AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 340
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Lun 7 Jan 2019 - 22:38
    Kieran avait fini par s’organiser pour venir chez les grecs. Le voyage fut d’une facilité déconcertante : les illusions qu’offrait le labyrinthe aux autres n’atteignaient pas du tout le jeune homme qui se contentait de rire au nez de tous ceux qui n’avaient pas une vision aussi dégagée que lui. Au final, songeait-il, ils devraient tous le remercier d’avoir mis son talent à leur service. Il aurait tout aussi bien pu les regarder galérer en se gaussant avec Rae du ridicule de la situation – car oui, Rae était là, car jamais Kieran ne serait jamais parti sans elle. Au bout d’une éternité, les Romains avaient émergé du labyrinthe pour arriver au milieu d’une forêt où d’autres personnes les attendait. Jamais Kieran ne s’était senti aussi désiré que le moment où ses pouvoirs avaient été reconnus de tous. Comment ça, vous n’avez pas eu à subir des détours suite à des manipulations visuelles ? Comment ça Kieran était immunisé ? Plus que quelques mois et il serait prêteur à la place du prêteur (c’est faux, Rae le sera).

    Les premiers jours avaient été barbants à souhait. Un homme-cheval leur avait souhaité la bienvenue. La péteuse qui servait de centurion à la deuxième cohorte avait commencé à leur faire une visite tout en partant dans des explications à dormir debout. Qu’est ce que Kieran en avait à foutre du rôle des hommes-chèvres à l’autre bout du pays ? Dans tous les cas, ils étaient à moitié chèvre donc c’était complètement barbant. Le seul point positif fut quand Kieran se sépara du groupe pour faire sa propre visite. Voir les grecs dans leur propre élément était si fascinant : ce camp était tout bonnement chaotique. Tout le monde foutu dans les mêmes chambres comme des vulgaires rats. Aucune intimité. Des douches communes avec eau chaude limitée – ça c’était la meilleure, vivement que Rae fasse fondre la plomberie. UN COUVRE-FEU POUR TOUT LE MONDE SAUF EUX. Fabuleux. Rien ne faisait de sens dans cette colonie de vacances. C’était génial. Kieran aurait pu passer des heures à juste se foutre de la gueule de tout le monde, mais il avait d’autres chats à fouetter.

    L’une des leurs était déjà venu en réparage ici, et il fallait la rejoindre. Aleyna était une ex-légionnaire, parti vivre à la Nouvelle-Rome une fois son service exécuté. Elle était déjà quand Kieran était arrivé et, même depuis une autre cohorte, fut d’une grande aide pour faire la transition entre les Chimères à l’intérieur du camp et ceux à l’extérieur. Kieran a toujours éprouvé une affection profonde pour elle : elle était si chaotique. Elle prenait le temps de se teindre les cheveux tout en insultant le monde. Elle râlait presque autant que Kieran dormait – ce qui veut dire, beaucoup. Elle faisait de la musique si violente que Kieran en avait presque une crise d’asthme juste à écouter. Fascinant. Chaotique. Fabuleux.

    Bref, Aleyna était déjà au camp – arrivée dans l’un des premiers escadrons de romains – et avait donc une idée de globale de comment les choses se passaient ici. Ce fut donc, avec Rae, l’une de leur première vraie activité : retrouver Aleyna dans un lieu neutre et l’écouter faire sa propre visite des lieux. Kieran était excité comme une puce à cette idée : enfin du vrai, du croustillant, tout ça. Il avait déjà vaguement entendu parler d’un bar clandestin, ce qui était fabuleux. Vivement qu’il aille y mettre le feu juste pour le fun. En attendant, l’heure était plutôt aux retrouvailles. Fait étrange, quand il suivit Rae pour rejoindre Aleyna, ils se retrouvèrent dans un champ… de fraise. De plantes. Bonne nouvelle : ça voulait dire de la bouffe et Kieran était vraiment branché bouffe. Mauvaise nouvelle : Aleyna était vraiment pas branchée plantes vertes. Autre bonne nouvelle : peut-être qu’ils y mettront le feu juste pour cette raison. Fabuleux.

    Rae Adamson
    Centurion de la 5e cohorte

    Rae Adamson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Elliot - Seraphina
    Parent divin : Pluton
    Points de puissance : 359
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux gants en acier stygien ornés de pointes aux jointures
    Défaut fatal:

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Mar 8 Jan 2019 - 11:36
    Les rumeurs disaient que la traversée du labyrinthe était hasardeuse, dangereuse même. Cela s’avérait terriblement excitant, enfin un peu de challenge pour Rae qui en manquait parfois terriblement. Autant dire qu’elle fut fortement déçue. Kieran perçait chaque illusion que le Labyrinthe leur lançait, tandis qu’elle pouvait faire fondre la plupart des pièges restants sans trop de difficulté. Au final, il n’y eut pas le moindre blessé dans leur groupe, au grand damne de Rae. La prochaine fois, elle et Kieran s’assureront que certains ressortent au moins avec une petite frayeur. Voilà qui serait bien plus intéressant.

    A leur sortie, Kieran fut acclamé, à juste titre. La Centurion ne put s’empêcher de penser qu’il devait être mal à l’aise. La plupart des gens le craignaient ou l’évitaient tout simplement, et voilà qu’il se trouvait au centre des projecteurs. Peut-être bien qu’il pourrait se débrouiller tout seul, un jour. Pour le moment, elle fut contente de rester en retrait. Elle ne connaissait presque rien de ce camp, et ne pouvait décemment pas passer à l’attaque immédiatement. Il lui faudrait dresser un portrait des demi-dieux les plus influents pour commencer. Puis apprendre la topographie, ainsi que les habitudes des pensionnaires. Si elle voulait gagner son influence, il lui faudrait bien travailler pour commencer.

    Rae fut bien contente que la visite eut été faite par Kidaria, la Centurion de la deuxième cohorte. Elle était certainement la romaine la plus intéressée dans la culture grecque, ce qui avait l’avantage de donner à la Chimère un paquet d’informations croustillantes. Elle avait l’impression que Kidaria observait chacun de ses gestes. Peut-être n’était-ce que son imagination, et qu’elle craignait juste que la Centurion veuille l’empêcher d’agir librement dans cet endroit. Peut-être aussi qu’elle espérait juste que Kidaria soit ébahie par sa prestance. Avoir un autre Centurion dans la poche était toujours utile. Il était toutefois évident qu’acheter quelqu’un d’aussi romain qu’elle ne se ferait pas du jour au lendemain.

    Les quelques jours qui passèrent furent presque vitaux pour les plans de la romaine. Elle les passa à glaner des informations çà et là, tandis que Kieran, lui, semblait vaquer à ses occupations, qui consistaient certainement à chercher des endroits à saccager. S’il y avait quelqu’un parmi les Chimères qui prenait le plus de plaisir dans l’activité de destruction de biens physiques, c’était lui.

    Au bout de trois jours, elle finit par décider qu’elle avait appris ce qu’elle avait à apprendre, du moins pour le moment, et qu’il lui fallait passer à la vitesse supérieure. Alors, elle convoqua Aleyna au milieu du champ de fraise qu’elle avait repéré un peu plus tôt. Le lieu n’était pas vraiment choisi au hasard ; Rae savait que la métalleuse avait une certaine aversion pour tout ce qui était plantes vertes, et que cela la motiverait un peu à faire son rapport aussi clair et concis que possible, afin de ne pas passer trop de temps en ce lieu. Aleyna était du genre à prendre son temps pour à peu près tout, il fallait bien trouver un moyen de la motiver.

    Rae pénétra donc le champ de fraise aux côtés de Kieran. C’était assez admirable de voir qu’elles poussaient aussi bien, et elle ne put s’empêcher de noter dans sa tête qu’elle devrait en parler avec sa mère prochainement. Ça lui ferait du bien de discuter d’autre chose que de complots et de mesquineries avec elle.

    Lorsqu’ils arrivèrent au point de rendez-vous, Aleyna s’y trouvait visiblement déjà. C’était surprenant, et elle devait être encore plus en colère que prévu, si elle avait dû attendre au milieu de ce champ. Peut-être s’était-elle dit qu’en arrivant plus tôt, elle pourrait aussi partir plus tôt ?

    Parfait, tu es là. Tu vas pouvoir nous raconter tout ce qu’il y a d’intéressant à savoir sur cet endroit. Et par intéressant, je veux dire potentiellement illégal, et qui pourrait nous rapporter gros, si tu vois ce que je veux dire. J’espère que t’as du lourd.

    D’un regard rapide, elle s’assura qu’aucune nymphe ne se trouvait dans les parages pour se mettre en colère contre elle, puis se saisit d’une fraise qu’elle goûta discrètement. Pas mal du tout, se dit-elle. Il faudrait qu’elle ait une discussion avec les gens qui s’occupaient de ces fruits. Sa mère serait fascinée.

    Aleyna Kostas
    Touriste du CHB et terreur des jardiniers

    Aleyna Kostas

    Informations générales

    Présentation : par ici
    Journal intime :
    D-C : Aelys
    Parent divin : Letus
    Points de puissance : 932
    Messages : 239

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux baguettes de batterie qui se transforment en dagues
    Défaut fatal: Sa trop grande franchise

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Mar 8 Jan 2019 - 18:52

     
    Youngblood

     

     
    Ft Rae & Kieran

     
    Ce matin, je sais pas pourquoi, je me suis réveillée en repensant à ce rêve bizarre que j'ai fait il y a quelques semaines. J'avais vraiment passé une nuit de merde ce jour-là. J'avais fait un rêve qui se rapprochait plutôt du cauchemar et surtout, qui paraissait bien trop réel pour ne pas être flippant. En plus, c'était complètement n'importe quoi, complètement invraisemblable. Et pourtant ça semblait être la réalité. En général je ne rêve pas beaucoup, et quand c'est le cas je ne m'en souviens pas, parce que mes songes ne sont pas assez marquants. Mais celui-ci était carrément à part. En plus, le comble du n'importe quoi, c'est que j'ai rêvé d'un mec que je connais à peine. Noah Stevenson, de la 5e cohorte. Tiens, ça me fait penser, aujourd'hui on m'a dit que mes potes de la 5e cohorte devaient arriver. C'est peut-être pour ça que j'y ai repensé, en fait. Ils m'ont presque manqué. Mais ça tombe bien, on va pouvoir s'amuser ensemble, je commençais à m'ennuyer un peu ici. Les gens sont sympas, mais parfois trop, c'est un peu ennuyant.

    J'avais mené l'enquête et tous les autres semblaient avoir passé une nuit similaire. Je crois que c'est le plus bizarre dans l'histoire. On n'a jamais su à quoi c'était dû. Mais c'est quand même n'importe quoi. C'était pas une hallucination collective, sinon on aurait tous fait le même rêve, mais ça n'a pas été le cas. On a seulement eu la même sensation, comme lorsqu'on fait un cauchemar, et on a tous eu un rêve qui mettait en scène un autre sang-mêlé. C'est tout. C'est stressant, quand même, de ne jamais avoir eu la réponse. Mais en même, temps, c'était qu'un rêve, alors on s'en fout pas mal. J'ai plein de trucs à faire, en plus, aujourd'hui. Je me suis même levée tôt ce qui, en soi, est encore plus miraculeux et bizarre que cette histoire de rêve. Je crois que c'est la tension due à l'arrivée des autres, ça m'a un peu perturbée.

    Finalement je suis simplement allée les accueillir et ça n'a pas été plus loin. Ce n'est pas moi qui vais les aider à prendre leurs marques, je ne suis pas assez dégourdie pour ça. Alors pendant les quelques jours qui ont suivi j'ai continué à faire mon inspection de mon côté. Mais il n'y a pas grand-chose à voir dans ce camp. Une fois le choc passé, on s'aperçoit que c'est assez similaire aux autres, mais avec quelques différences notables, quand même. Surtout le fait qu'ici, il n'y que des gosses. Je crois que c'est ce qui m'a le plus choquée. Par contre, ici, y a carrément moins de discipline dans les emplois du temps, c'est largement mieux. On peut faire ce qu'on veut, quand on veut. En plus, le couvre-feu s'applique pas à nous, du coup on peut faire de la merde pendant la nuit et personne ne vient nous faire chier.

    Enfin du coup, y a Rae et Kieran qui m'ont donné rendez-vous dans le champ de fraises. POURQUOI dans le champ de fraises ? Ils se foutent de ma gueule, quand même, ils le savent que je hais les plantes. A moins qu'ils aient une idée derrière la tête, je vous jure qu'ils vont m'entendre râler. En plus comme une idiote j'y suis allée en avance, non mais je vous jure, quelle idée d'être ponctuelle. Surtout les fraises c'est carrément l'invention du diable. Genre je vous jure j'ai dû piétiner tous leurs plants de fraises à la con là, c'est insupportable. En plus je peux pas m'asseoir puisque y a absolument pas la place et je tiens pas à avoir de la paille plein le cul. Du coup je reste plantée là, comme une conne, en attendant les deux autres.

    Bon, heureusement, ils tardent pas trop non plus. Direct, Raemilia m'agresse avec ses questions. L'a pas changé celle-là.

    « Parfait, tu es là. Tu vas pouvoir nous raconter tout ce qu’il y a d’intéressant à savoir sur cet endroit. Et par intéressant, je veux dire potentiellement illégal, et qui pourrait nous rapporter gros, si tu vois ce que je veux dire. J’espère que t’as du lourd. »

    Euh. Est-ce que j'ai du lourd ? Bah y a la grenier, le machin de Dionysos là... Pis c'est tout. En plus, j'ai pas encore réussi à mettre les pieds ni dans l'un ni dans l'autre. Enfin on va sûrement remédier à ça, avec les deux rigolos. Par contre, d'abord, va falloir remettre l'autre à sa place avant qu'elle commence à péter dix fois plus haut que son cul.

    « Wow calme-toi le cul gamine, la politesse, bonjour, s'il te plait, tout ça, ça te dit rien ? Bon, bref, je vais faire comme si hein ! Alors déjà y a le bar tenu par les Dionysos, paraît que y a des trucs intéressants dans leur sous-sol mais du coup c'est accès restreint c'est un peu casse-couilles. Ah et y a aussi le grenier dans la grande maison mais c'est pareil on peut pas y aller, fin on va bien se démerder hein mais bon. J'crois y a des machins cracheurs d'acide dans la forêt aussi. Après bah les gens ici ont pas l'air de trop aimer ceux qui se la pètent vu que la Seraphina là elle s'est bien fait remballer comme une merde. Mais à part ça bah c'est des gosses pour la plupart, y en a deux qui font un peu les malins dans le bungalow d'Hermès mais rien de bien méchant. Bon par contre vous m'expliquez votre délire du champ de fraises ? Vous voulez le faire cramer ou un truc comme ça ? Si c'est ça moi je suis partante. »

     
    (c) Codage par Neph





    Merciii Erwin

    Spoiler:


    Merci beaucouuuuuup Power

    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 340
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Jeu 10 Jan 2019 - 19:01
    Aleyna semblait déjà être sur le lieu de rendez-vous et elle semblait de mauvais poil. Kieran fronça les sourcils. Aleyna était toujours de mauvais poil en fait, du coup pas de quoi paniquer. Kieran afficha un demi-sourire confiant à cette pensée. Avec un peu de chance, elle proposerait de brûler le champ de fraise et ce sera un excellent début de journée. Aleyna avait un côté destructeur qui était très satisfaisant et Kieran ne pouvait s’empêcher d’éprouver beaucoup d’affection pour elle. Un peu comme on pourrait en avoir pour une grande sœur. Ou un chien. Kieran ne savait pas très bien. Il n’avait jamais eu aucun des deux. Est-ce qu’on est censé aimer plus une sœur qu’un chien ? Kieran avait plus souvent vu des gens haïr leur propre sang plutôt que leur animal. Néanmoins, pas sûr que Aleyna puisse apprécier la comparaison, alors Kieran tut cette pensée.

    En comparaison à l’enthousiasme de Kieran, visible à des kilomètres, Rae montrait une maîtrise tout à fait son image. Elle était là pour obtenir des informations et elle les aurait. Elle n’était pas du tout dans l’optique de bonnes vieilles retrouvailles avec quelqu’un d’important : non, aujourd’hui Aleyna n’était qu’une informatrice parmi tant d’autres et elle avait intérêt à remplir son rôle rapidement. Rae confirma cette attitude avec des propos presque hautains et méprisants. Kieran avait envie de hurler de rire : Aleyna était piquée au vif – qui ne le serait pas face à une gamine de 7 ans sa cadette qui parle mal aux autres en justifiant sa position de soi-disant cheffe ? Kieran n’avait rien contre cette attitude, il avait toujours connu. Mais avec Aleyan, 100 % sûr que ça n’allait pas passer.

    Wow, calme-toi le cul, gamine. Bingo. Kieran ne pouvait s’empêcher d’afficher un sourire de gamin. C’était. Si. Drôle. Aleyna n’en avait rien faire de la hiérarchie – c’était sûrement l’une des principales raisons pour laquelle elle s’était retrouvée chez les Chimères. Comme pour profiter davantage du spectacle, le romain se pencha pour cueillir quelques fraises. Sans faire exprès, il piétina un pied mais cela l’importait très peu. Tout en écoutant Aleyna faire le récit du camp, Kieran se délecta du goût de la fraise – c’était délicieux. Peut-être qu’il ne brûlerait pas ce champ, finalement.

    Kieran fit une liste mentale de tout ce qu’Aleyna disait : bar avec accès restreint, grenier fermé d’accès, bestioles cracheuses d’acide. Et, le meilleur pour la fin : Seraphina-casse-couille qui se fait remettre à sa place. Kieran frétillait de bonheur : ce qu’il aurait aimé être là pour voir ça ! Il se l’imaginait facilement se faire humilier autour d’une armée d’enfants de 12 ans lui crachant dessus. Fabuleux. Il faudrait qu’il se renseigne là-dessus. Vous voulez le faire cramer ou un truc comme ça ? Venait de dire Aleyna. Cela arracha complètement Kieran de son imagination. De nouveau, l’envie de tout brûler vint lui chatouiller les narines. Il se décida donc à parler pour la première fois.

    « Franchement, j’suis 100 % pour cramer des trucs. »

    Prononça-t-il avec un sourire carnassier. Il s’imaginait déjà la fumée s’évaporer du champ, le chaos se répandre dans la colonie, les hurlements, la terreur… Tout cela le mettait carrément en joie. Puis il croisa le regard de Rae, alors il se racla la gorge et rajouta, peu convaincu :

    « Mais pas tout de suite, visiblement… »

    Puis il leva les yeux au ciel si haut qu’ils firent presque un tour complet sur eux-mêmes. Depuis que Rae était arrivée ici, « en territoire inconnu », elle avait repris sa mégalomanie de tout contrôler, tout manipuler, depuis son trône de fer. Autant vous dire que la partie fun n’était pas encore présente. Kieran n’avait qu’une hâte : partir de ce rendez-vous et trouver quelqu’un avec qui il pourrait potentiellement s’amuser davantage. Parler politique, ce n’était pas vraiment son genre. Pourquoi diantre avait-il suivi Rae à la base ?

    Rae Adamson
    Centurion de la 5e cohorte

    Rae Adamson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Elliot - Seraphina
    Parent divin : Pluton
    Points de puissance : 359
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux gants en acier stygien ornés de pointes aux jointures
    Défaut fatal:

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Ven 11 Jan 2019 - 22:07
    Évidemment qu’Aleyna allait réagir de la sorte. Rae failli laisser passer un soupir lorsqu’elle pensa au fait qu’elle avait seulement pu oublier les tendances de la jeune femme à se montrer vulgaire. Entendre quelqu’un d’aussi vulgaire lui faire une leçon de politesse lui fit presque rouler les yeux au ciel, mais encore une fois, elle se retint afin de ne pas envenimer plus encore la situation. Pousser légèrement ses alliés du pied pour les faire se dépêcher un peu pouvait marcher par moments, mais il n’en s’agissait visiblement pas d’un. Peut-être aurait-elle pu commencer par une salutation. Ce qui était fait était fait, cela dit et elle ne s’en soucia pas plus que ça.

    Le récit de la romaine se fit concis, comme désiré, mais dans cette concision s’étaient perdus les détails. Etant donné qu’Aleyna n’était de toutes façons pas dans ce camp en mission de reconnaissance, mais de son propre chef et pour se détendre, il était évident qu’elle n’allait pas dresser une liste complète des actions illégales et lucratives qu’ils pourraient perpétrer dans la colonie. Un bar avec un sous-sol à accès limité était ceci dit très alléchant, et un début de sourire commençait déjà à s’étendre sur le visage de la Chimère alors que l’autre continuait son récit. Les “machins cracheurs d’acide” attirèrent tout autant son attention. Si les grecs avaient des monstres dans leur foret, c’était une excellente opportunité. Elle ne savait encore pas ce qu’elle allait en faire, mais ils seraient définitivement inclus dans l’un de ses prochains plans. Pour finir, savoir que Seraphina s’était faite remettre à sa place était du baume pour ses oreilles. Voilà qui devrait pouvoir être un bon moyen de pression contre la seconde cohorte si elle en apprend plus et qu’elle arrive à en tirer avantage.

    Toutefois, en entendant la jeune femme suggérer de bruler le champ de fraises, elle déchanta bien vite, et plus vite encore lorsque Kieran, à ses côtés, sembla s’enthousiasmer grandement à cette idée. Tout compte fait, faire venir ces deux-là dans un champ n’était pas une si bonne idée. Fort heureusement, le regard de la Centurion eut visiblement vite fait de calmer ses ardeurs, et il se ravisa bien vite.  

    Est-ce que j’ai vraiment besoin de te rappeler, Kieran, que depuis ta dernière crise d’asthme, t’es privé des missions pyrotechniques jusqu’à nouvel ordre ? Si tu crèves sur les lieux du crime, ça risque d’être une preuve assez accablante. Puis ça m’embêterait un tantinet de plus te voir à mes côtés. Sinon, Aleyna, je m’excuse si je t’ai offensée, ce nouvel environnement m’a visiblement fait perdre mes manières. Bonjour à toi aussi, du coup. Enfin, maintenant qu’on est tous les trois réunis, cassons-nous de là avant que l’un de vous ne détruise plus de plantes.

    Elle avait dit tout cela en l’accompagnant de son meilleur sourire, de ceux qu’elle réserve le plus souvent aux gens qu’elle veut amadouer. Elle était arrivée à un point où elle ne savait pas elle-même si ce sourire était sincère, ou si elle voulait juste s’éviter plus d’ennuis que nécessaires. Alors qu’ils marchaient de manière à sortir du champ et qu’elle continuait de ramasser des fraises de manière occasionnelle, afin d’en goûter le gout si sucré et si doux à la fois, elle reprit un semblant de conversation.

    Sinon, Aleyna, ça se passe comme tu veux ici ? Tu arrives à trouver le repos que tu cherchais ?

    Elle ne pouvait pas non plus ignorer totalement le bien être de sa famille. Étant donné que le but de leur réunion avait été expédié à vitesse grand v, il valait mieux montrer qu’au fond, elle s’intéressait un minimum à la vie des autres Chimères. C’étaient ses amis et sa famille, et s’il y avait un moment pendant lequel il fallait les brusquer pour qu’ils se sortent un peu les doigts du cul, il y avait aussi un moment pour leur montrer qu’on tient à eux.

    Aleyna Kostas
    Touriste du CHB et terreur des jardiniers

    Aleyna Kostas

    Informations générales

    Présentation : par ici
    Journal intime :
    D-C : Aelys
    Parent divin : Letus
    Points de puissance : 932
    Messages : 239

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux baguettes de batterie qui se transforment en dagues
    Défaut fatal: Sa trop grande franchise

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Dim 13 Jan 2019 - 19:15

     
    Youngblood

     

     
    Ft Rae & Kieran

     
    J'adore Kieran. On est toujours sur la même longueur d'onde, lui et moi, niveau destruction. En même temps, c'est facile, on veut toujours tout casser, tout le temps, alors comme ça, c'est simple. Du coup, je ne suis pas surprise de le voir acquiescer à ma proposition. Mais comme d'habitude, Rae joue les rabat-joie en lui lançant un regard appuyé. C'est fou ça, à croire qu'elle prend son rôle de centurion beaucoup trop au sérieux. Ce qu'elle peut m'énerver des fois, mais ça va, je l'aime bien quand même. Quand elle n'est pas dans une de ses crises de mégalomanie qui sont, soyons honnêtes, un peu trop fréquentes à mon goût. Enfin, dans ces cas là, il suffit de la faire redescendre et je suis toujours ravie de le faire.

    Je croise le regard de Kieran et je m'amuse de voir qu'il a l'air profondément agacé. En même temps, ça se comprend, vu le gros stop qu'il s'est pris. Lui aussi, parfois il faut le faire redescendre, sinon je pense que le camp aurait déjà été réduit à... rien du tout. Je me demande ce qui arriverait aux nymphes affiliées à ces fraisiers si on faisait cramer le champ. Est-ce qu'elles mourraient brûlées aussi ? Ça serait glauque quand même. C'est ça le problème avec les plantes, on ne peut jamais les détruire sans penser à ce qui va arriver aux nymphes derrière. Enfin, au pire, j'ai déjà potentiellement fait un génocide de nymphes, alors à ce stade, une de plus ou une de moins, j'imagine que ça ne change pas grand-chose. Mais c'est quand même un peu glauque. Bah, pensons à autre chose.

    « Est-ce que j’ai vraiment besoin de te rappeler, Kieran, que depuis ta dernière crise d’asthme, t’es privé des missions pyrotechniques jusqu’à nouvel ordre ? Si tu crèves sur les lieux du crime, ça risque d’être une preuve assez accablante. Puis ça m’embêterait un tantinet de plus te voir à mes côtés. Sinon, Aleyna, je m’excuse si je t’ai offensée, ce nouvel environnement m’a visiblement fait perdre mes manières. Bonjour à toi aussi, du coup. Enfin, maintenant qu’on est tous les trois réunis, cassons-nous de là avant que l’un de vous ne détruise plus de plantes. »

    Ah oui, j'avais oublié que l'autre boloss était asthmatique. C'est pas de chance quand même. Enfin, on s'extirpe enfin de ce foutu champ de fraises, ce qui n'est pas plus mal parce que j'étais sur le point de faire une overdose, moi, à force. J'écrase à peu près autant de fraisiers qu'à l'aller, vu que je suis incapable de faire autrement et il faut l'admettre, je n'ai pas envie non plus de faire un effort pour leurs fraises à la con. C'est bizarre quand même, qu'ils aient un aussi gros champ de fraises. A croire que les Grecs en sont fans. Bah après, je juge pas les goûts de tout un chacun mais aux dernières nouvelles, on ne survit pas à l'apocalypse avec des fraises, mais bon, moi je dis ça je dis rien.

    « Sinon, Aleyna, ça se passe comme tu veux ici ? Tu arrives à trouver le repos que tu cherchais ? » me demande Rae. Ben voilà, elle a retrouvé sa politesse la ptite ! Je lui réponds :

    « Bah ouais, c'est sympa ici, même si j'ai un peu l'impression d'avoir atterri dans une colonie de vacances pour gosses, des fois. Pourquoi, c'est du repos que tu cherches, toi aussi ? » lui demandé-je sur un ton ironique. Je sais pas pourquoi, mais je doute que Raemilia, le centurion de la 5e cohorte et chef des Chimères, soit venue ici pour chercher du repos. Pareil pour Kieran d'ailleurs. Je crois plutôt que maintenant qu'ils sont là, le camp va tourner dans un chaos le plus total. Mais ça me va, c'est sympa le chaos.

     
    (c) Codage par Neph





    Merciii Erwin

    Spoiler:


    Merci beaucouuuuuup Power

    Kieran Blyde
    Légionnaire de la 5e cohorte

    Kieran Blyde

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis - Kida
    Parent divin : Hécate
    Points de puissance : 340
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Batte de baseball en or impérial, ornée de piques, peinte en noir
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Dim 13 Jan 2019 - 21:47
    Est-ce que j’ai vraiment besoin de te rappeler, Kieran, que depuis ta dernière crise d’asthme, t’es privé de missions pyrotechniques jusqu’à nouvel ordre ? En entendant cette phrase, Kieran ne pu s’empêcher laisser sortir un « connasse » en simulant une quinte de toux. Puis il se contenta rouler des yeux. Qu’est-ce qu’il détestait quand elle partait en mode gnagna, on est pas juste là pour foutre le chaos. Si elle voulait tant que ça contrôler le monde en mentant, trichant et manipulant les autres, elle avait qu’à faire de la politique pure et dure, comme tous les autres.

    Rae décida qu’elle avait épuisé son quota d’intéressement pour Kieran et se concentra de nouveau sur Aleyna pour s’excuser, la saluer, blabla. Le tout avec son petit sourire si typique que Kieran roula encore plus des yeux. À force de faire ça, il avait presque mal à la tête. Quelle idée. Puis la princesse décida qu’il était l’heure de sortir du champ de fraise tout en continuant de parler à Aleyna. Kieran secoua la tête et leur emboîta le pas. Il aperçut, au loin, une petite fille qui les fixait. Il en profitait pour lui faire son plus beau sourire carnassier, et elle disparut. Même pas le temps d’insérer de la manipulation de brume qu’elle était déjà effrayée. Pathétique.

    Aleyna et Rae se mirent à faire la conversation sur la pluie et le beau temps, ce qui approcha Kieran du paroxysme complet de l’ennui. De nouveau, il roula les yeux. Si c’était pour parler du temps, il serait aller à l’arène pour tester son pouvoir sur les combattants – ça au moins, ce serait amusant. Sauf s’il y avait Kida. Qui n’était pas touché, bizarrement, par ses illusions. Quelle connasse celle-là aussi. Rien que de penser à sa gueule, Kieran avait envie de lui cracher dessus. Raah, les autres romains étaient si emmerdants.

    Alors que Rae allait répondre à Aleyna, une bande de gamins en t-shirt criard orange s’approcha d’eux. Ils semblaient en pleine conversation sur quelque chose de tout aussi ennuyant que la conversation des deux donzelles en compagnie de Kieran. À défaut de mourir d’ennui sur place – ce qui laisserait trop de preuves pour Rae –, le romain fit craquer chacun de ses dix doigts tout en fixant le groupe avec un sourire carnassier. Il se concentra et manipula l’image que lui, Rae et Aleyna renvoyaient. Les enfants ne voyaient plus trois romains mais trois démons sortis tout droit des enfers. Voyant que les enfants semblaient pétrifiés, Kieran s’approcha de l’un d’eux pour lui murmurer « Cours ». Puis l’illusion cessa et le groupe s’en alla encore plus rapidement que lièvres face à leur prédateur.

    Kieran, les mains dans les poches, se retourna vers les deux autres jeunes femmes, un sourire mauvais au visage :

    « Fascinant. »

    Puis il laissa échapper un rire mauvais avant de continuer :

    « Je vais vous laisser à vos conversations de gronzesse, j’ai une arène à visiter. Des gens à traumatiser. Tcho. »

    Son sourire était si carnassier qu’on aurait dit à un loup prêt à être lâché dans un village. Il détourna le regard d’Aleyna et Rae et prit la route de l’arène. Aaah, cette colonie allait être vraiment amusante.

    Rae Adamson
    Centurion de la 5e cohorte

    Rae Adamson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Elliot - Seraphina
    Parent divin : Pluton
    Points de puissance : 359
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux gants en acier stygien ornés de pointes aux jointures
    Défaut fatal:

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Mer 16 Jan 2019 - 19:04
    Le sourire faux qui habitait le visage de Rae fut vite remplacé par un sourire satisfait. Aleyna n’était pas bien complexe, en soit, il suffisait de lui montrer un minimum d’intérêt, et les insultes arrêtaient de sortir de sa bouche. Alors qu’elle s’apprêtait à répondre à la question de cette dernière, son attention fut attirée par un groupe de grecs qui parlaient fort près d’eux. Puis ils s’arrêtèrent en regardant dans la direction des trois romains. Interloquée, Rae regarda autour d’elle, et vit que ses deux comparses, ainsi qu’elle-même, ressemblaient maintenant à trois créatures infernales à l’apparence hideuse. Il n’en fallut pas beaucoup plus pour effrayer ces gamins, qui se mirent à courir dans plusieurs directions différentes, certainement pour appeler des personnes plus aptes à tuer telles créatures.

    La Centurion roula des yeux par principe, mais ne put s’empêcher d’avoir un léger sourire emplit de sympathie pour Kieran. Le pauvre s’amusait comme il le pouvait, et même si ce n’était pas très utile, voir ces gamins idiots prendre leurs jambes à leur cou était relativement distrayant. Gamins idiots, principalement parce que la colonie est protégée des attaques des monstres, et que si trois démons se baladaient au grand-chose de cette manière, il y aurait certainement du sang et du feu un peu partout. Et des cris, aussi. Bref, il fallait être bien crédule pour tomber dans un tel piège, mais après tout, peut-être qu’ils n’ont pas l’habitude d’être confronté à un fouteur de merde tel que Kieran. Ou que n’importe quelle Chimère ; ils étaient tous doués dans leur genre lorsqu’il s’agissait de faire chier quelqu’un.

    Finalement, leurs apparences revinrent à la normale, et Kieran choisit de se séparer de ses deux collègues, visiblement impatient de tester la résistance mentale des habitants de cette colonie.

    Hésite pas à trouver les plus peureux, j’ai hâte de les tester moi aussi.

    Elle le regarda partir, après qu’il ait fait un bref signe de la main, signifiant qu’il avait bien entendu, mais qu’il n’en avait probablement rien à faire.

    Et donc, Aleyna, je pense que j’aurai bien assez de temps pour me reposer en enfer. Quand tu dis colonie pour gosses, y a vraiment que des gosses ? Parce que s’ils sont tous aussi jeunes que le groupe de froussards qu’on a eu là, pas mal de mes techniques vont s’avérer compliquées. Voire peu éthiques.

    Rae ne pouvait décemment pas tenter de séduire un gamin. Si encore ils approchaient de la vingtaine, ça pouvait se faire, mais s’ils s’en éloignaient trop, même elle n’était pas assez folle pour s’y tenter. Elle regrettait presque le temps où elle-même était plus jeune, et qu’elle n’avait pas vraiment à se soucier de l’âge des gens lorsqu’elle les abordait.

    Aleyna Kostas
    Touriste du CHB et terreur des jardiniers

    Aleyna Kostas

    Informations générales

    Présentation : par ici
    Journal intime :
    D-C : Aelys
    Parent divin : Letus
    Points de puissance : 932
    Messages : 239

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux baguettes de batterie qui se transforment en dagues
    Défaut fatal: Sa trop grande franchise

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Jeu 17 Jan 2019 - 18:52

     
    Youngblood

     

     
    Ft Rae & Kieran

     
    Kieran a l'air de s'emmerder comme un rat mort. Wow, si je te fais chier tu le dis hein ? Non mais je rêve, il pourrait au moins faire semblant de s'intéresser à ce que je raconte à Rae, c'est bon c'est pas comme si c'était ennuyant comme la pluie. Mais non, monsieur préfère s'amuser à faire peur à des gamines. Bah putain ça vole pas haut hein. C'est fou comme ils peuvent m'énerver ces deux là, comme l'instant d'après je peux les adorer, comme ça, sans transition. J'imagine qu'ils sont comme ça, ou bien c'est moi qui fonctionne ainsi, je ne sais pas trop. Peut-être un peu des deux, je n'en sais rien.

    Toujours est-il que l'autre guignol qui nous sert de... camarade ? interlocuteur ? plante verte ? Je sais pas trop à vrai dire ; bref, en tout cas, Kieran me semble très occupé à effrayer les gosses. D'ailleurs, il y a un groupe de gamins qui m'a l'air particulièrement terrifié par notre vue. Je jette un oeil à mes mains ; elles ont changé d'aspect, comme si elles étaient en feu. Des mains de démon, quoi. Je souris. Franchement, je me plains de tous les mioches qui envahissent le camp, mais j'en ai un beau à côté de moi, de mioche, même s'il a 22 ans. Que voulez-vous, il y a des gens qui ne grandissent jamais. Et puis bon, niveau maturité, je ne crois pas que je puisse donner beaucoup de leçon. En plus, de ce point de vue, c'est sans doute Rae la plus mature de nous trois, et ça ne la rend pas parfaite, loin de là. Elle peut même être dix fois plus agaçante que nous deux réunis.

    Bon, l'avantage, c'est qu'on est débarrassés de la plupart des gens qui étaient à proximité. Ils m'énervaient un peu, avec leurs papotages débiles ou le fait qu'ils nous regardaient comme si on était des aliens. Bah non, on est juste des romains, bande d'abrutis. C'est vraiment des sales gosses malpolis je vous jure. Bon okay, la politesse c'est pas non plus mon fort, mais je m'en fiche. On est leur aînés tout de même, un peu de respect ! Même si on sort un peu de nulle part pour débarquer et venir squatter dans leur camp, comme ça, dans le plus grand des calmes. Et ne pas leur apporter grand-chose de bon. Même que des emmerdes, en fait, en ce qui concerne mes deux compatriotes ici présents. Leur présence à ces deux là, je suis prête à parier que les grecs s'en seraient bien passés. Dommage pour eux, personne ne leur a demandé leur avis.

    Ah bah tiens, en parlant de respect — absent, dans le cas présent —, Kieran nous annonce tout simplement qu'il fout le camp. Bon bah ça a au moins le mérite d'être clair. Il qualifie gentiment notre discussion de "conversation de gonzesses". Je t'emmerde avec tout mon amour, Kieran. Rae lui demande avec son habituelle délicatesse — comprenez qu'elle lui ordonne plus qu'elle ne lui demande — de lui montrer les plus peureux. Bon, ils ont décidé de mener la vie dure aux gosses qu'ils trouveront. Tant mieux pour eux. Elle se retourne ensuite à nouveau vers moi :

    « Et donc, Aleyna, je pense que j’aurai bien assez de temps pour me reposer en enfer. Quand tu dis colonie pour gosses, y a vraiment que des gosses ? Parce que s’ils sont tous aussi jeunes que le groupe de froussards qu’on a eu là, pas mal de mes techniques vont s’avérer compliquées. Voire peu éthiques. »

    En enfer. Toujours aussi dramatique celle-là. N'empêche, pour ce qui est de ses « méthodes », je dois bien admettre qu'elle n'a pas tort. Ceci dit, elle n'a qu'à revoir ses fameuses techniques. Je suis sûre qu'il y a plein d'autres moyens de se mettre quelqu'un dans la poche, quand même. Enfin moi je sais pas, je ne me suis jamais posé la question, je n'en ai pas besoin après tout. Mais pour elle, j'imagine que ça serait compliqué, si elle n'en était pas capable. En tant que centurion et tout ça. Ceci dit, le fait qu'elle soit de la 5e cohorte peut être un avantage intéressant, puisque ils n'ont pas apprécié Seraphina, et c'est compréhensible. Mais ça, je l'ai déjà dit. Va falloir apprendre à écouter, Raemilia. Je lui fais quand même le plaisir de répondre :

    « Effectivement, ils ont à peu près tous cet âge là. Avec des exceptions, bien sûr, mais il y en a pas des masses. Disons que l'extrême majorité sont mineurs. Et ceux qui ne le sont pas auront crevé dans quelques années, donc ça vaut pas trop le coup. Du coup ouais, va peut-être falloir changer d'approche. Mais t'en es largement capable, pas vrai ? »

    Ma dernière phrase sonne comme un défi. Si elle a un minimum de cerveau, je pense qu'elle saura faire avantage de sa cohorte. Je veux dire, aux dernières nouvelles, c'est pas moi qui donne les idées pour être apprécié des autres. Sinon c'est que la pauvre Rae a perdu un bon millier de neurones.

     
    (c) Codage par Neph





    Merciii Erwin

    Spoiler:


    Merci beaucouuuuuup Power

    Rae Adamson
    Centurion de la 5e cohorte

    Rae Adamson

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    D-C : Elliot - Seraphina
    Parent divin : Pluton
    Points de puissance : 359
    Messages : 59

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux gants en acier stygien ornés de pointes aux jointures
    Défaut fatal:

    Re: YOUNGBLOOD • raeleyna •

    le Mar 22 Jan 2019 - 10:40
    Un soupir ne put être retenu tandis qu’elle baissa la tête en direction du sol quelques secondes. Elle ne pourrait pas se comporter de la même manière dans cette colonie que dans le Camp Jupiter. Ça n’allait pas être exactement simple de jouer constamment le rôle d’une gentille fille qui ne veut que le bien autour d’elle. De passer pour une personne tout à fait abordable aux yeux des grecs. Combative mais pas trop, sympathique mais pas trop séduisante. Et mettre de côté ses envies de terrifier quelques gamins, du moins pour le moment. Les autres Chimères la trouveraient chiante à mourir, elle en mettrait sa main à couper. Mais s’il s’agissait du prix à payer pour avoir la moindre influence dans cette colonie, alors soit.

    Lorsqu’elle releva la tête vers Aleyna, elle avait enfilé un nouveau masque. Elle devait avoir l’air pure et apaisée, probablement. Son regard se voulait moins perçant, plus doux, les sourcils très légèrement relevés pour ne pas montrer trop d’agressivité, pareil pour les commissures de ses lèvres, le tout donnant l’impression qu’elle pourrait se mettre à sourire à n’importe quel moment. Ne donnait-t-elle pas l’impression d’être un peu trop naïve ? Ça ne devait pas être bien grave dans un environnement comme celui-ci.

    Ne t’inquiète pas pour moi, Aleyna.” Non, sa voix n’était pas assez douce. On pouvait y entendre trop d’agacement dû au défi que l’autre romaine lui avait lancé. Il fallait quelque chose de plus doux, de plus calme, presque neutre. “Ça fait cela dit un bout de temps que j’ai pas tenté cette approche, va falloir que je m’entraîne un peu plus.

    Et pourtant, sa voix était déjà acceptable. Pas parfaite, mais suffisamment convaincante pour que quelqu’un qui ne la connaissait pas puisse se faire avoir. Ce serait amplement suffisant pour l’instant, puis ça irait mieux en pratiquant, petit à petit. Un nouveau soupir frustré vint déformer ses traits apaisés un instant. Le temps allait lui paraître très long. Avec un peu de chance, elle pourrait trouver un moyen d’entrer dans ce bar. C’était bien la seule chose qui lui faisait vraiment de l’œil ces derniers temps. Si elle pouvait se mettre le gérant dans la poche, ce serait déjà un excellent début.

    Je sais pas exactement combien de temps je vais tenir dans cette colonie, mais je compte bien le mettre à profit dans tous les cas. T’as une idée de qui gère le bar au fait ?

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Sujets similaires

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum