AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ErwinFils de Poséidon


    Peter Grant
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : ⚡️
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Zeus
    Points de puissance : 179
    Messages : 34

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): arc à flèches et dague
    Défaut fatal: Repousse tout le temps ses limites

    Pin Grant • Cueille le Jour

    le Mer 24 Oct 2018 - 16:49

    Peter 'Pin' Grant

    Célébrité : Colin Ford
    Âge : 17 ans
    Groupe : Sang-Mêlés, fils de Zeus
    Armes : Arc à flèches qui prend la forme d’un simple médaillon et un poignard en bronze céleste assez petit qu’il peut facilement glisser dans ses habits.
    Pouvoir passif : Force accrue pendant les temps d'orages
    Pouvoir actif : Influence sur les courants électriques

    Votre histoire

    Un soir neigeux de janvier, le trente, pour être précis, Peter Grant naquit. Oh, pas dans les meilleures conditions du mondes, ni dans la meilleure famille du monde, si on pouvait appeler cela une famille, non. Il était né, point à la ligne. Cette date ne signifiait rien pour lui, comme il ne fêtait pas son anniversaire. Qui aurait pu fêter son anniversaire avec lui, de toute façon ? Personne. Il avait sa mère, certes, mais sa mère était plus… disons la personne qui l’empêchait d’aller dans un foyer. Quoique le foyer aurait été préférable.

    Sa mère n’était pas horrible. Non elle était simplement… absente ? Enfin, elle avait été présente les cinq premières années de sa vie, histoire qu’il se développât un minimum comme un enfant normal, mais ensuite… Ensuite elle s’était tout simplement noyée dans l’alcool et la drogue. Enfin surtout l’alcool, la drogue c’était un peu trop cher pour eux.
    Ils habitaient dans un appartement totalement délabré dans un des quartiers pauvres de Détroit. Enfin, c’était plus facile de constater le pitoyable état de son chez-lui quand sa mère avait assez d’argent pour payer l’électricité : deux ou trois fenêtres cassées, rebouchées avec du carton, l’unique fauteuil (où dormait sa mère) était déchiré, les murs étaient sales, le sol plein de poussière, son lit n’était qu’un simple matelas à ressorts dont un ressortait carrément de la toile, ils se lavaient à l’eau froide quand sa mère pensait à payer les factures – dans le cas contraire, Peter allait se laver dans des toilettes publiques –, ils ne mangeaient que des trucs froids, genre du pain, ce genre de choses. Le jeune garçon n’était pas malheureux, il était tout simplement… habitué à cette manière de vivre.

    Il allait à l’école, comme tous les gamins. Il avait pas un beau cartable, il avait pas un beau stylo, il avait simplement… le bas de gamme. Le plus simple. Il n’avait pas besoin de plus. C’était quoi, de toute façon ? Juste des paillettes en plus. Il n’avait pas besoin de cela. Il n’avait besoin de rien, ça, sa mère le lui avait bien fait comprendre. Il montrait qu’il s’en fichait de tout cela et il le croyait, sauf qu’au fond de lui, bien au fond de lui, il jalousait tous ceux qui avaient ce que Peter ne possédait pas.

    Il se souvenait vaguement d’un jour particulier durant sa scolarité. C’était pendant une récréation, quand il était en troisième maternelle. À l’école, il s’était toujours fait appeler Pin, en partie parce qu’il détestait son prénom et aussi parce qu’il y avait deux Peter dans sa classe et que cela facilitait la vie de tout le monde. Pourquoi haïssait-il son nom ? Oh, ça lui rappelait trop sa “mère” qui, à l’époque, commençait déjà à l’abandonner. Il devait déjà supporter ses crises quand il était chez lui et il avait besoin de devenir quelqu’un d’autre à l’école. À la maison, il était Peter et autre part, il devenait Pin.
    Bref, pour en revenir à cette histoire, le problème était que les “chiants” de sa classe prenaient un malin plaisir  à l’intimider (enfin, ici, c’est juste piquer le goûter et le rabaisser) voire même lui distribuer quelques petites claques derrière la tête quand il se défendait. Le pire dans tout ça, c‘était qu’il n’avait pas d’ami pour l’aider, le défendre. Non, non. S’il en avait, l’enfant allait lui demander de venir chez lui, dans l’appartement crasseux donc, et le gosse en parlerait avec sa mère, celle-ci appellerait les services sociaux… Bon sang ! Pas les services sociaux, sa génitrice lui avait dit de tout faire pour les éviter.
    Mais cette fois-ci, quelqu’un les avait vus. Silas, qu’il s’appelait. Il ne lui avait parlé que deux-trois fois pour lui demander un effaceur ou une cartouche… le genre de trucs stupides, quoi. Et le gamin s’était interposé entre les élèves plus chiants et Pin. Oh, il avait toujours été respecté, Silas, on ne savait pas pourquoi. Il dégageait juste un truc.  Enfin soit, il leur avait dit de partir avec en prime deux ou trois insultes dont il ne se souvenait pas. Ensuite, il lui avait souri et Pin lui sourit en retour. C’était ainsi que s’était commencé le pire duo de chahuteurs de l’école.

    Plus le temps passait, plus le comportement de Pin s’empirait. Ou s’améliorait ? Personne ne savait trop dire. Peut-être qu’il avait simplement changé ? Ni en bien, ni en mal, seulement évolué ? Enfin soit, l’enfant timide et effacé était devenu un jeune garçon sûr de lui et farceur. En tout cas, ses notes ne changeaient pas. Il n’avait jamais été très attentif en classe. Ce n’était pas parce qu’il ne voulait pas mais tout simplement parce qu’il n’y arrivait pas.
    Au fil du temps, il osait plus de choses en classe avec Silas, foutaient encore plus le bordel. Ça l’amusait énormément, cela faisait passer le temps, tout simplement. Il n’arrivait presque pas à lire et ses professeurs ne lui donnaient pas du tout envie de faire des efforts. Il ne comprenait qu’un mot sur trois, mais au moins, il saisissait le sens général. Et pis au moins, il se rattrapait avec les maths. Il était vraiment doué avec les nombres. Peut-être que c’était ça, le plus étonnant avec lui. Cette facilité ne collait pas du tout avec le reste du personnage.

    Il ne restait presque plus chez lui. Sa mère était, la plupart du temps, une simple masse affalée sur le canapé qui gémissait de temps en temps. Quand il n’avait pas de chance, elle se réveillait et commençait à lui demander où il était passé, pourquoi il avait fallu qu’il naquît et d’autres joyeusetés dans le même genre. Alors, pour éviter cela, il allait chez Silas. Niveau confort de vie, c’était un peu mieux que chez lui mais c’était pas non plus le grand luxe. Mais c’était mieux. Et puis, monsieur et madame Inkios étaient très gentils. Il faisait bon vivre chez eux. Et puis au moins, les deux amis pouvaient passer beaucoup plus de temps ensemble.

    Quand ils eurent treize ans, tout s’emballa. Un machin mi-homme mi-chèvre, comment appelait-on cela, encore ? Un satyre ? Mmh oui voilà. Un satyre vint les trouver alors qu’ils traînaient en ville. Il leur dit qu’ils étaient en danger, ou un truc du genre, et il les avait amenés dans un camp fait pour eux. Un camp pour les demi-dieux.
    Au début, Pin pensait que ce n’était qu’une vaste blague, que ce n’était pas possible. Seulement… tout était vrai. Il était fils de Zeus, le Zeus, roi de l’Olympe, roi des Dieux, dieu de la foudre et du ciel. Et toute son histoire prenait soudain un sens. Sa mère, qu’il savait belle à l’époque grâce à des photos, avait été séduite par lui et il l’avait abandonnée quand il eut appris qu’elle était enceinte. Enfin, ceci n’était que hypothétique et n’excusait absolument pas le comportement de sa mère, mais cela lui donnait un motif, une cause.
    Silas, quant à lui, était le fils du Dieu Dionysos et Pin nota mentalement qu’en fait, cela ne l’étonnait pas plus que cela. Son meilleur ami était fait pour être son fils.  

    Il décida de continuer l’école au camp. Même s’il n’était pas très doué niveau lecture et même en n’importe quelle matière en dehors des maths, il tenait à avoir des connaissances plus au moins égales à des adolescents normaux de son âge – même si Pin préférera abandonner les cours à domicile à l’âge de 16 ans.

    Deux ou trois jours après son arrivée, il s'était perdu pas loin d'une sorte de forêt. Il ne savait pas trop comment qualifier cet endroit. Et il était tombé sur un bâtiment dans le style grec en pierre blanche. Ce fut en entendant un hennissement qu’il réalisa que c’était une écurie. Il décida alors de s’en approcher, pensant que quelqu’un pourrait lui indiquer quelle route emprunter pour retourner vers les habitations. Quelle idée stupide il avait eue de se perdre dans ses pensées et de partir marcher. Certes, il avait besoin de faire le point, de réfléchir à tous ces changements et à ce qu’ils impliquaient, de traiter les informations qu’il avait reçues trop rapidement, mais il n’avait pas à se déconnecter totalement de son corps et de ses yeux au point de ne plus se rappeler quel chemin il avait emprunté ! Mais alors qu’il s’approchait de l’écurie, il vit une fille de son âge s’occuper d’un cheval. En s’approchant d’un peu plus près, il distingua mieux l’animal et il se figea. Des ailes. Ce n’était définitivement pas un cheval. Non c’était… Un pégase ? Mais comment était-ce possible ? Enfin, non, ce n’était pas la bonne question à poser. “Combien de créatures mythologique allait-il encore découvrir cette semaine ?” serait plus juste. C’était bien vrai ;  en y repensant, il avait déjà vu un satyre, des centaures, maintenant un pégase tout noir et puis quoi ? Une sirène ?
    Bien résolu à retourner au campement afin de retrouver son seul repère dans cet univers étranger, Pin s’approcha de la jeune demoiselle, qui était toujours dos à lui, et s’éclaircit la gorge avant de prendre la parole. Il lui demanda, poliment mais en ayant ce petit sourire en coin qui lui donnait un air plus amical, si elle pouvait lui indiquer le chemin. La fille se retourna vers lui tout en continuant de caresser le front de l’animal ailé et elle lui sourit. Il la remercia et tourna les talons, ne voulant pas la déranger plus que cela. Cette fille était belle, vraiment. Mais alors qu’il avait déjà fait cinq pas, il se retourna brusquement et lui demanda son nom. La brune se retourna et ria. Elle lui annonça qu’elle s’appelait Aqua. Ce n’était pas un nom très commun mais il sonnait bien. Il s’avança à nouveau vers elle et lui dit en lui tendant la main qu’il s’appelait Pin et qu’il était enchanté de faire sa connaissance. Et là, il partit enfin pour trouver Silas et lui raconter la scène. Pas de secrets entre potes et pis, au moins, le don Juan saurait qu’Aqua ne devait pas figurer dans sa liste de coups potentiels si jamais il forçait un peu trop sur la bouteille (ce qui n’arrivait pratiquement jamais. Ce gars avait une incroyable tolérance au niveau de l’alcool – il se demandait d’ailleurs comment il faisait ; il était pratiquement toujours éméché après avoir bu un peu trop de vodka alors que son meilleur ami restait très lucide).

    Et le temps passait. Vite. On ne s’ennuyait pas souvent, au camp des sang-mêlés. Il s’amusait à faire le lourd avec Aqua, buvait en compagnie de Silas et s’entraînait avec les autres. Mais un petit élément avait récemment changé sa vie : il avait fait la connaissance de sa demie-soeur. Il savait qu’il avait d’autres membres de sa famille dans ce camp, Zeus était assez volatile en terme de compagne. Mais elle, c’était différent. Il ressentait ce besoin de la protéger, d’être là pour elle, quoi qu’il pût arriver. En fait, Anastasia était tout simplement la soeur qu’il n’avait jamais eue, ce qui faisait donc de lui un grand frère. Et il espérait être une personne sur qui elle pouvait compter.

    Physique

    Décrire Pin n’est pas très compliqué, en fait, il n’a pas un physique hors du commun. Il est grand et musclé comme n’importe quel garçon dans le camp. Les activités physiques ne manquent pas dans le camp, à vrai dire. Tant mieux, en fait. Le sport lui permet de penser à… eh bien, à rien. Il ne vaut mieux pas lui chercher des noises. On va dire que le petit Peter a bien évolué depuis l’époque où il se faisait intimider.
    Si on le regarde, même brièvement, on voit en premier ses cheveux. Ils sont châtain coupés court et toujours en bataille. Il aime bien passer une main dans ses cheveux, il ne sait pas vraiment pourquoi. Un tic, peut-être. Mais il le fait assez souvent.
    Si on descend un peu le regard, on peut trouver des yeux bleus-gris dans lesquels on retrouve souvent cette étincelle de malice, surtout quand il est en compagnie d’Aqua. Mais attention à ne pas l’énerver, parce qu’il a un regard tellement expressif que ses yeux pourraient lancer des éclairs. Enfin, faites gaffe quand même, c’est le fils de Zeus et il manie bien l’électricité.
    Si on l’observe quand il est plongé dans un problème de math, on le verrait froncer les sourcils et plisser les yeux.
    Ensuite, on peut souvent voir ses lèvres roses étirées en un sourire. Sachez que si vous ne le voyez pas sourire, c’est qu’il y a un problème et si vous n’êtes pas assez proches de lui, il pourrait très bien vous blesser avec des propos qu’il ne pense pas vraiment.
    Après, on peut très bien partir dans le subjectif. Pin est quelqu’un d’assez beau, il tient peut-être cela de son père. Il n’est sûrement pas aussi beau qu’un fils d’Apollon mais disons qu’il n’est pas vraiment désagréable à regarder. Il le sait très bien mais ne s’en vante pas. Il n’en voyait pas vraiment l’intérêt. Il a toujours été sur la réserve quand il était petit, il n’avait presque rien au début et il a peur que ce camp ne soit qu’un rêve et que, s’il commençait à se vanter, il perdrait tout et reviendrait à la vie de merde qu’il avait toujours menée.

    Caractère

    Pin est, tout d’abord, quelqu’un d’assez espiègle. Oui oui, comme les enfants. En fait, il n’a jamais vraiment quitté ce trait de caractère. Il est tout simplement vif et malicieux mais il n’y a aucune méchanceté en lui.

    Ensuite, le fils de Zeus est assez intelligent. Même s’il a d’énormes difficultés pour lire, il est très doué en math et tout ce qui touche un raisonnement logique. Dans la même catégorie, il est plutôt observateur et saura facilement trouver ce qui cloche ou même constater qu’il y a une chose qui diffère d’avant.

    Il est également très secret. Enfin, il peut dire pleins de conneries, parler tout le temps, ce que vous voulez, mais quand vous y réfléchissez bien, vous vous rendrez compte que vous ne savez pas vraiment beaucoup de choses sur son passé.

    Le jeune demi-dieu est assez distrait de nature. Même s’il adore résoudre ses problèmes de math, il regardera la question une fois, puis se plongera dans ses pensées, réfléchissant, par exemple, à ce qu’il mangera à midi pour ensuite chercher les inconnues et puis il finira par chercher quelque chose dans un de ses pantalons. Vous voyez le bordel. Et quand il doit chercher ledit pantalon, il perd pas mal de temps parce qu’il est un peu bordélique (ceci est un euphémisme). Mais il reste tout de même assez persévérant et n’abandonnera pas avant d’avoir trouvé.

    Peter est quelqu’un de fidèle. Il n’abandonnera pas ses amis et ni même ceux qu’il aime, peu importe les dangers qu’il pourrait y avoir. Il est également très protecteur avec eux et ne supportera pas qu’on leur fasse du mal. Cependant, il est quand même assez jaloux et n’apprécie pas de les voir avec d’autres personnes, ni même de se sentir un peu délaissé.

    Après, il est légèrement impulsif. Ou non, en fait. Il est extrêmement impulsif. Il a beau être intelligent, il va d’abord agir puis seulement penser. C’est d’ailleurs ce trait de caractère qui aurait pu le mener à sa perte. Mais il en possède un pire. Son défaut fatal est celui de toujours repousser ses limites. Il ne sait jamais où s’arrêter et fera toujours son possible pour faire mieux qu’avant. Ça pourrait d’ailleurs être comparé à du perfectionnisme.

    Le garçon aux yeux bleus est plutôt modeste. Il ne se vantera jamais de ce qu’il a, tout simplement parce qu’avant d’être ici, il n’avait rien. Il est aussi juste. Il sait décider de ce qui est bien et de ce qui est mal. Attention, il a beau être juste et savoir quand donner raison à un tel parti, Pin a quand même tendance à ne pas respecter les règles ou même à voler. Mais si vous le prenez sur le fait, il avouera sans problème que c’est de sa faute. Cependant, sachez qu’il est plutôt têtu et quand il est certain d’avoir raison, il lui est très difficile de changer d’opinion. C’est pour ça qu’il est assez persuasif et trouve toujours de bons arguments pour vous faire changer d’avis.

    Pin est très sociable depuis qu’il a rencontré Silas et ira volontiers vers les gens, surtout quand ceux-ci ont l’air plutôt timides. Il possède également un grand esprit d’équipe et veillera toujours à ce que tout le monde participe à telle ou à telle activité.

    Sinon, il est en général très fêtard et adore boire en compagnie de son meilleur ami. Malheureusement, il supporte un peu moins bien l’alcool que le fils de Dionysos mais nous allons taire ce détail, cela pourrait donner de mauvaises idées à certains.
    Il reste tout de même assez détendu, il ne se prend pas la tête et il vit au jour le jour. On a qu’une vie, autant en profiter ! Et avec ça, il est aussi drôle. Enfin, euh, ça dépend de son taux d’alcoolémie parce que de blagues vraiment marrantes, il peut passer à des blagues nulles mais qu’il affectionne quand même.

    Pin est naturellement un leader. Même si, quand il était petit, ce n’était pas trop ça, maintenant il prend avec facilité les commandes. On dit merci papa pour nous avoir fait don de cette qualité. Et pour aller avec cela, on peut également ajouter qu’il est charismatique. Il est doué d’une facilité à parler déconcertante, il séduit, fascine les autres avec ses discours ou même ses actions.

    Le jeune homme est assez réaliste. C’est en partie à cause de cela qu’il n’avait pas vraiment adhéré à cette histoire de demi-dieux au début. Comment est-ce possible d’être fils d’un dieu ? Les dieux en eux-même sont des forces invisibles, une personnification de quelque chose qui n’existe pas. Ils sont simplement des choses inexplicables et anthropomorphes. Enfin soit, il a eu beaucoup de mal à se faire à cette idée.

    Courageux, ça, le fils de Zeus l’est. Il n’hésite pas une seule seconde à faire face à ses peurs et fait tout pour étouffer sa terreur. Et pour finir, il est assez émotif. Il ressent beaucoup trop d’émotions et elles se voient trop facilement sur son visage. Ce qui est assez handicapant quand il doit prendre des décisions compliquées.

    Derrière l'écran

    Pseudo : Dusky/Le Pigeon Chôve/La Belge
    Âge : 15 ans
    Plat préféré : Steak-Frites (belges, hein)
    Comment trouves-tu le forum ? J'aime bien le design
    Comment as-tu découvert le forum ? Vous voyez les espèces d'halbrans qui viennent de débarquer ? Bah voilà xD
    Autre : -Faut que vous rajoutiez des smileys xD
    - Anastasia a de très bons arguments

    (c) Sun sur Epicode

    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4677
    Messages : 525

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Pin Grant • Cueille le Jour

    le Mer 24 Oct 2018 - 17:47
    Bienvenue sur le forum

    J'accepte volontiers les propositions de smileys


    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    avatar

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 3566
    Messages : 276

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Re: Pin Grant • Cueille le Jour

    le Mer 24 Oct 2018 - 18:25
    Bienvenue à toi, j'espère que tu rempliras ta fiche sans trop de problème, sinon on est là pour toutes les questions


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫

    Anastasia Cortez
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : //
    Parent divin : Zeus
    Points de puissance : 254
    Messages : 25

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): fouet tranchant en bronze céleste (prenant la forme d'un petit bracelet de poignet.
    Défaut fatal: Curieusité

    Re: Pin Grant • Cueille le Jour

    le Mer 24 Oct 2018 - 20:44
    bienvenu sur le forum demi-frère :)

    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    avatar

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 3566
    Messages : 276

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Re: Pin Grant • Cueille le Jour

    le Dim 28 Oct 2018 - 14:05
    Bravo à toi !


    Tu es désormais validé ! Tu es libre de faire comme bon te semble dans la colonie, d'aller harceler Aqua, de passer du bon temps avec ta soeur et tes amis... Amuse toi bien !

    Tout le forum t'est actuellement ouvert, et si jamais tu as le moindre doute ou problème, tu peux sans hésitation envoyer un message privé à l'un de nos vénérés admins !

    Pour ne pas te perdre dans le forum, voici une liste des endroits importants


    Les annexes, pour pouvoir vérifier que tu es toujours raccord aux petits détails du forum.
    Les journaux intimes, pour aller voir les relations des autres, ou gérer les tiennes.
    Les demandes de RP, si jamais tu ne sais pas par où, ou bien avec qui commencer.
    Le Casino Lotus, afin de pouvoir te détendre autour d'un bon jeu, afin de se libérer de la pression sociale que sont les RP

    Tu as maintenant toutes les clefs en main pour pouvoir passer un excellent moment sur notre forum ! Nous te souhaitons un très agréable séjour parmi nous, et te disons à une prochaine fois en RP !


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum