AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 360
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Mer 16 Jan 2019 - 17:26
    Kieran avait décidé de passer quelques jours à faire du repérage. Il avait analysé les différents pensionnaires de la Colonie afin d’établir lesquels étaient les plus faibles, les plus isolés, lesquels avaient le plus de pouvoir et d’influence. Bizarrement, il n’y avait pas réellement de groupe chez les grecs. Evidemment, ils dormaient entre enfants du même dieu mais ne semblait pas avoir spécialement de liens entre eux à part. La plupart voyait la colonie comme juste un endroit où être sauf plutôt qu’un endroit où tout le monde était lié par l’amour de son prochain. Kieran ne savait pas encore très bien comme réagir face à cette constatation et préféra passer à autre chose.

    À un moment donné il croisa Solan, un romain de sa cohorte qui avait le talent rare de déceler les pires peurs chez les autres. Kieran s’était retrouvé à éprouver une affection certaine pour lui, surtout depuis qu’ils s’étaient alliés pour que la terreur soit double. Bref, Solan était excité comme une puce quand Kieran le croisa : il avait emprunté une nouvelle arme à la Colonie qui possédait un matériau nouveau, le bronze céleste. Plutôt curieux, Kieran décida qu’il avait lui aussi envie de dénicher une nouvelle arme. Non pas que sa merveilleuse batte de baseball – qu’il aimait appeler Kindness de temps en temps – l’ait lassée. Il aimait juste beaucoup l’idée de voler des trucs.

    Après avoir tourné en rond un moment, Kieran se trouva enfin à l’endroit qu’ils appelaient l’armurerie. Alors qu’il s’attendait à une salle high-tech, gardée précieusement, Kieran se retrouva dans quelque chose qui s’apparentait davantage à un cabanon de jardin. Décidément, les grecs étaient de plus en plus décevants. Kieran se décida quand même à y jeter un œil puisqu’il ne semblait y avoir personne dans les alentours. Il ne put s’empêcher de râler : il n’y avait rien d’extraordinaire. À part peut-être cette arme à feu, mais elle était déchargée et les balles en bronze céleste devait être un enfer à trouver.

    Kieran tourna sur lui-même, les mains dans les poches, en grognant. Il se prit de plein fouet quelqu’un qui se trouvait sur son chemin. Foutus grecs, pensa-t-il avant de montrer les crocs.

    « Oy, dickhead. Ça te dirait de faire gaffe où tu mets tes sales pieds ? »

    Lâcha-t-il avec son agressivité habituelle. Il planta son regard dans celui de l’inconnu avant de le dévisager de la tête aux pieds. C’était une espèce de gamin hipster, à la peau blanche comme un cul et aux yeux bleus presque vitreux. Kieran leva les yeux au ciel et s’avança de nouveau, foutant un coup d’épaule à l’autre.

    Léo Rider
    Pensionnaire

    Léo Rider

    Informations générales

    Présentation : ici
    Journal intime : ici
    Parent divin : Hadès
    Points de puissance : 273
    Messages : 56

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en fer stygien (se change en bague-crâne), aléatoirement: une hache à double tranchant ou une dague tout deux en bronze céleste (se change en pendentif-faux)
    Défaut fatal: Rancunier

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Ven 18 Jan 2019 - 23:11
    Sans les épées, ma session d'entraînement à l'épée en compagnie des "Héphaïstos" et des "Aphrodites" aurait pu avoir des airs de démonstration de danse. Mes pieds dansaient littéralement sur la terre battue de l'arène en soulevant des nuages de poussières à chaque mouvement, tantôt une esquive, un pas de côté ou une feinte amené du bas du corps. Seuls les lames qui s'entrechoquent à la place d'un fond sonore musical transforment cette danse en un ballet mortel. Contrairement à la lame de mon adversaire, ma lame en fer stygien ne reflète pas les éclats du soleil ardent qui tente de nous aveugler depuis le début de l'heure. J'utilisais donc, du mieux que je pouvais, cet avantage aussi minime soit-il pour mettre à mal mon adversaire. Quelques échanges plus tard, j'effectue une feinte suivit d'une torsion du poignée vicieuse qui me permet de désarmer mon opposant et je n'ai plus qu'à le menacer du bout de ma lame pour le tenir à ma merci. Je mets fin au combat en intimant à mon épée de se retransformer en la bague inoffensive en forme de crâne qu'elle est en dehors des instants de combats.

    Une fois la séance terminée, les enfants d'Aphrodite se dépêchent de décamper pour éviter la corvée de devoir ramasser toute les armes en bronze céleste. Je suis aidé par deux Héphaïstos, ces derniers emmènent toutes les armes cabossées, ébréchées ou émoussées pour une remise à niveau complète dans la forge. De mon côté, je range les épées restantes et quasiment intactes dans deux grosses caisses en bois que je superpose pour le transport. Niveau visibilité ça n'était pas le top niveau mais je connaissais le chemin par cœur.  

    Le trajet jusque l'arsenal se fit s'en encombre, c'est sur place que tout ce compliqua lorsqu'un boulet de romain se mit en travers de ma route. Le choc n'était pas assez violent pour nous envoyer valser au sol mais suffisant pour faire tanguer les caisses que je m'empressais de déposer au sol avant d'en déverser le contenu. Les romains, je ne savais pas quoi penser d'eux. Certains nous prenaient pour des incapables tandis que d'autres nous voyaient comme de véritables alliés. Celui avec qui je me trouvais semblait être de ceux se croyant tout permis et sans gêne. A peine avait-t-il posé les yeux sur moi qu'il m'insulte et me donnait un violent coup d'épaule. De justesse je me suis retenue de l'envoyer saluer mon paternel d'un coup bien placé de hache sur son cou de prétentieux.

    "En l’occurrence, c'est au touriste que tu es de ne pas trainer dans des endroits qu'il ne connaît pas sans guide."


    J'attrape la première caisse pour ranger les différentes épées sur le râtelier prévu pour les accueillir et alors que je m'attendais à ce que cet imbécile de romain se casse, je le trouve toujours planter là.

    Jacob Klevo
    Pensionnaire

    Jacob Klevo

    Informations générales

    Présentation : ⚕️
    Journal intime : ⚕️
    D-C : Alexander Pines
    Parent divin : Hermès
    Points de puissance : 693
    Messages : 106

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée qui se transforme en jeton de poker et petite dague sur sa cheville gauche.
    Défaut fatal: Sournoisité

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Sam 19 Jan 2019 - 2:13


    Oi, Watch it!
    Tu devais avouer que regarder un fils du dieu de la mort combattre avec une épée en fer Stygien, c'était foutu cool. Bon! Okay! Observer des enfants d'Aphrodite c'était drôle aussi. Comme de petits poulets qui essaient de s'enfuir du grand méchant chien sans se briser des ongles! Ouais! Ça valait la peine. Même si tu savais pertinemment que les enfants de la déesse du Shippage, ils pouvaient faire mal quand ils le souhaitaient vraiment. Tu avais été à l'autre bout de leur spray à cheveux et de leur pouich pouich de parfum. Ça pique les yeux, tu t'en souviens encore. Félix aussi.

    Tu suivis des yeux le fils des enfers se diriger vers le restant des armes qui reposaient dans l'arène et se diriger vers l'armurerie. Tu donnas un coup de coude à ton jumeau avant de pointer l'armurerie du pouce, avec un sourire coquin. Tu avais un plan pour le fils d'Hadès, et tu allais bien t'amuser.

    Tu te tenais, sur le toit de l'armurerie, en train de retenir tes rires en écoutant attentivement. Rien n'était arrivé à date, mais tu ne pouvais pas t'arrêter de rire à l'idée de faire une blague à un enfant des enfers.
    - Oy, dickhead. Ça te dirait de faire gaffe où tu mets tes sales pieds ?
    Oh! Il semblerait qu'il y avait quelqu'un d'autre dans l'armurerie. Intéressant. Une autre victime. Plus on est de fou, plus on rit, non? Enfin, peut-être pas eux, mais surtout toi. Ce qu'avait dit le nouveau venu te donna une idée.
    - En l’occurrence, c'est au touriste que tu es de ne pas trainer dans des endroits qu'il ne connaît pas sans guide.
    Hmmm... Un Romain? Sûrement. On ne traitait pas les autres Grecs de touristes, à moins que c'était une nouvelle mode? Tu devrais en parler avec Félix, ça te donnait trop d'idée de blague cette conversation. Tu les aurais laissé tranquilles, mais ce n'était pas dans ta nature. Un jour un fils d'Hermès, un fils d'Hermès toujours... Ou une expression comme ça... Bref!

    Tu sautas à terre sans bruit avec expérience. On n'est pas les joueurs de tour les plus populaires du camp sans savoir faire quelque tour d'espion! Tu te collas au mur avant de tendre l'oreille. Tu osas passer la tête dans le cadre de porte. Tu pouvais voir le fils d'Hadès, face à toi et l'inconnu dos à toi. En regardant, tu ne pouvais lui donner qu'un surnom. Badboy. Ou membre d'un gang de rock... Hmmmm... Trop difficile à choisir. Tu t'approchas sur la pointe des pieds vers les casques qui étaient empilé. Tu fourras des poils à gratter dans les casques avant de les pousser en bas, directement sur les deux garçons. Tu émis un petit,
    - Oups!
    Amusé en mettant une main sur ta bouche. Tu te relevas rapidement avant de te mettre à courir. Pour être sûr de mettre une bonne distance, tu te téléportas en sécurité juste quand les deux garçons sortirent pour voir qui avaient fait le coup. Ils t'avaient sûrement vu te téléporter, mais tu t'en moquais un peu, c'était toujours drôle!

    you are not going to

    loot

    a candy store









    @Kieran Blyde and @Léo Rider

    " Their dad was the god of thieves "




    Oi, watch it • Leo, Jacob 57382_s
    THANKS BAELEXIS:
    Oi, watch it • Leo, Jacob 1555013698-srn7

    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 360
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Mar 22 Jan 2019 - 16:56
    Visiblement, l’inconnu ne fut pas impressionné pour deux sous face à la remarque cinglante de Kieran. Ce qui eût pour effet de l’énerver encore plus. Néanmoins, une équation entrait en jeu : devait-il se jeter à la gorge du premier venu pour montrer qui était le chef dans un groupe déjà formé ? Ou bien, devait-il ravaler sa fierté et rester impassible face à cette insolence ? Kieran, les sourcils froncés, le visage déformé par la colère qui bouillonnait en lui, décida de prendre sur lui et de tout simplement partir. Cependant, ce fut à ce moment qu’une drôle de scène se déroula : une armée de casque décidèrent soudainement de chuter pile sur les deux bougres.

    Plus par réflexe que par réelle conviction, Kieran se retrouva à pousser violemment le grec sur le côté et à se prendre la plus grosse partie des casques sur la gueule – le faisant presque chuter en arrière. Plus décontenancé par ce comportement étrange qu’il venait d’avoir envers l’autre que par ce qu’il venait de se dérouler, Kieran regarda sa propre main avec presque du dégoût. Trahi par son propre corps. Quelle horreur. C’est à ce moment-là que Kieran entendit un petit « oops » émanant d’une tierce personne. Kieran lâcha un grognement avant de s’élancer à la poursuite de l’abruti qui avait fait ça. Kieran balança des coups de pieds dans tous les casques qui traînaient par terre tout en laissant s’écouler son pouvoir. Petit à petit, Kieran n’était plus un jeune homme frêle mais un monstre – littéralement, c’était un minotaure – qui s’avançait en direction de la porte. S’il avait été réellement ce monstre, peut-être aurait-il pu arracher la porte de ses gonds, mais puisque tout n’était qu’illusion, il se contenta de juste la secouer violemment.

    La tierce personne n’était plus là. Elle venait littéralement de disparaître sous les yeux de Kieran. Furieux, il explosa son poing contre une porte et tourna son regard vers le blond qui était toujours là, visiblement peu secoué. Arrêtant la manipulation, Kieran redevint le jeune homme qu’il était et se jeta presque au cou du grec.

    « Je vais buter ce mec. Donne-moi son nom. »

    Malgré la colère qui l’animait, Kieran avait su se montrer assez calme en prononçant cette phrase. Bien évidemment, il était presque plus terrifiant en étant calme qu’en étant furieux. Sans s’en rendre compte, Kieran commença à se gratter distraitement le bras. Puis le cou. Puis le torse. Puis son corps entier commença à le brûler comme s’il s’était approché trop près d’un feu. Au début, il résista à l’envie de s’arracher la peau, mais il ne pouvait contenir l’envie de se gratter. Il fusilla le grec du regard.

    « Qu’est ce que c'est que cette merde, bordel de merde. »

    Cracha-t-il avec beaucoup plus de rage que quelques secondes auparavant. Il jeta de nouveau un coup l’œil aux casques étalés par terre et remarqua des petits copeaux marrons dedans. Kieran mis un coup de pied dans le premier venu. Sois les grecs étaient vraiment mauvais pour faire le ménage – ce qui allait être mauvais signe pour l’asthme de Kieran – soit l’autre connard – celui qui disparaît, pas le blond – tenait sacrément pas à la vie.

    Léo Rider
    Pensionnaire

    Léo Rider

    Informations générales

    Présentation : ici
    Journal intime : ici
    Parent divin : Hadès
    Points de puissance : 273
    Messages : 56

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en fer stygien (se change en bague-crâne), aléatoirement: une hache à double tranchant ou une dague tout deux en bronze céleste (se change en pendentif-faux)
    Défaut fatal: Rancunier

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Lun 4 Fév 2019 - 14:11
    Mes yeux ne quittaient pas le romain, deux orbes pâles flottant devant lui. Heureusement pour cet imbécile, je n'avais pas l'étendue des pouvoirs de mon père et mes yeux n'étaient pas deux flammes prêtent à le carboniser. Le motard-crétin, oui parce que cet idiot portait des fringues dignes d'un gang de motos, avait enfin fini par tourner les talons pour sortir de l'armurerie. Je reportais mon attention sur les caisses de lames de bronze, enfin débarrasser de ce prétentieux. Cependant, c'était sans compter ces foutus fils d'Hermès qui semblaient s'acharner sur mon dos ces derniers temps. Motard-crétin avait à peine fait demi-tour qu'une énorme pile de casque s'effondre d'une étagère en renversant d'autres casques sur leur passage. L'autre se met alors à faire quelque chose qui ne me serait jamais venue à l'esprit: me dégager du chemin des casques. Poussé sur le côté, je reprends mon équilibre en stabilisant mes jambes. Une quarantaines de casques grecs sont désormais dispersés partout sur le sol de l'armurerie. Un léger "oups" se fait entendre par dessus le vacarme suivit par des bruits de pas précipités. Cependant, je n'étais pas au bout de mes surprises car le romain se mit à se transformer juste devant mes yeux en un énorme minotaure. Ouvrant de grands yeux, j'ai du mal à capter ce qu'il se passait juste sous mon nez. Instinctivement, je ferme les poings en emmagasinant un afflux de pouvoir des enfers pour entraver le monstre grâce à l'obscurité.

    Après un meuglement envers la porte et la direction qu'avait prit le fils du dieu des voleurs, pas de doute sur l'identité du parent divin, le monstre redevint motard-crétin. Une illusion plutôt réussi, hmmm il doit être fils d'Hécate ou d'une autre divinité magicienne. Rassuré, je desserre petit à petit le flux de pouvoir emmagasiner sans pour autant tout laisser filer, pas question de rester désarmé s'il décidait de se changer de nouveau en monstre colossal. Il ne tarde d'ailleurs pas à m'agresser de nouveau, sérieux mec tu tiens vraiment à te prendre une beigne.

    Alors que je m'apprête à lui répondre encore une fois de façon sarcastique, une nouvelle scène désopilante se déroule sous mes yeux. Mon nouveau meilleur ami romain, se mit à se gratter de partout à s'en arracher la peau avec les ongles. Aussitôt je devine la vraie raison de la chute de casques: du poil à gratter. Oh oh, silencieusement je promets de remercier les Hermès pour cette farce, la vue est tellement hilarante que je ne tarde pas à pouffer légèrement de rire.

    - Du poil à gratter, vous avez pas ça dans votre nouvelle-rome ? Et selon toi, quel dieu est farceur aussi bien chez les grecs que chez les romains ?


    Oi, watch it • Leo, Jacob Jaxw


    Merci Alexis Oi, watch it • Leo, Jacob 73120010

    Jacob Klevo
    Pensionnaire

    Jacob Klevo

    Informations générales

    Présentation : ⚕️
    Journal intime : ⚕️
    D-C : Alexander Pines
    Parent divin : Hermès
    Points de puissance : 693
    Messages : 106

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée qui se transforme en jeton de poker et petite dague sur sa cheville gauche.
    Défaut fatal: Sournoisité

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Lun 4 Fév 2019 - 19:31


    Oi, Watch it!
    OMG tu venais d'assister au truc le plus débile. Le mec venait de se transformer en minotaure! NON, TU NE BLAGUAIS PAS! 'Fin, pas cette fois...

    Tu t'accroupis sur le toît. Tu pensais être en sécurité là-haut. Il ne te voyait pas, et tu ne pensais pas qu'il allait te voir non plus, mais si, par malheur le gars au cul de boeuf te voyait, tu pourrais toujours te retéléporter, mais tu allais ressembler à un gros zombie si tu le refaisais.

    Il se dirigea vers la sortie, mais redevint un humain avant. Il se jeta presque sur l'autre mec, Léo, il te semblait. Hmm... Étrange que tu ai déjà oublié le nom de la personne que tu espionnais quelque secondes auparavant. Bah, c'est pas grave, il fallait pas le mettre en dessous de toi non plus.
    - Je vais buter ce mec. Donne-moi son nom.
    Il commença à se gratter rapidement, s'arrachant presque la peau. YES! Ton petit extra marchait! Un cadeau de bienvenue de la part des jumeaux Klevos! Merci Merci. Si le gars avait mieux regardé, tu avais même signé les casques. Quel impudent! Il avait même pas pris la peine de te remercier. Ah! Mais tu devais avouer que tu n'avais aucun soucis sur l'appréciation de ton petit présent.
    - Qu’est ce que c'est que cette merde, bordel de merde.
    Ah! C'est tellement agréable d'être reconnu et remarqué. C'est un sentiment bienfaiteur et qui fait un peu peur en même temps. Bref, tu ne pensais pas que c'était normal que ce soit terrifiant...
    - Du poil à gratter, vous avez pas ça dans votre Nouvelle-Rome ? Et selon toi, quel dieu est farceur aussi bien chez les grecs que chez les romains ?
    Par les caleçons étoilés d'Hermès! Tu aimais ce mec! Il était tellement... Tellement... Tellement tellement!

    Tu allais peut-être regretter cela plus tard, mais ça valait le coup!
    - Est-ce que le Cul de Boeuf a besoin d'un indice? Je peux t'aider si tu veux...
    Dis-tu, avec un air innocent et amusé. Tu étais couché sur le toit, ainsi que tu le ventres, en train de soutenir ta tête avec tes mains. Tu avais les jambes pliées qui faisaient des allées retour. Vous savez, la pose que les petites filles dans les films comédies musicales? Bah, on va dire que vous comprenez.

    you are not going to

    loot

    a candy store









    @Kieran Blyde and @Léo Rider

    " Their dad was the god of thieves "




    Oi, watch it • Leo, Jacob 57382_s
    THANKS BAELEXIS:
    Oi, watch it • Leo, Jacob 1555013698-srn7

    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 360
    Messages : 65

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    Oi, watch it • Leo, Jacob Empty Re: Oi, watch it • Leo, Jacob

    le Mer 6 Fév 2019 - 11:31
    Du poil à gratter, vous n’avez pas ça dans votre Nouvelle-Rome ? Et selon toi, quel dieu est farceur aussi bien chez les grecs que chez les romains ? Kieran avait envie de hurler en entendant ce ton hautain et moqueur. Il avait aussi envie de hurler parce que ça lui grattait tellement la peau qu’il avait envie de se l’arracher. Quel dieu farceur ? Ça n’existe pas les dieux farceurs. Kieran avait appris le panthéon principal grec et il n’y avait pas de dieux farceurs. Une déesse de l’agriculture, un dieu messager des voyages et des voleurs, une déesse de la stratégie guerrière. Personne qui fait des blagues ! Kieran avait envie de hurler.

    Alors que le romain allait répliquer sèchement, noyé dans sa propre frustration, une deuxième voix se fit entendre. Est-ce que le cul de bœuf a besoin d’un indice ? Je peux t’aider si tu veux… Après un regard noir en direction de l’autre connard aux cheveux blancs, Kieran sortit de l’armurerie et leva les yeux. Il put donc apercevoir un autre connard, brun cette fois, qui se tenait sur le toit comme une princesse en train de bronzer sur la plage. Kieran se grattait tellement qu’il avait envie de brûler intégralement cette putain d’armurerie de merde. À la place, il fixa le connard brun dans les yeux et manipula juste assez la brume pour que le grec pense qu’il n’y avait soudainement plus de toit et qu’il se tenait dans le vide.

    Pendant une demi-seconde, le « farceur » paniqua. Pas longtemps. Juste assez pour se déséquilibrer et tomber du toit. Kieran le rattrapa au vol pour le plaquer violemment contre le mur de l’armurerie. Le regard fou, Kieran aurait pu le tuer, là, en le maintenant par la gorge, à quelques centimètres du sol. Puis il se rappela les paroles de Rae. Il lâcha donc le brun en grognant, résistant à l’urgence de se gratter puis le toisa de haut.

    « Pas besoin d’indice. Pas besoin de justifier un soi-disant dieu farceur pour te cacher derrière des conneries pareilles. T’es juste un petit con, et les petits cons comme toi j’les bouffe au p’tit déjeuner. »

    Kieran fut presque tenté de se « transformer » de nouveau en minotaure, mais il avait atteint les limites de ses compétences pour l’après-midi. Il cracha par terre, non loin de la porte d’entrée et fit demi-tour. Toute cette mascarade était ridicule. Il n’avait même pas pu voler une nouvelle arme. De toute façon, sa très chère batte de baseball valait bien toutes les merdes de cette colonie de gamin.

    Kieran décida qu’il avait assez visité pour la journée et retourna au campement des romains pour se gratter jusqu’à en avoir des plaques rouges. Putain de colonie. Putain de grecs. Putain de vie. Au prochain tour, adieu Rae, Kieran retournerait au Camp Jupiter.

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum