AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ErwinFils de Poséidon


    Calixte Holloway
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 131
    Messages : 8

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Un poignard en bronze céleste.
    Défaut fatal: Manque de confiance en soi.
    Honnêtement, me retrouver aux écuries dès l'aube, alors qu'il faisait un froid pas possible dehors et que j'avais juste envie de me rendormir, n'était pas dans mes plans. Mais voilà, hier soir, Aquarius m'avait donné rendez vous ici, dans les écuries, parce qu'elle voulait me montrer les pégases. Depuis que j'étais arrivé à la Colonie, il y a presque un an, je ne m'étais jamais approché des pégases, déjà parce que je n'étais pas le mec le plus à l'aise du monde avec les animaux – je n'en avais jamais eu en fait – et aussi parce que faire copain-copain avec les équidés n'était pas vraiment ma priorité. Du coup, je n'avais jamais touché les pégases de ma vie. Mais voilà, Aquarius les adorait, je crois même qu'elle était capable de les comprendre ou un truc comme ça, et elle me tannait pour que je vienne les voir avec elle. Et puisque Aquarius était en fait ma seule véritable amie ici, je me retrouvais là, à me cailler les miches dehors parce que je n'osais pas rentrer seul dans les écuries. Et Aquarius était en retard en plus. Et j'avais pas l'air con à l'attendre dehors. Et elle me demandera sûrement pourquoi j'étais pas rentré et j'aurais l'air encore plus con si je lui disais que je ne voulais pas me retrouver tout seul avec ces grosses bestioles. J'étais un fils d'Arès après tout ! J'étais censé être courageux, alors ce n'était pas des poneys avec des ailes qui devraient m'impressionner !

    Je me suis rendu à l'évidence : j'aurais l'air moins débile à l'intérieur. Alors je suis rentré. Il faisait nettement plus chaud dedans, mais c'était comme rentrer dans un autre monde : l'odeur, la température, l'ambiance, tout était différent de l'extérieur. Dans le camp, la plupart des demis dieux dormaient encore, tandis qu'ici, le plupart des équidés avaient passé leur tête à l'extérieur de leur box et me regardaient. Flippant. J'ai pris mon courage à deux mains et je me suis approché du premier qui venait. Bordel, je les voyais pas si grand de près. Je suis quand même resté à une distance respectable hein, faut pas déconner. Je ne connaissais pas du tout ces animaux, ni leurs réactions, alors j'allais pas m'amuser à les tripoter alors que Aquarius n'était toujours pas arrivée.
    D'ailleurs, qu'est ce quelle pouvait bien être en train de faire ?  Heureusement, j'avais rien d'autre de prévu pour ce matin, j'avais tout mon temps, mais bon, j'apprécierais ne pas rester à poireauter tout seul ici trop longtemps. Franchement, des fois, j'avais envie de me mettre des claques. On ne pouvait pas dire que les équidés me faisaient peur, plutôt que je m'en méfiais : ça restait des animaux, même dressés, et à mon sens, ils restaient imprévisibles et libres de faire ce qu'ils voulaient – y'en a qui ont de la chance hein – et il était évident qu'il fallait bien s'y connaître pour bien s'y prendre avec eux. Alors un mec lambda comme moi, j'avais clairement rien à faire ici tout seul.

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum