AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    Anonymous

    En bref

    Ça t'apprendra || Ft. Silas Empty Ça t'apprendra || Ft. Silas

    le Jeu 13 Déc 2018 - 16:44

    Alors là, franchement, je suis super remontée. Non mais sérieux, c'est honteux. Moi je vous dis, je vais me plaindre. Je ne vois pas trop à qui — sans doute à l'accusé, même si bon, je ne crois pas qu'il se rende compte d'à quel point ce qu'il a fait est grave. Je vous jure, il y en a dans ce camp qui n'ont vraiment aucune manière, aucune décence, aucun respect pour le travail d'autrui. Attendez, que je vous explique. J'étais tranquillement en train de dormir, logique, puisque c'était la nuit. J'avais eu une journée super chargée parce que ben... travail de nymphe quoi, enfin vous voyez le genre. J'avais été occupée et j'avais bien besoin d'une bonne nuit de sommeil. Et là ! Que s'est-il passé ? Je vous le donne en mille ! Un attardé de fils de Dionysos, l'abruti typique qui ne sait rien faire d'autre que boire et boire et boire encore, a eu la merveilleuse idée de laisser sa veste sur mes fleurs ! Non mais vous vous rendez compte ? Alors forcément, ben ça m'a réveillée. Bah oui, quand on se prend une grosse veste en plein dans la figure, ben forcément, ça fait pas du bien hein ! Je vous assure j'ai cru que j'allais étouffer. Bon d'accord, j'exagère un peu, mais tout de même. Et ce débile là, non seulement il est venu embêter Sasha ensuite, comme si c'était sa faute alors que c'était lui l'abruti de première qui devait se reprocher l'incident, mais en plus ! il n'a même pas pris la peine de venir s'excuser, à moi je veux dire. Comme si on s'en moquait du dérangement que ça m'avait causé, à MOI. Eh, c'est pas parce que je me transforme en fleurs que je me rends pas compte que tu me fais chier, petit malotru ! J'en perds toutes mes bonnes manières, celui-là, il m'a vraiment énervée.

    Il croit peut-être être tiré d'affaire, mais je vous assure qu'il se trompe. Je suis sûre qu'il est retourné dans son bar pourri, là, comme l'alcoolo de première qu'il est, en se disant que l'incident était oublié. Eh bien non ! Moi, j'ai encore mon mot à dire, ce sont mes fleurs, je lui signale ! Ça me désole à quel point les gens peuvent être malpolis et irrespectueux, parfois. Je n'arrive pas à croire qu'on puisse avoir aussi peu de reconnaissance envers le travail des autres. Je lui signale tout de même, à cet ingrat, que c'est grâce à moi s'il peut respirer ! Enfin, pas seulement à moi, évidemment, il y a les autres nymphes aussi, mais quand même, il pourrait avoir un peu de respect pour ce parterre de fleurs, tout de même, il égaye le coin, et puis les gens sont toujours contents de voir des fleurs. Ben oui, ils sont contents mais ils ne s'imaginent pas le travail que ça représente et qu'il faut les chérir, les fleurs, pour qu'elles poussent ainsi ! Mais je sais très bien ce que je vais faire, pour me venger. Après tout lui aussi il a une oeuvre qui doit lui importer, enfin, s'il est capable de... je sais pas, je sais pas comment ça se passe dans sa petite tête d'abruti, mais j'imagine qu'il y tient, à son bar, non ? Eh bien parfait ! J'ai hâte de voir la tête qu'il fera quand il verra ce que je lui aurai fait, à son bar miteux. En plus, c'est super facile, je n'ai eu qu'à retrouver sa carcasse endormie sur je ne sais quel banc ce matin, je lui ai piqué les clés, et hop ! Je suis sûre qu'à l'heure actuelle, il est en train de se réveiller et de se demander où elles sont. J'espère qu'il ne va pas encore accuser Sasha, par contre, ça ne serait pas gentil. En plus, ce n'est pas du tout de sa faute, cette fois. J'espère qu'il est bien en train de paniquer, ça sera bien fait pour lui.

    Moi, pendant ce temps là, je me dirige tout droit vers le bar. Comme on est le matin, il n'y a personne. J'essaye les différentes clefs de Silas, le fameux gérant attardé du bar, jusqu'à en trouver une qui rentre dans la serrure. C'est vraiment trop facile quand il s'agit de demeurés tout juste bons à se bourrer toute la nuit. C'est désert, comme prévu. Je n'ai qu'à me glisser dans la cave et je trouve toutes les bouteilles qui reposent là, comme si elles m'attendaient sagement. J'ai un petit pincement au coeur, malgré tout. Ce n'est pas très gentil, ce que je m'apprête à faire. J'ai presque des scrupules. Oh et puis non, lui n'avait pas de scrupules à pondre sa veste dans mes fleurs comme si elles étaient un porte-manteau ! Je prends un pack de bouteilles de bière et je le remonte. C'est lourd, mais ça ne fait rien, je vais pouvoir m'amuser un peu. J'empoigne la première bouteille de bière et bim, je l'éclate contre le comptoir. Oh, ça fait un bien fou ! J'en prends une deuxième, puis une troisième. J'en suis à ma cinquième quand je vois la porte qui s'ouvre. Ah, zut. J'aurais peut-être dû penser à la verrouiller, c'est malin, ça. Et c'est justement Silas qui entre dans le bar. J'ai l'air fin, moi, avec ma bouteille à la main et ma robe pleine de bière. Bah, tant pis, je m'en fiche. J'espère juste que je l'ai bien embêté, et puis sinon, tant pis. Au moins, je me serais défoulée.

    « Eh, Silas ! J'attends toujours tes excuses, tu sais », je lui lance, avec un petit sourire au coin des lèvres.

    Silas Inkios
    Gérant de la Cabane de Dionysos

    Silas Inkios

    En bref

    Présentation : Silas Inkios - L'abus d'alcool doit se faire avec modération
    Parent divin : Dyonisos
    Points de puissance : 797
    Messages : 111

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Ne prend rien au sérieux

    Ça t'apprendra || Ft. Silas Empty Re: Ça t'apprendra || Ft. Silas

    le Sam 15 Déc 2018 - 17:27


    Je ne sais pas comment décrire la journée, autrement que catastrophique. Et encore, elle n'était pas terminé. Tyché me tenait vraiment pas dans son cœur aujourd'hui. Pour résumé, j'avais commencé par me réveiller au top de ma forme. Oui, c'est de l'ironie. Ensuite, je me suis rendu compte que j'avais perdu ma veste et son précieux contenu. J'me suis donc retrouvé à chercher une veste très tôt le matin alors que mon corps ne souhaitait qu'une chose : dormir. Heureusement, je l'avais retrouvé, par contre, je m'étais fait voler le contenu des poches par une kleptomane rousse. J'ai réussi à récupérer les précieux drachmes, même si je pense qu'elle m'a pas tout rendu. La fourbe. Bon après, ça s'était calmé. Pas grand chose d'inhabituel, mais bon, comme on dit, c'est le calme avant la tempête.

    Alors que je me tapais une petite sieste pour me reposer, mais surtout pour attendre que la journée passe. Quelqu’un m’a fait les poches dans le plus grand des calmes. Va falloir qu’on m’explique pourquoi les gens s’amusent à me voler des trucs en ce moment. Le problème, c’est que je m’en suis pas rendu compte sur le coup, bah oui je dormais. Et encore plus bizarre, c’est que ce sont juste les clés qui ont disparus. Encore moins logique que Draculette ce voleur-là. À moins, peut-être que ce soit un alcoolique kleptomane.
    Mais au début, je me suis dit, c’est quelqu’un qui avait besoin des clés, genre Pin, un truc comme ça. Mais en fait non, c’est beaucoup trop suspect comme comportement. Personne ne vole quelque chose à quelqu'un si il peut simplement le réveiller et lui demander.

    Premier réflexe, aller voir à ledit bar. Je m’y rends au pas de course, à moitié serein. En arrivant, je remarque que la porte est ouverte avec les clés encore dans la serrure. Oui, décidément, on part sur du voleur débile. Et puis j’entends ce qui ressemble à une bouteille explosé. Moi ? Habitué à ce genre de sons ? Absolument pas.
    Bref, état d’urgence, je me précipite à l’intérieur. Pour tomber sur une gamine en colère en train de balancer des bouteilles contre le mur. Ce n’était donc pas un voleur un peu con le coupable, mais une casseuse du dimanche. Et à quel moment tu te dis, “tiens, je vais casser des bouteilles, comme ça, pour le fun” La folle aux bouteilles se retourne pour me regarder avec un sourire qui me met terriblement mal quand je vois ce qu’elle est en train de faire.

    « Eh, Silas ! J'attends toujours tes excuses, tu sais »

    Hein ? Quoi ? Quelles excuses ? Je me rappelle même plus qui s’est cette fille ! Elle pourrait s’expliquer avant de commettre un crime pareil. Au moins, elle a un motif, elle ne le fait pas juste pour le fun. Surtout que ça ne va pas emmerder que ma personne de détruire tout ça. Va falloir que je trouve Pin pour qu'il nettoie, pas que je veuille exploiter mon ami, qu’allez-vous donc croire ? Je m’approche d’elle, avec l’idée de lui enlever ses otages des mains. Histoire de limiter les pertes et les dommages émotionnels. C’est terrible à voir ce genre de spectacle.
    Je me déplace comme si je devais essayer de calmer un animal dangereux, j’ai l’impression de prendre cette situation bien trop à cœur.

    “S'il te plait, tu peux laisser ça tranquille ? Si c’est que moi que tu voulais emmerder, fallait pas t’y prendre de cette façon, là, tu fais chier tout le monde.” Je reprends mon souffle quelques secondes. Et ajoute, à moitié convaincu : “J’suis désolé, okay ?”

    Désolé pour quoi ? J’en ai absolument aucune idée. Je ne sais pas du tout ce qu’elle me veut et ce que je lui ai fait. Ou alors je me souviens plus. Quand je disais que cette journée était pourrie. Mes excuses sonnent complètement faux, elle va le deviner tout de suite que je ne sais pas du tout pour quoi je suis censé m’excuser. Elle va sûrement m’en vouloir encore plus. Et casser encore plus de trucs. Mais je vais pas non plus lui dire la stricte vérité : que je ne sais absolument pas ce que j’ai fait.
    J’ai beau fouiller dans ma mémoire, j’arrive pas à me souvenir qui s’est. Pourtant, elle, elle a bien l’air de me connaître. Haaa, je déteste ce genre de situation.





    Sung c'est bo
    Alexis c'est bo:
    Anonymous

    En bref

    Ça t'apprendra || Ft. Silas Empty Re: Ça t'apprendra || Ft. Silas

    le Lun 7 Jan 2019 - 9:27

    Le pire dans l'histoire c'est qu'il a l'air complètement paumé. Je suis sûre qu'il ignore jusqu'à mon nom. Ben oui, qui se souvient d'Aelys, la pauvre nymphe du parterre de fleurs devant le bungalow des Hébé ? Déjà, c'est trop long, je suis sûre que ça rentre pas dans la mémoire des débiles tels que lui. Et puis il va sûrement se dire que je sers à rien, après tout je m'occupe d'un parterre de fleurs, c'est pas comme si c'était important hein ? Bien sûr que non, puisqu'il se permet de pondre sa veste dessus. De toute façon, je ne veux pas faire de généralités mais quand t'es le gérant d'un bar, je suis sûre que t'es le genre de personne à ne rien respecter. Enfin, en tout cas, ça semble être le cas de ce Silas. Je vous jure, j'ai l'impression de perdre dix ans d'espérance de vie chaque fois que je pense à lui, que je le regarde. J'ai l'impression d'avoir perdu mon âme en pénétrant dans ce bar. Mais c'est pour la bonne cause ! Et puis, ça fera de mal à personne de perdre un peu de bière, ils n'ont qu'à arrêter de boire et ils perdront pas de neurones. Enfin, je ne sais pas si boire fait perdre des neurones, en vrai, mais à en voir l'état de Silas je dirais que c'est probable. Ou alors il est juste débile de nature, c'est possible aussi. Enfin, ce qui est sûr, c'est que c'est une étude à creuser.

    Il s'approche de moi comme si j'étais folle et ça m'agace profondément. Pendant un moment je songe à lui éclater une bouteille sur la tête, mais je ne crois pas que ça serait une bonne idée. On en meurt, de ça, ou pas ? Quoique, non, je pense pas, vu que les bouteilles, c'est pas assez solide, ça doit prendre plus de choc que la tête. Par contre, ça l'assommerait et c'est pas vraiment l'effet escompté. Ben oui, je veux des excuses, moi, et il va avoir du mal à en donner s'il roupille. Du coup je me laisse prendre les bouteilles des mains, puisque j'ai eu ce que je voulais. Enfin, l'embêter. Maintenant je veux mes excuses. Il a quand même pas cru qu'il pouvait abîmer mes fleurs impunément ?

    « S'il te plait, tu peux laisser ça tranquille ? Si c’est que moi que tu voulais emmerder, fallait pas t’y prendre de cette façon, là, tu fais chier tout le monde. »

    Je hausse les épaules. Ouais, et alors ? Je suis toujours ravie d'emmerder les abrutis qui viennent au bar. Je n'aime pas l'alcool, c'est tout, c'est comme ça. C'est pour les idiots qui n'ont rien de mieux à faire dans leur vie que de se saouler. Après ils perdent tout contrôle d'eux-mêmes, ils font n'importe quoi et moi je me retrouve à ramasser des vestes dans les fleurs. C'est vraiment pas justes, c'est toujours les gens qui ont rien fait qui prennent pour les autres. Comme si moi j'avais pas mieux à faire. Bon, je sais, c'est un peu mon boulot, de m'occuper de ces fleurs, tout comme lui, c'est son boulot de veiller à ce que tout se déroule bien dans son bar, sans compter ses entraînements, bien sûr. Même si j'ai idée qu'il ne doit pas être très bon en combat, mais je sais, les préjugés c'est pas gentil. Tout comme ce que j'ai fait, c'est pas très gentil non plus d'ailleurs. Mais bon, pas grave. Il l'a mérité !

    « J’suis désolé, okay ? »

    Pff, il me prend vraiment pour une idiote, avec ses excuses à deux balles. Je crois que c'est le truc qui sonne le plus faux que j'ai jamais entendu. Evidemment, il doit en faire plein, des conneries, quand il est bourré, il n'a sans doute pas le temps d'expliquer à chaque personne pourquoi il s'excuse et tout ça. Surtout quand il ne s'en souvient pas, ce qui est probablement le cas. Ben je vais lui rafraîchir la mémoire !

    « Désolé de quoi ? » Vous savez c'est quoi le plus énervant ? C'est que je ne peux pas le regarder de haut, vu qu'il fait une bonne tête de plus que moi. Je m'apprête à m'accouder au bar avant de me rappeler qu'il est plein de bière et que c'est donc pas la meilleure idée que j'ai eue jusqu'à présent. Bon, on va le mettre encore un peu mal quelques instants, et puis ensuite on va lui expliquer. « Je parie que tu sais même pas qui je suis. »

    Non, bien sûr que tu sais pas. Personne ne se soucie jamais de moi, ni de moi ni des autres, personne ne se demande jamais d'où elles sortent, toutes ces fleurs, ces arbres, ces rivières. Parfois j'ai vraiment l'impression de ne pas avoir assez de reconnaissance. Eux ils sont toujours sur le devant de la scène et nous on est là, derrière, comme si on était moins importantes. C'est injuste.

    « Aelys, tu sais, la nymphe qui s'occupe du parterre de fleurs sur lequel t'as eu l'extrême amabilité de balancer une veste. T'as cru que mes fleurs c'était des poubelles c'est ça ? Déjà que t'as emmerdé Sasha avec tes conneries, j'espère qu'au moins, à elle, tu t'es excusé, pauv' con ! »

    Silas Inkios
    Gérant de la Cabane de Dionysos

    Silas Inkios

    En bref

    Présentation : Silas Inkios - L'abus d'alcool doit se faire avec modération
    Parent divin : Dyonisos
    Points de puissance : 797
    Messages : 111

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Ne prend rien au sérieux

    Ça t'apprendra || Ft. Silas Empty Re: Ça t'apprendra || Ft. Silas

    le Mar 12 Mar 2019 - 23:02


    La nymphe continuait de taper sa crise, me faisant comprendre que mes excuses étaient aussi vide que la réserve. J'eu un pincement au cœur à cette pensée. Pauvres bières, elles n'avaient rien demandé.

    « Je parie que tu sais même pas qui je suis. »


    C'est bien vrai, j'en avais aucune idée, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le lui avouer. Même si elle l'avait sûrement deviné. J'étais en train d'imaginer un stratagème un peu stupide à base de "J'ai des problèmes de mémoire, tu peux me rappeler vite fais qui tu es ? ", mais la minimoys eu l'amabilité de le faire à ma place.

    « Aelys, tu sais, la nymphe qui s'occupe du parterre de fleurs sur lequel t'as eu l'extrême amabilité de balancer une veste. T'as cru que mes fleurs c'était des poubelles c'est ça ? Déjà que t'as emmerdé Sasha avec tes conneries, j'espère qu'au moins, à elle, tu t'es excusé, pauv' con ! »

    Ah, ça fait du bien à l'ego tout ça. J'avoue que je ne connaissais absolument pas le nom de la nymphe chargée de ce foutu parterre. Le côté positif de la chose, c'est que je sais qui elle est maintenant, et qu'elle a mauvais caractère. Et donc, que je ne vais, à l'avenir, plus m'approcher de ce parterre protégé par une nymphe démoniaque. Ensuite emmerdé Sasha, faudrait pas déconner non plus. On est tous les deux des victimes dans cette histoire hein. Sasha, elle l'avait bien cherché au final, donc, elle ne mérite pas d'excuses, je devrais m'excuser de quoi au juste ? De m'être défendu face à cette fourbe voleuse aux cheveux diaboliques ?

    Je n'étais pas vraiment au courant à propos du fait qu'une simple veste pouvait apporter autant de malheur, je devrais m'en débarrasser, histoire d'éviter d'autres situations aussi compliqués que saugrenues. À noter : faire connaissance avec les nymphes. On ne sait jamais, Aelys n'est peut-être pas la seule à être incroyablement susceptible. Et dangereuse. Et violente.

    - Bon, heu, Enchanté d'abord, j'aurais aimé dire ravi de te rencontrer, mais non. "


    Petite pause accompagnée d'un rire nerveux.

    - Ensuite ta pote Sasha va falloir l'emmener chez un médecin pour régler ses crises de kleptomanie chronique.

    Second rire nerveux, peut-être que c'était vraiment une maladie, on ne sait jamais. Peut-être qu'elle consulte vraiment pour ce trouble des plus troublant, mais je suis persuadé que ce n'est pas une habitude chez elle. La plupart des voleurs ne rendent pas leurs gains.

    - Et pour finir, je suis fort désolé de t'avoir importuné, puis-je me faire pardonner d'une quelconque façon ? "


    Courbette, rire sarcastique. Il ne faudrait pas que je m'étonne si je me retrouve à faire du jardinage dans l'heure qui suit.





    Sung c'est bo
    Alexis c'est bo:
    Anonymous

    En bref

    Ça t'apprendra || Ft. Silas Empty Re: Ça t'apprendra || Ft. Silas

    le Dim 21 Avr 2019 - 18:24

    La colère ne fait qu'escalader en moi. J'aurais cru qu'après m'être déchaînée sur son bar, ça irait mieux ; que j'aurais pu accepter des excuses — sincères, cette fois-ci — et peut-être même lui pardonner, puis partir ensuite. Mais c'était sans compter sur son attitude simplement insupportable. C'est bien ça : je ne peux pas le supporter. Ni son regard suffisant, ni son sourire mi-moqueur mi-apeuré, un peu comme si j'étais une bête de foire. Bon, après, c'est peut-être juste mon imagination qui me joue des tours, comme assez souvent, en fait. C'est ça d'être susceptible, après on voit le mal partout. Enfin, il y a de quoi le voir ici et maintenant, chez ce barman. Pour moi, il est même le mal incarné, comme tous ceux qui font du mal à mes fleurs. C'est comme ça, je surveille tous ceux qui les effleurent, je regarde mal ceux qui marchent dessus, et ceux qui leur font un tel affront comme celui qu'a fait Silas, je me venge d'eux. Je ne sais pas très bien si maintenant on est quittes. Enfin, en fait, je pense que je lui ai fait plus que ce qu'il m'a fait.

    Quoique. D'un côté, j'ai fait plus de mal à ses bières qu'il n'en a fait à mes fleurs. Mais en même temps, il faut dire que les conséquences ne seraient pas les mêmes. Lui, que ses bières disparaissent, il ne va pas en mourir. Moi... rien que la moindre chose arrive à mes plantes... brr, je préfère ne pas y penser. C'est pour ça qu'il ne faut pas que je laisse quiconque faire du mal à mes fleurs. Si je lui fais peur, il ne recommencera pas, et ça montrera l'exemple aux autres. On ne touche pas à mes fleurs, sinon on souffre, d'une façon ou d'une autre. C'est vrai que je fais un peu régner la terreur. Enfin, il ne faut pas exagérer non plus. La terreur est peut-être un grand mot. Je me défends, c'est tout. Il faut bien que les gens aient un peu peur de moi, ça me permet de me savoir en sécurité. Et puis, je ne suis pas un monstre, non plus, il y a des gens qui m'aiment bien aussi. Comme Sasha, par exemple. D'ailleurs, je sais que la fille d'Hébé, au moins, est là pour nous défendre, moi et mes plantes, contre les petits rigolos dans le genre du barman de la caverne de Dionysos. Dont il faut sérieusement que je m'occupe.

    « Bon, heu, enchanté d'abord, j'aurais aimé dire ravi de te rencontrer, mais non », me dit Silas. Je lui réponds avec un haussement d'épaules. Notre rencontre aurait pu se produire dans de meilleures circonstances, mais que voulez-vous, il a menacé mes fleurs. Qu'il n'aille pas croire que ça se déroule ainsi avec tout le monde. C'est juste que lui, il ne m'a pas respectée, alors je ne le respecte pas non plus, ça paraît logique. Il ne faut pas oublier que je suis encore très fâchée, bien que je n'aie plus de moyen d'exprimer ma colère, étant donné qu'il m'a pris les bouteilles des mains. Maintenant que je n'en ai plus à exploser contre le comptoir, je pourrais prendre sa tête. Non, je rigole. Enfin, ça dépend de comment il agit ensuite, évidemment. Puis bon, même si je le voulais, il est quand même deux fois plus grand que moi, alors je risque d'avoir du mal. Même si c'est vrai que ça serait drôle, malgré tout. Pour moi, bien sûr. Pour lui, ça le serait nettement moins. D'ailleurs, je doute que ça fasse beaucoup rire Chiron aussi. Il faut dire qu'il n'a pas tout-à-fait ce qu'on pourrait appeler le sens de l'humour, donc pas grand-chose ne le fait rire. Mais la violence, tout particulièrement. Puis c'est vrai qu'on ne rigole pas avec ça. Même si j'en avais l'occasion, je ne blesserais quand même pas Silas.

    « Ensuite ta pote Sasha va falloir l'emmener chez un médecin pour régler ses crises de kleptomanie chronique. »

    J'ai un léger mouvement de recul, surprise. Qu'est-ce qu'il raconte encore ? Sasha ? Kleptomanie chronique ? Médecin ? Qu'est-ce que c'est que ces histoires ? Elle va très bien Sasha. Je la connais depuis qu'elle est arrivée, je crois, ce qui fait quand même un certain moment, et je ne crois pas qu'elle ait jamais été kleptomane. Ensuite je ne vois ni le rapport avec moi, ni avec mes fleurs, ni avec Silas. Quoique si c'est lui qui le dit, c'est qu'il doit avoir un rapport avec cette affaire. Si tant est que cette affaire soit réelle, justement, et que ce ne soit pas un espèce de conte absurde né dans l'esprit burlesque de ce barman. Je me demande s'il a bien cuvé son alcool. Ça expliquerait pas mal de choses.

    « Et pour finir, je suis fort désolé de t'avoir importuné, puis-je me faire pardonner d'une quelconque façon ? » achève-t-il, le tout accompagné d'une courbette et sur un ton si ridicule qu'il serait impossible de n'en pas déceler le sarcasme même pour la personne la plus naïve. J'ai déjà dit qu'il m'énervait au plus haut point ? Je crois que oui. Je le dévisage un moment, les sourcils froncés, les bras croisés, avec une moue mécontente sur le visage, réfléchissant à quelle réplique cinglante je pourrais bien lui lancer pour s'être moqué de moi comme ça. Je lâche finalement : « Viens avec moi. » avant de le traîner vers l'extérieur du bar, en direction du bungalow qui abrite mes fleurs. On va faire travailler le petit barman, puisque apparemment, il souhaite se faire pardonner. Je lui désigne le parterre de fleurs autour duquel poussent plusieurs mauvaises herbes. C'est toujours difficile de s'en débarrasser, elles reviennent aussi vite qu'on les a arrachées, à croire que c'est une malédiction. Il y a aussi un arrosoir posé à côté des fleurs.

    « Tu vas arracher toutes les mauvaises fleurs qui poussent autour, et ensuite tu arroseras, puis tu t'excuseras. Les plantes aussi ont besoin d'excuses. On verra ensuite si elles t'auront pardonné. »

    Je m'assois sur le banc à côté des fleurs et regarde Silas se mettre au travail. C'est gratifiant. Puis je repense à ce qu'il a dit à propos de Sasha. Je ne comprends toujours pas ce qu'il a entendu dire par là. Sasha n'a rien fait de mal, que je sache. C'est lui qui est venu l'embêter.

    « Pourquoi est-ce que tu dis que Sasha a des problèmes de kleptomanie ? C'est toi qui est venu l'embêter, je te signale. Et pus t'as pas honte de parler mal des gens dans leur dos ? Surtout Sasha, elle ne mérite absolument pas qu'on la dénigre ! »

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum