AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Kain Hale
    Pensionnaire

    Kain Hale

    Informations générales

    Présentation : pouic
    Journal intime : pouic
    Parent divin : Mnémosyne
    Points de puissance : 1111
    Messages : 317

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée
    Défaut fatal: Gentillesse

    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sweet-10

    la raison sans les sens est aveugle

    Frisson. Kain remonte un peu plus le col de son pull, accélérant le pas. Le froid est son ennemi. Ce matin, le blondinet a fui son bungalow en catastrophe, ne prenant pas le temps de se couvrir comme sa frilosité l'exige. Si une chose est apparue clairement dans son esprit depuis qu'il est ici, sois une semaine, c'est qu'il ne veut pas s'entraîner à combattre. Ni même apprendre. Agiter une arme dans tous les sens pour blesser autrui le répugne. Alors, il sèche. Ce qui est contraire à son sérieux, notamment dans les études. Mais Kain ne peut en aucun cas considérer la violence comme une matière. Certainement pas.

    C'est donc un livre jauni en main que le rêveur marche, cherchant un lieu paisible. Calme. Pour s'évader. Il sourit quand son regard croise l'étendue d'eau. Ses boucles s'agitent sous l'air frais. À son arrivé, celui qui lui a fait visiter avait dit "Le lac.. calme mais.. rat mort.. attention". Le lien entre un rat et le calme est vraiment étrange, néanmoins, c'est un lieu tranquille. Kain n'avait pas remarqué la forme assise au bord de celui-ci et ce n'est quand s'approchant que le bonhomme la remarque. Une silhouette à la longue chevelure rousse. Vêtue d'une robe végétale. A la peau tressée. Elle ressemble à une fée. Ca le fascine. Comme si elle c'était échappés de l'une des pages d'un conte. La jeune fille semble occupée avec des.. Fleurs ?

    Timidement, Kain laisse échapper un "bonjour" d'entre ses lèvres avant de s'asseoir.. Quasiment près d'elle. À une dizaine de pas. Toujours un peu de mal avec les êtres humains. C'est étonnant qu'il ne soit pas éclipsé. Peut-être est-ce la douceur qui semble émaner d'elle à cet instant ? Son apparence qui ne l'intimide pas trop ? Qui sait. Du bout des doigts, ils effleurent les pages cornés par le temps pour retrouver la fable souhaiter.

    Aelys
    Nymphe affiliée aux roses du bungalow d'Hébé

    Aelys

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Aleyna Kostas
    Parent divin : Aucun
    Points de puissance : 127
    Messages : 8

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Elle a une tête à se battre ?
    Défaut fatal: Son perfectionnisme
    Il fait beau. Un peu frisquet mais le soleil brille, alors je suis de bonne humeur. J'aime le soleil. Un ciel gris, c'est déprimant. Aujourd'hui il n'y a pas de ciel gris mais une jolie boule de feu qui brille dans le ciel bleu. Ça pourrait presque être parfait s'il ne faisait pas aussi froid. Il faut faire attention avec le froid, les plantes pourraient geler. C'est souvent comme ça l'hiver, il y a quelques plantes qui gèlent. Parfois elles repartent, d'autres fois non. C'est triste. Je n'aime pas l'hiver. Heureusement que c'est bientôt le printemps.

    Je crois bien que la plupart des sang-mêlés s'entraînent à l'heure actuelle, à en juger par la masse de gens qui se dirigent vers l'arène. Moi, je n'ai pas besoin de m'entraîner. On me demande simplement de m'occuper des plantes qui poussent dans le camp, c'est tout. Il y en a pas mal du côté du lac, donc c'est là que je dirige mes pas. C'est important de s'occuper des plantes. Parfois, par s'occuper, j'entends simplement leur parler. Les plantes aiment qu'on leur parle. C'est comme les humains. Pour s'épanouir elles ont besoin de contact et moi je suis là pour leur en donner. Même si elles ne répondent pas. C'est pas très grave. Comme ça je peux leur raconter ma journée, et elles ne m'interrompent pas. C'est agaçant les gens qui empêchent de parler. En même temps, c'est agaçant aussi les gens qui parlent sans s'arrêter. De toute façon je ne parle pas très souvent aux gens. Je crois que je préfère les plantes. Je ne sais pas trop. Les plantes, c'est comme un journal intime. On peut leur dire n'importe quoi, on sait qu'elle n'iront le répéter à personne. Ce sont les meilleures du monde pour garder un secret.

    Comme souvent à cette heure-ci, il n'y a personne du côté du lac. Simplement quelques copines naïades que je salue d'un signe de la main. Il y a un buisson de roses juste à côté de l'eau. C'est beau, les roses. Je m'accroupis juste à côté. Pas trop près quand même. Les roses, c'est dangereux. Il ne faut pas les embêter. Elles n'aiment pas qu'on vienne envahir leur espace vital. C'est normal. Alors je reste à une bonne distance, sinon ce n'est pas respectueux. Si elles nous demandent de ne pas rester trop près, il faut le faire. Sinon elles nous piquent. On ne doit pas les blâmer pour ça. C'est de notre faute, si on n'a pas respecté leur volonté. Il ne faut pas venir se plaindre ensuite. Les roses au moins, elles ne se plaignent pas. Comme toutes les plantes, d'ailleurs. Si quelque chose ne leur convient pas, elles attaquent, plutôt que de venir pleurer pendant des heures comme le font parfois certains humains. Elles savent se défendre toutes seules et ne sont pas pour autant violentes sans raison. C'est bien, comme comportement, non ? Pourquoi les humains ne prennent pas plus souvent exemple sur les plantes ?

    « Bonjour Rosie ! C'est une belle journée aujourd'hui, pas vrai ? Tu dois te sentir bien toi avec tout ce soleil. Et puis c'est calme ici. J'espère que tu ne te sens pas trop seule. Les autres ne s'occupent pas trop de toi, hein ? Il n'y a que les nymphes. Eux ils sont trop occupés à apprendre à se battre. C'est bien aussi, mais c'est dommage qu'ils ne viennent pas plus souvent vous voir, Rosianne et toi. Après tout vous êtes essentielles, ils devraient le savoir. Si on n'avait plus de plantes ça ne servirait à rien de se battre, de toute façon... »

    Je m'interromps. J'entends du mouvement derrière moi. Je tourne la tête et vois un garçon de mon âge. Il referme son livre et s'approche de moi :

    « Bonjour. »

    Il s'assoit. Un peu loin de moi. Peut-être qu'il croit que je suis comme les roses. Ce n'est pas très grave, en même temps, il fait comme il veut. Je m'assois aussi.

    « Bonjour ! Tu n'es pas avec les autres ? », lui réponds-je en souriant. En soi, moi ça ne me dérange pas qu'il soit là plutôt qu'à l'arène avec les autres sang-mêlés. Il n'y a jamais personne ici. Ça change, et puis ça me fait faire des rencontres.

    Kain Hale
    Pensionnaire

    Kain Hale

    Informations générales

    Présentation : pouic
    Journal intime : pouic
    Parent divin : Mnémosyne
    Points de puissance : 1111
    Messages : 317

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée
    Défaut fatal: Gentillesse

    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sweet-10

    la raison sans les sens est aveugle

    Ses ongles effleurent les pages qui défilent, son index arrêtant les pages quand l'illustration souhaiter apparaît. Le Lion et Le Rat. Imager un énorme félin et un petit rongeur s'entraider le fait toujours sourire. Amusant. De même, il trouve la morale plaisante. Ses yeux fixés sur les vieilles écritures, il manque presque les paroles prononcer par la jeune fille à ses cotés. Un peu surpris, sa tête se tourne vers elle. Kain ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui adresse la parole. Hmm, les autres ? Léger froncement de sourcil : quels autres ? Ha oui, c'est vrai, l'entraînement. Il secoue la tête en se mordillant la lèvre inférieure. Comment lui faire comprendre que cette seule idée lui donne envie de retourner dans son pays natal en quatrième vitesse ?

    Le blond passe une main sur sa nuque. Mal à l'aise de parler, de s'exprimer. Mais il fait un effort, parce que la fée attend, qu'elle souris et quand plus, elle est gentille. "Hum.. J'aime pas violence". Cinquante-cinquante : certain qu'il manque un verbe là-dedans, certain que ça est un minimum de sens. Sourire en coin. Une brise passe, retentissant sur le lac. Doit-il continuer la conversation ? Depuis son arrivé, c'est la personne avec qui il a échangé plus de quatre mots consécutif. Hum. Alors, entrouvrant la bouche, l'allemand reprend la parole, d'un souffle : "Et toi ? Parles aux fleurs ?". Timide.

    Son regard perdu dans l'herbe, entendant la voix de la fée, le blondinet ne prend pas garde aux picotements qu'il ressent.. Un peu partout. Des fourmis dans le corps. Courant. Pourtant, les fourmis ne font pas pousser les cheveux. Tout comme elles ne fournissent pas une bouche plus pulpeuse, des traits toujours plus fin, des atouts féminin ou encore une voix toujours plus douce, telle du velours.


    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sx7i

    Aelys
    Nymphe affiliée aux roses du bungalow d'Hébé

    Aelys

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Aleyna Kostas
    Parent divin : Aucun
    Points de puissance : 127
    Messages : 8

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Elle a une tête à se battre ?
    Défaut fatal: Son perfectionnisme
    Je suis heureuse que ce garçon soit venu me parler. Il n'y a jamais personne ici. A part lorsque les demi-dieux font du canoë, bien sûr, mais ces jours-là il y a trop de monde alors moi je n'y vais pas. D'ailleurs je ne me souviens pas avoir rencontré ce garçon-là. Il est jeune, alors il ne doit pas être là depuis très longtemps. Je pense que je connais son nom mais là comme ça, je ne m'en souviens pas. Peut-être que ça va me revenir.

    J'essaye de lire le titre du livre qu'il était en train de lire. « Fables de... La... La Fontaine » ? Bizarre comme nom. Moi, ça fait longtemps que je n'ai pas lu. J'aime bien les Métamorphoses d'Ovide. C'était amusant. Je ne sais pas si c'est vrai. Si c'est le cas, Apollon doit avoir honte, maintenant. N'empêche, j'adorerais rencontrer les nymphes dont il est question. Elles sont super classe, super importantes, et puis maintenant elles doivent être super sages. Je suis sûre qu'elle auraient plein de bons conseils. Mais elles doivent habiter très loin d'ici et moi je ne peux pas sortir du camp. C'est trop dangereux, et moi, je ne peux pas me défendre.

    « Hum.. J'aime pas violence. »

    Je lui souris. Il a un fort accent allemand. Cela n'empêche qu'il a raison. Du moins moi, je suis d'accord avec lui. La violence n'apporte rien. Je ne comprends pas pourquoi ils n'enseignent que ça. Enfin, je sais, les demi-dieux doivent être capables de se défendre, mais... et tout le reste ? S'ils ne deviennent que des machines à tuer, à quoi ça sert ? Je hoche la tête pour lui montrer mon accord.

    « Et toi ? Parles aux fleurs ? »

    Je hoche la tête.

    « Oui, comme ça elles se sentent moins seules. C'est prouvé que les plantes se développent mieux quand on leur parle. Parfois je leur fais écouter de la musique aussi, quand je peux. »

    Rosie et Rosianne adorent la musique classique. Ah ! Je me souviens de son nom maintenant. C'est Kain.

    « Moi c'est Aelys, au fai... »

    Je m'interromps. Kain a commencé à changer devant moi. Rapidement, ses cheveux se mettent à pousser jusqu'à ses épaules, ses traits deviennent plus fins. Kain devient... une fille ?

    « Mais qu'est-ce que tu fabriques ? T'es une fille ? C'est ton pouvoir ? Tu t'es moquée de nous tout ce temps ? Ou alors tu te moques de moi ? »

    Je ne sais pas de qui il est le fils. Ou la fille ? J'en sais rien. Je croise les bras et le dévisage d'un air contrarié. Si c'est une blague, elle n'est pas drôle du tout.

    Kain Hale
    Pensionnaire

    Kain Hale

    Informations générales

    Présentation : pouic
    Journal intime : pouic
    Parent divin : Mnémosyne
    Points de puissance : 1111
    Messages : 317

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée
    Défaut fatal: Gentillesse

    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sweet-10

    la raison sans les sens est aveugle

    Les picotements s'intensifièrent d'un coup avant de finalement disparaître. Étrange. Ta tête oscille doucement sous les paroles de la fille. Ce n'est pas.. Commun ? Mais tout le monde est bien éloigné du réel par ici, il s'en rend bien compte : le blondinet est tout de même en train de papoter avec une fée. Et puis, les fleurs sont vivantes d'un côté, cela fait sens qu'elles aiment des choses. Comme la musique. Surement ?

    Aelys.. Un nom doux. Ca lui va bien. Son regard revient alors vers elle, souhaitant à son tour se présenter.. Avant de se rendre compte que la douce c'est interrompue, son regard passant de la surprise à l'irritation en un instant. Ses deux billes bleues se remplissent d'incompréhension au fur et à mesure des mots que lui balance la demoiselle. Mais. Que. Qu'est-ce qu'elle raconte ? Une fille ? Est ce qu'elle est aveugle ?
    "Qu'est-ce que.."

    Sa phrase reste en suspend. La voix qui vient de parler n'est pas la sienne. Paniquant doucement, ses doigts se posent sur sa gorge : c'est à ce moment que des cheveux frôlent le dos de sa main. Mi-long. Là, assis dans l'herbe, Kain inspecte vivement son corps du regard d'un air complétement perdu avant de remarquer un truc.. Troublant. Y'a rien en bas. Vide. Et son torse est- Oh. Mon. Dieu. La fée n'est pas folle ! Il est une fille ! UNE FILLE ! Bredouillant des mots désarticulés, son visage tourne au rouge vif, cramoisis, colorant petit à petit le haut de son buste. Il n'ose plus faire un geste. Gênant. Son esprit flou n'arrive à filtrer que des "Oh mon diiiiieu" et des "fille ???"

    Les questions d'Aelys lui sont complétement passé à côté et le jeune garçon n'arrive pas à comprendre son énervement. Hé oh, c'est lui qui devrait dire qu'elle est ce cirque ! Pouvoir ? Les pouvoirs sont par rapport au parent, non ? De ce qu'on lui à expliquer, ce ne devrait pas être ça son pouvoir.. Y'a pas intérêt ! Le jeune homme ne connaît toujours pas le sien, mais il refuse que ce soit ça.
    "Je, non, je- suis un garçon !" Bon, dit dans cette nouvelle apparence, cela peut sembler dur à croire, c'est vrai. "Ma mère, c'est.." C'est quoi déjà ? Cherchant ce nom qu'il a sur le bout de la langue, ses sourcils se fronce doucement. Mné quelque chose. Mnéo. Mnémo. "Mnémosyne". Il espère sincèrement que la métamorphose ne soit pas un des pouvoirs de la déesse. Toujours aussi gêné, il regarde Aelys dans les yeux.. Peut-être pour lui montrer sa sincérité ?


    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sx7i

    Aelys
    Nymphe affiliée aux roses du bungalow d'Hébé

    Aelys

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Aleyna Kostas
    Parent divin : Aucun
    Points de puissance : 127
    Messages : 8

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Elle a une tête à se battre ?
    Défaut fatal: Son perfectionnisme
    Je ne comprends pas. Je ne comprends rien. Je savais que je n'aurais pas dû me réjouir aussi vite. Il y avait quelque chose de bizarre. Personne ne vient jamais ici. Alors forcément, il y a eu quelque chose de bizarre. Quelqu'un, plutôt. Enfin, je n'en sais rien. Si ça se trouve, c'est un monstre. Enfin, non, ce serait bizarre qu'un monstre ait réussi à venir ici. En plus, il n'a pas l'air agressif. Je ne pense pas que ce soit un monstre. Mais il y a quand même quelque chose de bizarre. D'incompréhensible même.

    Elle non plus n'a pas l'air de comprendre. Ou il. Enfin je ne sais pas. Enfin Kain quoi. En supposant que ce soit bel et bien son prénom. De toute façon je n'y comprends plus rien. Si ce n'est pas de sa faute, c'est peut-être quelqu'un d'autre. Quelqu'un nous ferait une blague ? Je ne vois pas très bien pourquoi. Je ne vois pas qui pourrait m'en vouloir. Enfin, il y a bien Silas, mais bon... C'est un fils de Dionysos, ce n'est pas le genre d'effet que pourraient avoir ses pouvoirs. Quoique. Oui mais ça n'avait pas l'air d'être son genre d'être rancunier. Donc je ne sais pas. C'est étrange, en tout cas.

    « Je, non, je- suis un garçon ! » proteste Kain. Je le dévisage, un peu suspicieuse. Bon. On va partir du principe qu'il ne ment pas. Donc mettons. C'est un garçon. Sauf qu'il vient de se transformer en fille. C'est un peu contradictoire, tout ça. « Ma mère, c'est... Mnémosyne. » Mnémosyne. Je vais être honnête : je ne sais pas qui c'est. Sans doute une divinité mineure. Et étant donné le mal que Kain a eu à retrouver son nom, je doute qu'il sache davantage que moi quel est son domaine d'action. Bon, alors je vais simplement le croire. Au fond, ça ne change pas grand-chose, je crois. Je ne sais pas pour autant vraiment ce que je dois lui dire. C'est plus facile, avec les roses, parce qu'elles ne répondent pas. Il n'y a qu'à monologuer.

    « Et sinon euh... C'est bien, les Fables de... la... la Fontaine ? »

    Je ne comprends toujours pas pourquoi un nom pareil. C'est bizarre. De toute façon, les noms de famille, c'est bizarre.

    Kain Hale
    Pensionnaire

    Kain Hale

    Informations générales

    Présentation : pouic
    Journal intime : pouic
    Parent divin : Mnémosyne
    Points de puissance : 1111
    Messages : 317

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée
    Défaut fatal: Gentillesse

    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sweet-10

    la raison sans les sens est aveugle

    Ils sont assis dans l'herbe, à se regarder dans le blanc des yeux. Un temps de latence passe. Kain ne sait pas trop quoi faire, la situation lui devenant inconfortable. Et s'il se transformer en petite souris pour aller se cacher dans un petit coin ? Non ? Évidement qu'Aelys ne connaît pas son parent divin, sa mère au nom imprononçable, qu'il lui était également inconnu jusqu'à il y a quelques jours. Évidement. Gêné, sa main vint masser sa nuque.

    La question flotte dans les airs. Elle est si hors contexte et décalé pour le blondinet. Il est dans une situation complétement folle, il vient de ressentir un paquet de sentiments et la fée lui parle de son livre ? C'est plus fort que lui : il explose de rire. La drôle d'image d'une blonde mort de rire, se maintenant les cotes, penché en avant dans l'herbe. Aelys va clairement le prendre pour un dingue, il n'y a plus de doute, mais ça lui fait du bien d'extériorisé un peu. Il finit tout de même par se passer les mains sur le visage, se calmant, tentant de reprendre contenance. Calme toi Kain avant qu'elle ne te balance dans le lac croyant que tu te moques d'elle. "P-Pardon" souffle t-il. Il pivote ses épaules pour être en face de son interlocutrice. "C'est vraiment bien. Je te le conseil".

    Sincèrement, le blondin se pince les lèvres pour se retenir de lui expliquer à quel point La Fontaine est un être immortel et que ses fables sont aussi courtes que complexe. Lui dire pourquoi c'est brillant d'utiliser ainsi des animaux pour rire de la cour.. Mais ce n'est pas comme s'il venait de devenir une femme devant une fille fée et un lac d'ou sorte des têtes de femme. Pas le bon moment hein ? Bon. Se levant, Kain conclut explicitement leurs échanges. Il y a bien quelqu'un ici qui sait le pourquoi du comment. Parce qu'il est quasiment sûr que ça ne vient pas de lui. Époussetant son pantalon et surtout, s'efforçant de ne pas penser au fait que son t-shirt manche longue soit devenus un peu serré pour son torse. Ne pas réfléchir, ne pas réfléchir. Rougissant légèrement, il pose ses yeux sur Aelys puis sur le conte abandonné dans l'herbe. Une idée lui traverse l'esprit : se baissant pour le récupérer, il le tend à Aelys, un léger sourire aux lèvres."Tu sais quoi ? Je te le laisse.. Tu pourras me dire ce que tu es penses la prochaine fois.. ? Si tu veux.." Sa voix meurt au fond de sa gorge. Des centaines de taches de rousseur se noient de rouge à la même vitesse qu'un baba dans du rhum. Tout va bien.


    [Event 2] It would be fun.. or not | Ft Aelys Sx7i

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum