AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Séraphina Gwynt
    Légionnaire de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Elliot Wainford
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 49
    Messages : 78

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une boucle d'oreille, qui fait accessoirement lance, entièrement en or impérial.
    Défaut fatal: Arrogance

    Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Mar 19 Fév 2019 - 12:07
    Un mois. Un mois que Seraphina avait pris la décision, après avoir eu la joie et le plaisir de rencontrer Andrew, de confronter Alexis. En vérité, elle voulait simplement s’excuser. C’était une chose assez nouvelle pour elle que de présenter ses excuses à ceux à qui elle avait fait du mal par le passé. La première personne à avoir le droit à cet honneur avait évidemment été Kidaria, qui fut une excellente cobaye, de par sa compréhension et sa tendresse naturelle. Puis, quelques jours après, Sera avait rédigé une lettre pour ses grands-parents, qu’elle avait plus ou moins manipulé et abandonnés afin de pouvoir rejoindre le Camp Jupiter. Bien entendu, elle ne pouvait pas donner trop de détails dans sa lettre, étant donné que le couple pensait qu’elle résidait dans un Camp pour enfants traumatisés.  

    Pendant plusieurs semaines, Sera avait ensuite tenté de croiser Alexis à l’arène, qui était le seul endroit où elle pourrait trouver le courage de s’excuser pour son comportement lors de leur première rencontre. Pourquoi Alexis en premier ? Certainement parce que sa voix avait résonné dans la tête de Seraphina pendant plusieurs semaines, de disparaissant que lorsque celle-ci avait réellement commencé à apprendre les bonnes manières en compagnie de Samael. Seulement, un problème se posait : Alexis n’avait visiblement aucune envie de se retrouver groupée avec la romaine méprisante qu’elle avait rencontré quelques mois plus tôt. C’était compréhensible, mais extrêmement irritant pour Sera, qui fulminait de la louper à chaque fois qu’elle passait à l’arène. Puis lorsque finalement elles s’y trouvaient toutes les deux en même temps, la fille d’Ares semblait prendre un malin plaisir à rester très, très loin de Sera, et de toujours faire des exercices différents.

    Alors, Seraphina avait dû prendre les choses en main, et lors d’une discussion avec Aleksei, elle lui avait demandé s’il pouvait faire en sorte que les deux filles se retrouvent ensemble pour un entraînement. Aleksei était une personne fascinante. Il était visiblement né pour le combat, et son corps était magnifiquement bâti, après des années à s’entraîner à la colonie. Il devait certainement avoir réussi un nombre incalculable de quêtes, et faisait partie des quelques personnes que Seraphina refusait d’affronter, car elle savait d’emblée qu’elle perdrait. Et un combat perdu d’avance n’est ni utile, ni drôle. Alors elle se contentait de le regarder de loin, et de se dire que c’était bien dommage qu’il soit si vieux. Fort heureusement, il était aussi assez ouvert à la discussion, et avait accepté la demande de Seraphina. Sans nul doute était-il intéressé par les résultats que pourrait donner ce combat.

    C’est ainsi que Seraphina se retrouva devant une Alexis visiblement très mécontente d’être sortie du lit ce matin. Sera tentait de rassembler son courage et son assurance légendaire. Pourquoi était-ce aussi dur de simplement s’excuser ? Pourquoi est-ce qu’Alexis ne pouvait pas juste lire dans ses pensées ? Ça règlerait bien des problèmes, puis elles pourraient commencer ce combat d’entraînement le cœur léger et l’esprit libre. Malgré tout, elle se tenait en position de combat, sa lance dans ses mains, ses jointures blanches tant elle la serrait fort. Après un mois d’attente, la voilà qui perdait ses moyens au moment crucial. Cette nouvelle Seraphina se décevait elle-même. La “gentillesse” devait-elle vraiment s’accompagner de la faiblesse ? Non. Finalement, alors que le combat semblait sur le point de commencer, elle parvint à articuler quelques mots.

    Je voulais te dire que je suis désolée de m’être comportée comme une merde la première fois qu’on s’est rencontrées. Et que tu m’as fait ouvrir les yeux sur les problèmes que je causais partout autour de moi. Alors voilà. Merci.

    Évidemment, ces simples mots ne suffiraient pas à effacer ce qu’il s’était passé ; Alexis avait eu plusieurs mois pour construire une forteresse de mépris envers Seraphina, ce n’était pas avec deux phrases que ces murs allaient céder. Mais Sera était heureuse d’être parvenue à s’excuser. C’était un bon début, selon elle, puis elles n’auraient qu’à régler le différend qui planait encore entre elles lors de ce combat. Oui, ce serait très bien. Rien de mieux qu’un bon combat pour extérioriser tous ces sentiments négatifs.


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    W. Alexis Nyqvist

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala ; Kieran Blyde
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2848
    Messages : 904

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Mar 19 Fév 2019 - 17:59
    Après avoir entraîné Tyler, ils prirent des chemins différents. Après tout, il était toujours mieux d’avoir différents professeurs et il valait surtout mieux de ne pas se rendre malade pour les premiers entraînements. Concernant Alexis, elle avait fait le choix de rester à l’arène. Elle était plutôt bien dans ce lieu étrange où les mots n’étaient pas souvent prononcés et les actions beaucoup plus parlantes. Néanmoins, quand Aleksei s’approcha d’elle avec un grand sourire, elle savait que quelque chose clochait. Jamais ce fils d’Arès ne venait vous voir en souriant bêtement sauf si c’était pour essayer de minimiser quelque chose qu’il savait déplaisant. La dernière fois, il lui avait refourgué un cours de tir à l’arc alors que c’est une discipline qu’elle trouve déplaisante, sous prétexte qu’il faut se diversifier. Elle leva les yeux au ciel d’avance.

    Aleksei s’approcha en expliquant qu’il voulait voir un vrai combat, que cela faisait longtemps qu’Alexis ne s’était pas réellement battue et qu’il était temps qu’elle arrête de se cacher. Alexis fronça les sourcils sur cette dernière phrase. Se cacher de quoi ? Puis, son adversaire se dessina devant elle. Ah. Se cacher de qui. Alexis jeta un regard noir à Aleksei qui recula en levant les pouces en l’air, comme pour dire « ouais, vas-y ma fille, tu peux le faire ! » et Alexis dû se retenir de lui faire un énorme doigt d’honneur. Pourquoi personne ne prenait en compte ses désirs personnels ?

    Loin de fuir encore une fois, Alexis fit face à Seraphina. Cette romaine au comportement exécrable, qui avait éprouvé une envie malsaine de se battre contre Alexis afin de savourer une quelconque fierté, le tout en écrasant les autres sans ménagement. La fille d’Arès méprisait du plus profond de son être les personnes qui s’élevaient dans une discipline tout en réduisant à néant les moins entraînés, et elle ne s’était pas cachée de le faire comprendre à Seraphina qui la regardait maintenant avec des émotions indescriptibles. Alexis ravala un grognement. Si c’était pour recevoir de la pitié, Seraphina pouvait aller voir quelqu’un d’autre.

    Alors que le combat allait commencer, Alexis dégaina son épée en bronze céleste, prête à en finir rapidement. Ce fut à ce moment que Seraphina se décida à parler. Alexis fronça les yeux. La romaine s’excusa et remercia Alexis. Cette dernière cligna des yeux une fois, deux fois, mais ne défronça pas ses sourcils. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire que Seraphina se soit remise en question ? Beaucoup de mots, peu d’action. Les belles paroles ne valent pas de correctes réactions. Finalement, Alexis essaya de radoucir les traits de son visage, et s’adressa à Seraphina comme elle aurait pu le faire face à un élève :

    « Il n’y a pas meilleur entraînement que l’exemple donné aux autres. Je ne crois que ce que je vois, et pour l’instant je vois uniquement quelqu’un qui préfère parler plutôt que de se battre. »

    Finalement, les paroles d’Alexis sonnèrent plus dur que ce qu’elle aurait voulu. Ou alors, elle était une professeure particulièrement difficile à satisfaire ? Alexis se remit en position de combat et attaqua Seraphina sans crier gare. Après tout, une si bonne guerrière devait être prête face à toute situation ? Alexis, quand elle se battait, s’exprimait. Cette danse endiablée était une façon d’exorciser ses émotions les plus enfouies. Et actuellement, ce qu’elle éprouvait sur ce terrain : une envie féroce que Seraphina se taise. Car quand elle parlait, Alexis s’énervait.




    thx sungbae

    Séraphina Gwynt
    Légionnaire de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Elliot Wainford
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 49
    Messages : 78

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une boucle d'oreille, qui fait accessoirement lance, entièrement en or impérial.
    Défaut fatal: Arrogance

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Mer 20 Fév 2019 - 20:49
    Sera fut... surprise. Surprise par les paroles et le ton d’Alexis. Elle ne s’attendait même pas à avoir une réponse à vrai dire. Ou alors, une remarque cinglante lui disant que ce qu’elle disait n’était probablement que des paroles en l’air. Non, Alexis y mit les formes, et en profita pour lancer une petite pique à Seraphina, qui ne put qu’esquisser un sourire en retour. Elle hocha la tête, comme pour signifier son accord. Bien sûr qu’elles allaient se battre. Et Seraphina allait sans nul doute gagner, mais ce n’était pas la question.

    Il n’en fallu pas plus pour qu’Alexis se jette en direction de Sera, qui était toujours à moitié appuyée sur sa lance. Pas nécessairement en position de combat, donc, mais pas moins prête pour autant. Elle avait de toutes façons l’avantage de la distance. Tout en s’appuyant un peu plus sur le haut de sa lance, elle la fit tournoyer et se servit de l’autre bout pour donner un coup dans l’épée d’Alexis, qui fut stoppée dans son élan.

    En un mouvement supplémentaire, elle était en position de combat, la pointe de sa lance pointant le ciel. Les lèvres étaient scellées, c’était l’heure de danser, comme elles savaient toutes deux si bien le faire, et Sera jubilait intérieurement d’enfin découvrir cette nouvelle adversaire. Seraphina tentait tant bien que mal de tenir Alexis à distance à l’aide de sa longue portée. Alexis se battait avec une simple épée, rien de bien grandiose par rapport à ce dont Sera avait l’habitude. Mais elle avait ce petit plus, cette vitesse presque surhumaine.

    Il suffisait à Alexis de bouger dans une direction pour que tous les capteurs aériens de Seraphina s’affolent. Elle voyait et ressentait ces mouvements dans un même temps, ce qui avait tendance à la perdre légèrement. A un moment, elle tenta de fermer les yeux pour se focaliser sur les mouvements de l’air, mais Alexis semblait avoir choisi ce moment pour briser le rythme qu’elle avait établi, et aller plus lentement. Juste assez pour être plus difficilement détectable. Seraphina esquiva le coup d'épée de justesse, le ressentant au dernier moment, et se dit que ce n’était peut-être pas une si bonne idée que ça, de fermer les yeux.

    Dans un coin de son regard, elle pouvait voir qu’Aleksei prenait un malin plaisir à regarder la romaine aussi mal à l’aise. En vérité, elle aurait difficilement pu tomber contre un adversaire plus embêtant. Elle ne s’attendait pas à avoir autant de mal, mais surtout, à prendre aussi peu de plaisir. Elle était simplement frustrée de ne pas arriver à ses fins.

    Alors, même si elle comptait faire ce combat sans user de son pouvoir, elle craqua. Mais plutôt que de juste bloquer son adversaire dans les airs comme elle le faisait parfois, elle fit se lever un vent fort. L'avantage de cette arène était le sol. Du sable. Sable qui s’envola sans résistance dans ces courants d’air qui passaient maintenant entre les deux guerrières. Aucune des deux ne voyait l’autre, et Alexis semblait ne plus faire de mouvement brusque, puisque Sera était incapable de la détecter derrière ce rideau de poussière. Alors, elle tourna sa lance, afin de ne pas blesser son adversaire par accident, et du pommeau, donna un grand coup à travers le rideau, à peu près à l’endroit où se trouvait précédemment Alexis.


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    W. Alexis Nyqvist

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala ; Kieran Blyde
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2848
    Messages : 904

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Jeu 21 Fév 2019 - 10:57
    Alexis prenait un certain plaisir à se battre contre Seraphina. Il était évident qu’il ne serait pas facile de la battre épée contre lance, alors Alexis jouait sur l’endurance. Leur petite danse mortelle avait de quoi réjouir n’importe quel spectateur et Alexis s’amusait à changer de rythme et à alterner les répétitions de mouvement. Tout n’était qu’un jeu pour elle, comme n’importe quel combat d’entraînement. Si jamais elle voulait en finir, peut-être qu’elle aurait moins joué et aurait essayé d’atteindre plus facilement le but. Mais en attendant, elle profitait de pouvoir pleinement se mouvoir sans peur de blesser. Grâce à ce combat, elle pouvait librement s’entraîner sur ses jeux de vitesse.

    Au bout d’un moment, un peu plus tard que ce qu’Alexis avait prévu, Seraphina craqua et usa de son pouvoir. Elle érigea des colonnes de vent autour d’Alexis. Le sable se mêlant au tout rendait aveugle les deux guerrières. Alexis ne put s’empêcher d’afficher un sourire satisfait sur son visage. Les gens étaient si prévisibles, s’appuyant sur leur pouvoir quand ils se retrouvaient bloqués. Alexis ne jugeait pas spécialement cette attitude car il était normal d’utiliser quelque chose qui nous avait été offert par la génétique – tout comme elle utilisait sa vitesse. Cependant, elle ne pouvait s’empêcher de trouver ça amusant quand les gens se cachaient derrière.

    Alexis ne pouvait décemment par traverser ce nuage de poussière sans se faire remarquer et sans être aveuglée. Elle songea à utiliser son pouvoir à son tour pour distraire Seraphina juste assez longtemps pour qu’elle cesse de contrôler les colonnes de vent, mais Alexis n’avait qu’à peine commencé son entraînement avec Léo et ne voulait pas risquer de blesser des innocents. Peut-être la prochaine fois. Alors elle se contenta de s’asseoir en tailleur par terre. Elle se concentra sur les mouvements du vent, comme elle avait l’habitude de le faire dans la forêt. Les courants aériens n’avaient pas beaucoup de secret pour Alexis, même si elle était loin de les comprendre aussi bien qu’une fille de l’air.

    La fille d’Arès entendit avant de voir la lance pourfendre l’air pour s’abattre au-dessus de sa tête. Instinctivement, Alexis se saisit de la lance, se redressa et tira fortement dessus. Seraphina sembla assez distraite pendant deux secondes, abaissa sa force sur son pouvoir. Alexis put donc voir de nouveau à travers le rideau de sable. Seraphina était maintenant à portée d’Alexis, ce qui lui permit de la déséquilibrer avec sa lance avant de lui faire une balayette. Seraphina se retrouva à terre et Alexis lui sauta dessus, sa dague sortit, le pommeau lui frappant presque trop fort les côtes.

    « Échec et mat. »

    Les vents se turent à peu près au même moment. Si ça avait été un vrai combat, la dague serait sûrement enfoncée dans ses côtes. Le combat ne serait pas arrêté pour autant mais cet entraînement était terminé. Alexis se redressa rapidement, fit tournoyer sa dague entre ses mains avant de la ranger dans son étui, sur sa cuisse. Puis elle lança un regard entendu à Aleksei qui jubilait comme un gamin. Alexis leva les yeux au ciel puis s’approcha d’un banc pour boire un peu. Cette danse l’avait assoiffée.




    thx sungbae

    Séraphina Gwynt
    Légionnaire de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Elliot Wainford
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 49
    Messages : 78

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une boucle d'oreille, qui fait accessoirement lance, entièrement en or impérial.
    Défaut fatal: Arrogance

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Jeu 21 Fév 2019 - 17:23
    Lorsque son coup fut arrêté, ne voyant rien de ce qu’il se passait de l’autre côté, Seraphina pensa d’abord qu’elle avait fait mouche. Elle comprit très vite que ce n’était pas le cas. Lorsqu’elle sentit une sorte de résistance au bout de sa lance, elle se douta qu’Alexis l’avait saisie. Elle avait donc pu voir venir le coup. Fascinant. Ce qui était moins fascinant, c’était de se sentir tirée à travers le rideau de sable qui se dressait entre elles. Contre son gré, Seraphina eut à peine le temps de fermer ses yeux et sa bouche avant de traverser cet amas de poussière. Puis sa jambe fut fauchée, et elle se retrouva à terre, Alexis au-dessus d’elle, le pommeau d’une dague brutalement amenée à ses côtes. Échec et mat. En effet.

    Seraphina resta au sol quelques temps. C’était son premier combat sérieux depuis son arrivée à la colonie, et le premier qu’elle perdait par la même occasion. Elle s’était possiblement affaiblie avec l’inaction, mais ce n’était pas que ça. Alexis était définitivement forte. La première impression qu’avait eu Sera en la voyant, qui l’avait menée à penser qu’il s’agissait d’une grande guerrière, était juste. Sera ne s’avouait pas vaincue, loin de là. Elle était simplement rouillée, et mal préparée. Ça n’excusait en rien sa défaite, bien entendu, mais ça signifiait qu’elle avait encore une chance de la battre un de ces jours.

    Une idée lui vint à l’esprit, et elle se releva d’un bond, faisant venir à elle sa gourde qui trônait sur le banc à l’aide d’une fine bourrasque. Elle but quelques gorgées tout en regardant les gens présents dans l’arène. Elle était à la recherche de personnes bien spécifiques. Des gosses, à vrai dire, mais pas n’importe lesquels. Puis elle les trouva. Ils étaient là, à se reposer eux aussi, ces enfants qui étaient toujours présents aux cours de Samael, et à qui elle avait elle aussi appris quelques techniques. Ils n’étaient pas excellents, mais assez prometteurs, et à l’aide des deux romains, ils avaient définitivement fait de grands progrès. Finalement, elle tourna la tête en direction d’Alexis.

    Je propose un combat à trois contre trois. Je suis un peu rouillée en duels, et je pense que je connais quelques enfants qui ont deux-trois trucs à te montrer.

    Seraphina avait du mal à lire ce que semblait dire le visage d’Alexis, mais visiblement elle n’était pas tout à fait contre, puisqu’elle accepta. Sera jeta un regard en direction d’Aleksei qui semblait presque déçu qu’elles ne continuent pas leur duel, mais il semblait comprendre plus ou moins ce qu’elle avait en tête, et ça n’avait pas l’air de le déranger plus que ça lui aussi. Alors elle se dirigea vers le groupe de novices qu’elle aborda, un grand sourire aux lèvres.

    Tous n’étaient pas partants à l’idée de recommencer à se battre alors qu’ils venaient de commencer leur pause, et le simple fait d’avoir Alexis dans l’équipe adverse avait de quoi les démotiver. Ceci dit, elle finit par en convaincre deux de bien vouloir les rejoindre, leur assurant qu’ils gagneraient de toutes façons, et que ce serait une excellente manière de mettre en pratique ce qu’ils avaient appris.

    Lorsque chacun prit sa place, un petit publique autour d’eux, Alexis avait visiblement elle aussi choisi son équipe. Dieux merci, elle semblait avoir choisi des gens assez jeunes elle aussi. Contre trois personnes de son niveau, peu importe à quel point le plan de Seraphina était intéressant, son équipe n’aurait eu aucune chance.

    Le combat commença, comme bien souvent, par trois duels en un contre un. La seule différence, cette fois, était que Seraphina devait en plus faire attention à ses jeunes alliés, qu’elle boostait par moment grâce à l’air, les faisant sauter plus haut, aller plus vite, ou parfois reculer lorsqu’ils ne voyaient pas le coup arriver. Pour pouvoir faire tout cela, elle devait être bien plus prudente qu’avant face à Alexis. Seraphina avait beau essayer tant bien que mal, elle n’avait pas l’habitude ni les capacités de Kidaria. Elle n’était pas faite pour guider les autres, c’était un exercice assez nouveau pour elle. Fort heureusement, son pouvoir se prêtait assez bien à l’exercice. Oui, ils avaient une chance.


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    W. Alexis Nyqvist

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala ; Kieran Blyde
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2848
    Messages : 904

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Mar 26 Fév 2019 - 18:15
    Alexis ignora volontairement la gourde qui flotta en direction de Sera. Si elle était encore là pour crâner, Alexis n’allait pas son public. D’ailleurs, elle n’avait pas réellement prévu de continuer de se battre contre elle. Tout ceci avait certes été amusant, mais au vu des sentiments qu’éprouvaient Alexis à son égard… Autant aller s’entraîner avec Léo ou Charly. Au moins la conversation après serait plus intéressante.

    Alors que la fille d’Arès allait passer à un autre exercice, Seraphina l’interpella. Se retenant de rouler des yeux, Alexis se retourna, le visage impassible, vers la romaine qui semblait assez fière d’elle. Je propose un combat à trois contre trois. Je suis un peu rouillée en duels et je pense que je connais quelques enfants qui ont deux-trois trucs à te montrer. Alexis jaugea la romaine de la tête aux pieds, un sourcil arqué et accepta par politesse. Est-ce que la fille de l’air allait la harceler à chaque fois qu’elles se croiseraient ? Cela risquait d’être agaçant au possible.

    Alexis lâcha un grognement quand Seraphina partit à la conquête de ses poulains et la fille d’Arès se déplaça pour sonder qui serait apte à jouer à ce jeu. L’idée en soit n’était pas mauvaise, mais faire équipe avec Seraphina était relou. À vrai dire, Alexis aurait préféré ne pas s’entraîner du tout que de voir cette tête blonde s’approcher d’elle avec un sourire angélique. Elle s’était peut-être excusée, elle avait peut-être changé, mais elle restait tout aussi agaçante.

    Finalement, le choix d’Alexis se fit sur un jeune Apollon s’entraînant au combat à distance et une jeune fille de Déméter qui se reposait uniquement sur son pouvoir. Lorsque le début du combat sonna, il y eût un court moment où chacun tentait de faire du un contre un, mais c’était contre-productif. Alexis quitta son « duel » contre Seraphina et attaqua l’adversaire de son archer. À partir de là, le fils d’Apollon put prendre le recul dont il avait besoin pour s’entraîner. Pendant ce temps, la fille de Déméter s’amusait à faire pousser des racines dans le sol, faisant trébucher Seraphina et le deuxième débutant.

    Alexis, tout en adaptant son rythme de combat au novice face à elle, donnait des conseils assez courts mais utiles à ses alliés. Alterne tes rythmes de pousses. Cache-toi mieux quand tu tires tes flèches. Respire entre deux coups. L’endurance était ce qui manquait le plus aux débutants. La fille de Déméter commençait déjà à être à bout de force, laissant à Seraphina le luxe de s’approcher davantage. Alexis décrocha sa dague de sa cheville et la lança en direction de Seraphina, lui effleurant le poignet et plantant un bout de son t-shirt dans une cible à ses côtés.

    Le fils d’Apollon avait réussi à mettre K-O. l’un des deux novices de l’autre équipe pendant que la fille de Déméter luttait de plus en plus contre Seraphina. Pendant ce temps, Alexis appréciait sa petite danse avec l’autre novice de l’équipe adversaire. Elle reconnut les mouvements romains que Samael aurait pu lui apprendre et ne put s’empêcher de lui donner quelques conseils de temps en temps. Tes appuis, lui dit-elle en le faisant presque trébucher. Ta garde, lui murmura-t-elle en s’étant beaucoup trop rapprochée de lui et après lui avoir mis un petit coup sur le poignet.

    Finalement, le fils d’Apollon ne put défendre davantage la fille de Déméter, Seraphina déviant beaucoup trop rapidement les flèches qu’il lançait. Au bout d’un moment, elle lui renvoya sa flèche qui lui effleura la joue. C’était un K-O. pour lui. Il restait donc sur le terrain la fille de Déméter, maintenant à la merci de Seraphina, et l’adversaire direct d’Alexis. Il était clair qu’elle n’aurait pas l’avantage cette fois mais elle se laisserait perdre avec plaisir si c’était à ce novice de lui mettre le dernier coup. Elle essaya d’adapter un rythme régulier pour qu’il puisse comprendre les schémas répétitifs et réussir à caler le coup fatal. La fille de Déméter fut K-O. et Alexis pouvait voir Seraphina se rapprocher, lentement, gracieusement. C’en était presque ridicule.




    thx sungbae

    Séraphina Gwynt
    Légionnaire de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Elliot Wainford
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 49
    Messages : 78

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une boucle d'oreille, qui fait accessoirement lance, entièrement en or impérial.
    Défaut fatal: Arrogance

    Re: Let's be bff's (please?) - ft. Alexis

    le Jeu 28 Fév 2019 - 20:56
    Sans grande surprise, le rythme du combat changea du tout au tout. C’était Alexis qui avait amené ce changement, décidant d’aller aider son archer, et de prendre à part l'épéiste de l’équipe de Seraphina. Sera aurait facilement pu aller aider l’épéiste, mais alors l’exercice n’aurait plus vraiment de sens si elle continuait de suivre Alexis à la trace. De plus, l’une des adversaires possédait la capacité de contrôler les plantes, et semblait prendre un malin plaisir à entraver les mouvements de Seraphina et de son équipe à l’aide de racines sortant du sol. Très vite, la fille de l’air réalisa qu’il s’agissait d’une cible prioritaire, mais aussi qu’elle avait un certain potentiel.

    Tandis qu’Alexis vociférait des conseils à ses deux alliés, Seraphina aida les siens principalement à l’aide de courant d’air, pour leur conseiller de reculer, ou de faire plus attention à un côté de leur garde. Elle avait de la chance, les deux garçons, l’un épéiste et l’autre maniant la hache, étaient assez habitués à cette méthode de communication pour interpréter les courants d’air qui les assaillaient parfois. C’était frustrant de ne pas pouvoir faire plus, mais Sera n’était pas encore assez habituée aux combats de groupe pour pouvoir donner des directives plus claires.

    Alors que Seraphina avait enfin trouvé une ouverture décente, et s’apprêtait à fondre sur celle qui contrôlait les racines, elle ressentit l’arrivée imminente d’une dague dans sa direction, et ne l’esquiva que de justesse, écopant d’une légère coupure à son poignet, et se retrouvant clouée un instant à une cible, plus à cause de la surprise que de la dague en elle-même. Alexis était définitivement intéressante, elle semblait avoir des yeux partout, plus encore que Seraphina, qui avait pourtant l’avantage de pouvoir ressentir presque tous les mouvements sur ce champ de bataille.

    Seraphina ne réalisa que trop tard que son inattention avait valu à l’un de ses coéquipiers, celui qui maniait la hache, de finir hors-jeu à cause de l’archer en face. Elle avait commis une erreur de débutant. D’un mouvement rapide, elle détacha la dague et la glissa à sa ceinture, pensant qu’elle pourrait lui servir plus tard. Une flèche arrivait dans sa direction, mais elle la dévia d’un simple courant d’air. Elle ne comptait pas se faire avoir une deuxième fois par une arme de jet. D’un pas agile, elle bondissait sur le terrain, esquivant tant bien que mal les racines qui se dressaient sur son chemin, s’aidant parfois de sa lance comme d’une perche afin de couvrir plus de distance, où se propulsant quelques mètres dans les airs, là où elle ne pourrait pas être atteinte. Elle évitait toutefois de rester trop longtemps dans les airs, afin de ne pas trop décourager la jeune fille en face d’elle, et faisait attention à laisser un petit temps entre chacun de ses mouvements, de manière à être relativement lisible.

    Ses manœuvres étaient rendues plus compliquées par l’arrivée constante de flèches dans sa direction. L’archer n’était pas mauvais, et si elle ne déviait pas chaque flèche qui lui était envoyée, elle aurait bien pu se faire accrocher plusieurs fois. Se retrouver face à deux adversaires qui se battaient à distance n’était pas facile pour elle, mais elle se débrouillait, laissant autant d’ouverture que possible sans être une cible immobile pour autant. Par moments, elle disait à l’archer de viser plus haut, ou plus bas, selon la position qu’elle adoptait elle-même, et lui indiquait même ses ouvertures lorsqu’elle atterrissait, par moments. Il fallait bien qu’elle s’occupe de donner des conseils à ses adversaires, puisqu’Alexis semblait être prise par sa leçon personnelle, en tête à tête avec son épéiste.

    Seraphina avait réussi à atteindre son adversaire maîtrisant les plantes, qui fut forcée de sortir une épée pour se défendre. Elle n’aimait visiblement pas ça, et préférait se reposer sur son pouvoir. C’était compréhensible, mais aussi dangereux pour elle-même, puisqu’elle ne pouvait clairement pas utiliser uniquement ses racines pour bloquer ses adversaires. Puis l’archer semblait avoir fait un tir parfait, la flèche filait droit en direction de la jambe porteuse de Seraphina, qui, dans la panique, renvoya à l’aide d’une bourrasque la flèche à l’envoyeur, qui fut éliminé aussitôt. Elle se sentit tout de même obligée de le féliciter pour son tir, qui était admirable, quoi qu’un peu dangereux lors d’un simple entraînement.

    L’adversaire restant ne fit pas bien long feu face à Seraphina, qui, même en essayant d’y aller doucement et de l’aider à faire les bons mouvements, n’avait simplement pas le niveau au corps à corps.

    Ne t’inquiète pas, j’étais comme toi avant. Si tu t’entraînes encore plus avec ton pouvoir, et que tu apprends à maîtriser ton arme, tu deviendras vite une excellente combattante.

    Un sourire, et elle se retourna. Samael avait définitivement déteint sur elle. Étrangement, elle ne trouvait pas cela si dérangeant que ça. A vrai dire, elle appréciait de se sentir utile, presque autant que d’être puissante. Ces deux traits avaient d’ailleurs l’étrange faculté de se mélanger à la perfection. Plus elle était puissante, plus elle connaissait de chose, plus elle pouvait aider les autres, et plus les autres la voyaient sous un bon jour. Parfait.

    Elle marcha lentement en direction du dernier combat qui continuait toujours. Le pauvre épéiste semblait à bout de souffle, il ne tiendrait pas beaucoup plus longtemps, et ce malgré la bénévolence d’Alexis. Elle laissait encore plus d’ouvertures que Seraphina, et donnait tant que conseils que Sera doutait de la capacité de l’épéiste à tous les retenir. Que faire maintenant ? Seraphina ne pouvait pas simplement s’occuper elle-même de mettre K-O les trois adversaires, et elle doutait de pouvoir se charger d’Alexis seule de toutes façons, elle était épuisée après s’être tant donnée dans l’esquive des racines.

    Sera jouait avec la dague qu’elle avait maintenant dans ses mains, sa lance sagement retournée à son oreille. Le pattern dans les mouvements d’Alexis étaient ridiculement prévisibles, mais l’épéiste en face d’elle était clairement trop fatigué pour capter toutes les ouvertures qui lui étaient offertes. Il faudrait certainement forcer un peu le destin. Profitant d’un moment pendant lequel Alexis lui tournait le dos, Seraphina leva un doigt pour intimer à son disciple d’attendre, pointa sa dague, qu’elle fit semblant de lancer, puis mima un mouvement avec son pied. Le garçon semblait avoir compris.

    D’un geste brusque, Seraphina lança la dague qu’elle avait dans les mains en direction des deux combattants, amplifiant le sifflement produit par l’air à l’aide de son pouvoir, afin de s’assurer de détourner l’attention d’Alexis un instant. Elle s’était assurée de viser assez à côté pour ne toucher personne, et en même temps suffisamment proche pour donner l’illusion d’avoir réellement visé. Puis, profitant d’un instant de distraction de la part de la fille d’Arès, et ayant déjà préparé son coup, l’épéiste balaya les jambes d’Alexis, la mettant à terre, et pointa son épée en direction de son visage. Il était visiblement soulagé que ce combat soit enfin fini, complètement épuisé. Seraphina attira à elle sa gourde et celle de l’épéiste, qu’elle lui tendit ensuite. Le pauvre garçon en avait bien besoin, il ne devait plus rester une goutte d’eau dans son corps.

    Échec et mat, on dirait.

    Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en tendant une main à Alexis pour l’aider à se relever. Dans ce sourire se cachaient à la fois une certaine part de fierté, mais surtout un plaisir indescriptible d’avoir enfin pu affronter cette fille d’Arès qui l’avait mise à terre quelques mois plus tôt. Cette journée, c’était un peu sa revanche à elle, sa manière de montrer au monde qu’elle n’était plus la même. Et peut-être un peu de le montrer à Alexis, aussi, même si, à en juger par son expression, la grecque n’avait l’air ni heureuse, ni spécialement impressionnée par les progrès de Seraphina. C’était très irritant.


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    W. Alexis Nyqvist

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala ; Kieran Blyde
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2848
    Messages : 904

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    Alexis pouvait très clairement sentir Seraphina dans son dos. Elle pouvait le sentir à l’aura qui émanait de la fille de l’air, au sens du vent qui était instable, à son ombre apparaissant parfois, mais aussi au regard du débutant contre qui elle se battait. Néanmoins, elle décida de jouer le jeu. Après tout, ce cours était là pour apprendre aux autres à se battre et le travail d’équipe était indissociable du reste. Alexis feignit l’ignorance, continuant sa petite danse avec le novice.

    Une fois leur plan mit en place silencieusement, Seraphina et son poulain lancèrent les hostilités. Tout d’abord, la romaine lança la dague qu’elle avait gardé en direction d’Alexis. Les bruits de mouvement semblaient presque exagérés mais Alexis, retenant un soupir, tourna la tête pour regarder sa dague lui passer à dix centimètres du visage. Elle fut presque tentée de l’attraper au vol mais cela aurait découragé le novice.

    Se sentant poussé des ailes, le jeune garçon se jeta presque à terre pour faire une balayette à Alexis. La fille d’Arès aurait pu facilement esquiver les mouvements lents du jeune épéiste, mais encore une fois elle ne le fit pas. Elle se laissa donc mollement tomber par terre, se retenant avec les coudes pour éviter de se faire mal au dos au contact du sol. Comme pour signifier la fin du combat, le jeune poulain se redressa, pointa son épée au visage d’Alexis qui, en guise de rédemption, leva les mains au ciel. Elle était désarmée, elle avait perdu.

    Toute la tension qui restait dans le corps du jeune garçon le quitta. L’épée tomba au sol presque dans la seconde même. Ses épaules s’affaissèrent. Sa respiration se calma légèrement. Il attrapa une gourde au vol qu’il s’empressa de vider jusqu’à la dernière goute. Quant à Alexis, elle commença à se redresser. Elle n’était pas spécialement essoufflée mais elle commençait à fatiguer de cette journée à l’arène.

    Échec et mat, on dirait, venait de prononcer la voix de Seraphina. Alexis afficha un visage sans expression. Devait-elle réellement répondre quelque chose à ça ? Elle s’empêcha de rouler les yeux et attrapa la main de la romaine par politesse. Alexis se releva sans prendre appui sur Seraphina et, une fois sur ses pieds, s’en alla récupérer sa dague qui traînait toujours à quelques mètres. Elle la fit tournoyer dans sa main puis la rangea dans son étui à sa taille.

    Alexis se dirigea vers le banc où elle avait posé son eau. Elle but une gorgée ou deux puis tourna son regard sur le côté. Seraphina ne la quittait pas des yeux. Que voulait-elle ? Des félicitations ? Un nouveau combat ? Une conversation banale ? Alexis ne savait pas, alors elle se contenta de lâcher :

    « Heureuse de voir que tu considères les grecs comme des êtres humains et non plus comme des tremplins à ta gloire. »

    Alexis but une nouvelle gorgée puis tourna les talons. Elle croisa le regard d’Alekseï qui semblait vouloir dire un million de choses mais n’ouvrit pas la bouche.

    « J’y vais. À la prochaine, Alekseï, s’exprima, indifférente, Alexis.
    - Ou pas, puisque tu pars chez les romains, lâcha Alekseï avec tout autant d’indifférence. »

    Alexis avait envie de le tuer. Au lieu de ça, elle roula les yeux vers le ciel et continua son chemin pour quitter l’arène.




    thx sungbae

    Séraphina Gwynt
    Légionnaire de la 2e cohorte

    Séraphina Gwynt

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Elliot Wainford
    Parent divin : Eole
    Points de puissance : 49
    Messages : 78

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une boucle d'oreille, qui fait accessoirement lance, entièrement en or impérial.
    Défaut fatal: Arrogance
    Au moins, Alexis avait accepté de prendre la main de Seraphina. Évidemment par pure politesse, sûrement pour faire taire la Romaine, puisqu’elle se releva à la seule force de ses jambes. Aucune pression ne fut exercée sur le bras tendu de Seraphina, qui le replaça, déçue, le long de son corps. Regarder Alexis faire les quelques pas qui la séparait de sa dague, la faire tournoyer dans ses mains avant de la replacer dans son fourreau, tout cela était presque fascinant pour Sera. Elle la regardait faire, ne se rendant compte qu’après quelques instants qu’elle avait retenu sa respiration tout le long, jusqu’au moment où leurs regards se recroisèrent, après qu’Alexis ait bu.

    Sera n’aurait pas dû prendre la phrase lâchée par Alexis comme un compliment. Ce n’en était pas réellement un, et elle en avait bien conscience. Pourtant, elle ne put s’empêcher de la comparer mentalement à cette phrase qui trottait toujours dans un coin de sa tête, à peine audible maintenant. Et moi je jugerai que ton plus gros défaut c’est ton arrogance. C’était sûrement toujours le cas. Elle souhaitait toujours être acclamée de tous, rendre les gens heureux, et être la raison de leur bonheur. Cependant, elle ne le voyait plus tellement comme un défaut à présent, mais plutôt comme un moteur. Parce qu’elle souhaitait être le centre de l’attention, elle tentait de devenir meilleure. Moralement, ce n’était toujours pas parfait, mais c’était sa manière à elle d’avancer.

    En entendant qu’Alexis partirait bientôt pour le Camp Jupiter, Sera ne sut trop quoi penser. Elles ne pourraient pas s’affronter à nouveau avant un certain temps. Heureusement qu’elles avaient pu avoir ce combat aujourd’hui, qui avait permis d’enlever un certain poids du cœur de la romaine. De plus, il était certain qu’Alexis ressortirait changée de son séjour là-bas, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire. Peut-être deviendrait-elle plus forte encore, ne laissant à Seraphina aucune chance de la battre à l’avenir.  

    D’un pas léger mais rapide, Sera arriva à la hauteur d’Alexis.

    Loin de moi l’idée de t’imposer ma présence beaucoup plus longtemps, mais je me dis que tu pourrais apprécier d’être prévenue. Si tu t’approches de la cinquième cohorte, au Camp, évite Raemilia, la centurion rousse, et ceux qui ont l’air de la suivre. Si tu me trouves détestable, t’es pas au bout de tes peines avec elle. L’autre centurion de la cinquième cohorte est un amour par contre. Vous pourriez vous entendre. Autre point qui a son importance. Les bains sont publiques, mais si t’y vas suffisamment tôt, avant que tout le monde ne se lève, ou suffisamment tard, il n’y aura personne, et tu seras tranquille. Je pourrais te donner d’autres conseils, mais visiblement, t’en as à rien à faire.

    Sera avait conscience d’avoir trop parlé, pour quelqu’un qui avait dit ne pas vouloir imposer sa présence plus longtemps. Et en effet, Alexis ne semblait pas particulièrement reconnaissante envers Sera qui lui donnait pourtant de réels conseils qui lui permettraient de vivre de manière un peu plus agréable au Camp. Peut-être était-ce juste l’expression naturelle d’Alexis, qui n’avait jamais l’air particulièrement enjouée par quoi que ce soit. A l’exception près des combats. Sera avait pu la voir apprécier un bon combat à de nombreuses occasions, à l’époque où elle passait ses journées perchée au-dessus de l’arène. Dans ces moments-là, le visage d’Alexis se faisait plus détendu, et il se fendait parfois d’un sourire enjoué. Sera aurait tant donné pour qu’elle eut porté ce sourire lors de leur combat d’aujourd’hui.  

    Voyant le manque d'intérêt dans le regard d'Alexis, Sera haussa les épaules, et s'arrêta. Il ne servait à rien de la suivre, et de toutes façons, elle comptait bien continuer à s'entraîner un peu aujourd'hui. Peut-être aussi irait-elle à la crique du Zéphyr, plus tard. Aller là-bas lui faisait du bien, et lui permettait de se retrouver seule avec son élément. C'était pour elle un merveilleux moyen de se détendre.


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    W. Alexis Nyqvist

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala ; Kieran Blyde
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2848
    Messages : 904

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    Alexis enfonça ses mains dans ses poches et avança en direction de la sortie, l’air absent. Elle n’eût même pas le temps de se perdre dans ses pensées que Seraphina était déjà à sa hauteur. Alexis se retint de soupirer et lui lança des petits coups d’œil tout en continuant de marcher. Loin de moi l’idée de t’imposer ma présence beaucoup plus longtemps, commença Seraphina, comme si ce n’était pas exactement ce qu’elle était en train de faire. Pourtant, Alexis ne leva pas les yeux au ciel ni ne la coupa dans son monologue. Elle se contenta de l’écouter, patiemment.

    Seraphina n’était pas là pour parler de la pluie et du beau mais pour lui donner des conseils sur la vie au Camp Jupiter. Alexis arqua presque un sourcil de surprise tant cela, étonnement, l’intéressait. Seraphina lui déconseilla de s’approcher de la centurion rousse de la 5e cohorte, jugeant que si Alexis trouvait « détestable » Seraphina, elle ne serait pas au bout de ses peines avec cette Raemilia. La fille d’Arès, ne sachant quoi répondre à cette remarque se contenta d’hocher discrètement la tête. Seraphina continua sur sa lancée en l’informant que les bains étaient publics. Publics ? Alexis fronça les sourcils. Mais si t’y vas suffisamment tôt, avant que tout le monde ne se lève, ou suffisamment tard, il n’y aura personne et tu seras tranquille. Un peu le même concept que les douches et l’eau chaude, finalement, non ?

    Seraphina conclut son monologue par un petit « je pourrais te donner d’autres conseils, mais visiblement, tu n’en as rien à faire ». Alexis dû s’empêcher de laisser échapper un petit sourire en coin. Cette romaine savait se donner en spectacle en se faisant désirer. Comme pour accorder son comportement à ce qu’elle venait dire, la fille de l’air s’arrêta. Alexis fit un pas ou deux de plus avant d’en faire de même. Dos à Seraphina, elle leva les yeux au ciel tout en s’humidifiant les lèvres, perdue dans ses pensées. Devait-elle faire durer cette conversation ou bien partir sans demander son reste ? Lentement, sans pour autant avoir pris de décision, Alexis pivota sur elle-même et planta son regard dans celui de Seraphina.

    « Tous les conseils sont bons à prendre, mais je pars dans deux jours donc c’est sûrement un peu tard pour faire la liste de tout ce qu’il faut retenir… »

    Alexis détourna le regard quelques instants pour le fixer sur un trio de combattant en plein entrainement. Puis elle le glissa de nouveau sur Seraphina.

    « Je ne te déteste pas. »

    Alexis n’avait aucune idée de la raison qui l’avait poussé à lâcher ça, presque dans un souffle. Après réflexion, elle ne mentait pas. Elle ne disait pas ça pour être polie. Elle avait détesté tout ce que Seraphina représentait jusque-là, elle avait été mal à l’aise, voire agacée, à l’idée de la voir à l’arène, mais ce n’était visiblement plus le cas. Alors elle haussa les épaules, essayant d’oublier le rouge qui vint lui picoter les joues, et rajouta prestement :

    « Je serai à mon dernier feu de camp avant un moment ce soir… Si jamais t’as d’autres secrets, je pourrais t’en donner sur la Colonie. »

    Alexis afficha un petit sourire sincère mais timide. Puis, elle enchaîna sur un « bye », un mouvement de main et tourna rapidement les talons. Pourquoi le rouge lui venait aussi facilement aux joues ? C’était ridicule. Elle faillit se prendre une lance, qu’elle esquiva au dernier moment, et disparut hors de l’arène.




    thx sungbae

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum