AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    ElvireChasseresse


    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Y a pas le feu - Nemo Empty Y a pas le feu - Nemo

    le Mar 16 Oct 2018 - 18:40
    Elliot attendait. Il ne savait pas quoi, ou qui, mais il attendait, assis non loin du terrain de volley. Personne n’était sur le terrain, tout comme l’arène était déserte. Il faut dire que le ciel gris ne donnait pas envie aux gens de pratiquer des activités à l’extérieur. Lui s’en fichait bien. Il ne pleuvait que très rarement à la Colonie, et ce n’était pas quelques gouttes qui auraient raison de lui. Visiblement, il y avait des gens de son avis malgré tout, car il entendait au long le bruit du métal qui s’entrechoquait. Sûrement deux personnes qui s’ennuyaient trop et qui avaient décidé de faire un tour à l’arène. Il y avait fort à parier qu’Alexis était l’une de ses personnes. Ou bien peut-être était-elle à la crique du Zéphyr ?

    N’ayant rien d’intéressant à faire, il décida de partir voir qui était à l’arène. Sur le chemin, il croisa quelques personnes, dont une romaine qui correspondait particulièrement bien à la description qu’il avait reçu de Séraphina. Il prit vite la décision de l’esquiver, et fit un léger détour pour ce faire. Il n’avait absolument pas la tête à s’attaquer à quelqu’un aujourd’hui, et à en juger par la démarche de la fille, elle n’avait pas non plus l’air d’en avoir envie. S’il n’avait jamais entendu parler d’elle, peut-être se serait-il arrêter pour lui demander ce qui n’allait pas.

    En arrivant à l’arène, il vit qu’il y avait en fait un petit groupe de six personnes s’entraînant ensemble, parmi lesquels Alexis ne se trouvait pas. Il était un peu déçu, mais continua son chemin. Peut-être serait-elle à la crique de zéphyr alors, puisqu’il s’agissait de l’un de ses endroits favoris. Il allait se diriger vers la foret lorsqu’il eut un flashback de la dernière fois qu’il était allé à cette crique, et qu’il avait failli ne pas en ressortir en vie.

    Alors qu’il venait de s’arrêter net en repensant à ce mauvais souvenir, se demandant s’il désirait vraiment aller là-bas, il vit une masse orange lui foncer dessus et lui rentrer dedans de plein fouet, les éjectant tous les deux au sol. Légèrement sonné, il détailla la personne qui venait de lui rentrer dedans à tout vitesse. Il n’eut pas besoin de regarder bien plus que les cheveux de feu de cette personne pour deviner de qui il s’agissait.

    « Eh, Nemo, ça va ? Qu’est-ce que tu fous à courir comme ça dans le camp, t’as peur de la pluie ? »

    Il venait de se relever, et lui tendit une main secourable pour l’aider elle aussi à se remettre debout. Quoi qu’il vienne de se passer, elle semblait légèrement déstabilisée. Soit rencontrer Elliot à ce moment était vraiment quelque chose qu’elle voulait éviter, soit elle avait oublié d’éteindre le gaz en partant de chez elle et elle ne s’en rendait compte que maintenant. Bien entendu, cette hypothèse était peu probable, mais après tout, on n’est pas à l’abri d’une surprise.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Y a pas le feu - Nemo Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Y a pas le feu - Nemo J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro
    Anonymous

    Informations générales

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Jeu 1 Nov 2018 - 13:15
    Nemo courait vers la sortie de la forêt, avec un air déterminé. Elle allait le tuer. Vraiment. Nemo l'avait dit plusieurs fois dans sa vie, mais cette fois c'était sûr. L'avantage de vivre dans le même endroit qu'une personne qui vous considérait comme sa soeur, c'était qu'elle savait qu'elle serait toujours soutenue et protégée, et vice-versa. Le point négatif, c'était que cette dite personne pouvait très bien décider de vous foutre la honte devant le camp entier en vous piquant votre T-shirt et en partant en courant après une baignade en maillot dans la forêt. Ignatius allait payer, il ne s'en sortirait pas comme ça.  Elle courait, plus pour le rattraper et lui faire couler de la lave dans les yeux que pour ne pas que les autres de la colonie la voit comme ça. Nemo se fichait un peu du regard des autres, mais Ignatius ne perdait rien pour attendre.

    Perdue dans ses pensées, elle revint à la réalité trop tard pour esquiver la personne se trouvant devant elle, la percutant de plein fouet. Il l'aida à se relever, et cette fois Nemo ne su vraiment pas où se mettre. Elle croisa les bras, arborant un petit sourire désolé.

    -Elliot ! Salut... Tu n'aurais pas vu Ignatius ?

    Plus les secondes passaient, plus elle se rendait compte du ridicule de la situation... Une raison de plus pour laquelle elle allait cramer son meilleur ami.

    -Désolée pour la chute. Ca va toi ?

    Maintenant que l'adrénaline retombait un peu, Nemo se sentait assez bête, surtout qu'elle était très mauvaise pour faire la conversation. Heureusement qu'Elliot et elle s'entendaient bien et se connaissaient depuis quatre ans, ça rendait la chose un peu moins gênante.

    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Jeu 1 Nov 2018 - 16:05
    Ce qui avait tendance à étonner Elliot, plus que le fait de se faire renverser par Nemo qui sortait de la forêt en courant, c’était de se faire renverser par Nemo qui sortait de la forêt en courant, tout en ne portant pour haut qu’un maillot de bain. Mais ce qui l’étonnait plus encore, c’était le fait que tout cela se passait alors que le ciel gris présageait un potentiel orage. Après avoir porté son regard d’abord sur la dégaine de Nemo, puis sur le ciel, et avoir répété ce processus plusieurs fois, il se décida finalement à répondre à la jeune fille.

    Pas aujourd’hui, non, je l’ai pas vu. Et t’inquiète, j’ai fait des chutes plus graves que ça à l’arène, c’est pas comme ça que tu m’achèveras ! Je peux t’aider à chercher Ignatius si tu veux. Et peut-être même à trouver un T-shirt.

    D’un signe de la main, il l’invita à marcher en direction des bungalows, tout en passant par des endroits qu’il savait peu peuplés. Étant donné le peu de monde qu’il y avait dehors aujourd’hui, ce n’était pas très difficile, et il se doutait que la jeune fille préfèrerait être vue ainsi du moins de monde possible, même si elle n’était pas du genre à s’attarder sur ce que les gens pensaient d’elle. Leur trajet se passait globalement dans le silence, ce qui était à la fois appréciable, et étrange. A un moment, il vit un demi-dieu regarder dans leur direction, donnant l’impression d’apprécier la vue. Son comportement changea d’un coup et il détourna le regard lorsqu’Elliot lui lança un regard noir qui ne promettait rien de bon.

    Et sinon, qu’est-ce que tu fous à poil dans la forêt exactement ? Je dois dire que par ce temps, je m’attendais à trouver de tout sauf ça. Je sais bien que t’es naturellement réchauffée, mais quand même.

    Elliot ne put s’empêcher de laisser paraitre un léger sourire en coin à sa blague. Elle avait dû en entendre des tonnes des comme ça, mais il s’en fichait bien. Lui se trouvait drôle, et c’était tout ce qui lui importait. Tout en marchant, et en écoutant la réponse de Nemo, il scannait toujours les environs, au cas-où il verrait Ignatius, toujours sans trop savoir pourquoi elle le cherchait, mais ce n’était pas comme si Elliot avait quoi que ce soit de mieux à faire.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Y a pas le feu - Nemo Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Y a pas le feu - Nemo J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro
    Anonymous

    Informations générales

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Ven 2 Nov 2018 - 16:46
    Elliot  avait l'air plutôt étonné de cette rencontre inattendue, comme s'il n'était pas habitué à percuter de plein fouet des personnes dévêtues avant un orage. Il sembla mettre quelques instants à enregistrer l'information, durant lesquels Nemo se sentit vraiment stupide. Elle cherchait une excuse plausible, mais rien ne lui venait. A son grand soulagement, il finit par prendre la parole, dissipant le malaise qui s'était instauré. Avec un peu de chance, elle n'aurait pas à s'expliquer. Il lui proposa de l'aide pour chercher son crétin de meilleur ami et un vêtement pour la couvrir, et elle rit quand il lui dit avoir connu pires chutes à l'arène.

    -Mince, mon plan machiavélique pour t'exterminer a échoué...

    Ils prirent alors la direction des bungalows, Nemo déjà plus à l'aise malgré le silence qui s'installa. Elle savait qu'il n'était pas quelqu'un qu'on pouvait qualifier de bavard, ce qui la changeait d'Ignatius. Ils finirent par croiser Jean-Beauf, qui n'avait apparemment jamais vu de sein de sa vie au vue de la tête qu'il faisait... tête qui changea bien vite quand Elliot et Nemo lui lancèrent un regard assassin avant de continuer leur chemin... Et c'est là qu'Elliot commença à poser des questions. Elle se passa la main dans la nuque, réfléchissant à quoi dire, tout en esquissant un sourire face à la blague d'Elliot. Être fille d'Héphaistos comportait en effet bien des avantages... Elle prit un air grave avant de lui répondre.

    -Si je te réponds, je devrai t'exterminer par la suite. Désolée.

    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Sam 17 Nov 2018 - 22:09
    Nemo avait l’air presque gênée par la question d’Elliot. Qui ne le serait pas si on lui demandait pourquoi elle se trouvait en maillot au beau milieu de la colonie. Puis, son air grave et sa réponse sérieuse firent esquisser un sourire au fils d’Apollon qui leva un sourcil par la même occasion, avant de ricaner doucement.

    T’es vraiment grave comme fille, tu sais.

    Puis d’un geste de la main, il lui fit signe d’avancer. Ils venaient d’atteindre le bungalow d’Héphaïstos, dans lequel la rouquine devrait pouvoir trouver des vêtements de rechange. Elliot attendit à l’extérieur, adossé au mur, le temps qu’elle ait fini, et lorsque la porte se rouvrit, après quelques minutes à peine, il se décolla du cabanon.

    Bon, il te reste plus qu’à trouver Ignatius maintenant. Tu veux de l’aide, ou là aussi, tu devrais m’exterminer si je devais assister à vos retrouvailles ?

    Un sourire en coin se dessina sur le visage du jeune homme. Il n’avait pas souvent à faire avec ce duo, mais à chaque fois qu’il était impliqué dans l’une de leurs histoires, ça ne se finissait pas bien. Il n’avait pas de doute qu’un jour, Nemo mettrait définitivement feu au jeune indéterminé qui lui servait de meilleur ami.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Y a pas le feu - Nemo Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Y a pas le feu - Nemo J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro
    Anonymous

    Informations générales

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Dim 18 Nov 2018 - 21:34
    A l'heure actuelle, Nemo était très heureuse d'être fille du feu et de ne quasiment jamais ressentir le froid... pratique pour se balader à moitié à poil. Elle était certes loin de se sentir maline, mais au moins se sentait bien moins mal à l'aise qu'au début. Heureusement, Elliot et elle se connaissaient depuis de nombreuses années et s'entendaient bien. Ils marchèrent ainsi tous les deux en bordure du camp, comme si la situation était parfaitement normale.

    Une fois arrivés devant le bungalow des enfants d'Hephaistos, Nemo disparu à l'intérieur cinq minutes, le temps de se vêtir d'un t-shirt noir. Une fois ressortie, il était temps d'établir un plan. Car elle n'avait pas oublié sa cible principale : Ignatius. Elliot lui proposa de l'aide, ce qui fit sourire la rouquine.


    -Tu es le bienvenue à te joindre à moi, être deux c'est mieux pour se débarrasser d'un corps... Ca te dit ?


    Ignatius allait payer, elle ne savait pas encore comment mais il allait regretter d'avoir vu le jour. Le camp était habitué à leurs chamailleries incessantes, à force, et dès que les autres voyaient un des deux chercher l'autre, ils savaient qu'il allait y avoir des étincelles. La jeune femme adorait Ignatius, mais il y avait des moments où il avait le don de jouer avec ses nerfs. Elle attendit la réponse d'Elliot tout en réfléchissant au tour qu'elle allait bien pouvoir jouer à son meilleur ami.

    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Mer 21 Nov 2018 - 21:14
    Elliot frissonna à la mention de l’activité proposée par Nemo. Malgré le temps qui avait passé et le fait qu’il tentait tant bien que mal d’éviter d’y penser, à chaque fois que quelqu’un parlait de mort, ou d’un cadavre, il ne pouvait s’empêcher d’avoir un flash de sa famille, de lui, seul, pleurant dans un manoir bien trop grand pour une seule âme d’enfant, et de cette nuit qui avait changé sa vie. Il se força à penser à autre chose, sachant pertinemment que malgré sa manière de parler, il n’y avait aucune chance que Nemo tue son meilleur ami, en tous cas pas pour le moment. Elle avait beau sembler en colère, il n’empêche qu’il y avait cette étincelle d’amusement dans son regard.

    Bah, c’est pas comme si j’avais grand-chose de mieux à faire de toutes façons. T’as une idée d’où il peut bien se cacher ? Je pense que t’es la mieux placée pour le dénicher.

    Machinalement, il suivait la rouquine qui venait de se mettre en marche en entendant l’approbation d’Elliot.

    Tu sais, si un jour tu veux qu’il arrête de t’embêter pendant quelques jours, je peux toujours le clouer au lit avec une bonne grippe.

    Un sourire narquois se dressa sur son visage. Il ne blaguait presque jamais avec son pouvoir, et il faut avouer que parfois, il était tentant de juste mettre au lit tous ceux qui l’énervaient pour quelques jours, histoire d’avoir la paix. Le problème était qu’il avait beau maîtriser de mieux en mieux son pouvoir, il y avait toujours un risque, même infime, qu’il fasse une bêtise et qu’il se trompe dans la maladie qu’il donne à la cible.

    Je rigole, bien sûr, je ne rend pas les gens malades juste par plaisir

    Il ne put s’empêcher de lâcher un petit rire nerveux. Certains au camp le regardaient souvent de travers à cause de son pouvoir, et ça lui ferait mal qu’une des personnes qui semblait l’apprécier se mette à le fuir par peur de chopper une maladie mortelle.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Y a pas le feu - Nemo Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Y a pas le feu - Nemo J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro
    Anonymous

    Informations générales

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Sam 15 Déc 2018 - 16:20
    Nemo commençait sérieusement à réfléchir à une menace digne de ce nom. Ignatius devait être beaucoup trop heureux de sa blague, il allait falloir qu'elle le ramène sur Terre. Après tout, elle était la fille du dieu du feu ET d'une célébrité Hollywoodienne : elle était faite pour tout cramer, mais avec style. Elliot lui demanda si elle avait une idée d'où trouver son pitre de meilleur ami, et trouver la réponse ne lui pris que quelques secondes de réflexion.

    Elle se rappela que la veille, ils avaient entendu dire qu'il y aurait aujourd'hui du rab de portions au réfectoire, durant l'après midi. Or, là où il y avait du dessert, il y avait Ignatius. Elle se demandait d'ailleurs souvent comment il faisait pour rester si mince alors qu'il mangeait pour 4... La rouquine rit quand il lui proposa de refiler la grippe à Ignatius, tandis qu'ils prenaient le chemin du réfectoire.

    - Il est au réfectoire, j'en suis sûre. Et je vais sérieusement réfléchir à ta proposition, pour la grippe... Ou au moins un bon nez qui coule pour la semaine !

    Le pouvoir d'Elliot était, aux yeux de Nemo, bien plus dangereux que le sien. Ils étaient tous les deux des bombes, qui sous pression risquaient d'exploser à tout moment, mais ça avait été rassurant pour Nemo, lors de son arrivée au camp après avoir incendié contre son gré l'orphelinat, de savoir qu'au moins une personne ici pourrait la comprendre et la conseiller. Il sembla cependant vite regretter ce qu'il venait de dire, comme s'il n'osait pas blaguer sur ses pouvoirs. Ils venaient de pénétrer dans le réfectoire et Nemo se préparait à le rassurer, quand elle aperçu Ignatius à une table, en train de s'empiffrer. Entraînant Elliot par le bras, elle traversa la pièce en deux pas, telle une furie.

    -TOI !
    Anonymous

    Informations générales

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Sam 15 Déc 2018 - 16:57
    Le plan avait marché comme sur des roulettes. Ignatius avait patiemment attendu que Némo décide d’aller se baigner, puis il avait prétexté que l’eau était trop froide pour lui, et que du coup il préférait rester sur le bord. Une autre tare de son esprit renfermé, rien de plus, pas de quoi se méfier. Bien sûr, il avait dû supporter le caquètement moqueur qu’elle lui réservait à chaque fois qu’elle estimait qu’il manquait de courage, mais comme il s’y était habitué avec le temps et qu’il ne prévoyait pas de prendre davantage de risques inconsidérés à l’avenir, ça ne lui posait finalement pas tant de problèmes que ça.
    Et puis, aussi sûrement qu’on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs, on n’embarrasse pas sa meilleure amie sans donner un minimum de sa personne. Une fois qu’elle s’était lassée de faire la poule et qu’elle s’était suffisamment éloignée du rivage, il s’était précipité sur son t-shirt et avait détalé sans demander son reste.

    Son larcin sous le bras, il avait couru à perdre haleine jusqu’à l’endroit où il était sûr qu’elle viendrait immanquablement le chercher : le réfectoire. Il faut dire que ce n’était pas compliqué, vu qu’il s’y réfugiait dès que son ventre réclamait quelque chose qui le calmerait, et c’était plutôt souvent.
    Avant de s’installer à sa table préférée, il avait disposé le t-shirt bien en évidence derrière lui, sur le rebord d’une armoire, et il le regarda avec un air satisfait quelques instants. Rien à dire, c’était quand même un beau canular. Devoir traverser tout le camp en maillot de bain pour venir le récupérer, c’était plutôt bien joué de sa part. Il ne manquait que la tête enragée de Némo pour que le tableau ne soit parfait.  

    C’était d’ailleurs étrange qu’elle ne soit pas déjà là. Elle l’avait pourtant vu prendre son t-shirt, il en mettrait sa tête à couper. Tout ça ne présageait rien de bon, il pouvait le sentir.
    Mais bon, il aurait tout le temps de se tracasser le moment venu. Pour l’heure il restait du rab de mousse à chocolat à écouler, et sa fibre écologique ne permettrait jamais qu’un tel délice vive suffisamment vieux pour rencontrer sa date de péremption. C’est donc avec le sort de la planète vissé au cœur qu’il s’attabla et commença à attaquer les ramequins à grands coups de cuiller.

    Très vite, il en fut à son cinquième ramequin et toujours pas de Némo à l’horizon. Un peu déçu, il entreprit de faire croire à un écureuil qui s’était aventuré par là pour on ne sait quelle raison (si ce n’est pour étoffer la croyance populaire que l’hygiène dans les lieux de restauration n’était vraiment pas optimale) qu’ils étaient meilleurs amis depuis leur plus tendre enfance. Pour se faire, il forma dans son esprit l’image précise, rigoureuse, d’une orgie de noisettes et il s’efforça de la communiquer au petit animal. Après tout, cela devait constituer un putain de goûter d’anniversaire, pour un écureuil.

    Très vite, le rongeur laissa tomber son attitude craintive pour s’approcher d’Ignatius. Ah, si tout le monde pouvait être aussi sensible à son pouvoir que ces petites bestioles, la vie serait tellement plus facile pour lui. Bientôt il fut assez près pour qu’il puisse lui gratter le crâne du bout de son doigt.
    Ils restèrent là quelques instants, à se souvenir du bon vieux temps qui n’avait jamais existé. Leurs jeux dans les châtaigniers, la caverne d’Ali Baba de glands qui les attendait à quelques dizaines de mètres à peine, et même cette fois où Ignatius l’avait, au péril de sa vie, sauvé de l’attaque d’un renard. C’était le bon temps…

    Ce fut d’ailleurs Chunkies qui donna l’alerte en détalant à toutes jambes pour aller se réfugier au sommet de l’armoire. A l’évidence il avait ressenti une perturbation dans la Force que le jeune homme percevait également. Quand on pensait qu’il l’avait tiré des griffes de ce renard, c’était à désespérer de la solidarité entre écureuils.
    Mais pour l’instant il avait un souci bien plus important à gérer : Némo venait de le retrouver, et ça allait chier des bulles carrées. Le « TOI » tonitruant qu’elle avait poussé ne laissait rien présager de bon, et en plus elle avait trouvé du renfort en chemin. Et un nouveau t-shirt, ce qui était doublement décevant.
    Prudemment, Ignatius prit soin de laisser la table entre eux, sans se départir du sourire de glandu qui l’horripilait tant. Quitte à morfler, autant morfler avec classe. C’était un point sur lequel ils s’étaient toujours entendu.

    « Moi ? Moi quoi, exactement ? Ah, au fait, ton t-shirt est sec. Ne me remercie pas, tu sais à quel point prendre soin de toi est une sorte de vocation chez moi. »

    La présence d’Eliott l’inquiétait un peu, d’autant plus qu’il n’était pas sûr de pouvoir totalement compter sur Chunkies pour le sortir de ce mauvais pas. Tant pis, il tomberait les armes à la main. Et puis, ce fut quand même une sacrée aventure, merde !

    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    Elliot Wainford

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1447
    Messages : 475

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Y a pas le feu - Nemo Empty Re: Y a pas le feu - Nemo

    le Mar 18 Déc 2018 - 18:41
    Peu de temps après avoir ouvert la bouche, Elliot se trouva au réfectoire, aux côtés de Nemo, et il ne fallut pas longtemps aux deux grecs avant de repérer la seule personne qui s’y trouvait. A côté de lui, les cadavres de quelques mousses au chocolat. La première question qui s’imposa à l’esprit d’Elliot fut : Comment est-ce qu’il a trouvé tout ça ? Les Harpies ne sont pas sensées ranger toute la nourriture qui n’a pas été consommée après le repas ? Mais il eut la sensation que d’ici quelques secondes, le chaos se déferlerait sur cet endroit et il n’aurait pas le temps de lui poser la question. Il faudrait cela dit qu’il en parle à Chiron plus tard, quand tout ceci serait fini.

    En l’instant, il était partagé entre se prendre au jeu, et aider Nemo à prendre sa revanche, ou bien tenter de calmer les « tensions », histoire d’éviter que le réfectoire ne brûle. Le plus simple serait tout de même de les rendre tous deux hors d’état de nuire, mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir un brin de sympathie pour la rouquine, qui subissait constamment les blagues de son ami. Alors, quand celui-ci se leva lorsqu’elle lui cria dessus, avec son petit sourire satisfait signifiant qu’il était bien fier de lui et qu’il n’allait pas avouer tout de suite avoir fait ça dans le simple but de l’énerver, Elliot pris sa décision, et se dit qu’il serait agréable de le remettre à sa place pour une fois. Trop souvent il jouait le rôle du médiateur et du type gentil, il pouvait bien faire un écart pour une fois. Il sortit son lance-pierre, et y encocha une bille.

    « Allez Ignatius, rends-toi gentiment, et y aura pas de blessé. Surtout toi en fait, parce que je doute que tu puisses faire le poids face à deux personnes aux pouvoirs particulièrement incapacitants. »

    Même s’il ne mettait aucune maladie dans la bille qu’il avait préparée, le simple fait qu’Ignatius soit au courant de son pouvoir et de ce qu’il pouvait faire devait être suffisant pour servir d’arme de dissuasion, à l’image de la bombe nucléaire, en quelques sortes. Elliot n’appréciait pas forcément cette analogie, mais il devait avouer que ça marchait ; la plupart des gens qui connaissaient ses capacités savaient qu’il fallait s’en méfier, même s’il ne l’utilisait presque jamais sur d’autres personnes.

    Il jeta un coup d’œil dans la direction de Nemo, qui semblait ne pas être tout à fait en accord avec son idée de ne pas faire de blessé. Dans ses yeux, il pouvait presque voir le feu commencer à se créer. Ça, et l’envie d’éclater la tronche d’Ignatius, qui n’avait toujours pas perdu son petit sourire satisfait, comme s’il pensait toujours avoir l’avantage. Ce sourire commençait d’ailleurs à agacer Elliot, qui était tenté de viser les dents de l’indéterminé afin de le lui enlever, mais il ne fit rien en attendant que quelqu’un se décidé à bouger en premier.


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫
    Y a pas le feu - Nemo Dcz0
    Merci Sung t'es un bro

    Y a pas le feu - Nemo J00q
    Toi aussi Alexis t'es un bro

    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum