AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    PeterFils de Zeus


    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    Nemo E. Snicket

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 435
    Messages : 50

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:

    [EVENT N°1] Fire in her blood [Samael]

    le Dim 4 Nov 2018 - 12:22
    Nemo sentait le feu bouillir dans ses veines, ce jour-ci plus encore que d'habitude. D'ordinaire, elle sentait toujours un peu qu'elle brûlait au fond d'elle, mais ce jour là il était si présent et en colère qu'elle avait peur de ne pas arriver à le contrôler. Cet état la ramenait inexorablement à sa dernière nuit à l'orphelinat, quand elle avait perdu le contrôle et que tout avait disparu dans les flammes... Elle frissonna à cette pensée.

    Sentant le danger arriver, et plus précisément arriver d'elle même, elle s'était recluse dès l'aube sans en parler à personne dans les forges, lieu qui avait le don de l'apaiser. Même Ignatius n'était au courant de rien, elle ne voulait pas l'inquiéter. Là-bas au moins, elle serait sûrement seule , ce qui lui permettrait de mieux gérer ce pouvoir qui semblait vouloir imploser. Elle avait fait les cents pas pendant plusieurs minutes avant de sentir les symptômes s'aggraver encore un peu plus, et de se prostrer en boule dans un coin de la pièce, ses bras autour de ses genoux. Elle pouvait le faire, il fallait seulement qu'elle se calme et se concentre. Combien de minutes, d'heures, passèrent ainsi ? Elle n'aurai su le dire. Tant qu'elle serait seule, tout irai bien. La rouquine enfouit sa tête dans ses bras, attendant que la crise passe.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 577
    Messages : 71

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance
    Samael avait sommeil. Il venait à peine de se réveiller qu’il n’avait plus qu’une envie, c’était de retourner se coucher. Mais il n’en fit rien, conscient qu’il dormirait jusqu’à 19h s’il s’avisait de retourner au lit.

    Il se dirigea plutôt vers l’arène, armé de son épée. Personne. Mais vraiment, personne. Ce qui était plutôt inquiétant vu l’heure qu’annonçait le soleil. Mais à bien y réfléchir, il n’avait vu personne non plus en se levant, il n’avait juste pas fait attention. Le camp ne grouillait pas d’activité comme d’habitude. Il revint sur ses pas et se mit à courir dans la direction opposée. Au mur de lave, tout était désert, tout comme à l’amphithéâtre et la zone des artistes. Au lac, personne, tout juste quelques canoë usés et abandonnés sur la rive. Aux douches, personne non plus. Il n’avait rien aperçu de particulier au terrain de volley ni à la grande maison. Puis il retourna à l’arène. Un silence total régnait, pas même le bruit des oiseaux ou le vent dans les arbres pour déranger cette inquiétante tranquilité, rien.

    Alarmé, tous les sens en éveil, il avança encore de quelques mètres, jusqu’à se retrouver devant la forge. Un éclair orangé passa devant la porte, et le jeune homme se décida à entrer, l’épée levée. Lorsqu’il aperçut la jeune fille en boule, les bras autour de la tête, il abaissa son arme et la remit à la sa ceinture avant de jeter un dernier coup d’œil dehors et de fermer la porte. Alors il s’assit, à une distance raisonnable, puis lui demanda la voix tendue :

    « Tu as vu quelqu’un aujourd’hui ? Parce que moi pas. Enfin genre, littéralement personne, tout est vide. »

    Il la fixait intensément, le cœur battant à tout rompre. Il n’avait pas prit la peine de lui demander comment elle allait, il était évident que son état d’esprit du jour était dans la zone rouge, mais ce qui inquiétait le plus Samael, c’était plutôt le vide total qui occupait les lieux.


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    Nemo E. Snicket

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 435
    Messages : 50

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Tout à coup, quelque chose, ou plutôt quelqu'un, vint la sortir de sa transe et lui fit réaliser que des petits éclairs de feu s'échappaient de temps à autre d'elle. C'était étrange mais elle n'aurai pu le décrire autrement. . Elle ferma les yeux, comme pour essayer de chasser sa présence de son esprit, sachant qu'il ne l'aiderait pas à garder le contrôle. Mais cela ne servit à rien, il était bel et bien devant elle. Elle fit un effort pour reprendre conscience, s'ancrer au monde réel, et s'aperçu que le visage lui était familier : c'était Samael. La rouquine paya cet effort : son feu intérieur se dirigea un peu plus vers ses mains, vers une porte de sortie. Elle se renferma alors aussitôt sur elle-même, consciente cependant qu'elle ne pourrait pas rester longtemps dans cet état.  Il fallait qu'elle le prévienne, qu'elle lui dise de partir vu qu'il n'avait pas l'air de prendre l'initiative... ce qu'elle pouvait comprendre, vu qu'elle n'avait sûrement pas l'air dans un très bon état. Il prit alors la parole, et ses mots résonnèrent dans les forges vides. Elle fut surprise de ne pas entendre le prévisible "ça va ? " auquel elle s'attendait ; à la place, il lui demanda si elle avait croisé quelqu'un aujourd'hui. C'est alors qu'elle réalisa.

    Depuis son réveil, elle n'avait aucun souvenir d'avoir croisé âme qui vive, ce qui était étrange. En effet, le campé grouillait toujours de vie, surtout en journée... Nemo se concentra afin d'essayer de répondre à Samael, assis non loin d'elle sans exploser davantage. Il ne fallait pas qu'elle angoisse sur le fait que le camp était vide, mais plutôt qu'elle se rassure - si elle n'arrivait plus à contrôler ses pouvoirs, il n'y aurait pas de blessés... enfin, si Samael comprenait qu'il fallait qu'il parte et vite.

    -Tu devrais partir, toi aussi.


    Leurs regards se croisèrent, une fraction de seconde. Il fallait qu'elle s'écarte. Elle se leva, au prix d'efforts conséquents, et fit quelques pas en titubant, voulant se diriger vers le petit local à fournitures. Elle tourna le dos à Samael et au bout de quelques pas à peine, elle s'écroula... Et son pouvoir explosa.

    Le feu jaillit de ses mains, se répandant partout, tandis qu'elle perdit connaissance.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 577
    Messages : 71

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance
    Samael attendait que la jeune fille réponde. Elle semblait se contenir de toutes ses forces, puis elle croisa son regard l’espace d’un instant.

    « Tu devrais partir, toi aussi. »

    Il en fut décontenancé. Partir, alors qu’ils semblaient être seuls au monde ? Puis Nemo se leva et marcha maladroitement vers une autre pièce, dos à lui, puis elle tomba au sol. Samael n’avait pas été assez rapide pour l’empêcher de s’écrouler, et ce fut le drame. La rouquine faisait jaillir du feu de ses mains sans pour autant être capable de contrôler le flot de flamme continu qui s’en écoulait. Samael murmura alors:

    « Merde… »

    Il se saisit d’une couverture qui traînait négligemment sur le sol et enroula les mains de la grecque dedans, étouffant les flammes et se brûlant les bras au passage. Mais ça ne servit à rien, et la morsure du feu sur ses avant bras formait déjà des cloques. Elle s’était évanouie, semblait-il, car elle ne produisait plus de feu, mais la forge, elle, était bel et bien en train de brûler.

    Il entoura Nemo de ses bras en passant sous ses aisselles et la traîna vers la sortie. La porte était coincée. Il déposa son corps juste à côté et tenta d’enfoncer la porte à coups d’épaule, puis voyant que cela ne servait à rien, il jeta son pied contre la planche de bois, qui ne céda pas plus.

    La brûlure sur ses bras le lançait atrocement lorsqu’il souleva à nouveau le corps de la jeune fille pour l’entraîner avec lui vers un endroit qui ne brûlait pas. Il étouffait, la fumée encrassait ses poumons et il se retrouva à tousser comme un dératé. Il se jeta sur un seau vide avant de se mettre à la recherche d’un quelconque robinet. Toute forge digne de ce nom se devait d’avoir un robinet quelque part, l’eau étant indispensable pour forger le métal.

    Lorsqu’il le trouva enfin, il lâcha un soupir et remplit le seau. Chaque seconde qui passait était infernale, le feu gagnait du terrain et Nemo ne reprenait pas conscience. Il la surveillait du coin de l’œil en éteignant quelques flammes, puis recommença l’opération une dizaine de fois, sans que cela ne fut très efficace…


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    Nemo E. Snicket

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 435
    Messages : 50

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Samael eu l'air désarconné de la réponse de Nemo, ce qui était compréhensible. Beaucoup de personnes auraient demandé de l'aide, au lieu de chercher la solitude comme elle le faisait. Mais elle avait déjà vécu cette situation auparavant et en connaissait ses dangers... D'ailleurs, elle n'avait pu se contenir longtemps avant d'exploser et de perdre connaissance quelques infimes minutes.

    Quand elle rouvrit les yeux, elle était au beau milieu d'une fournaise, qu'elle pouvait deviner être de son origine. Elle se sentait gravement affaiblie, mais au moins la colère des flammes avait quittée son corps. Tout était flou, et il lui fallu quelques secondes de plus pour se concentrer sur ce qui se passait autour d'elle. Elle se trouvait dans un coin à peu près en sécurité, et elle pouvait apercevoir Samael au loin, un seau d'eau à la main. Nemo réalisa alors qu'ils étaient enfermés, coincés au milieu de l'incendie.

    Elle se leva, titubant quelques instants sur ses pieds avant de retrouver pleinement ses repères et de se diriger vers Samael, qui allait se tuer à la tâche, tout en faisant rapidement une analyse de la situation. Le feu avançait trop vite pour Samael et son seau d'eau, il fallait qu'ils trouvent un moyen de sortir d'ici et vite.
    Elle tapota l'épaule du jeune homme afin de lui signaler sa présence, et lui dit d'une voix forte afin de surpasser le bruit de la fournaise :


    -Je vais essayer de concentrer le feu dans la cheminée, pendant que tu éteins le reste, ça nous laissera quelques minutes pour trouver une sortie... Ca va être épuisant, il va falloir agir vite. Prêt ?


    Se resservir de son pouvoir alors qu'elle s'était déjà épuisée à la tâche quelques minutes avant était une très mauvaise idée, mais c'était la seule solution qui leur permettrait de rester en vie.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 577
    Messages : 71

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance

    Samael vit du coin de l’œil Nemo se relever, chancelante, puis se diriger vers lui. Il avait envie de lui hurler de rester là où elle était, mais le feu gagnait du terrain et il lui était impossible de s’en sortir seul, à moins d’avoir un tuyau d’arrosage. Ce qu’il n’avait évidemment pas sous la main. Sentant une main sur son épaule, le jeune homme se retourna vivement lorsqu’elle lui adressa la parole :

    « Je vais essayer de concentrer le feu dans la cheminée, pendant que tu éteins le reste, ça nous laissera quelques minutes pour trouver une sortie... Ca va être épuisant, il va falloir agir vite. Prêt ? »

    Samael savait qu’utiliser son pouvoir divin était loin d’être une bonne idée lorsqu’on est dans un état de fatigue extrême, mais Nemo marquait un point : ils n’avaient pas le choix. Il acquiesça alors d’un signe du menton, les sourcils froncés et les lèvres serrées, prêt à bondir sur la moindre flamme qui resterait là à lécher les murs.

    Puis Nemo passa à l’action. Les flammes se dirigèrent lentement vers la cheminée, et Samael en profita pour vider le contenu de son seau sur un pan de mur toujours en combustion, puis fila en direction du robinet toujours ouvert pour le remplir à nouveau. Les quelques secondes que cela prit, le jeune homme les trouva bien trop longues. Nemo continuait d’amener les flammes dans l’âtre et la fournaise semblait s’apaiser, mais il restait toujours ça et là quelques brasiers. La lueur des flammes jetait une ombre inquiétante sur leur avenir.
    Quand son seau fut enfin rempli, il en jeta une partie sur les zones toujours brûlantes, éteignant les gerbes les plus menaçantes. Puis le bruit de l’eau s’atténua. Il n’aurait su dire si c’était parce que le bûcher titanesque le couvrait, où si, et il le découvrit avec effroi, l’eau s’était simplement coupée.

    « Nemo… Nemo, je crois qu’on est dans la merde. »

    Il rejoignit la jeune fille, prenant garde à ne pas la toucher. L’état de stress dans lequel il était risquait de lui faire perdre ses moyens et d’absorber le peu d’énergie qui lui restait.

    « Il n’y a plus d’eau, j’espère qu’il te reste suffisamment d’énergie pour foutre tout ça dans la cheminée », dit-il en désignant les flammes autour d’eux.

    Intérieurement, il était au bord de la crise cardiaque. Il le savait, sans eau, et bientôt sans le pouvoir de Nemo, ils n’avaient aucune chance de survie. La fumée encrassait ses poumons et il se mit à tousser, les yeux brûlants et larmoyants.  


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    Nemo E. Snicket

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 435
    Messages : 50

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Ils étaient dans la merde. Nemo avait miraculeusement réussi à reprendre connaissance, mais ils étaient loin d'être sorti d'affaire. Le feu ne pouvait pas la brûler, mais le manque d'oxygène pouvait toujours lui  nuire, et Samaël lui était encore plus vulnérable. Ca sentait le roussi. Elle proposa un plan d'action à Samaël, qui accepta. De toute manière, ils n'avaient pas d'autres idées et il fallait agir vite. Leurs regards se croisèrent une demi seconde, avant qu'ils ne mettent leur plan à exécution.

    Elle inspira un grand coup, consciente qu'elle allait se mettre encore plus en danger et qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur. Elle ferma les yeux, et se concentra de tout son être sur la  transmission du feu dans la cheminée, réunissant toute l'énergie qui lui restait dans cette tâche. Il fallu du temps, et Nemo cru abandonner à plusieurs reprises, mais le feu commença à se contenir dans la cheminée, lentement. Elle sentait que ça marchait, mais l'adrénaline l'empêchait de se sentir rassurée pour le moment. Ils leur restait du pain sur la planche, et Nemo à cet instant précis était incroyablement dangereuse : elle savait que quiconque la toucherait se brûlerait. L'urgence dans la voix de Samaël la sorti de sa transe. La rouquine ouvrit les yeux, constatant qu'une bonne partie du feu était dans la cheminée, mais qu'il en restait encore trop qui se répandait autour d'eux. Elle entendait la voix de Samaël de loin, comme si elle était dans un rêve - ou plutôt un cauchemar, et dû se concentrer afin de saisir le sens de ses paroles.

    Plus d'eau. Ils n'avaient plus d'eau. Et Nemo sentait son énergie la quitter de plus en plus, rendant sa tâche plus difficile chaque seconde. Elle voulu inspirer de nouveau, mais l'air était de plus en plus irrespirable. Il fallait qu'elle trouve un plan, et vite.  C'est alors qu'elle comprit ce qu'elle devait faire. Si le feu se transmettait dans la cheminée, c'était grâce à elle, car elle l'attirait et le diriger. Mais si elle se contentait de l'attirer ? Une étape en moins dans le processus rendrait tout plus rapide.  

    Elle enleva sa veste, qu'elle attacha autour de son visage afin qu'elle lui couvre le nez et la bouche, ses yeux pleurant à cause de la fumée.

    -Il va falloir me faire confiance sur le coup. Surtout, ne me touche pas et trouve un abri quelque part pour quelques secondes. Après, trouve un moyen de nous - de te sauver. Compris ?

    Elle se dirigea près de la cheminée, et cessa de devenir transmetteuse ; elle devint le point receveur du feu, qui l'enveloppa et rentra en elle. Elle ne sentait plus rien, et espérait que Samaël allait pouvoir les sortir de là. Elle se sentait perdre conscience petit à petit, et n'avait plus aucune notion de temporalité.

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 577
    Messages : 71

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance
    Samael étouffait dans cette fournaise encrassée par la fumée. Il vit Nemo, dans un état pas bien meilleur que le sien, enrouler sa veste autour de son visage afin de masquer son nez et sa bouche pour ne pas s’asphyxier.

    « Il va falloir me faire confiance sur le coup. Surtout, ne me touche pas et trouve un abri quelque part pour quelques secondes. Après, trouve un moyen de nous - de te sauver. Compris ? »

    Il hésita un instant. Il n’avait pas de soucis à faire confiance à quelqu’un, mais là, il ne pourrait peut-être pas la sauver. Seulement, ils n’avaient pas le choix, tout était bon à tenter vu l’urgence de la situation. C’est alors que le feu, concentré dans la cheminée, se mit à ramper vers Nemo, tout comme les plus grosses flammes léchant les murs que Samael avant tenté d’éteindre tant bien que mal. Nemo absorbait le feu, tandis que ce dernier consumait ses vêtements.

    Incapable de respirer de nouveau, le jeune homme s’aplatit sur le sol, là où la fumée était le moins concentrée, puis se mit à ramper en direction de la réserve. Rapidement, il arriva dans la pièce et se mit à la recherche d’un point de sortie. Il n’y avait rien. Pas même une fenêtre, juste quelques armes, des blocs de bronze céleste, quelques outils, des couvertures,… Un pied de biche. Ni une ni deux, Samael se jeta sur l’outil et la couverture et fonça jusqu’à la porte d’entrée qu’il entreprit de forcer.

    Il sentit le bois craquer sous ses appuis et força de plus belle jusqu’à ce que la porte se fissure. Désormais énervé, Samael pesta et jeta le pied de biche au sol. Cette porte semblait scellé. La fissure était assez grande pour permettre de voir l’extérieur, et le jeune homme se hâta de retourner dans la réserve et attrapa la petite hache qui traînait sur un coin de l’établi et revint dans la pièce principale ou le feu était désormais devenu inexistant. Il restait quelques braises ça et là, et Nemo gisait au sol, probablement inconsciente.

    Il commença à s’acharner sur la porte à coups de haches puissants et précis, et agrandit l’ouverture au maximum. Il avait réussit à faire un trou où un chien pourrait passer sans problèmes, mais à bouts de forces, il ne pouvait guère faire mieux. Agrippant la couverture, il se précipita sur Nemo et prit garde à ne pas la toucher directement. Puis la jeune file ouvrit les yeux.

    « Nemo ? Nemo, tu m’entends ? On va sortir de là, ok ? »

    Il l’aida à se relever et se dirigea vers la porte.


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    Nemo E. Snicket

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 435
    Messages : 50

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:
    Elle n'était plus rien, à part du feu. Elle ne sentait plus aucune sensation, n'entendait rien, et avait la vague sensation que ses yeux étaient ouverts, mais ne voyait que du noir. Tout dura une seconde, ou peut-être une éternité. Jamais encore Nemo n'avait pris de tels risques avec son pouvoir, elle qui craignait toujours de ne pas réussir à le contrôler.

    Elle avait à peine conscience des flammes et de la situation dans laquelle elle était, ayant oublié même jusqu'à l'existence de Samaël. Cependant, une petite voix en elle lui criait de continuer ce qu'elle faisait, de ne pas lâcher. Cela étant cependant de plus en plus difficile : son corps la suppliait de se stopper, lui faisant comprendre que la rouquine était en train de jouer avec sa vie. Mais elle ne pouvait pas arrêter, il était de son devoir de continuer. Nemo se sentit soudain faillir, et la tentation de se stopper pour sombrer dans un sommeil infini venait de plus en plus envahir son cerveau. Elle pouvait s'arrêter au moins une petite minute et reprendre après... non ? Cela la reposerait...

    *NON ! *

    Encore cette foutue petite voix, prostrée dans un coin de sa tête, qui s'égosillait pour qu'on l'entende. Et elle l'entendit, et se rappela. Des vies étaient en jeu, elle ne pouvait pas abandonner. Nemo sentait cependant qu'elle ne pourrait tenir longtemps... Elle donna tout ce qu'elle pu, jusqu'à ce que le vide vienne l'envelopper.

    Quand elle rouvrit les yeux, elle ne se rappelait de rien. Elle était sur le sol, extenuée, et avait vaguement conscience d'être allongée. Samael était là, à lui parler. Il lui fallu quelques secondes et une bonne dose de concentration pour comprendre ce qu'il disait. Il voulait qu'elle se relève, ce qu'elle fit au prix d'un effort inhumain. Ils titubèrent vers la sortie, Nemo appuyée de tout son poid sur Samael, le regard hagard. Elle n'avait même pas réalisé qu'elle était recouverte d'une couverture, et qu'il n'y avait plus de feu. La seule chose qu'elle désirait était de l'air frais et un grand verre d'eau.

    Elle s'effondra sur l'herbe, reconnaissante de retrouver de la verdure et la lumière du jour, tout en toussant sans pouvoir s'arrêter. Elle se tourna vers Samael, voulant le remercier, mais aucun mot ne sortait de sa gorge, trop sèche. Il fallait qu'elle boive.


    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    A. Samael O'Connor

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 577
    Messages : 71

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance
    Faire passer Nemo par le trou de la porte s’était avéré plus facile que prévu. La jeune fille était à peine consciente, mais elle bougeait sans trop de difficultés. Le plus dur pour Samael était sans doute de lui épargner les égratignures causées par les échardes et les morceaux de bois explosés, tout en évitant que la couverture ne tombe de ses épaules.

    Enfin passé à travers la porte en bois fendue, le garçon laissa Nemo s’affaisser dans l’herbe. Elle était prise d’une quinte de toux effroyable et, se tournant vers Samael, elle essaya de parler, sans grand succès. Comprenant soudain qu’elle était probablement déshydratée après son exploit, il fonça aux écuries des pégases, seul endroit proche où il pouvait atteindre un robinet, et s’empressa de rincer un seau inutilisé avant de le remplir et de retourner aux côtés de Nemo. De loin, il put apercevoir les flammes qui avaient repris le contrôle de la forge, qui menaçait de s'effondrer d'un instant à l'autre.

    Son cœur manqua un battement avant de s’emballer, lorsqu’il vit à la place de la jeune fille une boule de feu géante sur de l’herbe carbonisée. Il s’arrêta un instant avant de réfléchir aux solutions qui se présentaient. Il avait un seau rempli, mais il y avait à peine de quoi éteindre un bosquet. Hors Némo était beaucoup plus grande qu’un bosquet.

    Il sursauta lorsqu’une gerbe de flamme explosa. Immobilisé sur place, Samael mit ses méninges en marche forcée et après quelques secondes de réflexion, se rua de nouveau dans l’écurie des pégases, priant pour que le tuyau d’arrosage soit assez long pour atteindre la jeune fille sans trop de difficultés. Les mains fébriles, il se hâta de dérouler le tuyau et d’ouvrir le robinet avant de courir dans l’autre sens pour arroser d’eau Nemo.

    Les flammes ne s'étouffaient pas sous la cascade déclenchée par Samael, comme si l'eau n'avait aucun effet à part grésiller et s'évaporer sur le coup. Désemparé, le jeune homme continuait de déverser de l'eau sur la silhouette enflammée de Nemo. S'approchant d'elle de manière déraisonnable, Il tomba à genoux lorsqu'il comprit qu'il avait échoué, et que la jeune fille allait probablement mourir sous ses yeux. Le cœur battant, il tenta de calmer sa respiration et se mit à tousser. La fumée dégagée par la forge incendiée s'insinuait dans ses poumons, lui brûlait les yeux. Sa tête se mit à tourner, sa vision sou floutait, puis il perdit connaissance.

    ***

    Samael se redressa soudainement dans son lit en hurlant le nom de Nemo, toussant et cherchant à retrouver sa respiration, hanté par la dernière image qu'il avait vu. Les larmes aux yeux, il s'habilla en vitesse et sortit en trombe, courant jusqu'à la forge pour s'assurer que tout cela n'était qu'un songe, tout en tâtant son bras qui était quelques instants plus tôt couvert de cloques. Rien. Il soupira de soulagement en voyant que le bâtiment était intact, déduisant ainsi que Nemo était saine et sauve. Il s'adossa au mur et se laissa glisser au sol, la tête entre les mains.


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum