AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    SamaelFils de Thanatos


    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 366
    Messages : 41

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Nemo respira un grand coup. Cette fois, c'était la bonne. Tous ces mois à s'entraîner en secret, à la lueur de la lune afin que personne ne la voit, allaient enfin payer. Elle fixait la cible se situant non loin d'un air concentré, prête à enfin prouver qu'elle aussi savait tirer à l'arc. Ignatius ne pourrait plus se moquer d'elle, désormais. Car oui, c'était de cela qu'il s'agissait : à chaque fois qu'ils s'entraînaient ensemble, il visait parfaitement bien alors qu'elle était un danger public. Evidemment, il ne manquait pas de se moquer d'elle, atteignant sa dignité à chaque fois. La jeune femme était susceptible, il le savait et il en jouait. Et comme immoler son meilleur ami et frère de coeur pouvait sembler une bonne idée mais seulement sur le court terme, Nemo devait trouver un moyen de réparer l'affront qu'elle subissait. De lui montrer qu'elle n'avait besoin de personne et qu'elle était tout autant capable que n'importe qui d'autre.

    Elle se prépara à lancer la flèche... et décocha. La flèche s'éleva dans les cieux, fière, belle et hardi, avant d'aller tout droit se planter sur le sol, à plusieurs mètres de la cible. Nemo fronça les sourcils, boudeuse. Au moins, personne n'avait vu ça

    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11
    CLING… CLANG… CLING... CLANG...
    Il en avait chié pour dégoter cette vieille armure, pour fixer toutes les attaches, et il galérait sévère pour se déplacer avec tout ce bousier sur le dos, mais il ne le regrettait pour rien au monde. Rien que d’imaginer la tête de Némo quand il débarquerait ainsi accoutré pour assister à sa séance d’entraînement au tir, il en jubilait d’avance. Et comme plus il se moquait d’elle moins elle visait juste, cela promettait d’être un pur moment de bonheur. Au moins pour lui.

    Ignatius arriva péniblement jusqu’à l’aire de tir, tout transpirant, mais sans pouvoir réprimer le fou rire qui lesecouait depuis dix bonnes minutes déjà. En matière d’humour il était son plus grand fan.
    De loin, il vit Némo décocher sa dernière flèche, qui alla se ficher bien loin de la cible, pile dans une motte de terre qui n'avait pourtant rien demandé à personne. C’est d'ailleurs dans ces moments-là que l'on est bien content de s’être dépêché, pour ne pas avoir raté un tel spectacle.

    « MOUAHAHAHAHAHAHAHAH ! »

    Même de l’autre bout du stand de tir il était impossible qu’elle n’ait pas entendu le rire retentissant qui résonna suite à cet échec tout aussi retentissant. Et on ne réalise pas assez souvent l’énergie que demande l’exagération de son rire dans le seul but d’énerver la personne visée. Mais comme dans beaucoup d’occasions, le jeu en valait la chandelle.

    « Ne t’en fais pas Nem’, tu peux continuer à t’entraîner tranquillement. Comme tu peux le voir, j’ai pris mes précautions ! »

    Relevant sa visière, il clopina dans sa direction, pour ne pas perdre une miette du spectacle que constituaient le rougissement de ses joues et les éclairs que lançait son regard. Il savait qu’il paierait pour cette provocation, et certainement très cher d’ailleurs, mais il était prêt à courir ce risque. C’était décidément trop drôle !
    Après cinq bonnes minutes de marche, il parvint enfin à la rejoindre, prêt à assister une nouvelle tentative qu’il espérait au moins aussi infructueuse que la précédente.

    « Tu sais quoi ? Si jamais tu mets la prochaine flèche dans la cible, je suis prêt à te rendre n’importe quel service. Non, mieux ! Douze services ! Les douze services d’Ignatius pour récompenser le premier travail de Némule !
    J’aime bien Némule, ça sonne bien je trouve. Qu’est-ce que tu en dis ?
    »

    Par prudence il rabattit quand même la visière devant ses yeux. Il ne manquerait plus que la première flèche à atteindre sa cible lui arrive en pleine poire. Ce serait d’un ironique…

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 366
    Messages : 41

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Décidément, elle n'était pas faite pour tirer avec un foutu arc. Sa place était dans la mêlée, avec une bonne épée et du corps à corps. Ceux qui se battaient à distance n'étaient que des pleutres. C'était avec ces pensées qu'elle essayait de se calmer... Et ça aurait pu marcher, si un bruit semblable à un mélange entre un grincement de porte et un cri de cochon ne l'avait pas d'autant plus irritée.

    Ignatius arriva donc, tout en continuant à produire ce son immonde avec sa bouche - c'était un rire. Nemo grinca des dents, consciente qu'il avait été témoin de la scène. En plus de son rire, il y avait un autre bruit métallique qui venait d'Ignatius qui intrigua Nemo, la faisant se retourner vers lui. Si elle n'était pas aussi énervée, elle aurait pouffé de rire.

    Ignatius avait revêtu de vieux morceaux d'armure brinquebalants, qui tenaient ensemble par elle ne savait quelle magie. Elle savait pertinemment que c'était pour se moquer d'elle, et envisagea une seconde de le faire griller sur place. Mais il n'en valait pas la peine. La jeune femme mourrait d'envie de balancer arc et carquois sur le sol, mais ça aurait rendu son ami trop heureux. Elle se contenta de crisper ses mains sur le bois, tandis qu'Ignatius lui faisait part de sa joie d'être arrivé à temps. Ses yeux lançaient des éclairs.
    Elle le laissa monologuer, tout en ruminant intérieurement.

    -Salut, Ignatius.

    Elle n'essayait même pas de se composer un sourire de facade, Ignatius la connaissait trop bien pour qu'elle fasse semblant de ne pas avoir été touchée dans sa fierté. Il continuait sur sa lancée, l'affublant du pire surnom du monde : Nemule. Elle grinca des dents et marmonna :


    -Pas de soucis, j'avais moi même trouvé un surnom en deux syllabes pour toi qui rime avec ton prénom...


    La jeune femme rêvait de lui décocher une fesse dans le derrière. Quelle douce vengeance ce serait ! Essayant de garder son calme, elle se prépara à tirer à nouveau, tout en lançant un regard menaçant vers son ami. Elle respira un grand coup, se concentra sur la cible qui était toujours intacte... Et qui le resta, la flèche manquant de se planter dans le pied d'Ignatius.

    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11
    Jusqu’à présent son plan fonctionnait à la perfection. Même si Némo s’efforçait de ne rien dire, c’était comme s’il pouvait l’entendre bougonner intérieurement. Au milieu des grrrmblblbl il percevait nettement des « j’vais le faire cramer, on verra bien qui rira le dernier » et des  « si tu savais où je vais te le coller mon arc ». Jamais, au grand jamais il ne la laisserait oublier cette matinée mémorable, et il était prêt à prendre tout le panthéon à témoin s’il le fallait. Même lorsqu’ils seraient tous les deux séniles, il lui raconterait avec une délectation intacte à quel point elle pouvait être une bille en tir à l’arc. En voilà une charmante pensée qui donnait presque envie de vivre vieux.

    En revanche, cette histoire de surnom l’intriguait. De nombreux héros étaient affublés de surnoms inspirant la peur chez leurs ennemis, et avoir le sien ne nuirait certainement pas à sa réputation.

    « Tu pensais à Phoebus, c’est ça ? J’avoue que Dieu Soleil ça me correspondrait assez, mais j’ai peur que d’autres n’aient pas la lucidité nécessaire pour accepter l’évidence… »

    Difficile de rester stoïque en balançant une telle imbécilité. Et c’est donc tout naturellement qu’Ignatius repartit dans un nouvel éclat de rire, tout aussi agaçant que le précédent. C’est pour ça qu’il aimait tant Némo, elle était la seule personne avec laquelle il arrivait à être lui-même, et il ne la remercierait jamais assez pour ça. Même s’il ne l’avouerait publiquement que sous la torture, bien entendu.

    Quand il parvint enfin à reprendre son sérieux, il déambula tant bien que mal pour trouver le meilleur spot pour assister à la suite de l’entraînement de son amie. Un bel endroit bien dégagé, relativement loin de la cible, d’où il ne perdrait pas une miette de l’action à venir. Sur le coup, ça paraissait être une bonne idée, mais avec Némo derrière l’arc, il semblait bien que l’endroit le plus sûr aurait été d’être juste devant la cible. Rookie mistake. Erreur qui a manqué lui coûter un arpion d’ailleurs.
    Quand on pense que Némo lui disait parfois qu’il manquait de courage…

    « Wow, tout doux, Cupidon ! Tu as manqué m’embrocher. »

    Décidément, l’arc n’était vraiment pas son truc. A moins peut-être de l’infiltrer dans les troupes ennemies en lui demandant de tirer dans le tas de ses alliés ? Alors là oui, là elle ferait du dégât, à n’en pas douter.
    Il faudra absolument qu’il lui ressorte cette vanne à l’occasion, mais peut-être une fois qu’elle sera un peu plus calme. A trop jouer avec le feu, on finit systématiquement par se brûler. Et cet adage ne se vérifiait que trop bien avec Némo.

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 366
    Messages : 41

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Elle le détestait. Enfin non, il était comme un frère pour elle et elle ne pourrait le détester... Mais quand même, si elle avait pu elle l'aurait détesté. Lui et ses grands airs, ses moqueries et surtout ce talent inexplicable pour tirer à l'arc... Car oui, Nemo ne comprenait pas comment quelqu'un pouvait arriver à tirer à l'arc. Ce n'était qu'un bout de bois sur un autre bout de bois, et pourtant cela demandait plus de compétences que la maniement de l'épée ou de la lance. Peut-être avait-elle été maudite, dès la naissance. Elle ne voyait pas d'autres explications.

    Tandis qu'elle se préparait à tirer, ils discutèrent du surnom dont Nemo proposait d'affubler Ignatius. Il proposa Phoebus, tandis qu'elle grinçait des dents. Ce n'était étrangement pas à ce surnom-là qu'elle avait pensé... Le rire insupportable de son ami lui parvint aux oreilles, l'empêchant encore un peu plus de se concentrer. Et pourtant, elle en avait vraiment besoin. Peut-être cette fois-ci allait être la bonne, la fin de son calvaire. Ignatius se tairait enfin... Pourtant il continuait à rire, et elle ne put s'empêcher de lui lancer un regard assassin, perdant par ce même geste la posture qu'elle avait à peu près réussi, pour une fois.

    Elle finit par tirer, et, évidemment, par se rater magistralement... Enfin pas tant que ça, la flèche atterissant près du pied d'Ignatius. Evidemment ce n'était pas lui qu'elle visait, mais au moins il rigolerait moins pendant quelques secondes. Avant de reprendre de plus belle, elle en était sûre. De rage, elle balança l'arc par terre et se débarrassa également du carquois. Elle abandonnait. Elle croisa les bras, fulminant et évitant de croiser le regard d'Ignatius.

    - Ca va, la flèche n'étais pas si près de toi... J'hallucine, les hommes sont tous des bébés ! Et l'arc est vraiment une arme de lâche, pour ceux qui ne veulent pas aller dans la mêlée... Je comprend pourquoi tu t'en sors pas mal avec ! Les vrais combattants sont au corps à corps.

    Elle jeta un dernier regard à l'arc, songeant un instant à y foutre le feu comme les scorpions qui se suicident.

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum