AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    PeterFils de Zeus


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    Alexander Pines

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 116
    Messages : 165

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Dim 28 Oct 2018 - 2:25


    Le b.a.-ba du tir à l'arc


    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,


    FEAT. Isis Streed

    Tu es nul au tir à l'arc. Les nymphes des arbres et les satyres ne cessaient de te le répéter. Enfin, tu leur accordais qu'ils avaient le droit de chialer un peu. Tu n'arrêtais pas de tirer des flèches sur leurs bosquets ou leurs arbres. Ensuite, tu faisais ce que tu appelais ton entrainement. Ça consiste à courir à travers le camp au complet pour sa vie pendant que des nymphes enragées et avec un goût pour le sang de fils de Poséidon qui te courent après. C'est comme ça que tu avais réussi à avoir ces magnifiques jambes et cette fameuse endurance qu'était la tienne.

    On pouvait prédire que tu allais devoir courir encore aujourd'hui. Il était trop tôt pour toutes ces bêtises, même s'il n'était que midi. On avait juste à regarder ta position, ton arc, l'orientation, tout. Tu allais manquer, c'était immanquable. Ah! Vous voyez le jeu de mots? Bon, okay, je me tais.

    La flèche que tu décochas alla se planter dans le centre d'un arbre bien à la droite de la cible. Tu ne pus échapper un "hiss" en fermant un oeil. Si tu avais tiré plus forts, la flèche aurait certainement passé à travers et tu serais transpercé pour ta part par un bouquet de fleurs d'hibiscus en train de saigner vers ta mort sur le gazon.

    Ne pas te demander pourquoi tu essayais encore, tu ne le savais même pas toi-même. Chiron n'arrêtait pas d'essayer de te convaincre d'essayer... D'arrêter. Eh bah oui, figurez-vous que même Chiron, CHIRON, était d'accord avec les nymphes et les satyres. Bon, okay, tu comprenais un peu pourquoi. Tu étais nul. NUL. Chiron avait abandonné l'idée de t'enseigner. Oui, je vous entends. Chiron, Abandonné l'idée d'enseigner?! Ah! Tu mens. Et bah, tu avais faillis t'étouffer avec ton jus quand tu l'avais entendu dire ces simples mots. Ne pas s'inquiéter, aucun jus n'a été gaspillé pendant ces courts instants. Par-contre, un autre pensionnaire avait dû te taper quelquefois dans le dos pour que tu ne meurs pas d'étouffement et d'étonnement. Tu devais vraiment être un cas perdu pour que même Chiron abandonne. En fait, oui, tu étais un cas perdu, tu le savais. Alors pourquoi tu essayais encore, la fameuse question. Peut-être étais-tu trop têtu? Tu avais cessé toi aussi d'essayer de comprendre pourquoi tu essayais toujours.

    Tu te préparais à recevoir les insultes et les feuilles, tu attendis, mais rien ne vint. Tu osas ouvrir un de tes yeux. Rien, il n'y avait aucune réaction. Tu émis un petit "Hum" pensif et surpris. Tout à coup, une main se posa sur ton épaule. En un instant, ton épée était sortie et au cou de l'intrus.


    CODAGE BY AILY SUR EPICODE



    Isis Streed
    Pensionnaire

    Isis Streed

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 206
    Messages : 51

    Re: Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Mer 12 Déc 2018 - 14:33



    Tu me gaves déjà

    Isis, allias celle qui se fixe un entrainement et un programme pour se maudire après, vient de se lever et en pleine forme ! Tellement en forme qu’elle parle d’elle à la troisième personne, si c’est pas merveilleux… Bon allez, un nouveau jour pleins de bonne humeur ! J’ouvre les yeux et remarque qu’il est l’aube passée. Je jette un coup d’oeil au perchoir de Grim pour vérifier qu’elle est là et incroyable… ouais. Bon, dommage, je me passerais de sa présence. Après, j’ai prévu un peu de tir à l’arc donc déjà, elle risque pas d’être utile, ensuite, je préfère apprendre les bases avant qu’elle se foute de moi. En principe, je devrais pas être si mauvaise, puisque je suis la fille d’Athéna. Normalement le sang divin qui coule en moi devrait me donner des facilités? J’espère. Sinon je me tape la honte; Bah après, j’ai appris à me blesser niveau fierté, faut dire qu’avec Grim, la tâche est pas hardcore. Elle me ressemble d’une certaine façon, elle fait pas dans la dentelle. De toute façon, j’aime pas du tout les hypocrites donc bon, je vais pas les critiquer pour leur ressembler, j’ai un semblant de logique merci bien.
    Je bondis sur mes pieds, atterrissant avec souplesse pour de vrai. Whow, si je hurle de joie je crois que Hazel et la petite chouette m’en voudrait mais c’est tentant. Bon allez on va se contenter d’un petit yes parce que je suis modeste. Ou pas. Bon en vrai on s’en fout si je suis modeste ou pas. Du moment que j’ai un tant soit peu de talent, je peux me vanter hein ? Et si non bah, ça change pas grand chose pour moi, dommage.
    Okay, je suis pas du tout en forme. Je crois qu’au contraire, je suis juste crevée pour la cohérence que j’ai. Penser à m’applaudir parce que je retombe bien sur mes pieds. Et sinon, ouais je suis la fille de la déesse de la sagesse. Ben dis donc c’est flagrant.
    Je soupire, secoue la tête et me dirige vers le stand au tir à l’arc, prête à me ridiculiser ! Mais avec un peu de chance il n’y aura personne. Je dirais bien que je prie pour sauf que je suis pas convaincu que ma maternel m’aide là dessus.
    Je vais y arriver, à tirer une flèche dans la cible. C’est pas si compliqué. Enfin, j’espère uhuh.
    Okay, ça part mal il y a déjà quelqu’un. Mémoire Isis, utilise ta mémoire… Wai bon okay, je me souviens pas, sa gueule me revient pas. Triste pour lui. En tout cas, le gars me semble supportable. Bon, du moment qu’il me laisse tranquille, je fais de même. Sinon je le tarte gentiment. Quoi ? Je vais pas me laisser faire non plus hein.
    Alors, j’avance, je prends un arc, pas si dûr. Y a des critères pour les arcs ? J’y connais vraiment rien moi. On va faire au feeling. Celui là, il a pas une mauvaise tronche.
    J’approche et… Perd l’équilibre. A cause d’un foutu caillou qui glisse. Dans un geste désespéré, je me rattrape à l’épaule du gars. Je me relève, prête à m’excuser quand je sens une lame sur ma jugulaire. Nerveux celui là. Il se croit dans un livre ou ? Nan parce que par principe si je vois quelqu’un qui se casse la figure, je brandis pas mon épée sur sa gorge. Mais bon. A mon avis, c’est le type de gars bercé près du mur. Ou qui aime se croire dans un film parce qu’il est le fils d’une divinité, qui doit bien le regretter.
    Déjà, je vais le remballer cet abruti.
    «Whow, va bouffer des calmants. Mec, je viens de me ramasser alors coool, tu me mets pas l’épée sur la gorge, t’es, spoiler alert, ni dans un livre, ni dans un film donc concrètement ça sert à rien ce que tu fais. »
    Je me recule non sans regard assez aimable.
    «Sinon je sais pas trop si le traumatisme de vivre loin de papa ou maman, a fait que personne t’as enseigné la politesse, mais quand tu manques de trucider quelqu’un, un joli pardon s’impose.»
    Je jure sur mon honneur, il s’excuse pas, je me montre moins soft sur mes propos. Parce que là je me trouve encore agréable.

    By Kirby for Moony only


    Mercii Sungwoon c'est magnifique

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    Alexander Pines

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 116
    Messages : 165

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Mer 12 Déc 2018 - 23:04
    HRP:
    * Référence nécessaire, car je n'ai aucune idée de comment décrire ça. Cherche Funny Face Voltron, tu auras plein de référence xD


    Le b.a.-ba du tir à l'arc


    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,


    FEAT. Isis Streed

    - Sinon je sais pas trop si le traumatisme de vivre loin de papa ou maman, a fait que personne t’as enseigné la politesse, mais quand tu manques de trucider quelqu’un, un joli pardon s’impose.
    Tu regardas surpris la fille qui se tenais devant toi. Joli fille, mais tu voyais clairement que tu l'avais agacé. C'était pas ta faute non plus, tu étais stressé et tu ne t'attendais pas à ce que quelqu'un te tombe dessus. Bon, okay! Tu devais avouer que tu n'avais pas été très... Plaisant. Tu pouvais jurer que tu l'avais déjà vu, mais tu ne pouvais mettre un nom sur son visage. Tout ce que tu pouvais dire, c'était que c'était une fille d'une déesse, sûrement Athéna, en observant ses yeux bleus, pas que des yeux bleus étaient rares, même si c'était plus rare que des yeux bruns. C'était pas vraiment ses yeux, c'étaient plutôt la façon qu'elle te regardait. Des yeux perçant, comme si elle t'analysait et regardait dans ton âme pour pouvoir trouver tous tes secrets les plus profonds. Tu n'aimais pas ça, pas du tout. Et même si tu le sentais, tu le cachas, enfin, essayas de le cacher.

    Tu juras sous ta barbe en grec avant de retirer rapidement ton épée de vers la fille avant de réappuyer sur ton épée pour la remettre dans sa forme stylo. Tu le glissas dans ta poche arrière.
    - Désolé, tu m'as surpris... C'était par habitude...
    Dis-tu en te grattant le derrière de la tête, visiblement gêné par ton comportement.
    - Et puis, le tir à l'arc?
    Dis-tu en changeant de sujet. Ça devenait un peu bizarre, donc tu préféras changer de sujet. Et malaisant... surtout malaisant.

    Les paroles de la fille te revint en tête. « Le traumatisme de vivre loin de papa ou maman »... Eh... Elle ne pouvait pas savoir comment elle était proche de la réalité, ça en était presque drôle. Mais bon, ce qui t'avait le plus choqué, c'était qu'elle avait parlé de calmant. Calmant, c'était pas le pluriel de calmar? Non? Nah...

    Les personnes qui voyaient ton visage le trouverais totalement ridicule. Un mélange entre un étonnement et une face ridicule. Surtout une face ridicule*.


    CODAGE BY AILY SUR EPICODE



    Isis Streed
    Pensionnaire

    Isis Streed

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 206
    Messages : 51

    Re: Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Jeu 27 Déc 2018 - 12:10



    Tu me gaves déjà

    La tête qu’il tire me donne limite envie de le remballer davantage. Non mais sérieux là, cette expression… En mode “whow elle s’énerve ? Mais pourquoi je comprends pas ouin ouin ?”. Ouhla oui je m’énerve, je m’appelle Isis aussi alors t’attends pas au miracle que je me la ferme. Nan parce que clairement être polie, gentille et mignonne j’avoue que je connais pas le principe. Et crier sur les gens est quand même bien plus divertissant. Bon je plaisante mais à moitié. Surtout que la plupart du temps les personnes ne s’attendent pas à ce qu’une fille au visage à peu près angélique et pas si imposante possède un caractère assez fort de café. Et le pire c’est que j’en bois jamais. Heureusement pour le monde ceci dit.
    «Désolé, tu m'as surpris... C'était par habitude... »
    Par habitude. Ah ouais okay, chacun son délire hein, moi je juge pas. Bon okay si mais va pas juger ça toi, c’est vraiment chelou. Manquer de trucider quelqu’un parce que whow attention, il s’est rattrapé à ton épaule pour pas s’étaler de tout son long ! Quel cas celui là. ‘Fin ceci dit, ça peut être drôle.
    Minute. Wait, wait, wait. Il a dit désolé ? OUAH. On applaudit notre challenger qui apprend la politesse grâce à une demi-déesse mal lunée ! N’est ce pas merveilleux ? Nan mais sérieux là je suis un peu fière de moi, je lui ai appris à dire désolé ! C’est tellement génial.
    Si je lui demande de répéter, ça passe ? Oh pis osef, on tentera. De toute façon, c’est pas comme si je me mettais des limites hein. Si je veux faire quelque chose, je le fais, fin de l’histoiiiire.
    Je commence à devenir ironique. Je sais pas si c’est bon signe ou si ça veut dire que je suis totalement crevée au point que je sois à la limite du délire mais bon, tant pis.
    «Et puis, le tir à l'arc?»
    Le tir à l’arc… Wai bah je sais pas, je viens de commencer. Et que je sois la fille d’Athéna ne change rien d’ailleurs hein. J’ai pas un talent inné pour viser, je pense. On verra bien. J’hausse les épaules sans répondre. Ecoute mec je viens de commencer, tu t’attends à quoi, une démonstration incroyable de talent ? Ben désolée, va demander ailleurs. Parce que je viens de commencer le truc là et que je me fais pas d’illusions. Je reste réaliste ! Même si bon, j’avoue que j’espère hein.
    On va voir.
    Je prends un arc et une flèche, yeah super, j’ai les bases !
    Et je tire. Et je prie ma mère de donner juste un petit coup de pouce histoire que je me ridiculise pas. Puis ça ne devrait pas être si dûr pour elle… Aller maman, juste un p’tit coup de pouce.
    Et…
    Whow. J’y crois pas. Miracle, j’ai touché la cible ! J’ai touché… Whaw ça y est j’ai un don inné, c’est merveilleux et ma vie est réussie ! Géniaaal !
    Bon okay c’est super loin du centre, mais c’est sur la cible ? Je souris, juste un peu. Mais si je m’écoutais, je danserais de joie. Okay, je m’écoute pas. Pour mon honneur, déjà mort au combat, je me retiens.
    Je me retourne vers “monsieur-je-me-pense-dans-un-livre”.
    «Comme tu vois. »
    Me demande pas de te montrer à nouveau, surtout pas. Mec j’ai fais ça au pif total, je sais pas si ma “môman” a eu pitié de moi, mais qu’on soit clair y a rien de talentueux, tout ça c’est juste une chance de ouf. Le pire se serait qu’il me demande que je lui apprennes.
    «Sinon, tu peux redire pardon ? Parque c’est quand même plaisant, je te raconte pas. Ah et parenthèse utile, je m’appelle Isis.»
    Nan je lui demande pas son nom.
    Déjà parce que ça promet d’être drôle la tête qu’il va le faire quand il le remarquera et ensuite parce que je sais qu’il va le dire.
    Et ouais, j’suis un génie.

    By Kirby for Moony only


    Mercii Sungwoon c'est magnifique

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    Alexander Pines

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 116
    Messages : 165

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Jeu 27 Déc 2018 - 19:13


    Le b.a.-ba du tir à l'arc


    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,


    FEAT. Isis Streed

    Après avoir demandé comment allait ses talents au tir à l'arc, la jeune fille décida de te faire une démonstration plutôt que de le décrire. Tu suivis les mouvements de la fille du regard avant d'observer comment la flèche avait atteint la cible, mais pas nécessairement le centre. Tu sifflas d'admiration avant de te retourner vers la fille quand elle dit,
    - Comme tu vois.
    Tu observas longuement la flèche en te demandant si un jour, si un beau jour, tu serais capable d'atteindre la cible avec une flèche. Atteindre la cible au lancé de la hache, ou de l'épée en y pensant bien... No problemo! Mais tu ne savais pas trop, mais on dirait qu'Apollon ne t'appréciait pas tant que ça car tu étais incapable d'atteindre n'importe quelle cible que tu visais avec un arc. Il faudrait peut-être que tu pries pour que tu réussisses à tirer correctement. Même Chiron, un CENTAURE, avait essayé de te montrer, sans succès.
    - Sinon, tu peux redire pardon ? Parque c’est quand même plaisant, je te raconte pas. Ah et parenthèse utile, je m’appelle Isis.
    Tu fus sortis de tes pensées par les paroles de la jeune fil- Non, Isis, par Isis. Elle avait un nom cte fille. Tu souris d'un air amusé mélangé entre un sourire malicieux et joueur, un Smirk, en anglais. Tu la regardas quelque secondes avant de rajouté.
    - Désolé, en parenthèse, Isis.
    Dis-tu en te retournant vers la cible et levant ton arc. Il fallait que tu réussisses, sinon on pouvait dire adieu à ton honneur.

    Tu décochas la flèche et elle alla volée quelque part surtout pas vers la cible. Tu retenus ton souffle avant d'entendre un, « Ouch! ». Tu crias donc,
    - Désolé!
    Tu soupiras avant de posé l'arc sur un arbre. Adieu ton honneur, adieu ta fierté, ils s'étaient envolés en même temps que la flèche.


    CODAGE BY AILY SUR EPICODE



    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum