AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Caela Johnson
    Légionnaire de la 1re cohorte

    Caela Johnson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Charly Alfhild
    Parent divin : Fille d'Esculape, petite-fille de Styx
    Points de puissance : 81
    Messages : 11

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Un glaive en or impérial et un bouclier en métal simple.
    Défaut fatal: Altruisme

    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Empty Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin

    le Mar 19 Mar 2019 - 23:37
    Le soleil caressait sa peau, la réchauffait. La plupart des gens devait apprécier cela mais Caela… C’était un supplice que de sentir les rayons de l’astre du jour taper sur sa peau et la chauffer. Heureusement, en ce mois de l’année, le vent était là pour la refroidir, la rafraîchir et lui faire oublier ce petit ennui, qu’était l’astre solaire. Il se faufilait entre ses mèches châtaines et, par moment, les faisait danser devant ses yeux, chatouillait le bout de son nez, sa joue…

    Les casernes étaient vides, à cette heure. Caela, elle, elle errait… Enfin, non. Elle avait été mise en retard par une jeune recrue de la Cohorte, qui avait cru bon de tester son autorité. La jeune comprit rapidement qu’elle n’était pas le bras droit de Margot pour rien. Une petite remontrance, un rappel à l’ordre et, pour la dissuader de recommencer, l’agréable tâche de nettoyer la caserne - en compagnie d’autres chanceux bien entendu -. Là, elle se dirigeait vers les Champs de Mars où sa Cohorte et une autre allaient s’affronter en un petit Jeu de Siège - normalement -. En général, il y avait deux ou trois imbéciles à râler, souhaitant faire autre chose…

    Elle se hâtait, saluant les quelques légionnaires qu’elle connaissait, tout le monde étant occupés à ses propres tâches. Réfléchissant déjà à ce qu’elle pourrait utiliser comme stratégie lors de l’entraînement, ses doigts chatouillaient inconsciemment la cicatrice sur sa lèvre, petit tic nerveux lorsqu’elle était concentrée. Ses tactiques s’étaient souvent répétées, récemment… Si elle voulait ne pas être surprise par un contre des autres Cohortes, elle avait intérêt à penser à autre chose. Quelque chose d’innovant. Peut-être un mélange de ce qu’elle connaissait déjà ?

    Un soupir s’échappa d’entre ses lèvres lorsqu’elle remarqua une forme, debout, à l’entrée des casernes… Elle ne le reconnaissait pas et fut d’abord sur ses gardes avant de se souvenir… Les grecs ! Elle savait qu’ils étaient arrivés… La veille. Il y avait eu deux morts. Une attaque d’un monstre. Lequel, ça, la romaine n’en avait aucune idée. Elle l’avait oublié… Elle se souvenait simplement que c’était Rae qui avait eu l’honneur d’abattre cette bête. Mais elle n’avait pas encore rencontré personnellement l’un de ces demi-dieux, elle les avait aperçus au loin, occupée à d’autres tâches à ce moment-là.

    Le mot d’ordre avait tout de même été que, bien qu’ils soient là pour recréer des liens entre les deux camps, ils devaient vivre à la romaine. Il était très mal vu d’être en retard et, au vu de son regard sur cette feuille, il donnait l’impression d’être complétement paumé. Ils avaient eu une visite guidée, pourtant, non ? Enfin, c’était un nouvel environnement et, au vu des évènements de la veille, elle pouvait comprendre que les nouveaux arrivants n’aient pas intégrés toutes les informations partagées lors de leur accueil au Camp Jupiter.

    Un instant, elle hésita à aller l’aider… Sauf qu’elle avait bien quelques minutes à accorder à ce nouvel arrivant. Elle n’était pas en retard pour son propre entraînement et, si elle pouvait empêcher qu’il ne soit mal vu dès le début - juste parce qu’il était perdu -, elle devait le faire !

    Caela partit alors à sa rencontre, les mains dans les poches. Elle ne mit pas son masque de romaine, celui dur et sérieux. Ce grec n’avait sûrement pas besoin de ça, maintenant. En plus, il ne risquait pas de se rebeller en voyant cette petite romaine trop expressive pour son propre bien… Et là, le petit était de rigueur. Elle était plus petite que cet inconnu… Quelle chance de mesurer un mètre 57… Pourquoi les autres semblaient faire au moins vingt centimètres en plus qu’elle ?

    Retenant un grognement mécontent, elle arriva à sa hauteur, en faisant un bref signe de la main pour attirer son attention, avant de la remettre dans ses poches.

    « Hey. Perdu, on dirait. Tu as quoi dans ton planning ? Tu dois aller où ? »

    Elle pencha légèrement la tête sur le côté, attendant simplement une réponse de la part du grec, la tête légèrement en arrière pour pouvoir observer le visage de cet inconnu.



    Ad Gloriam. Ad Honorem. Ad Victoriam. Roma Invicta !

    De 2981 12289 0

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    Informations générales

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 1308
    Messages : 431

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): une dague qui se transforme en crayon
    Défaut fatal: Insouciance

    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Empty Re: Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin

    le Mer 20 Mar 2019 - 15:51
    La première nuit d'Erwin chez les Romains n'avait pas été aussi reposante qu'il l'avait espéré. La fatigue accumulée durant le voyage jusqu'au Camp Jupiter n'avait visiblement pas suffi à lui procurer un sommeil réparateur. Les images sanglantes de Nemo et Hazel tournaient en rond, revenaient sans cesse en songe. Les cauchemars n'étaient même pas si insensés qu'ils auraient pu l'être. Ils avaient seulement répété ce qu'Erwin avait vu dans le Labyrinthe. Le voyage, qui avait plutôt bien commencé, s'était transformé en horreur lorsque la lumière avait disparu. C'était le moment que le monstre avait choisi pour s'en prendre au groupe de demi-dieux. Le fils de Poseidon se trouvait alors à l'arrière de la troupe, il n'avait pas vu ce qui s'était passé précisément. Il avait juste entendu le hurlement de la créature et celui de l'adolescente touchée la première. Il avait juste perçu le son d'une lutte très brève, des plaies qui s'ouvraient. Il avait juste vu les corps d'Hazel et de Nemo s'étendre au sol. Il avait juste senti le froid de la mort autour de ses compagnons.

    Erwin avait gardé le silence un moment après l'attaque. Alexis, à ses côtés, lui avait posé deux fois la question. "Qu'est-ce qu'il s'est passé ?" Parce qu'il n'avait pas envie de revivre la scène ou parce qu'il n'avait lui-même pas bien compris ce qui s'était déroulé sous ses yeux, le demi-dieu n'avait pas répondu. La fille d'Arès n'avait pas insisté. Comme le trajet était encore relativement long, Erwin était finalement sorti de son mutisme et avait tenté quelques traits d'humour pour détendre l'atmosphère, mais il n'était pas vraiment convaincu par son propre semblant de rire. Il n'avait pas persévéré sur cette voie-là et était arrivé au camp romain en fixant le sol, les yeux embués.

    En se levant pour son premier jour de vie à la Romaine, Erwin se sentait plus fatigué que la veille. Le choc provoqué par la mort des deux Grecques n'était pas tout à fait passé, mais il avait en grande partie laissé la place à la culpabilité. Le demi-dieu s'en voulait de n'avoir rien pu faire, de n'avoir même pas eu le temps de réagir. Il posa son regard sur la commode à côté de son nouveau lit. Il avait tout laissé là en allant dormir : le plan du camp, deux ou trois croquis fait à la va-vite durant sa "visite" de la veille, une feuille avec une tentative de dessin d'Alexander et, enfin, le fameux programme de sa journée. Il se saisit de cette dernière et, machinalement, se leva pour s'habiller. Il lut le planning en diagonale. Rien de tout ce qui était noté sur cette feuille ne l'enthousiasmait vraiment. Son humeur y était peut-être pour quelque chose, mais s'adapter au mode de vie romain allait certainement être éprouvant pour le fils de Poseidon.

    Perdu dans ses pensées, ses sombres souvenirs des 24 dernières heures, et aussi un peu vaincu par la fatigue, Erwin parcourut le camp dans le but de se rendre à son premier exercice du jour. D'ailleurs... c'était quoi déjà ? Le demi-dieu pencha le nez vers sa feuille pour vérifier. Celle-ci, décidée à ne pas coopérer, se laissa emporter par une bourrasque de vent imprévue. Erwin dut trottiner sur quelques mètres afin d'attraper sa feuille fugueuse. Heureusement, le sol était sec, le papier n'était pas endommagé, toujours lisible. En revanche, il y avait déjà de l'activité dans le camp. Bah oui, vas-y, fais-toi remarquer directement. Bien joué, Erwin... Ravalant son irritation, le fils de la mer continua son chemin.

    Au bout de plusieurs minutes de recherche, Erwin comprit qu'il n'avait décidément pas le sens de l'orientation. Il avait beau se souvenir de ce qu'il avait vu la veille en parcourant les lieux lors de sa visite expéditive, impossible de se rappeler les allées empruntées, les bâtiments contournés... C'était une bonne idée de faire des croquis, c'en aurait été une meilleure d'écrire tous les mouvements qu'il avait fait pour se rendre à tel ou tel endroit. Inutile de s'acharner, Erwin s'arrêta devant un bâtiment et se concentra sur son programme et son plan. Il était si attentif à ce que lui indiquaient ces bouts de papier qu'il n'entendit pas la jeune fille arriver derrière lui.

    "Hey. Perdu, on dirait. Tu as quoi dans ton planning ? Tu dois aller où ?"

    Erwin sursauta. Il se tourna vers la voix, baissa les yeux en remarquant que la fille qui lui parlait avait une quinzaine de centimètres de moins que lui et revint une seconde sur sa feuille.

    "Cours de latin."

    Le demi-dieu retint un soupir. Berk, du latin. Quelle poisse. Cela faisait maintenant un bon moment qu'Erwin n'avait plus suivi de cours, et encore moins de langue. Il n'avait franchement pas hâte de se retrouver sur un banc d'école, à décortiquer les textes d'un vieux livre de grammaire, d'autant plus que tous les Romains autour de lui devaient avoir de bonnes bases latines. Cette journée s'annonçait trépidante...


    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Kq96
    Merci Alexis <3:
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Nhdg
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Xx80
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Aesthetic

    Caela Johnson
    Légionnaire de la 1re cohorte

    Caela Johnson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Charly Alfhild
    Parent divin : Fille d'Esculape, petite-fille de Styx
    Points de puissance : 81
    Messages : 11

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Un glaive en or impérial et un bouclier en métal simple.
    Défaut fatal: Altruisme

    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Empty Re: Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin

    le Lun 15 Avr 2019 - 15:33
    Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il sursaute. Enfin, avec sa petite taille, on pouvait ne pas la voir. En plus, les Grecs ayant survécu au voyage, devaient avoir la tête plongée dans les images morbides de la veille. Elle se demandait un peu ce qui avaient pu se passer pour que la plupart des invités du camp ait l’air ainsi. La mort, ce n’était pas leur quotidien, bien entendu. Mais Caela avait entendu ce qu’on disait sur le Labyrinthe, sur ce qui pouvait y habiter… La créature qu’ils avaient attrapé - et que Rae avait annihilée - devait avoir l’air terrifiant et traumatisant… Une partie d'elle était curieuse, alors que l'autre n'avait pas du tout envie de rencontrer la Bête - enfin, une chose de la même race vu que la meurtrière était morte - et de lui faire coucou...

    "Cours de latin."

    Oh, Latin. C'était presque une second langue pour la Romaine. Si ce n'était pas une langue morte dans le reste du monde, on aurait presque pu la considérer comme bilingue. Enfin, c'était logique, elle et son jumeau avaient vécu dans la Nouvelle-Rome et leur parent ne les auraient jamais laissé partir sans avoir de bonnes bases dans cette langue qui pouvait paraître archaïque et impossible à apprendre pour certains.

    "Tu as l'air emballé ! Ne t'en fais pas, dès que tu es dans le bain, ça vient tout seul. Il faut juste le déclic. Même certains jeunes Romains, qui viennent d'arriver, n'y arrivent pas avant quelques mois. Ou pas du tout et ils trouvent des moyens pour réussir... Mais fais comme si je t'avais rien dit pour ça !"

    Caela fit un large sourire avenant puis elle porta ensuite son attention sur le plan, pour essayer de voir où ils étaient - même si elle connaissait l'endroit comme sa poche, elle ne savait que difficilement se repérer sur un plan -. Sauf que, dans ce cas-ci, elle aurait plus facile de lui montrer sur le bout de papier le chemin à parcourir que de lui dire à haute voix. Le pauvre Grec serait capable de se perdre !

    "On est juste là. Le cours de Latin, c'est là. Le chemin le plus court, c'est en passant par là puis là... Commentait-elle en suivant le chemin sur la feuille avec son index."

    La blonde fronça les sourcils un instant et fouilla ses poches. Sauf qu'elle n'était jamais affublée d'un bic ou d'un crayon. Elle venait de se rendre compte qu'il allait peut-être oublier ses indications et se perdre de nouveau. En plus, l'accompagner jusque là la mettrait en retard pour les Jeux de Guerre et, un bras-droit, surtout de la 1e Cohorte, en retard, c'était très mal vu... Mais sans crayon, il allait être difficile de pouvoir noter le trajet qu'allait devoir faire le grand Grec... Et essayer "d'écrire" avec un trident, ça allait être difficile.

    "T'aurais pas un bic ou ce genre de chose ? Comme ça, je te mets le trajet sur le papier et tu n'oublieras pas ce que je t'ai dit. Et pour le cours, petite astuce : récite les déclinaisons comme une chanson. ça rentre plus facilement !"



    Ad Gloriam. Ad Honorem. Ad Victoriam. Roma Invicta !

    De 2981 12289 0

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    Informations générales

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 1308
    Messages : 431

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): une dague qui se transforme en crayon
    Défaut fatal: Insouciance

    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Empty Re: Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin

    le Jeu 18 Avr 2019 - 17:50
    La Romaine qui faisait face à Erwin babillait sans s'arrêter. Peut-être était-ce l'humeur maussade de ce début de séjour du demi-dieu grec qui donnait cet air si bavard à la jeune femme. Peut-être parlait-elle juste haut et fort tous les jours. Le fils de Poseidon ne s'en occupa pas. Il n'arrivait pas à se concentrer aujourd'hui, trop d'images noires lui encombraient la tête. La Romaine lui parlait, mais il n'écoutait pas. Elle prit soudain son plan des mains et parut indiquer quelque chose du bout du doigt. Un chemin, le chemin jusqu'à la salle de torture.

    "T'aurais pas un bic ou ce genre de chose ? Comme ça, je te mets le trajet sur le papier et tu n'oublieras pas ce que je t'ai dit. Et pour le cours, petite astuce : récite les déclinaisons comme une chanson. ça rentre plus facilement !"

    Erwin hocha la tête, silencieux. Il tira sa dague de l'étui qu'il avait accroché à sa ceinture. Après les événements du labyrinthe, il avait préféré garder son arme sous sa forme offensive, ça le rassurait. Dans un geste presque inconscient, il la tendit à la Romaine. La dague ne bougea pas de sa main et il ne comprit pourquoi que lorsqu'il leva les yeux vers la jeune fille en face de lui. Elle le fixait avec étonnement. Erwin baissa les yeux vers sa dague, lui-même étonné. Les choses se mirent en place dans sa tête.

    "Oh, excuse-moi. Tiens."

    La dague se changea en crayon dans la main d'Erwin. La demi-déesse romaine sourit, comprenant sûrement que le fils de Poseidon avait juste oublié que son crayon avait une forme de lame. Elle s'en saisit et commença à tracer le chemin sur le plan tout en répétant ses instructions à voix haute afin qu'Erwin comprenne bien tout ce qu'elle indiquait. Il fixait la feuille d'un air un peu distrait. Cette ligne frise au milieu du papier ne ressemblait à rien, elle n'était rien. Rien de plus qu'un chemin parmi d'autres.

    Au moment où le Grec tourna la tête pour soupirer sans heurter la Romaine, quelqu'un arriva droit vers cette dernière en courant, sans regarder où il allait. Erwin ne le vit pas arriver et le Romain se cogna à la jeune femme. Il s'excusa aussi vite qu'il repartit. Le fils de Poseidon n'avait pas compris. Peut-être que ce Romain était en retard quelque part, lui aussi. Dans sa précipitation, lorsqu'il avait poussé la sauveuse d'Erwin, celle-ci avait appuyé involontairement sur le papier. Le crayon avait déchiré la feuille sans aucune difficulté. Pour couronner le tout, ladite feuille était tombée des mains de la Romaine et était allée se poser sur le sol à un endroit boueux, un peu mouillé des derrières pluies. Avec tout ça, la carte n'était plus très lisible.

    "Ah ben génial. Le fun. "

    La Romaine ne fit pas attention à ce qu'Erwin marmonnait entre ses dents. Elle se pencha et ramassa le plan. Elle le tendit au demi-dieu, même si on ne pouvait plus rien y lire. C'était pour la forme, sans doute. Erwin prit la feuille salie et trouée, la plia et la mit dans sa poche. Il soupira. Cette journée l'épuisait déjà. Il regarda la Romaine.

    "Merci quand même... heu... C'est quoi ton nom, d'ailleurs ? Hum. Je crois que le plan est foutu. Je vais bien trouver le chemin, j'espère."


    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Kq96
    Merci Alexis <3:
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Nhdg
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Xx80
    Un p'tit coup de main ? - Ft. Erwin Aesthetic

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum