AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ErwinFils de Poséidon


    Isis Streed
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 137
    Messages : 28

    Tell me it’s not serious !

    le Mer 31 Oct 2018 - 15:05



    Tell me it’s not serious !


    J’hurle. C’est le premier réflexe que j’ai quand je sens mon pied glisser sans raccrocher de prise. Pourtant, je me débrouille bien en escalade, enfin, je survis quoi. Sauf que là, je ne sens rien sous mon pied et j’ai beau chercher, ça vient pas. Je gronde, serre les dents. je me retournerais bien mais je dois aussi surveiller au-dessus de moi, histoire d’éviter un jet de chaleur. Je préférerais ne pas tomber, quand même. Déjà parce que je suis assez élevée et ensuite tout simplement parce que ma fierté en prendrait un coup. Je peste contre moi même, surtout contre mes idées. Je n’irais plus jamais à ce mur d’escalade stupide. J’inspire, expire et reprend ma recherche. Si ça continue, je vais finir par prier les dieux de l’Olympe. Isis, fille de la déesse de la stratégie, incapable de trouver une prise sans se retourner -ce qui comprend des risques de se casser la figure, pour être polie.
    Finalement, c’est Grim qui décide de me sauver. De sa voix étrange, elle m’explique à l’aide de quelques mots simple (gauche, droite, haut, bas) où je pourrais avoir un appui solide. Bien que souvent dès qu’elle “parle” sa voix est un ton assez neutre, je perçois une note moqueuse ou amusée. Mon don n’étant pas encore assez développé pour que je saisisse toutes les nuances, je me décide à pencher sur l’option “moqueuse”. Grim me surprendra toujours pour son ingratitude. Nan mais c’est vrai quoi, je l’ai élevé, je me suis occupée d’elle dès le début, je passe mon temps avec elle et bah pensez vous qu’elle se montrera compréhensive ! Des fois, je me pose la question du pourquoi elle est venue ? Je ne serais presque pas surprise si on m’expliquait que c’était pour le plaisir d’admirer toute l’étendue de mon talent. Par exemple, quand je me gauffre la joie au coeur, elle “ricane”.
    Bon après, je me plains, je me plains mais je sais que si c’était important, elle sera là et m’aidera. A plusieures reprises, elle s’est avérée aidante. Là, à sa manière un peu particulière, elle m’a empêché de faire une jolie chute. De toute façon, je suis d’avis qu’une chouette au grill n’a pas bon goût… Et je crois que si un jour je goûte, ce qui ne risque pas d’arriver, elle me le fera sentir son opinion. Hm, bref, je pense pas me reconvertir en bouffeuse de chouettes et hiboux farcis pour l’instant. Ni jamais.
    Je soupire et continue ma petite grimpette. Si ça ne tenait qu’à moi, je tenterais voir dans les yeux de la chouette effraie. Quelle déception que je ne puisse pas le faire à volonté. Je jette un regard en bas et fronce les sourcils en voyant la distance entre le sol et moi. Si je tombe, je finis à l’infirmerie. Et si je me “connecte” avec Grim, j’en reviendrais crever et je chuterais genre… Enclume.
    Bon, allez on redescend ! J’ai toujours préféré cette étape, allez savoir pourquoi. Sans doute parce que plus je descend, moins la potentielle chute fera mal ? Ouais bref, je vais pas partir sur des théories sur ma psychologie. Je vais plutôt éviter de me casser la tronche.
    Finalement, je saute quand je juge la distance adaptée et atterris avec grâce, légèreté… Et lâche un petit mot agréable en sentant le genou droit qui me pique. Ok, la prochaine fois, je joue pas à la warrior, je fais comme tout le monde, je note.
    Je braque alors ma tête sur Grim, pour voir si elle est d’humeur à se foutre de moi. Sauf que visiblement non, elle se contente d’un regard ennuyé et presque innocent. Mouais, je sais pas trop si je dois marcher ou pas. Doucement, je l'appelle d’un petit sifflement. Je vais pas m’attarder ici, je pense plutôt rentrer et aller discuter avec Hazel. Lentement, le rapace déploie ses ailes et penche son poids en ma direction avant de s’arrêter net. Presque figée, sa tête pivote en direction d’un… Mec planté là. Super, une complication. Alors qui est ce cas perdu… Ah ouais, c’est… Silas, fils de Dionysos, alcoolique confirmée et jamais loin de Peter chais pas quoi. Wouhou, je tiens le gros lot là ! Sérieusement, il fout quoi ici ? Me dite pas qu’il vient s'entraîner à grimper, il doit déjà apprendre à marcher droit uh. Nan en vrai, il parait qu’il est résistant à l’alcool. Après, se serait triste qu’il le soit pas vu les quantités qu’il s’enfile. J’inspire. J’ai pas franchement envie d’avoir de la compagnie, surtout la sienne. Bon allez, il devrait se barrer si je lui dis quelque gentillesse. Ou alors il vient s'entraîner pour de vrai ahaha. Nan c’est bizarre, j’y crois pas trop. Je le toise avec mon air très commode et balance d’une voix un peu “vénére” comme dirait les jeunes “branchés” :
    «Ouais, salut ? Tu viens pour quoi ? Mater ou t'entraîner ?»

    By Moony


    Silas Inkios
    Gérant de la Cabane de Dionysos

    avatar

    Informations générales

    Présentation : Silas Inkios - L'abus d'alcool doit se faire avec modération
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Dyonisos
    Points de puissance : 181
    Messages : 23

    Re: Tell me it’s not serious !

    le Jeu 1 Nov 2018 - 22:19
    Aujourd’hui c’était quartier libre. Enfin non, mais tant pis. J’m’étais entraîné trop de jours d’affilés. C’est dangereux trop d’efforts cumulés, alors là je faisais un peux, presque semblant de bosser en me promenant un peux partout. Ya toujours de trois glandeurs comme moi avec qui taper un brin de discussion. Mais là, faut dire que j’étais tout seul.
    J’suis passé à l’arène, tout le monde avait plus ou moins l’air ravis de se foutre sur la gueule. C’était pas hyper hyper intéressant, du coup j’ai filé en vitesse avant que quelqu’un ait l’idée merveilleuse de m’inviter.
    Dans ce genre de situations, où l’ennui s'immisce petit petit, il ne reste plus qu’une solution. Trouver Pin. Et pour une fois j’ai galérer à le trouver. J’suis d’abord aller à son bungalow, aucune trace du grand con aux yeux blonds. En plus personne a été fichu de me dire où qu’il pouvait bien être. C’est en me baladant un peux au hasard que j'l’ai trouvé. Motivé à s’entraîner, il allait au stand de tir à l’arc. Bon, j’avais pas envie d’y aller, du coup j’l’ai laissé et je me suis retrouvé à nouveau, à me promener au hasard. Presque résigné à l’idée d’aller bosser, je finis par arriver au si brûlant mur d’escalade.
    Bah tiens, me dis-je intérieurement.

    Je reste assez éloigné du mur, histoire d’éviter de finir en dommage collatéral. Ce serait con. Donc bref, je lève la tête en direction du mur, pour voir comment se débrouillent les gens. Où si je pouvais apercevoir une connaissance positive. Ce qui on va pas se mentir me motiverait à me bouger avec. Pis je finis par apercevoir un piaf, un gros piaf, qui semble coller une fille qui descend le mur d’un pas plus ou moins assuré.
    Piaf et meuf un peu pas mal, qui s’est ça déjà. Je réfléchis et me rappelle vaguement du personnage. Elle était classé dans la catégorie “a éviter” dans mon cerveau. Le genre un peux chiant et pas hyper sympas. Enfin, elle avait ptêt une dent contre moi, mais j’ai aucun souvenirs positif d’elle. Bon, bah go me casser hein.

    Ha merde, elle a dû remarquer que je la regardais, elle me regarde avec un air pas commode.

    «Ouais, salut ? Tu viens pour quoi ? Mater ou t'entraîner ?»

    Ha, bah on se sent apprécié. Isis, ouais voilà c’est ça. Isis qu’elle s’appellait. Mais sinon, oui très sympas, gentille. Nan mais sérieux je lui ai fais quoi ? Agaçant ce genre de personne, alors autant l’emmerder le plus de personne. Fallait pas me chercher.
    Je mets mes mains dans mes poches, en signe de résolution et annonce d’une voix qui se voulait chiante.

    “J’étais ptêt venu pour pécho, mais j’crois que je suis bien déçus.”

    Je la toise de haut en bas, histoire de bien faire passer le message. C’est dommage, elle était jolie. C’est dommage quand même, de gâcher une si belle bouille avec un caractère aussi merdique, aux premiers abords on va dire, pour être gentille. Elle doit être du genre à aimer que son piaf, et sa soeur. J’crois qu’elle a une soeur, Hazel. en plus elle se ressemblent un peux beaucoup, heureusement qu’il y en a une avec un pigeon de compagnie.

    “A part ça, t’es toujours aussi exécrable avec les gens ?”

    Je m’appuie sur un arbre, bien décidé à faire causette avec elle, au risque de me faire remballer à la façon Demi-Déesse de mauvais poil.


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum