AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ErwinFils de Poséidon


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    HRP:
    Coucou @Alexander Pines, voici notre RP d'event

    Alexis était cachée derrière un pilier. Une patrouille de Romains venait de passer et elle avait à peine eu le temps de s’y glisser pour éviter de se faire prendre. Alexis se mordit la lèvre inférieure. Pendant un court instant, le temps sembla se figer. Qu’est-ce qu’elle faisait ça ? Comment avait-elle atterri ici ? Tout cela ne semblait pas faire sens. Puis, un flashback sembla se faire dans son cerveau. Elle était ici pour récupérer la broche de Junon. Un demi-dieu mal avisé l’a dérobée et s’est dirigé vers la colline des Temples. Alexander, son partenaire dans cette mission, avait suggéré le Temple de Jupiter – quoi de plus ironique que d’aller au Temple du dieu du Ciel quand on vole quelque chose à sa femme ?

    De nouveau, elle fut frappée par la réalité : mais où était Alexander ? Dès qu’elle avait entendu les pas des gardes, elle avait foncé pour se cacher loin d’eux. C’est d’ailleurs à ce moment qu’elle fut frappée par sa propre lenteur. Depuis quand sa rapidité a-t-elle cessée d’être efficace ? Alexis fronça les sourcils. Ce n’était pas le moment de se poser des questions stupides. Elle avait une mission, et sans Alexander à ses côtés, celle-ci serait un échec. Après avoir vérifié que les romains étaient partis, Alexis sortit de sa cachette.

    « Alexander ! »

    Hurla-t-elle dans un chuchotement. À peine eût-elle aperçu un mouvement sur sa gauche qu’une voix tonitruante emplit le Temple. Elle avait l’impression que la voix lui frappait jusqu’à l’intérieur du crâne, comme un châtiment pour avoir pénétré ce Temple sans permission.

    « Retrouvez la broche maintenant, ou périssez sous mon courroux ! »

    Le temple semblait chargé d’électricité statique. Des frissons de terreur parcoururent le corps d’Alexis. Elle leva les yeux et croisa le regard de l’énorme Statue de Jupiter alors un qu’un éclair zébra le ciel étoilé. Il fallait faire vite !


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    HRP:
    Dit le moi si tu souhaites que je change quelque chose!


    à la recherche de la broche perdue


    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,


    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    Comment tu t'étais fourré dans ce pétrin encore? Ah! Oui, les fameux voleurs de broche. Un parfait idiot avait osé voler une broche à Junon, à la big mama. Oui, c'est comme ça que tu l'appelais. Tu n'avais aucune gêne. Ce n'est pas comme si tu avais vraiment de lien de parenté vraiment avec Junon. Un, c'était la forme romaine de Héra. Héra était seulement ta tante du côté divin, et le côté divin ne comptait souvent pas, donc... Ouais, ça te dégoûtais un peu ce que faisais tes cousins ou cousines par-rapport au relation, mais tu te consolais en te disant qu'ils étaient immortels et pouvaient faire ce qu'ils voulaient.

    Tu te baladais dans le camp des romains, en te cachant quand une patrouille romaine passait, mais tu te dirigeais vers la colline des temples. Tu avais bien ris en voyant le cabanon de Neptune. Tu avais proposer d'aller inspecter le temple de Jupiter. Tu savais que c'était une mauvaise idée puisque, un, les temples de Zeus t'affectaient beaucoup et si on ajoutait à cela le fait que tu étais un Grec parmi des romains. Tu pouvais t'attendre à recevoir un bon coup et le ressentir après pour quelque jours. Pour accomplir cette mission, tu avais été mit avec Alexis. Tu étais content d'être avec une guerrière accomplie, comme ça, si tu foirais, elle pourrait relever la situation en deux trois mouvements.

    En parlant d'Alexis, tu ne savais plus trop où elle était, mais tu ne t'inquiétais pas pour elle, et puis, tu te doutais un peu qu'elle n'aime pas vraiment que tu t'inquiète à son sujet au lieu de focuser sur la mission. Bien sûr, il y avait des chances qu'elle soit touchée, mais elle était infiniment minime. C'était une guerrière, pas une petite princesse et surtout pas une demoiselle en détresse.

    Tu ne te rappelais pas vraiment comment et pourquoi tu te cachais des romains, tu étais supposé retrouver une broche d'un de leur déesse. Bon, enfin, tous tes instincts te disait d'être discret et peut-être que c'était le fait que tu étais en territoire "ennemi", mais tu ressentais une petite boule au fond de la gorge.

    Tu arrivas finalement au sommet de la colline des temples et te dirigea d'un pas décidé vers le temple de Jupiter, le plus gros et le plus beaux de tous les temples. Même s'il n'égalerait pas le magnifique Cabanon à outil et canne à pêche de Neptune. Tu aperçus Alexis caché derrière un pilier. Tu fis de même en attendant que les romains s'en aillent et tu allas rejoindre Alexis. Tu allais répondre à son appel quand une voix tonitruante entra littéralement dans ton crâne.
    - Retrouvez la broche maintenant, ou périssez sous mon courroux !
    Tu dûs te tenir sur une colonne avec un de tes bras pour ne pas tomber à terre. L'électricité autour de toi n'aidaient pas. L'aura autoritaire de Jupiter t'entourait et ça t'avais surpris. Tu prenais de grande respiration pour reprendre ton calme. Tu mis tes mains sur tes genoux en reprenant ton souffle. Après quelques secondes, tu levas un de tes bras pour lui faire un signe, ne bougeant par-contre pas l'autre. Tu respirais encore avec difficulté, mais c'était moins pire. Tu ne savais pas trop pourquoi ce temple en particulier t'affectait autant, mais tu devais bien t'y faire. À cette sensation de n'être qu'une petite fourmi à la merci du dieux des dieux...
    - Je suis là!
    Dis-tu en chuchotant fort.


    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    HRP:
    J'ai eu peur de ne pas pouvoir dire grand-chose, mais finalement ça va ^^

    « Je suis là ! », s’exclama le fils de Poséidon avec la même intonation que celle d’Alexis quelques instants plus tôt. Encore légèrement aveuglée à cause de l’éclair qui avait fendu le ciel, la fille d’Arès eut du mal à retrouver l’usage de sa vue dans le noir complet qui venait de nouveau de les envelopper. Néanmoins, elle pu apercevoir un mouvement au loin, et elle supposa que c’était Alexander qui lui faisait signe. Elle avança donc, à pas de course mais prudemment, dans cette direction. Elle fut soulagée de voir qu’Alexander allait bien.

    Aussitôt avait-elle pensé cela qu’Alexis remarqua qu’il ne semblait pas aller si bien que ça. Il semblait essoufflé, chamboulé et particulièrement affecté. La fille d’Arès fronça les sourcils, se concentrant sur les bruits aux alentours. Le silence était total. Elle se rappela la voix tonitruante qui les avait surpris et se mordit l’intérieur de la joue. Tout ceci était vraiment étrange. Elle posa une main sur l’une de ses dagues tout en scrutant l’obscurité. Ne jugeant qu’aucun danger n’était proche, elle toucha Alexander sur l’épaule.

    « Est-ce que ça va ? »

    Demanda-t-elle, toujours en chuchotant. Elle n’avait certes jamais eu de merveilleux rapports avec le fils de Poséidon, il n’en restait pas moins sous sa responsabilité dans cette mission. Elle ne put malheureusement pas entendre sa réponse car un énorme bruit vint lui percer les tympans. On aurait dit un orage énorme qui grondait à quelques centimètres d’eux. De nouveau, un éclair aveugla la fille d’Arès qui jura entre ses dents. La prochaine fois, elle ira dans le temple d’Apollon, histoire de ne pas être surprise par la lumière.

    Pendant un temps, elle eût l’impression que le sol tremblait et elle s’accrocha encore plus à Alexander. Leurs pouvoirs ne semblaient pas fonctionner, cela ne venait donc pas lui. La statue de Jupiter avait une aura lumineuse autour d’elle. Plus les secondes passaient, plus l’air était instable.

    « Il faut trouver ce voleur. Fouillons le Temple ! »

    Hurla Alexis par-dessus le vacarme ambient. Finalement, elle lâcha le fils de Poséidon pour se diriger vers l’un de nombreux piliers qui entouraient le temple. Il y avait plusieurs alcôves autour et dedans, ce qui permettait de pouvoir y dissimuler des objets.


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    HRP:
    Même chose! En fait, je pense que ça va valoir pour toutes mes autres réponses car je vais pas me répéter pour toutes mes réponses xD

    à la recherche de la broche perdue



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    - Est-ce que ça va ?
    Tu fus sortis de tes pensées par la voix d'Alexis. Est-ce que tu allais bien? Et bah! Drôle de question quand tu es actuellement dans un temple de JUPITER avec une fille d'Arès en train d'étouffer à cause de l'électricité et de l'aura du FOUTU DIEU DU CIEL ET DU THÊATRE. Hrmm. Oui, tu étais complètement sain d'esprit, tu étais calme, totalement calme.
    - Ouais ouais, ç-ça va aller.
    Dist-un en prenant une grande respiration et te relevant. Tu sortis ton épée de la poche  de ton bermudas bleu foncé. Tu ne rappelais pas trop l'avoir mit ce matin, mais bon. Le fameux matin était très flou, donc tu ne pouvais pas vraiment te fier sur tes souvenir de ce matin très bien. C'était flou, tu ne te souvenais même pas ce que tu avais manger ce matin, et ça, tu t'en souvenais toujours. Pour ne pas aggraver les choses, tu ne te souvenais même pas qu'elle était la date. Ça commençait bien. Bon, okay! Tu avais beaucoup de difficulté à te souvenir de la date normalement donc... Fallait pas t'en vouloir!

    Jusqu'en tu allais rajouter une remarque sournoise, le sol se mit à trembler. Tu faillis tomber à terre, mais tu en restas à t'accoter sur un pilier. Tu n'étais pas celui qui avait causé ce tremblement de terre cette fois, donc il ne fallait pas te blâmer. Tu n'avais aucun doute que c'était Jupiter ou un autre dieu qui causait le séisme.
    - Il faut trouver ce voleur. Fouillons le Temple !
    Tu sursautas en entendant la voix d'Alexis percer le bruit entourant. Tu n'avais pas remarquer, mais un peu de sueur perlait ton front. Peut-être était-ce parce que tu faisais des efforts pour rester debout. Peut-être. Si ça continuait, tu ne savais pas trop ce que tu ferais. Tu étais encore pleinement capable de te battre et faire tout autre chose, mais tu ne pouvais pas être aussi affirmatif si la pression augmentait davantage.

    Tu te décollas de la colonne et tu pris une grande inspiration. Tu t'habituas légèrement à la pression et l'électricité static autour de toi. Tu suivis Alexis vers les alcôves. Pendant que ta coéquipière faisait ce qu'elle avait à faire, tu te dirigeas vers les autres niches.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    HRP:
    N’hésite pas à créer toi de même de l’action. Dans ta dernière réponse, Alexander a été assez passif de l’action, se contentant juste de réagir à ce qu’il s’est passé dans ma réponse, mais sans créer autre chose. Par exemple, tu aurais pu commencer la recherche de ton côté en décrivant ce qu’Alexander trouvait et en le faisant réagir à un objet en particulier pour interpeller Alexis. Ceci n’est qu’un exemple, et c’est trop tard car j’ai déjà répondu, mais c’est un conseil pour les prochaines réponses. :D

    Alexis avait beau chercher dans tous les trous, toutes les alcôves et dans tous les endroits possibles et imaginables, elle ne trouvait absolument rien. Elle avait fait une liste mentale de tous les objets qu’elle avait passé en revu et il n’y en avait pas un seul qui correspondait à la broche de Junon. Pendant un court instant, la fille d’Arès s’était demandée à quoi pouvait bien ressembler cette fameuse broche, mais elle chassa de sa tête cette pensée étrange. Évidemment qu’elle savait à quoi ressemblait la broche, n’est-ce pas ?

    Alexis secoua la tête de résignation quand elle trouva son énième objet inutile. Pourquoi diantre les gens cachaient-ils des trucs aussi incongrus au Temple de Jupiter ? Elle avait trouvé une dague plus vieille que le monde, avait tant de rouille que c’était un miracle qu’elle eut encore une forme décente. Elle avait trouvé un coquillage énorme, un stylo bleu, un mouchoir qui a servi à Dieu sait quoi, une bille, des pièces d’or et même un canard en plastique. Alexis lâcha un grognement. Elle commençait à être de plus en plus énervée. Le grondement qui les entourait ne cessait de la tourmenter. L’électricité statique rendait ses cheveux impossibles à tenir. Ses habits collaient à tout et n’importe quoi. La chaleur, qui se faisait de plus en plus lourde, ne faisait que l’étouffer. De rage, elle enleva son pull et se retrouva uniquement vêtue d’un très fin débardeur – n’était-ce pas son pyjama ?

    La fille d’Arès se retourna vivement et remarqua qu’Alexander n’avait pas eu plus de chance qu’elle. La rage monta d’un cran. Elle s’approcha de la statue de Jupiter et se mit à hurler :

    « Ta broche n’existe pas ! Elle n’est pas ici ! Arrête de hurler, ça ne sert à rien, ça n’aidera pas ! »

    Elle avait tellement crié que sa gorge lui piquait. Une quinte de toux l’a pris de court et lui fit monter les larmes aux yeux. Elle éclata son pied droit dans le bras de la statue consciente que cela n’allait rien changer. Elle fit demi-tour et essuya ses larmes d’un revers de main. Puis elle croisa le regard d’Alexander, complètement paniqué.

    Alors qu’elle allait lui répliquer quelque chose de cinglant – qu’il n’avait certainement pas demandé mais qu’Alexis jugeait adéquat pour passer ses nerfs – le silence s’abattit sur eux. Un silence assourdissant. La fille d’Arès se figea. Tous ses poils se hérissèrent, et pas à cause de l’électricité statique. Doucement, elle approcha sa main de sa dague.


    Monstres
    PNJ prêt à dévorer du sang-mêlé

    avatar

    Informations générales

    Parent divin : L'univers
    Points de puissance : 5944
    Messages : 66

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Toi
    Défaut fatal: Assoiffé de sang
    Lorsqu'une jeune effrontée donna un coup de pied dans le bras de la statue de Jupiter, tous les rouages commencèrent à se mettre en route. Ce furent tout d'abord ses yeux de pierre qui s'illuminèrent, d'une lueur blanche aveuglante, puis le bras portant l'Eclair Primordial se leva vers le plafond. Les mécanismes des portes s'activèrent alors, dans un bruit assourdissant, bloquant toutes les sorties possibles. Puis les nuages se formèrent au plafond. Ils étaient d'abord blanc, mais tournèrent très vite au noir, avant de laisser échapper de grosses gouttes, humidifiant le sol. Petit à petit, la salle s'inonderait.

    "Vous disposez de vingt minutes avant que la salle soit entièrement remplie. Trouvez la broche de ma femme avant, ou vous ne sortirez jamais de mon temple. Et toi, l'enfant de Poséidon qui ose pénétrer en ce lieu, n'espère pas pouvoir respirer sous cette eau, ni même la contrôler. Tous tes efforts seraient vains."

    La voix du dieu avait tonné dans la pièce de la même manière que l'avaient fait ses éclairs auparavant, puis la statue redevint immobile, comme si elle n'avait jamais bougé.

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    à la recherche de la broche perdue



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    Que dale. Tu avais trouvé que dale. T'avais la poisse, c'était la seule explication plausible. Tu n'avais jamais eu une mauvaise chance aussi poussé, donc tu étais venu à la seule conclusion. Tu avais la poisse. Tu n'allais pas dire que tu avais plus de malchance que tout autre demi-dieu, mais tu pouvais admettre qu'en tant que fils de Poseidon, tu avais alors automatiquement une malchance légendaire. Tu attirais les monstres comme la peste et tu étais souvent un peu le risée. Tout le monde te regardais comme si tu pouvais donner toutes les réponses. Tu ne pouvais pas imaginer ce que les enfants de Zeus ou Jupiter devait vivre. Ils devaient sentir le monde(hrm... Le ciel, badum tsss) sur leur épaules. Tu ne pouvais pas imaginer comment ils devaient se sentir.

    Alexis ne semblait pas avoir eu plus de chance que toi. On pouvait voir qu'elle commençait à s'impatienter et s'enrager. Elle mettait de côté tout ce qu'elle trouvait qui n'était pas la fameuse broche de la déesse des paons.
    - Ta broche n’existe pas ! Elle n’est pas ici ! Arrête de hurler, ça ne sert à rien, ça n’aidera pas !
    Tu avalas un rire en faisant un bruit et essayant d'arrêter de sourire comme un con. Le mot clé, essayant. Tu ne pouvais pas t'arrêter de sourire. Elle avait oser insulter le roi des rois,  le dieu des dieux, le maitre de l'univers. Elle allait être tellement dans le pétrin... Tu adorais cte fille. Comme une amie, bien sûr. Elle n'était pas ton genre. Elle était une guerrière, ouais, tu adorais les filles comme ça, mais elle était colérique et Arès aurait ta tête si tu osais sortir avec une de ses filles. Tu ne cherchais pas d'excuse, tu l'appréciais pour ton caractère, mais ta relation était complètement non amoureuse, juste amicale.

    Alexis donna un magnifique coup de pied sur la statue de Jupiter. Tu sursautas quand celle-ci se mit à bouger. Ses yeux se mirent à briller aveuglément fort et le bras portant l'éclair primordial se leva, portant vers le plafond. Au plafond se forma des nuages, blancs au départ et tourna noir. Il se mit à pleuvoir des cordes. Au début tu faillis éclater de rire, mais tu fus coupé court par la voix de Jupiter.
    - Vous disposez de vingt minutes avant que la salle soit entièrement remplie. Trouvez la broche de ma femme avant, ou vous ne sortirez jamais de mon temple. Et toi, l'enfant de Poséidon qui ose pénétrer en ce lieu, n'espère pas pouvoir respirer sous cette eau, ni même la contrôler. Tous tes efforts seraient vains.
    Tu faillis t'étouffer. Jupiter savait pertinemment que le comble pour un enfant de Poseidon, s'était de mourrir noyer ou étouffer. Vous aviez une peur héréditaire qui était plus forte que tout. C'était comme les enfants d'Athéna et les araignées. Tu préférais encore mourrir que devoir te noyer dans ton propre élément. Tu essayas de te calmer en blaguant. On ne pouvait pas deviner en regardant que tu étais troublé, mais si on regardais bien, on pouvait clairement le voir. Il fallait seulement chercher et tu te doutais qu'Alexis était le genre de fille qui gère avec les trucs sentimentaux.
    - Tu penses que le canard en plastique irait bien comme broche pour Junon?
    Dis-tu en prenant le fameux canard.

    Tu te dirigeas vers le derrière de la statue. Dans les craques de la statue on pouvait cacher des choses facilement entre les deux morceaux de marbres blancs. Tu fouillas comme un déranger entre les craques. Tu devais trouver cette foutue broche avant que l'eau ne monte et te noie. Tu n'arrivais pas à convaincre toi-même que tu venais de penser ça.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    Quand Alexis se retourna, elle fut plutôt surprise de voir la statue de Jupiter s’animer. Évidemment, celle-ci semblait doter de parole et donc une force supérieure était en cause, mais elle ne s’attendait pas à la voire s’agiter. Autant vous dire que la prise en main de son poignard était soudainement complètement inutile. À partir de là, tout s’enchaîna très vite. Avant même d’avoir le temps de comprendre ce qu’il se passait, toutes les issues du Temple se retrouvèrent bouchées. Alexis fronça les sourcils.

    La voix tonitruante de la statue se mit à envahir la pièce et à cracher diverses menaces de mort. Une sorte de déluge allait se dérouler en ces lieux, et les deux grecs allaient se retrouver les seules victimes. La colère monta de nouveau d’un cran. Alexis allait de nouveau se mettre à hurler mais se retint à la dernière seconde. Cela ne mènerait nulle part et il n’était point temps d’énerver davantage le roi des cieux. La pluie s’abattait sur eux et remplissait petit à petit la pièce.

    Tu penses que le canard en plastique irait bien comme broche pour Junon ?, s’interrogea le fils de Poséidon. Pendant un court instant, Alexis le fixa, complètement éberluée. Était-ce réellement le moment choisi pour faire un brin d’humour ? Évidemment, dans de toutes autres circonstances, Alexis aurait sûrement ri de cette boutade. Peut-être aurait-elle pu être celle qui en aurait fait une. Mais à cet instant précis, pendant que l’eau venait se glisser dans ses baskets et chatouiller ses pieds, la fille d’Arès n’avait qu’une envie : faire tout exploser autour d’elle. Et pour la première fois de sa vie, cette envie ne fut pas comblée. Son pouvoir était complètement inactif.

    Sans demander son reste, Alexander fit le tour de la statue afin de continuer sa recherche de la broche. Alexis, silencieuse, se décala vers des coffres dont elle n’avait pas encore découvert le contenu. La pluie était froide et brutale. Les gouttes ne cessaient de s’immiscer entre ses cils, rendant sa vue brouillée et ses yeux irrités. Finalement, elle trouva devant elle un coffre remplit de broches. Elle fronça les sourcils. Était-ce une énième blague ?

    Le temps qu’elle fasse un demi-tour sur elle-même avec le coffre et qu’elle le pose aux pieds de la statue, l’eau était déjà à hauteur de ses genoux. Avancer était de plus en plus pénible mais Alexis ne laissa rien transparaître sur son visage.

    « Peut-être une nouvelle broche siéra-t-elle à Dame Junon ? »

    Prononça Alexis avec sa voix la plus douce possible, par-dessus le vacarme de la pluie, toute en ayant fait une petite courbette. Ses cheveux trempés coulaient dans ses yeux et sa dignité était au plus bas. Cependant, rien ne changea. La pluie continua. La statue resta inerte. Le niveau de l’eau continua de monter. La fille d’Arès vida l’intégralité des broches sur les cuisses de la statue et décida de l’escalader. Il n’y avait pas de broche ici. Elle s’installa inconfortablement, au sec, sur la cuisse de Jupiter. Avec un peu de chance, le niveau s’arrêterait de monter avant d’endommager les si jolies courbes de cette horrible statue.


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    à la recherche de la broche perdue



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    Quoi? Tu avais le droit de donner de tes magnifiques conseils mode à la déesse des vaches. C'était pas comme si elle avait un style vraiment mode. Tu devrais lui donner un costume de vache la prochaine fois que tu le verrais. Bon, okay, tu risquais de te faire pulvérisé et écraser sous un troupeau de boeuf, mais ça valait la peine de faire la blague.

    Alexis te regarda comme si tu avais perdu la tête. Oui, tu blaguais pendant que l'eau, qui était supposer être ton élément je rappel, menaçait de te passer par dessus la tête et de te noyer. Tu capotais, c'était simple et direct à comprendre. Tu perdais la boule sous le stress et l'adrénaline. Si jamais tu sortais de ce foutu temple, tu prierais ton père pour chicaner son frère sur le fait de menacer ses enfants avec son royaume. Tu savais pertinemment que ça ne servirait à rien, mais bon.

    Tu continuas à chercher entre les craques, mais tu ne trouvas point, tu te dirigeas alors vers les armoires qui étaient disposées sur le côté de la salle pour jeter un coup d'oeil. Tu ouvris grand les portes, mais elles étaient toutes vide. Tu te demandais bien ce que foutais les foutu romains dans leur foutu temple pour leur foutu dieu des foutu tonnerres. Oui, beaucoup de foutu. Tu t'en moquais car tu stressais au max là car l'eau te montait jusqu'au genou maintenant. Tu jetas un regard vers Alexis. Elle venait de renverser le contenu de son coffre au sol. Il était remplis de broches. Il ne fallait plus que ça. Maintenant, tu devinais, il fallait trouver la bonne entre toutes ces broches qui étaient complètement pareilles. Yay!

    Tu regardais Alexis grimper sur la statue de Zeus pour aller s'installer sur les cuisses de celui-ci. Tu la regardas un peu incrédule avant de regarder la pièce des yeux. Héra était la déesse des vaches, donc les vaches ça faisait de la viande et du lait, donc... Et bah non, tu irais pas vraiment loin en continuant comme ça. Tu le savais et tu n'allais pas le contester non plus.

    Tu grimpas à ton tour sur la cuisse du dieu, observant l'eau monter. Tu levas la tête et regardas les nuages noirs, laissant l'eau tomber sur ton visage. Maintenant en y pensant, tu avais peut-être un peu trop capoté.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    Alexis essayait de réfléchir à une solution. Aucune broche ne semblait faire l’affaire. Ils avaient déjà retourné tout le Temple. Elle avait complètement perdu espoir. Et puis, plus elle réfléchissait, moins elle comprenait ce qui lui arrivait. À quel moment avait-elle décidé de venir au camp romain ? La dernière chose dont elle se souvint fut de s’être couchée, étrangement apaisée pour une fois malgré le brouhaha ambient. Blackout. Elle était en train de poursuivre un voleur, en compagnie d’Alexander Pines comme si cela était une évidence. Alexis avait beau essayé de réfléchir, dès qu’elle semblait caresser du bout des doigts un semblant de vérité, celle-ci lui filait entre les doigts.

    Quand elle rouvrit les yeux, la fille d’Arès découvrit que l’enfant de Poséidon s’était assis sur la cuisse opposée à elle. Alexis se surprit à le détailler. Bien qu’il fût connu pour être un puissant demi-dieu, capable de contrôler l’eau et les tremblements de terre, il ne possédait aucun charisme. Ce n’était en rien une insulte, car la fille d’Arès ne possédait elle-même que très peu de charisme. Néanmoins, il avait cette petite bouille d’enfant qui a encore tout à découvrir. S’entraîner à l’arène dès que possible ne suffisait pas à changer sa petite tête de premier de la classe en celle d’un véritable guerrier. Alexis se trouva à éprouver un sentiment étrange à son égard : elle devait protéger cet enfant.

    Alexis sauta de la cuisse pour atterrir dans l’eau. La pluie faisait bien son affaire car les hanches d’Alexis étaient immergées. Si elle ne s’était pas retrouvée si déterminée, peut-être qu’elle aurait claqué des dents. Le froid était mordant, l’eau était gelée. Pendant un court, elle se cru même être dans un remake raté du Titanic. Alexis s’approcha, au ralenti, d’une des issues bloquées. Elle laissa ses doigts parcourir le marbre à la recherche de quelque chose, de n’importe quoi. Mais celui-ci était lisse comme la peau d’un nouveau-né. Il n’y avait aucun défaut dans sa construction. La demi-déesse jura ente ses dents. Elle s’attaqua à une autre issue. Puis une autre. Encore une autre. Quand elle parvint à la dernière, elle avait de l’eau jusqu’à la poitrine et elle était essoufflée. Se mouvoir dans l’eau était une tâche beaucoup plus ardue que prévu.

    Les mains d’Alexis parcourent le marbre. La jeune fille se retrouva même à devoir enfoncer sa tête sous l’eau pour pouvoir atteindre le bas. Quand elle ressortit sa tête, elle était plus dépitée que jamais. Il n’y avait même pas une rayure sur ce marbre qui scellait leur vie. Pendant un court instant, la fille d’Arès trouva cela étrange. Un camp aussi vieux devrait avoir des bâtiments ayant subi les aléas du temps, non ? Cette pensée s’envola aussi vite qu’elle était arrivée et Alexis nagea jusqu’à la statue dont les pieds barbottaient dans ce bain géant.

    « Oh, grand Jupiter. Épargnez-nous, car la broche ne se trouve pas en ces lieux. »

    Le silence accueillit sa supplication. Les dieux étaient sans merci. Encore une raison pour les détester. Alexis ravala sa colère, consciente qu’elle ne pouvait rien faire de plus pour calmer la colère de Jupiter. Elle tenta une nouvelle approche :

    « Vous ne pouvez décemment pas tuer le fils de Poséidon, cela abîmerait vos relations avec votre frère et entre les camps. »

    Alexis était désespéré. Pendant un court instant, la pluie cessa. Alexis ne put s’empêcher de ressentir une vague de chaleur envahir son corps… Puis la pluie reprit de plus belle, plus semblable à une cascade infernale qu’à un petit crachin d’été. Le niveau de l’eau passa rapidement le cap des épaules d’Alexis qui se hissa de nouveau sur la statue, complètement trempée. Elle avait de nouveau perdu espoir. Même ses instincts de survie se taisaient.


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    à la recherche de la broche perdue



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    Décidément chaque dieu avait une dent contre toi, peut-être autre que ton père. Les trois grands des deux camps avaient une dent contre toi pour être né. Arès ne t'aimait pas car tu mettais une raclé à ses enfants au camp. Aphrodite, car tu n'étais pas en couple et Athéna, fallait juste te regarder pour savoir. Tu ressemblais à ton père, enfin, c'était ce que te disais ta mère. Artémis te méprisait seulement car tu étais un garçon, fallait pas chercher plus loin.

    Tu regardais le plafond en y pensant quand tu sentis un mouvement à côté de toi. Alexis venait de se lever et se dirigeait vers une des issues bouchées. Elle passa les mains sur les rebords de marbre sûrement à la recherche d'une fissure au quelque chose qui pourrait offrir une quelconque sortie. Par l'expression sur son visage, elle n'avait rien trouvé. Elle en chercha une autre, puis une autre, puis une autre, puis une autre, puis une autre, mais cela ne semblait pas donner un résultat concluant. Elle plongea et tu te penchas pour  observer et voir quand elle referait surface. Et elle le fit, et on pouvait dire qu'elle en avait une, une coupe de cheveu.
    - Oh, grand Jupiter. Épargnez-nous, car la broche ne se trouve pas en ces lieux.
    Silence. Comme toujours. Les dieux ne répondaient jamais au prière de leur enfant, encore moins à ceux d'un autre. Ça ne te surprenais pas, mais ça ne voulait pas dire que ça ne t'irritait pas non plus. Ils étaient pas foutu de répondre à leur appel téléphonique, alors fallait pas s'attendre à qu'ils répondent au prière.
    - Vous ne pouvez décemment pas tuer le fils de Poséidon, cela abîmerait vos relations avec votre frère et entre les camps.
    Tu laissas échapper un soupir rapide. Elle avait du culot, c'était un fait. Tu faillis expirer de soulagement quand la pluie sembla cesser d'un coup, mais ton visage tomba quand la pluie recommença. Tu allais te mettre à bouder contre la statue quand tu soupiras. Tu ne pouvais pas te souvenir combien tu avais soupiré. Beaucoup de fois, tu devais en être certain. Tu regardas Alexis penseur. Elle venait de venir s'être de nouveau hissé sur la statue du dieu de la foudre. Devais-tu y aller ou pas? La question n'avait pas à être posée. Tu plongeas dans l'eau qui montait rapidement. Tu rejoignis l'endroit où était Alexis quelque minute plus tôt, bien qu'avec un peu de difficulté. L'eau était rendu au bas de ton cou quand tu l'atteignis. Tu sortis ton stylo et l'actionna. Tu l'enfonças dans l'issue. Tu ne savais pas trop ce qui te passait pas la tête, cela avait semblé être une bonne idée quand tu y avais pensé. Peut-être en donnant assez de coup, tu réussirais à passer à travers. Enfin, tu étais impulsif, fallait pas t'en vouloir.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère
    Alexis était limite recroquevillée sur la cuisse. Elle avait envie de pleurer, de hurler, de se battre mais elle n’en avait plus la foi. Elle était juste assez observatrice pour comprendre que tout était fini, qu’il n’y avait plus d’espoir. Elle n’était qu’une fourmi dans l’éternelle vie des olympiens et ils avaient décidé que la sienne devait s’arrêter maintenant. Elle étouffa un sanglot quand elle pensa à ses mères : est-ce qu’on leur expliquerait les réelles raisons ? Est-ce qu’on essayerait de glorifier ses actions ? Est-ce qu’on continuerait de faire croire qu’elle était vivante jusqu’à finir par crever l’abcès le jour où plus rien ne sera surmontable ? Alexis se mordit la lèvre et releva la tête lorsqu’Alexander Pines descendit à son tour dans l’eau.

    Le jeune garçon avançait lentement dans l’eau et peinait à se mouvoir avec seulement sa tête en-dehors. Alexis leva un sourcil dubitatif. Toutes les issues étaient scellées : il n’y avait aucun trou, aucune fissure, aucune égratignure. Et pourtant, Alexander Pines se posta devant une des possibles issus et activa son épée. La jeune fille fronça des sourcils devant cette scène improbable. Pourquoi diantre avait-il décidé d’exploser son arme contre une paroi impénétrable. Au début, il ne passa rien. Puis petit à petit, à travers l’eau claire, Alexis pouvait deviner que l’épée indestructible de l’enfant des océans était en train de se briser en un million de petits morceaux. Des fissures se propagèrent le long du bronze céleste pour se retrouver au niveau du manche qui resta intacte. Puis le bronze éclata en plusieurs morceaux qui s’enfoncèrent dans l’eau pour se déposer sur le sol.

    Alexis attendit de voir comment allait réagir Alexander, mais il restait dos à elle, imperturbable. Puis, pour la dernière fois, la statue de Jupiter se mit à parler :

    « La violence ne mènera qu’à ta perte, fils de Poséidon. Et à celle de ta camarade. Vos morts seront sur ta conscience. »

    La pluie s’abattit de plus belle, arrivant très rapidement au niveau d’Alexis qui se retrouva de nouveau immergée. Le niveau ne cessait de monter toujours plus vite. Bientôt, la tête d’Alexis était plus proche du plafond que ses pieds ne l’étaient du sol. La jeune fille avait envie de hurler, mais elle semblait avoir perdu l’usage de sa voix. La colère n’était plus suffisante pour exprimer ce qu’elle ressentait. La panique commençait à prendre possession de son corps. Petit à petit, ses mains touchèrent le plafond et elle frappa dedans comme si ta faible force pouvait suffire à percer un trou dans le marbre de son futur cercueil.

    Dans un dernier hurlement, Alexis se fit engloutir dans l’eau. Elle pu retenir sa respiration quelques secondes avant que son corps ne lâche. L’eau s’infiltra dans sa bouche, sa gorge, son nez, ses poumons, son corps entier. Alexis sentait qu’elle était en train de mourir, elle sentait que l’eau allait être sa perte. Son corps entier essayait de se débattre, ce qui ne faisait qu’accélérer sa course vers la mort. Elle avait envie de vomir mais elle ne pouvait pas. Elle avait l’impression que quelqu’un était en train d’appuyer sur sa gorge. Puis finalement, le manque d’oxygène la fit s’évanouir. Et ce fut dans un dernier souffle qu’Alexis quitta le monde des vivants.

    ***


    Alexis se redressa d’un coup, en hurlant. Elle tâta autour d’elle, elle s’accrocha à son cou. Elle prit de grandes respirations une fois, deux fois. Puis elle se leva et couru jusqu’aux toilettes pour vomir. Elle pleurait, elle hurlait. Tout n’était que douleur, son corps souffrait. Au début, elle ne comprenait pas. Puis les souvenirs lui revinrent à l’esprit, flous, lents. Le Camp Jupiter. Le Temple. Alexander Pines. De l’eau. Beaucoup d’eau. De nouveau, Alexis se pencha pour vomir. Tout son corps tremblait. Elle avait l’impression que l’eau était toujours là, dans son corps, en train de la tuer à petit feu. Elle étouffait. Alors elle sortit du bungalow, s’installa sur les marches et se mit à pleurer.


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté
    à la recherche de la broche perdue



    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'

    FEAT. W. Alexis Nyqvist

    Tu pensais qu'elle était plus solide. Ah, non! Tu ne parlais pas d'Alexis, elle avait toutes les raisons du monde de pleurer. Nah, tu parlais de ton épée, elle venait justement de ce fracasser. Ses morceaux venaient de tomber vers les fins fonds. Oui, fins fonds. Car l'eau était maintenant au dessus de ta tête. Tu devais maintenant nager pour garder ta tête en dehors de l'eau. Ça te faisais bizarre de devoir nager pour rester en vie. Normalement tu pouvais respirer sous l'eau, donc... Même, si tu le souhaitais, tu pouvais rester sec en contrôlant l'eau... Bon, okay! Tu exagérais peut-être un peu, mais tu voyais le message.

    Tu te dirigeas vers la statue de Jupiter, souhaitant voir ce qu'Alexis avait à redire sur le sujet de l'eau qui montait trop vite, mais tu fus arrêter par la voix du dieu du Thêa-... hrm... Tonnerre.
    - La violence ne mènera qu’à ta perte, fils de Poséidon. Et à celle de ta camarade. Vos morts seront sur ta conscience.
    L'eau doubla de vitesse et rapidement, tu n'eus plus d'endroit où tu pouvais respirer. L'eau avait atteint le plafond du temple et tu ne pouvais que regarder Alexis qui semblait retenir son souffle elle aussi. Rapidement, tu remarquas qu'Alexis semblait s'étouffer dans l'eau. Tu avais peut-être un très bon souffle, mais tu n'avais plus ton pouvoir de respiration, donc tu ne pouvais pas grand faire de plus que regarder Alexis s'étouffer dans l'eau. Bientôt, tu ne pus plus retenir ton souffle toi non plus et tu relâchas tout. L'eau s'infiltra dans ta bouche, ton nez et tes poumons. Tu t'étouffais et tu capotais. Le comble pour un enfant de Poseidon c'était l'étouffement et tu vivais ton pire cauchemar. Tu te raclais la gorge grâce à tes mains, mes bientôt tu n'en eus plus la force. Abandonnant tout espoir, tu lâchas prise et tu laissas emporter par les griffes de Thanatos.
    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'
    Tu te réveillas en sursaut dans ton bungalow. Au début, tu fis pris par la panique, mais tu te calmas rapidement en te souvenant tout ce qui venait de ce passer. Le temple de Jupiter et ta mission avec Alexis, tout venait de te revenir. Alors, tout ce que tu avais vécu pendant les quelques heures n'étaient que cauchemar? Non, ça avait été trop réel pour être un simple cauchemar. Un rêve de demi-dieu? Non plus, il n'y avait pas de raison pour que les dieux entre en contact avec toi. Cela ne pouvait être que l'oeuvre de quelqu'un d'autre. Un enfant d'Hypnos? Peut-être, mais pour être aussi réel, tu ne voyais qu'un enfant d'Hécate, mais lequel, tu n'en avais aucune idée. Enfin, tu divaguais sûrement, ouais. Ce cauchemar t'avais tellement ébranler que tu essayais de te trouver un responsable pendant que c'était ton propre cerveau en bouillis qui te faisais voir le pire cauchemar de ton existence.

    Tu te levas et te dirigeas vers la salle de bain. Erwin semblait encore endormi, donc tu ne pris pas la peine de le réveiller pour un simple cauchemar, tu n"étais plus un petit gamin et il avait besoin de son sommeil. Tu hésitas avant d'ouvrir le robinet, sachant pertinemment que l'eau allait couler de ce tuyau, mais tu chassas cette pensée, l'attribuant à un simple stress venant de ton cauchemar. Tu observas l'eau couler du robinet jusqu"au lavabo avant de t'asperger le visage avec. Tu t'essuyas avec une serviette avant de sortir du bungalow pour prendre une marche et te changer les idées. Même si tu essayais de le cacher, tu tressaillais chaque fois que tu voyais de l'eau. Tu perdais la boule, c'était la seule explication plausible.

    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum