AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    SamaelFils de Thanatos


    Wolfgang Rosenwald
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : sunflower
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 144
    Messages : 15

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée qui se transforme en bague, mais il l'utilise rarement
    Défaut fatal:

    l'heure de perdre || feat. alexis

    le Lun 12 Nov 2018 - 12:20
    feat. alexis
    l'heure de perdre  
    Wolf’ admirait tout le monde qui combattait ici. Bien qu’il avait son niveau, il restait beaucoup de personnes au dessus de lui. Il y avait surtout Alex’. Une fille d’Arès qui faisait honneur à son père en ayant quasiment zéro défaite. C’était avec des enfants d’Arès que Wolfgang avait le plus peur de combattre, un peu comme les boss d’un jeu vidéo… Le voilà donc à regarder les autres combattre (dont elle), prenant parfois en note (au fond de son esprit) des pas, des coups qu’il pourrait utiliser plus tard. Comme depuis longtemps maintenant, il était déconseillé au fils d’Apollon de parler, chanter ou utiliser simplement sa bouche pour faire le moindre bruit. Car oui, il pourrait simplement gagner comme ça, en endormant tout le monde. Mais ce serait si simple. Bien que certains de ses adversaires mettaient maintenant à chaque fois de quoi se boucher les oreilles. Comme à chaque fois qu’il regarde un combat, ou qu’il est stressé (réfléchi, pense…) il touche sa bague à son doigt. Ça le calme, lui fait du bien. Cette bague qui était au final son arme.
    Un sursaut, il avait entendu son nom etre appelé. Ce n’était pourtant pas son heure pour combattre. Alors il soupira en lâchant un

    ▬ " Oh non mais… Sérieux ? C’pas maintenant moi… grmf bon... !

    Mais on lui envoya un regard noir en même temps qu’une épée qu’il attrapa au vol des deux mains. Wolfgang n’avait toujours pas capté contre qui il allait faire face. Alors le temps d’inspecter son épée, les alentours, il vit enfin son adversaire : Alexis. Oui souvenez-vous, on parlait d’elle au départ. Alors la voilà en face. L’Allemand n’avait jamais gagné contre la Suédoise. C’était certainement pas aujourd'hui que tout allait changer.
    Wolfgang avait apprit à se méfier des apparences, son adversaire cachait bien son jeu. Tout le monde le sait maintenant. C’est inévitable, on entre dans le terrain pour perdre contre elle. Alors on fait juste comme on peut. On gagne pas, on regarde combien de temps on va rester sur le terrain debout.
    .
    alors en fait j'suis pas si bon en combat. enfin si un peu, un minimum comme tout le monde ici mais vous savez, j'ai pas si niveau à elle
    Pando


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: l'heure de perdre || feat. alexis

    le Lun 12 Nov 2018 - 15:47
    Après avoir vécu un cauchemar plus vrai que nature, Alexis avait foncé tête baissée jusqu’à l’arène pour redoubler ses séances d’entraînement. Il n’y a que ça pour lui faire oublier la sensation de noyade qui la hantait souvent. Et il n’y avait que ça pour l’épuiser au point de la faire dormir d’un sommeil lourd et sans rêve. Cela faisait maintenant huit jours non-stop qu’elle s’entraînait jusqu’à tomber de sommeil. Rien de mieux que repousser les limites de son corps pour fuir ses démons !

    Alexis avait été forcée de prendre une pause après avoir enchaîné deux longs combats de suite. Une pause durant laquelle elle avait beaucoup grogné, jeté des regards noirs et scruté les autres combattants du coin de l’œil. Tel un lion en cage, la fille d’Arès n’avait fait que bouillir d’impatience à l’idée de retourner sur le ring. À peine son nom fut prononcé qu’elle était déjà armée d’une épée au milieu de son terrain. Elle attendait son adversaire qui arriva en trainant des pieds. Elle faillit se plaindre : pourquoi devait-elle se taper quelqu’un qui n’avait même la flamme du combat ? Mais elle se résigna au dernier moment : elle était aussi là pour que les autres puissent apprendre et non pas pour se servir d’eux comme de punchingball.

    Pendant que son adverse se préparait à l’entraînement, elle l’analysa. Il était de taille raisonnable. Il n’avait pas une musculature surréaliste. Il ne semblait pas très impressionnant comme ça, mais il affichait quelques cicatrices çà et là. Alexis cru le reconnaître : Wolfgang, fils d’Apollon. C’était un combattant assez rapide et efficace. Il n’était pas à prendre de haut, même s’il semblait rechigner à venir sur le terrain. Alexis fit craquer ses doigts et sa nuque, puis se mit en position de combat. Il n’y avait que sur un terrain qu’on pouvait la voir avec autant d’assurance ; le reste du temps, elle s’effaçait complètement de l’environnement.

    À peine le départ avait-il sonné qu’Alexis, aidée par sa rapidité surréaliste, était déjà sur Wolfgang. Les premiers coups auraient pu lui être fatal s’ils se battaient pour de vrai. Alexis eut la possibilité de lui trancher le poignet, lui mettre un coup de pommeau dans la gorge et de le désarmer. Néanmoins, elle ne le fit pas – mais lui fit comprendre qu’elle aurait pu. Au bout d’un moment, Wolfgang se trouva dans le bain et attaqua avec plus de ferveur. Alexis prenait relativement plaisir lors de ce combat, essayant de se défouler au moins autant qu’elle pouvait lui apprendre. Ils n’échangeaient aucun mot, mais la danse qu’ils menaient parlait pour eux.

    Finalement, alors qu’Alexis allait probablement mettre le coup final à ce duo, Wolfgang ouvrit la bouche pour s’exprimer. Avec le brouhaha de l’arène, Alexis n’entendit rien et se stoppa dans son mouvement. Elle plissa les yeux comme pour lui indiquer de répéter, puis finalement elle ferma les yeux. Son épée toucha le sol avec elle lorsqu’elle se laissa tomber en arrière. On critique, on critique, mais le sol de cette arène n’était-il pas divinement agréable ? Confortable, qui de plus est ? Dans un dernier mouvement, la fille d’Arès frotta sa joue et se laissa définitivement bercer dans les bras de Morphée. Ou plutôt, dans ce cas-là, dans les bras d’Apollon.


    Wolfgang Rosenwald
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : sunflower
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 144
    Messages : 15

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée qui se transforme en bague, mais il l'utilise rarement
    Défaut fatal:

    Re: l'heure de perdre || feat. alexis

    le Lun 12 Nov 2018 - 18:07
    feat. alexis
    l'heure de perdre  
    entendre des dos craquer c’était un bruit assez habituel dans l’arène. Pour différentes raisons, commencer un combat… ou le finir. Du moins pas mortellement. Ça indiqua à Wolf’ qu’il devait faire de même, craquer un peu ses doigts, chauffer les muscles. Préparer son esprit avec un chronomètre en tête. Tu battras pas le record aujourd’hui mais au moins t’auras essayé. Actuellement c’était Alexis qui avait le plus d’énergie sur le terrain. Tandis qu’à l’extérieur de l’arène ce serait plutôt l’Allemand le plus amusé avec de l’assurance. Allez, ça commence. Le temps de reculer juste un pas mais pas assez de mouvements pour esquiver.
    Un coup, deux coups puis on arrête de compter. Autant dire que là, Wolfgang aurait été achevé plus rapidement que les autres sang-mêlés. Bouge-toi, allez. On te regarde à peine. Tout le monde sait que t’es un amuse-gueule pour l’Arès en face de toi. Mais finalement.
    Wolfgang souffle du nez, il accélère, son corps chauffe enfin. Préparé à répondre. Analyser comme on lui a appris dès la première semaine. Regarde ton adversaire, ses défauts. Mais elle sait répondre, sait danser et changer ses pas par apport à ce que Wolf’ apprenait. Comprenait.
    Tu n’as pas le droit.
    Il se mord les lèvres.
    Mais il n’arrive pas à se retenir. Il finit par ouvrir la bouche pour dire à son adversaire “je suis désolé”. Trop de bruit, on lui indique de recommencer. Alors il répète, plus fort. Tout s'arrête. Le combat se fige un instant, avant qu’Alexis ne ferme les yeux et tombe au sol. Wolf’ se pince les lèvres, il n’avait même pas eu le temps de la rattraper. Il ressent les regards se poser sur lui, sur Alexis. Sur eux. Alors on s’approche, on s'esclaffe et on tape dans le dos du garçon. Même si certains regards affligés viennent le juger.

    Bravo Wolf’ !
    ▬ T’avais pas le droit Wolfgang…


    Alors le fils d’Apollon s’accroupit à côté de la fille d’Arès pour examiner combien de temps elle allait dormir. Il n’avait pas mit beaucoup de puissance dans sa voix… Comme s’il avait juste aidé Alexis a enfin dormir après un long moment d’éveil.

    Je pense qu’elle ne va pas se réveiller de si tôt.”

    .
    bon franchement j'suis désolé Alex'.... Bon franchement ça fait plaisir de gagner mais bon... pas comme ça.
    Pando


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: l'heure de perdre || feat. alexis

    le Mer 14 Nov 2018 - 17:46
    Alexis avait l’impression de flotter sur un nuage. C’était à la fois terriblement confortable et dérangeant. Tout semblait étouffé dans son environnement : les sons semblaient si loin, les odeurs inexistantes et la langue de la jeune fille était complètement pâteuse. Chacun de ses mouvements semblait être ralenti. La jeune fille avait beau tourner en rond sur elle-même, elle donnait l’impression de voler. Pendant un court instant, elle se cru presque dans une pub pour shampooing. Ce qui était étrange car normalement elle ne faisait pas ce genre de chose. Elle était plutôt du genre à se cacher dans un coin ou à se battre. Se… battre… Alexis fronça les sourcils. Se… battre… dans une arène ?

    Alexis rouvrit les yeux et revint à la réalité. Elle n’avait pas dû fermer les yeux depuis assez longtemps car elle sentait toujours le sable entre ses doigts et non pas le confort du lit de l’infirmerie – et dieu sait ce qu’elle le connaissait bien. Petit à petit, elle retrouvait ses sens : d’abord, le toucher. Le sable contre sa peau nue, la dureté du sol sur lequel elle était allongée. Puis l’ouïe, avec des bruits d’armes qui s’entrechoquent au loin, des chuchotements étouffés, sa propre respiration. Après, le goût : elle avait l’impression que de l’acier s’était immiscé dans sa bouche et elle reconnut bien vite le goût du sang. S’était-elle mordue la langue en tombant ? Ensuite, l’odorat. Elle pourrait reconnaître les effluves qui embaumaient l’arène entre toutes : transpiration, excitation, sable.

    Pour finir, Alexis retrouva la vue. Au début, tout était flou. Elle avait toujours l’impression d’être dans le monde nuageux où elle s’était perdue quelques instants plus tôt. Puis des formes commencèrent à se dessiner autour d’elle. Le bleu du ciel, surtout, puis une silhouette plus sombre. La fille d’Arès ferma de nouveau les yeux, sentant une douleur nouvelle lui envelopper le crâne. Elle passa ses mains sur son front puis sur sa tête. En rouvrant les yeux, elle pu focaliser sa vue sur ses mains où un peu de sang scintillait. Alexis ravala un juron. Elle avait envie de se lever brutalement mais elle s’en empêcha : si Elliot avait été là, il lui aurait dit de rester allonger le temps que le tournis se calme.

    Finalement, la silhouette se démarqua et Alexis pu apercevoir des détails plus subtils : une peau claire, des cheveux en bataille, un regard confus et quelques cicatrices çà et là. Il ne fut que quelques instants à la fille d’Arès pour remettre les choses dans le contexte : il s’agissait de Wolgang, la personne contre laquelle elle se battait avant de perdre connaissance. Pourquoi avait-elle perdu connaissance, d’ailleurs ?

    « Désolée pour ce piètre combat, je crois que je… »

    Commença-t-elle à expliquer dans un murmure lent. Décidemment, elle ne s’était pas loupée en tombant car elle sentait de nouveau le goût métallique dans sa bouche et elle avait du mal à articuler. Peut-être aurait-elle dû garder un carré d’ambroisie avec elle au cas où. Cela aurait pu endormir la douleur, comme une berceuse l’aurait fait avec… Alexis stoppa ses pensées et fronça les sourcils.

    « Attends, tu es celui qui endort les gens dès que tu ouvres la bouche ? »

    Cracha-t-elle, toujours d’une voix basse. Elle avait envie de hurler mais l’arrière de son crâne semblait être déterminé à être celui qui ferait le plus de bruit. Alexis serra les dents et détacha son regard de Wolfgang. S’il était là pour admirer son travail, il pouvait en être fier : elle s’était complètement laissé berner. Elle détestait se faire avoir par le pouvoir des autres. Elle avait tendance à oublier que tous n’étaient pas aussi réticents à utiliser leur cadeau divin.

    « Je pense que tu peux passer à ton prochain adversaire, je vais rester là un instant. »

    S’exprima-t-elle avec un peu plus de force que les précédentes phrases. Elle évitait toujours son regard, préférant encore tenter de se brûler la rétine en cherchant le soleil. Encore quelques minutes et elle pourrait se relever et aller chercher un carré d’ambroisie.


    Wolfgang Rosenwald
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : sunflower
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 144
    Messages : 15

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée qui se transforme en bague, mais il l'utilise rarement
    Défaut fatal:

    Re: l'heure de perdre || feat. alexis

    le Sam 24 Nov 2018 - 19:38
    feat. alexis
    l'heure de perdre  
    Et pourtant… Alexis n’avait pas prit tant de temps que ça à se réveiller. Lentement mais sûrement. Car oui, son don n’avait de réel effet que quand il chantait… Parler, ne pouvait que vous faire tourner la tête mais pas réellement vous endormir… Et comme dit plus tôt, dans ce cas présent, Wolfgang n’avait que soufflé sur une Alexis qui avait déjà beaucoup de sommeil à récupérer. Il se reculait un peu quand la jeune femme se redressa lentement, s’examinant petit à petit. Commençant à partir. N’ose pas répondre, Wolfgang se pinçait les lèvres pour éviter de lancer un “oh non c’est de ma faute désolé”... mais comment allait-elle réagir vraiment ? Sûrement comme ça.
    Alex’ avait froncé les sourcils, elle avait comprit finalement. On avait entendu parler de Wolgang qui parfois aller aider ses camarades à s’endormir en poussant la chansonnette. C’était très pratique pour les personnes avec de l’insomnie, stressés de s’endormir, ou anxieux par la journée.

    Mm… Oui c’est moi, enfin c’est pas exactement ça mais… Oh stop, bouge pas tu es tombée sur la tête !

    Mais il recula, ça se voyait qu’elle était énervée. Agacée par cette “triche” qu’on avait pourtant interdit au garçon. Un malaise qui s’installe, Wolf’ qui ne sait plus où se mettre. Il a vraiment fait n’importe quoi sur ce coup là. Pourtant en avait-il fait exprès ? Il avait simplement parlé… Il n’aurait jamais crû que cela marcherait. Il pourrait se lancer des excuses, ou dire que c’est de la faute d’Alexis qui devrait sérieusement penser à aller dormir. Prendre du repos. Alors il fronça les sourcils, les bras croisés.

    Mmm… Bon comme tu voudras. Mais vraiment, ce n’était pas mon intention. Du moins je crois pas.

    L’enfant d’Apollon se redressa en s’aidant de son arme. Il souffla bruyamment avant de lancer :


    Je pense surtout que tu devrais aller à l’infirmerie et dormir pendant quelques jours.
    bon franchement j'suis désolé Alex'.... Bon franchement ça fait plaisir de gagner mais bon... pas comme ça.
    Pando


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: l'heure de perdre || feat. alexis

    le Sam 8 Déc 2018 - 9:21
    Alexis perdait son regard dans le ciel beaucoup trop clair pour elle. Tout semblait beaucoup plus blanc qu’à l’accoutumée, lui apportant un mal de crâne qui semblait s’installer définitivement dans ses tempes. À plusieurs reprises, la fille d’Arès jura entre ses dents – juste assez discrètement pour être la seule à l’entendre. Elle n’avait pas l’habitude de perdre et sa fierté en avait pris un coup. Elle avait l’impression d’avoir été trahi par son adversaire et elle se détestait pour ça. Elle était restée trop appuyer sur ses acquis et elle avait oublié que les gens ne rechignaient pas comme elle à utiliser leurs pouvoirs. Il fallait qu’elle s’y habitue. Il fallait connaître son adversaire. Sinon elle finirait morte à la première occasion.

    Wolfgang se tenait toujours près d’elle, un peu pataud et visiblement désolé. La fille d’Arès sentait qu’il était sincère, qu’il s’en voulait, et qu’il ne voulait pas qu’elle se blesse davantage. Et pourtant, Alexis ne pouvait s’empêcher de ressentir une haine contre lui. Pourquoi avait-il décidé de faire ça ? Pourquoi sur elle ? Elle avait adopté une technique de combat pour essayer de faire ressortir le meilleur chez lui, elle avait tenté de lui enseigner une meilleure posture de garde, et il avait décidé de l’assommer ! C’était inadmissible. Alexis bouillonnait intérieurement et le seul signe extérieur de cette rage furent ses poings serrés. Elle aurait aimé se relever maintenant et continuer le combat juste pour écraser le fils d’Apollon et le faire se sentir aussi minable qu’elle se sentait actuellement.

    Je pense que tu devrais aller à l’infirmerie et dormir pendant quelques jours, lui proposa Wolfgang. Alexis se détacha de sa hargne pendant quelques secondes pour esquisser un sourire mesquin sur le coup des lèvres. Il ne fallait pas bouger mais il fallait aller à l’infirmerie ? Plutôt contradictoire. Finalement, une douleur traversa le crâne d’Alexis comme un lame lancée avec une précision déconcertante. Son sourire devint grimace. Elle tenta une nouvelle fois de se lever, ignorant son corps qui hurlait. Elle sentait le sang couler le long de sa chevelure, le long de sa nuque. Alexis prit une grande inspiration. Elle ne pouvait pas s’énerver alors qu’il y avait tant de potentielles personnes à blesser ici. Si son pouvoir s’activait, elle était sûre d’assommer plus d’une personne. Alors, ignorant le monde qui tanguait autour d’elle, elle adressa un sourire à Wolfgang :

    « Dormir quelques jours peut-être pas, mais l’infirmerie très bonne idée. »

    Alexis fit un pas en avant, puis un autre. Elle tourna le dos au fils d’Apollon pour se concentrer sur son objectif : la sortie. Elle était si loin et elle bougeait dans tous les sens. Alexis fit un autre pas. Tout était douloureux, son corps hurlait au repos. Deux autres pas. Avec un peu de chance, elle arriverait à l’infirmerie avant l’heure du repas ! Un autre pas. Ou alors, elle serait morte avant de l’atteindre parce que son crâne aurait déversé tout son sang sur son sillage. Un autre pas. Pourquoi le monde tanguait autant ?



    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum