AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    SamaelFils de Thanatos


    Astrionne
    Satyre

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    Parent divin : Satyre
    Points de puissance : 195
    Messages : 25

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Flûte de Pan
    Défaut fatal:

    Douce nuit

    le Lun 26 Nov 2018 - 19:27

      La journée a été courte puisque Astrionne avait passer son temp à dormir. Elle a une très bonne réputation grâce aux sang-mêlées qu'elle a pu ramener au camp saint et sauf et pourtant, derrière cette réputation se cache une grosse dormeuse alors que le soleil était bien haut dans le ciel.

      La nuit tombée, la belle Satyre ouvre les yeux délicatement réveiller par le hululement d'un hibou. Elle s'étire en poussent un gémissement de contrariété, elle aurait bien dormi encore quelque heure sur son lit de mousse sauvage. Elle sort doucement de sa grotte, faisant résonner ses sabots sur la pierre. La nuit était belle, un ciel dégagé et une pleine lune dont la lumière traverse le feuillage des arbres afin d'éclairer des petits endroits au hasard.

      Rapidement, son regard se pose au loin. La lune éclair tendrement le Zéphyr et Astrionne ne put s'empêcher d'y allez, elle aimait tellement cet endroit. Ses pattes se mirent à avancer doucement et sous ses sabots elle put sentir l'herbe croustiller par la fraîcheur de la nuit. En avancent elle remit en place ses épaulettes ainsi que sa petite couronne d'or.

      Arriver sur le sable, un vent étrangement chaleureux réchauffe délicatement son corps. Le doux bruit des vagues mélanger à ce courant d'air anime ce silence qui règne sur la plage. Son regard ce pose sur l'horizon pour finalement continuer sa marche jusqu'à un rochet impressionnant qui surplombe un peu la plage. Elle s'approcha du bord et elle respira profondément fermant les yeux, elle expulsa l'air le sourire aux lèvres. Ses yeux se baissent vers ses sabots quand une petite plante se montra. Elle se logeait dans une crevasse de la pierre, alors, Astrionne pris sa flûte de pan et délicatement ses lèvres souffla une douce mélodie presque triste. La plante se mit à pousser délicatement jusqu'à qu'une fleur fasse son apparition.

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 574
    Messages : 158

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 1:50
    Douce Nuit



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Astrionne

    Calme. C'est comment tu te sentais en ce moment. La tranquillité. Tu adorais te faufiler hors de ton bungalow en esquivant les harpies. Ça rajoutait un côté excitant à tes escapades nocturnes. C'est amusant et tout le jour avec Erwin et Aquarius, mais des fois, tu aimais bien être seul à seul, observer les vagues du lac, entendre le bruit des criquets venant de derrière toi, vers la forêt. C'était tranquille et sympathique. L'eau qui clapotait te rappelait que même si ton père n'était pas là physiquement, il était avec toi. Tu n'allais pas devenir tout sentimental et tout, mais ça te rassurait des fois quand ta mère te manquait. Mais cette fois-ci, c'était juste pour observer les étoiles et profiter du fait que le camp était proche d'une forêt et qu'il n'y avait pas de lumière de ville, donc tu pouvais observer les étoiles sans en manquer une seule.

    Tu étais venu vers 11 heure du soir, et maintenant il devait être 1h du matin. Pourquoi être venu? Tu ne savais pas trop, la tranquillité? Le calme. Tu avais observer les lumières de chaque bungalow s'éteindre pour laisser place à la noirceur de la nuit. Tu étais resté couché, les mains repliées derrière ta tête à observer le ciel recouvert d'étoile. Tu allais sombrer dans un sommeil, par chance, sans rêves. Tu entendis une mélodie, venant sûrement d'une de ces flutes que les Satyres adorent tant. Comment ça s'appelait encore, une flute de Pan? Ironique. Tu te levas d'un bond et te dirigea vers la source du bruit. Instinctivement, tu sortis ton stylo, par pure instinct. Tu ne savais même pas que tu l'avais sorti. Tu marchas en silence en observant le satyre devant toi. Ah! Non, la satyre. Plutôt rare. M'enfin, tout pouvait arriver, et tu étais un foutu fils du dieu de la mer, c'était rare ça. Enfin, pas tant rare que ça, mais quand-même.
    - Jolie flute que tu as là! Comment ça s'appelle encore? Une flute de pont?
    Dis-tu en lui adressant un salut avec deux doigts. Tu baissa les yeux et observa la petite fleur qui dansait au grès des notes de musique de la flute. Tu souris, en jouant avec ton stylo sans vraiment le savoir.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    Astrionne
    Satyre

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    Parent divin : Satyre
    Points de puissance : 195
    Messages : 25

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Flûte de Pan
    Défaut fatal:

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 2:14

      Astrionne avait senti cette odeur se rapprocher et pourtant elle n'avait pas bougé. Elle voulait qu'il viennes jusqu'à elle et, comme d'habitude, cette technique marche. Elle s'arrête de souffler dans son instrument pour poser son regard de braise sur le fils de Poseidon. Une flûte de pont ? La Satyre rigole sincèrement face à cette prononciation relativement drôle.

      - Non, c'est une flûte de Pan, elle est spécial. Sa voix était douce, par peur de briser cette nuit merveilleuse. Je suis ravie de rencontrer un fils de Poseidon.

      Elle fit un petit signe de tête dévoilant ses petites cornes par la même occasion. Elle était si fière de ses cornes. Elle finit par lui sourire jusqu'à que ses yeux se pose sur son stylo. Elle avait le flair pour les sang-mêlé, mais aussi pour les armes quand un objet est trop suspect ou non. La satyre descend de son perchoir afin de s'avancer vers le jeune demi-dieu. Elle l'observe de plus en plus près et elle s'aperçoit d'une chose en se rapprochant.

      - Tous les enfants de Poseidon ont les yeux bleus ? Demande-t-elle en fronçant les sourcils comme pour savoir la réponse plus rapidement.

      Elle avait ramené Aquarius au camp et elle n'avait pas les yeux bleus, mais pourtant, une étrange lueur danser dans ses yeux à ce moment-là. De l'inquiétude ? Ou simplement les vagues ? Astrionne recule et soupire. Son téléphone vibre sans sa sacoche alors elle le sort avant de lancer l'application Pokémon. Apparemment des pokémons sont dans les environs. La Satyre fait une moue déçus.. elle avait déjà les pokémons qui se présentait à elle.

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 574
    Messages : 158

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 2:46
    Douce Nuit



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Astrionne

    La satyre rigola devant ta prononciation du nom de sa flute. Elle te partagea qu'elle était ravie de rencontrer un autre enfant de Poseidon. Tu l'avais déjà vu quelques fois au camp. Elle avait l'air proche d'Aquarius, et tu te souvenais que ta demi-soeur t'avait dit que le satyre qui l'avait reconduit au camp était une femelle. En faisant des observations, tu pouvais clairement voir que c'était rare, les satyres femelles.

    Elle t'accorda un signe de la tête, laissant apparaitre ses petites cornes. Tu ricanas un peu, avant de murmurer, à demi-voix.
    - Show off.
    Elle te souriait quand ses yeux se posèrent sur ton stylo. Tu suivis son regard avant qu'il ne tombe sur ton stylo. Tu lui souris, un peu gêné, en le fourrant rapidement dans tes poches arrières de ton bermuda. Pourquoi avais-tu sorti ce truc, tu savais pertinemment que, bien qu'elle était une créature, elle était, peut-être pas inoffensive, elle ne te ferait pas de mal. Tu étais trop sur la défensive, et tu le savais, mais c'était plus fort que toi. Ton expérience avec les créatures de la mythologie, autant grecque que romaine, n'était pas bonne, et tu en gardais une certaine anxiété.
    - Tous les enfants de Poseidon ont les yeux bleus ?
    Tu faillis éclater de rire devant cette question. Le pire, c'est que tu n'y avais jamais vraiment pensé. Tu savais qu'Aquarius et Erwin avaient les yeux bruns. Toi, par-contre, tes yeux étaient couleur vert d'eau. C'était une couleur... Hrm... Intéressante. Tu avais toujours des sortes de vagues qui dansaient dans tes yeux aux grès de tes émotions. Telle une tempête en pleine mer quand tu étais fâché, et comme une douce mer, quand tu étais calme et heureux. Tes émotions étaient tellement lisibles quand on savait où chercher.
    - Ah! Bonne question. Je sais qu'Erwin et Aqua ont les yeux bruns, donc... Moi on peux pas non plus dire que c'est vraiment bleu. Plutôt vert-marin, mais je ne suis pas un expert en couleur, je peux pas vraiment te le dire. Je ne suis pas capable de me regarder les yeux aussi.
    Tu fis une pause avant de rajouter, en pensant à voix haute.
    - Heureusement, on va dire, car sinon ce serait un peu dégueulasse, bien que des fois pratique.
    Tu observas, curieux, la satyre sortir quelque chose de sa sacoche. Un IPhone?! Ils étaient pas interdit par hasard? Raison de plus pour être curieux. Tu t’approchas et t’accotas la tête sur l’épaule de la sature pour mieux voir son écran. Si elle tournait juste un peu la tête et te regardait dans les yeux, elle pourrait voir les petites vagues s’agiter calmement.

    On aurait dit le nouveau jeu sur Pokémon. Comment ça s’appelait encore, Pokémon yo?

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE

    Astrionne
    Satyre

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    Parent divin : Satyre
    Points de puissance : 195
    Messages : 25

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Flûte de Pan
    Défaut fatal:

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 3:18
    X

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 574
    Messages : 158

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 18:21
    Douce Nuit



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Astrionne

    Tu observas avec un peu de regret la styre qui ferma son IPhone après t'avoir expliquer que le jeu s'appelait en fait Pokemon Go, qu'elle était la championne de l'arène et, malheureusement, la seule qui jouait. Tu comprenais pourquoi il t'était interdit de jouer avec des appareils électroniques, mais tu devais avouer que c'était un peu bizarre de ne pas être connecter avec le monde extérieur des fois. Tu étais confiné au camp, et tu ne pouvais quitter que lorsque tu partais en quête, où lorsque tu visitais l'autre camp, le camp romain, le camp Jupiter. Tu trouvais ça un peu drôle que l'autre camp porte le nom de son dieu primordiaux. C'était.... Un choix de nom particulier.

    Elle fis un signe de la tête pour t'inviter à marcher avec elle. Elle ne prit même pas la peine de t'attendre, sachant que tu la suivrais quand-même, ce serait un peu égoïste de la laisser marcher toute seule quand elle t'avais elle-même invité.
    - Dit-moi, quel est ton nom ?
    Ses paroles te prient par surprise. Tu pensais que tu étais assez connu, était le conseiller de ton bungalow, était aussi un fils de Poseidon. Tu étais le plus jeune, mais tu étais le conseiller. Tu aimerais des fois aussi redonner le boulot à Aqua, car Erwin était hors de question, le bungalow serait inondé quand tu rentrerais. Le bungalow du foutu dieu de l'eau, de la foutue mer, inondé. C'était carrément impossible, mais il fallait être prêt à tout avec Erwin. En fait, je pense que la moins pire c'était clairement Aquarius la plus responsable entre vous trois. Tu réussirais sûrement à foutre le bungalow en feu. EN FEU.

    Tu affichas une expression blessé avant de rapporté ta main vers ton visage.
    - Alors là! Je pensais que j'avais une certaine popularité!
    Tu souris ton sourire de fauteur de trouble avant de te planter devant la satyre, lui bloquant le chemin. Tu fis une courbette avec d'annoncé ton nom.
    - Alexander Pines, Fils de Poseidon! Pour vous servir!
    Tu te relevas avant de rigoler.
    - Et à qui est-je l'honneur?
    Dis-tu en allant rejoindre ta place à côté de la satyre.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    Astrionne
    Satyre

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    Parent divin : Satyre
    Points de puissance : 195
    Messages : 25

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Flûte de Pan
    Défaut fatal:

    Re: Douce nuit

    le Mar 27 Nov 2018 - 21:26

      Elle fut surprise en voyant le jeune demi-dieu faire une courbette en lui coupant le chemin. Il s'avère qu'il se nomme Alexander Pines, elle le connait seulement de nom, mais elle ne savait pas vraiment qui c'était.

      - Alors, ravie de te rencontrer, Hô grand Alexander Pines. Fit-elle en faisant une révérence avant de rire. Mon nom est Astrionne, valeureuse Satyre, à votre service.

      Elle se redressa, la tête haute avec un air Noble beaucoup trop exagérer. A voir les gestes, on pourrait la confondre avec Jack Sparrow. La Satyre pose la main sur la tête d'Alex avant d'ébouriffer ses cheveux bruns. Elle reprit sa marche calmement, tournant sa tête vers la grande étendue d'eaux.

      - Alors ? Tu te plais ici ? Pose-t-elle avec un demi-sourire rassurant.

      Elle savait que beaucoup de demi-dieu ou déesse avait du mal avec le camp. Astrionne allez souvent rendre visite dans les Bungalows afin de savoir si tout va bien et s'ils avaient besoin de quelque chose venant de l'extérieur, souvent des choses particulières qu'ils n'arrivent pas à se procurer dans le camp. Des magazines de voiture ou de mode ou juste des romans ou des instruments de musique.

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 574
    Messages : 158

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Douce nuit

    le Mer 28 Nov 2018 - 0:21
    Douce Nuit



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Astrionne

    La satyre fit une référence tel cette que tu venais de faire en te partageant que son nom était Astrionne, une satyre. Ainsi, c'était elle Astrionne? Tu ne t'étais donc pas tromper sur ton sentiment de déjà vu. Tu avais entendus Aquarius parler d'elle. Enfin, c'était plutôt entendu qu'écouter, car tu devais avouer que tu lui avais demander de tout te redire puisque tu n'avais pas écouté, accompagné d'un sourire idiot.

    Elle se redressa d'une façon noble, rappelant celle que faisais des fois Jack Sparrow. Tu rigolas avant de continuer à marcher en poussant un soupir de contentement. Astrionne posa une main sur ta tête avant d'ébouriffé tes cheveux, même si ceux-ci l'étaient déjà, Tu ne pris pas la peine des replacer, car un coup de vent s'en occupa en te balayant le visage. Cette brise était agréable, calme et douce, comme l'ambiance en ce moment. Elle continua, observant l'eau. Tu suivis son regard avant de te perdre dans les nuances de bleus que formaient le royaume de ton père.
    - Alors ? Tu te plais ici ?
    Tu fus sortis de tes pensées par ses 5 simples mots. Oui, tu te plaisais au camp. C'était ta seule véritable maison, et tu étais depuis que tu avais douze ans, comment ne pouvais-tu pas l'aimer. Mais, tu devais avouer que des fois, tu aimerais avoir une plus grande liberté d'option. Pouvoir sortir quand tu voulais, pouvoir être normal, quoi? Être un demi-dieu, c'était amusant, tu pouvais vivre et rencontrer des personnes que des gens banals n'auraient jamais pu rencontrer, mais des fois tu les enviais. Pouvoir sortir avec des amis sans avoir peur de se faire attaquer par des monstres, ne pas avoir de cauchemar des attaques de ceux-ci. C'était ironique, puisque le premier monstre que tu avais jamais tué, c'était un foutu chien des enfers et sa griffe était accroché au dessus de ton lit. C'était un rappelle sur les risques d'être un demi-dieu, et le bagage qui venait avec.
    - Je ne pourrais pas dire que je ne me plais pas, je suis ici depuis 4 ans. Mais je dois avouer que les interactions avec l'extérieur me manque des fois.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum