AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ErwinFils de Poséidon


    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 498
    Messages : 142

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Le b.a.-ba du tir à l'arc

    le Dim 28 Oct 2018 - 2:25


    Le b.a.-ba du tir à l'arc


    -'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,-'-,


    FEAT. Isis Streed

    Tu es nul au tir à l'arc. Les nymphes des arbres et les satyres ne cessaient de te le répéter. Enfin, tu leur accordais qu'ils avaient le droit de chialer un peu. Tu n'arrêtais pas de tirer des flèches sur leurs bosquets ou leurs arbres. Ensuite, tu faisais ce que tu appelais ton entrainement. Ça consiste à courir à travers le camp au complet pour sa vie pendant que des nymphes enragées et avec un goût pour le sang de fils de Poséidon qui te courent après. C'est comme ça que tu avais réussi à avoir ces magnifiques jambes et cette fameuse endurance qu'était la tienne.

    On pouvait prédire que tu allais devoir courir encore aujourd'hui. Il était trop tôt pour toutes ces bêtises, même s'il n'était que midi. On avait juste à regarder ta position, ton arc, l'orientation, tout. Tu allais manquer, c'était immanquable. Ah! Vous voyez le jeu de mots? Bon, okay, je me tais.

    La flèche que tu décochas alla se planter dans le centre d'un arbre bien à la droite de la cible. Tu ne pus échapper un "hiss" en fermant un oeil. Si tu avais tiré plus forts, la flèche aurait certainement passé à travers et tu serais transpercé pour ta part par un bouquet de fleurs d'hibiscus en train de saigner vers ta mort sur le gazon.

    Ne pas te demander pourquoi tu essayais encore, tu ne le savais même pas toi-même. Chiron n'arrêtait pas d'essayer de te convaincre d'essayer... D'arrêter. Eh bah oui, figurez-vous que même Chiron, CHIRON, était d'accord avec les nymphes et les satyres. Bon, okay, tu comprenais un peu pourquoi. Tu étais nul. NUL. Chiron avait abandonné l'idée de t'enseigner. Oui, je vous entends. Chiron, Abandonné l'idée d'enseigner?! Ah! Tu mens. Et bah, tu avais faillis t'étouffer avec ton jus quand tu l'avais entendu dire ces simples mots. Ne pas s'inquiéter, aucun jus n'a été gaspillé pendant ces courts instants. Par-contre, un autre pensionnaire avait dû te taper quelquefois dans le dos pour que tu ne meurs pas d'étouffement et d'étonnement. Tu devais vraiment être un cas perdu pour que même Chiron abandonne. En fait, oui, tu étais un cas perdu, tu le savais. Alors pourquoi tu essayais encore, la fameuse question. Peut-être étais-tu trop têtu? Tu avais cessé toi aussi d'essayer de comprendre pourquoi tu essayais toujours.

    Tu te préparais à recevoir les insultes et les feuilles, tu attendis, mais rien ne vint. Tu osas ouvrir un de tes yeux. Rien, il n'y avait aucune réaction. Tu émis un petit "Hum" pensif et surpris. Tout à coup, une main se posa sur ton épaule. En un instant, ton épée était sortie et au cou de l'intrus.


    CODAGE BY AILY SUR EPICODE


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum