AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    AleynaFille de Thanatos


    Hazel Streed
    Pensionnaire

    Hazel Streed

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 106
    Messages : 14

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une petite dague en argent
    Défaut fatal: Jalousie

    Toujours rester polie. | FT. Jacob

    le Dim 27 Jan 2019 - 17:30
    La nuit est tombée sur le camp. Elle est assise sur un banc, à proximité du terrain de volley, presque totalement affalée ; son bras est posé sur l'accoudoir, entièrement relâché. Tout son corps l'est, on pourrait presque croire qu'elle dort. Et pourtant, non, elle est bien consciente, bien réveillée. Elle… réflechit si on peut dire ça. En fait elle ne réfléchit pas, elle se perd dans ses pensées, comme tous les soirs, comme tous les moments où elle décide de se poser. Elle ne peut pas s'en empêcher, son esprit divague de lui même. Elle n'a aucun contrôle de sa tête, cela en devient désespérant. Et pourtant, elle les aime bien ces moments, qui lui permettent de décompresser un peu. Et puis ils lui permettent d'être seul, parce que la plupart des gens savent pertinemment que dans ces moments-là, mieux vaut la laisser tranquille. Au risque de ressortir avec des insultes assez… implicites, voire même des coups si elle est vraiment de mauvaise humeur.
    Son esprit gambade avec les étoiles, nage dans la mer obscure du ciel. Il passe d'une idée à l'autre très rapidement, à un vitesse désarmante. Cela pourrait être déconcertant mais elle a appris à les laisser faire.
    Ses yeux fermés, elle sourit, profitant. La nuit est décidément l'un des meilleurs moments. Personne, pas de bruit ou du moins, celui de la nature, et puis cette obscurité qui est des plus agréables. Elle sait qu'elle n'est pas la seule à rester éveillée assez tard, que quelque part au milieu du noir quelques personnes sont sans doute en train de se balader, ou de faire des conneries. Les demi-dieux sont très forts pour faire des conneries, elle est bien placée pour le savoir. Parfois elle se demande comment l'administration du camp fait pour les supporter. Ou alors comment ses proches peuvent la supporter, tout simplement. Enfin, ses proches, c'est un peu étrange de dire ça puisque la seule personne à qui elle parle régulièrement est Isis. Les autres, elle a déjà laissé tomber depuis longtemps déjà, sociabiliser demande bien trop d'efforts. Et puis elle ne supporterait pas qu'ils aillent parler avec d'autres personnes.

    Des bruits de pas brisent le faux silence dans lequel elle pensait se trouver, la sortant de sa bulle. Son cœur fait un bond dans sa poitrine ; la surprise, elle déteste ça, et c'est pourtant ce qu'il vient de se passer. Néanmoins, elle se ressaisit rapidement, et se lève, prête à massacrer l'imbécile qui a fait ce bruit.
    Elle ne voit pas, elle ne voit rien de toute façon dans l'obscurité. La lune projette sa faible lueur, mais elle ne suffit pas à éclairer la provenance du bruit. Tant pis.

    – Va-t-en.

    Pas de dégage qui lui brûle pourtant la langue. Toujours rester polie, hors de question d'être vulgaire. Ça ne sert à rien de toute manière. Enfin, dire va-t-en n'est pas forcément poli mais disons que c'est une manière plus élégante de dire dégage.

    Jacob Klevo
    Pensionnaire

    Jacob Klevo

    Informations générales

    Présentation : ⚕️
    Journal intime : ⚕️
    D-C : Alexander Pines
    Parent divin : Hermès
    Points de puissance : 584
    Messages : 99

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée qui se transforme en jeton de poker et petite dague sur sa cheville gauche.
    Défaut fatal: Sournoisité

    Re: Toujours rester polie. | FT. Jacob

    le Dim 27 Jan 2019 - 21:19


    Toujours Rester Polie
    Tu pensais sérieusement que tu étais tout seul dehors. D'habitude, la menace des Harpies étaient assez pour chasser la plupart des demi-dieux. Mais c'était faux. Tu pouvais observer d'ici une jeune fille. Une des deux jumelles il te semblait. Tu étais dehors de ton bungalow pour la simple raison que tu voulais faire un peu de blague, mais elle avait gâché ton fun sans même s'en rendre compte c'était pas juste. Quelqu'un qui brise le fun de quelqu'un d'autre, ça doit s'en rendre compte, s'excuser et ensuite t'aider, c'était les bases!

    Tu t'approchas, un sharpie dans les mains, prêt à lui dessiner sur le visage quand elle bougea et ouvrit les yeux. Tu te téléportas par simple réflexe. Comme un chat qui saute en l'air quand on lui fait un saut, jusque là, c'est un pouvoir de téléportation, c'est pas tant différent.
    - Va-t-en.
    Tu fis une face ridicule en l'observant, étonné.
    - Alors déjà! Tu te calmes le ponpon! Je t'ai rien fait... Encore... Et deuxio! MY GOD! T'es trop tendue, calmos le poponos! On est pas dans la deuxième guerre mondiale je te signale!
    Tu sortis de ta cachette avec un visage un tout petit peu agacer, mais on pouvait clairement voir qu'il était faux.
    - Et puis! C'est pas ma faute que t'es là... Euh... À faire je ne sais pas trop quoi, et je veux pas savoir!
    Tu te retournas et te dirigeas vers un mur non loin, te frottant le menton pour chercher des idées pour une blague pour le bungalow d'Aphrodite.

    you are not going to

    loot

    a candy store









    @Hazel Streed

    " Their dad was the god of thieves "




    Hazel Streed
    Pensionnaire

    Hazel Streed

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 106
    Messages : 14

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une petite dague en argent
    Défaut fatal: Jalousie

    Re: Toujours rester polie. | FT. Jacob

    le Mar 29 Jan 2019 - 21:56
    Elle sent qu'elle perd déjà patience face à l'énergumène se trouvant face à elle. La patience n'a jamais été l'une de ces qualités, ça, elle le sait, mais là, alors qu'elle pensait être seule et pouvoir en profiter, voilà qu'un... Non, pas connard, ça ne se fait pas, mais un idiot vient l'embêter.

    Alors déjà! Tu te calmes le ponpon! Je t'ai rien fait... Encore... Et deuxio! MY GOD! T'es trop tendue, calmos le poponos! On est pas dans la deuxième guerre mondiale je te signale! crie l'inconnu, toujours caché dans son buisson, d'une voix mais tellement ridicule.

    Bon. Se calmer. Inspirer, expirer, ne pas montrer qu'il a fait mouche. Parce qu'elle sait que ce genre de personne ne rêve que d'une chose : la faire chier. Et là, elle commence à avoir la flemme de retenir les “gros mots” comme on dit.
    Le gros imbécile se décide enfin à sortir de l'obscurité. Son visage, faussement agacé, ne fait que confirmer à la jeune fille que ce n'est qu'un pauvre gamin -enfin un gamin dans sa tête parce que niveau corps, il doit avoir son âge- qui cherchait à faire des conneries.

    Et puis! C'est pas ma faute que t'es là... Euh... À faire je ne sais pas trop quoi, et je veux pas savoir!

    Ouch. Les oreilles d'Hazel ont grillé. Les fautes de français lui ont toujours fait mal, et elle a une fâcheuse tendance à corriger les gens. Ce que l'autre ne sait pas, bien entendu, mais cela ne saurait tarder. Et puis il se détourne, sans doute pour aller faire une connerie autre part.
    Tant mieux. Voilà, ça pourrait s'arrêter là. Sauf que son instinct revanchard la pousse à ne pas s'arrêter là. Parce que mine de rien, cet idiot lui a fait un affront.

    Hey, attends un peu avant de repartir. Notre discussion est bien trop courte voyons ! Et un petit sourire se dessine sur ses lèvres.

    Et paf, une antiphrase. À coup sûr, il ne sait même pas ce que c'est cet imbécile. Elle ne se souvient pas l'avoir déjà vu mais à vrai dire, elle ne fait pas très attention aux têtes de ceux qui l'entourent. Et puis dans ce noir presque impénétrable, difficile de bien apercevoir les traits d'un visage.

    Tu sais, c'est pas si difficile de bien parler. Mais en tout cas, sache que “c'est pas ma faute que” (elle a pris un voix parodiant exagérément celle de l'autre) n'est absolument pas français.

    Et bim. Bon, ce n'est pas non plus génial génial mais déjà, si ça pouvait le faire réfléchir un tout petit peu.

    Jacob Klevo
    Pensionnaire

    Jacob Klevo

    Informations générales

    Présentation : ⚕️
    Journal intime : ⚕️
    D-C : Alexander Pines
    Parent divin : Hermès
    Points de puissance : 584
    Messages : 99

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée qui se transforme en jeton de poker et petite dague sur sa cheville gauche.
    Défaut fatal: Sournoisité

    Re: Toujours rester polie. | FT. Jacob

    le Mar 29 Jan 2019 - 22:57


    Toujours Rester Polie
    - Hey, attends un peu avant de repartir. Notre discussion est bien trop courte voyons !
    Tu souris. Ouais, elle était courte c'te conversation, mais elle voulait pas être laissé toute seule au départ? Faut qu'elle se décide la meuf là! C'est pas que t'as d'autre chose à faire, mais là, faut qu'elle choisisse!
    - Tu sais, c'est pas si difficile de bien parler. Mais en tout cas, sache que “c'est pas ma faute que”
    Fit-elle avec une voix parodiant la tienne avec beaucoup trop de son aigu et de grave. Tu ne parlais pas comme ça... Si? Nah, ton frère te l'aurais dit sinon! 'fin... À moins qu'il te le cachait parce qu'il voulait juste t'agacer... Ouais, ça te surprendrais pas... Le maudit vaurien, faudra que te venge!
    - n'est absolument pas français.
    Tu te mis à rire. Tu te plias en deux tellement tu riais, mais une crampe te pris tellement tu rias alors tu te relevas rapidement en essayant de ne pas rire, même si ça paraissait que tu ne réussissais pas. Tu la regardas en essuyant des larmes qui avaient apparues sur le bord de tes yeux tellement tu avais ri. Beaucoup de verbe rire dans c'te phrase... Hmmm... Faudra que tu sois plus créatif dans tes pensées la prochaine fois! Si y'a une prochaine fois...
    - Fille d'Athéna à coup sûr! Y'a personne d'autre pour reprendre du monde sur des règles de Grammaire à ce moment-ci!
    Tu la regardas quelque instant, l'observant. Si tu avais une bonne mémoire, et ça, tu n'en doutais pas! Elle était une des jumelles de la pauv tête d'hiboux. Hazel, c'était elle, nah? Hmmm. P'têtre pas... Au moins, elles étaient plus faciles é démêler que Félix et Toi. Vous étiez comme deux gouttes d'eau. Différents à votre façon et pareil à l'extérieur. C'était marrant ça, comme tu pouvais être poétique des fois! Woaw!

    you are not going to

    loot

    a candy store









    @Hazel Streed

    " Their dad was the god of thieves "




    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum