nous a vues, nous installons le vieux lit à la place de l'ancien, c'est gagné ! Je n'arrive pas à y croire !

    "On a réussi Aleksa ! C'est trop génial !"

    Comme quoi, quand on fait quelque chose ensemble, rien ne nous résiste ! Même les choses qui paraissent impossibles deviennent possibles ! Cela nous ouvre tout un champ infini de possibilités de bêtises à faire à l'avenir !



    Aleksa Ianovitch
    Pensionnaire

    Aleksa Ianovitch

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Athénaïs la Romaine
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 411
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Pour l'instant, ses dents et ses ongles
    Défaut fatal: Sa manière de foncer sans jamais respecter ses propres plans
    Le retour des Rouquines@Aleksa Ianovitch & @ÉliaLes rouquines sont de retour, pour vous jouer de mauvais tours ! Une fois dans le bungalow d'Aphrodite, nous déposons mon ancien lit à la place du moelleux et nous asseyons dessus, essoufflées. Je regarde mon amie avec un grand sourire et lève la main pour qu'elle tape dedans.

    - High five pour les meilleures déménageuses de la Colonie des cafards !

    Je me lève ensuite. La matinée touche à sa fin, et il vaut mieux que les enfants d'Aphrodite ne nous voient pas ici. Au moins, ils n'auront aucune preuve que c'est nous qui avons échangé les lits. Quand il s'agit de jouer l'innocente, je suis la meilleure. Je n'ai qu'à faire les yeux du chat potté et tout le monde fond. Je suis contente, n'empêche. Je vais avoir un lit confortable !
    Je bondis sur me pieds et crie à Elia :

    - La première au bungalow d'Arès a gagné !

    Et je file comme une flèche. J'arrive au bungalow et entre pour aller m'asseoir sur mon nouveau lit en attendant Elia. Quand elle arrive enfin, je lui lance un grand sourire :

    - Comme je t'avais promis, on va pouvoir sauter sur mon lit !

    Avant ça, je prend la couverture de mon voisin de lit et la pose soigneusement sur le mien, puis j'enlève mes chaussures et bondis sur le matelas. Pas folle, la guêpe, je ne vais pas cradosser mon lit, quand même ! Quand on aura fini, je remettrais la couverture sur le lit de mon voisin et le mien restera immaculé !
    © 2981 12289 0


    Là ou Aleksa passe la tranquillité trépasse et les dégâts sont nombreux PS : Merci Charlotte Quand deux rousses ramènent leur fraise... - Par Élia [Clos] 2384209558

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum