AccueilAccueil  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Membre du mois

    SamaelFils de Thanatos


    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11

    Ignatius

    le Mar 9 Oct 2018 - 19:53

    Ignatius Edgecombs

    Célébrité : Adam Gallagher
    Âge : 18 ans
    Groupe : Sang-mêlé grec (fils caché de Dolos)
    Armes : Une fronde qu'il manie avec beaucoup d'adresse. Pas maladroit au lance-pierres également.
    Pouvoir passif : Pouvoir de persuasion
    Pouvoir actif : Peut implanter de faux souvenirs dans l'esprit des gens, pouvoir dont l'intensité et la durée dépend des barrières psychologiques du gens en question (pourrait atteindre 800 ans sur un ange de la téléréalité).

    Votre histoire

    Cette histoire commence, comme beaucoup d’histoires dignes de ce nom, avec une très belle femme. Tellement belle en réalité que les Dieux eux-mêmes finirent par avoir vent de sa beauté au point de vouloir la courtiser et, n’ayons pas peur des mots, de la posséder.  Son prénom importe peu, tant son destin tragique fut partagé par nombre d’autres femmes de cette triste époque, qui mériteraient tout autant de voir leurs louanges chantées.  Ne leur faisons donc pas l’offense de privilégier l’une de ces martyres, aussi extraordinaire que fut son histoire. Tout ce que je peux vous dire avec certitude, c’est que les procédés employés pour la séduire furent loin d’être tous respectables. Certains vous feraient même dresser les cheveux sur la tête (sous réserve bien sûr de ne pas souffrir trop sévèrement d’alopécie, cela va de soi). Toutefois, l’opiniâtreté de ces insignes occupants de l’Olympe fut finalement récompensée quand la jeune femme tomba enceinte puis, neuf mois plus tard, accoucha.
    Il était né le divin enfant, et pour le coup c’était presque le cas de le dire.

    Dès lors ce fut la foire d’empoigne parmi les soupirants, chacun se réclamant le père légitime du nouveau-né. De graves querelles éclatèrent, des amitiés furent brisées à jamais, à tel point qu’il fut décidé qu’un conseil se réunirait, afin de trancher définitivement la question. Quant à demander l’avis de la mère, personne n’y songea seulement.  Et puis, quel crédit accorder aux paroles d’une vulgaire mortelle, aussi belle et soit elle ? Et d’une femme par-dessus le marché ! Nous n’étions à l’époque qu’à la toute fin du vingtième siècle, et l’égalité entre dieux et déesses n’était alors qu’une douce utopie. Triste époque… #balancetongriffon

    Et il en fut ainsi. Les dieux, mineurs (comprenez par là suffisamment insignifiants pour n’avoir rien de plus important à faire ce jour-là), se réunirent pour décider du sort de l’enfant, chacun venant avec son idée sur la façon de gérer la crise, en alignement direct avec ses attributions propres.  Comus, dieu des fêtes et des festivités ouvrit le bal en suggérant d’organiser une bourriche spéciale : le Dieu qui devinerait le poids de l’enfant avec la plus grande précision en aurait la garde. Aussitôt offensé par la stupidité de cette proposition, Alastor, esprit des vendettas et de la vengeance, exigea qu’on écartèle Comus sur-le-champ, et le bébé avec, pour avoir rendu possible un tel ramassis de conneries.  Il n’en fallut pas plus à Aergie, l’esprit de l’oisiveté, de la paresse et de l’indolence, pour calmer le jeu et proposer de remettre à demain cet épineux problème.
    Polymathée, muse de la connaissance qui trainait par là pour on ne sait quelle raison, argua qu’à son humble avis il était tout à fait possible de couper le nouveau-né en un nombre satisfaisant de parts toutes aussi satisfaisantes pour que chacun puisse avoir son morceau souvenir. Clio, muse de l’histoire qui avait été chargée de savoir ce que pouvait bien foutre sa consœur Polymathée, objecta qu’il lui semblait que pareil stratagème avait déjà été proposé dans le passé, et par un simple roi en plus, et que ce n’était pas avec du réchauffé qu’on écrivait une histoire digne de ce nom, et que maintenant il fallait rentrer parce que les autres les attendaient. C’est le moment décisif que choisit Conchyétée, déesse de la moule et autres coquillages, pour émettre l’extraordinaire idée d’arrêter de s’écharper sur un sujet aussi dérisoire et d’aller plutôt savourer une bonne mouclade tous ensemble, bras dessus, bras dessous.
    Alastor reprit alors la parole pour informer l’assistance que finalement, il allait plutôt écarteler tout le monde. Déjà parce qu’il ne lui avait jamais été donné d’entendre autant d’inepties de toute son éternité, mais également parce qu’après avoir vérifié, il s’avérait qu’il n’y avait jamais eu de déesse nommée Conchyétée dans tout le panthéon grec, et que si personne ne se décidait à faire sortir cette personne c’est lui qui s’en chargerait, mais que ce ne serait pas beau à voir.
    Alors que l’on se dirigeait manifestement tout droit vers une impasse, Coalémos tapa du poing sur la table pour dire qu’il n’y avait qu’un seul esprit de la stupidité ici, que c’était lui, et qu’à l’avenir il apprécierait si chacun pouvait éviter de marcher sur les plate-bande de ses petits camarades. En vous remerciant !

    Pendant que tous ces brillants esprits échafaudaient leurs fumeuses hypothèses, la mère de l’enfant était seulement rongée par l’inquiétude de savoir ce qu’il pourrait advenir de sa progéniture une fois que les conciliabules seraient terminés. La mort dans l’âme, elle consentit à faire ce qui lui semblait être le mieux pour son fils : grandir loin de son père. Aussi, l’emmena-t-elle une nuit de novembre devant la porte d’un orphelinat loin de chez elle, où elle l’abandonna après de déchirants adieux. Après quoi, elle alla demander la protection d’Harpocrate, le dieu du silence, qu’elle savait suffisamment chiant pour décourager n’importe quel autre Dieu d’aller lui demander si par hasard il ne l’aurait pas vu (mais si, une femme un peu blonde, très très belle, vous êtes sûr ?). S’ensuivit alors pour la pauvrette une vie de martyre, condamnée qu’elle fut de ne jamais savoir ce qu’il advenait de la chair de sa chair, afin que son père ne puisse jamais mettre la main sur lui.

    Loin de là, Ignatius grandissait vaille que vaille. Il apparut très vite à l’œil attentif que le jeune garçon était socialement inadapté. En conséquence, ses deux premières années à l’orphelinat furent plutôt solitaires, Ignatius ne se mélangeant que très rarement aux autres enfants. De sa mère, il avait hérité son calme, ironiquement olympien, et son prénom aux origines latino-bizarroïdes. Cela entretenait d’ailleurs la distance qui le séparait du reste du monde. Pour beaucoup de ses camarades, il était le gamin chelou au prénom chelou. Les autres, eux, se rappelaient de son existence de temps à autre, uniquement pour l’oublier tout de suite après, et ce jusqu’à la prochaine épiphanie.

    Tout changea le jour où une nouvelle pensionnaire arriva à l’orphelinat. Némo fut la première personne à vraiment s’intéresser à Ignatius et la première qu’il laissa entrevoir ce qui pouvait se cacher derrière son épaisse carapace. Très rapidement les deux devinrent inséparables, à tel point qu’on ne les voyait pratiquement jamais l’un sans l’autre. Le directeur tenta bien de les séparer par différents moyens (adopter un de ces gosses était déjà un acte de charité, alors en prendre deux…), mais toutes ces tentatives ne firent que renforcer le lien qui unissait les deux enfants. Cela aboutit à un pacte solennel  qui officialisa que rien ne pourrait jamais les séparer.
    C’est à cette période qu’Ignatius commença à développer sa particularité, hérité de son dieu de père : une curieuse facilité à être cru de n’importe qui et, il fallait l’avouer, à propos d’à peu près n’importe quoi. Même l’explication la plus décousue devenait dans sa bouche hautement plausible, à la limite de la logique implacable. Cela pourrait vous sembler à première vue dérisoire comme pouvoir, mais quand vous êtes constamment fourré avec une tornade flamboyante, c’est un avantage à ne surtout pas sous-estimer. Combien de fois s’étaient-ils sortis de sales draps ou éviter des adoptions surprises avec des excuses toutes plus farfelues les unes que les autres : vous ne devriez pas m’adopter, j’ai la mononucléose du pied gauche. Depuis qu’ils sont partis avec Némo on n’a plus aucune nouvelle de Tim et Matt… ça fait deux semaines quand même.  C’est pas nous qui avons mis l’feu m’sieur, c’est la bougie qu’est tombée toute seule. Vrai de vrai, j’vous jure, m’sieur.  En se concentrant il parvenait même à introduire dans l’esprit des gens un souvenir qu’ils n’avaient pourtant jamais vécu. Qu’il avait été doux de faire « revivre » au directeur de l’orphelinat ses jeunes années de gogo-dancer lors du spectacle de charité qui avait lieu chaque année juste avant Noël…
    La vie était belle. Ignatius n’avait que Némo, mais c’était exactement ce dont il avait besoin. N’importe quoi d’autre aurait été superflu. Jusqu’ici tout allait bien.  Jusqu’à cette soirée et l’apparition du monstre. Jusqu’à l’incendie. Ce jour-là il avait bien cru perdre définitivement sa seule amie. L’espace de quelques instants, le pauvre Ignatius avait bien cru que tout son monde s’écroulait. Comment l’inconnu s’y était-il pris pour les sauver, il n’en avait aucune idée. Il s’était empressé d’envelopper Némo dans son manteau et avait impatiemment attendu qu’elle revienne à elle avant de monter avec elle et l’inconnu dans une voiture.  

    Rarement trajet ne fut aussi riche en rebondissements. S’il avait une imagination fertile pour les scénarios improbables, Ignatius dut bien reconnaître que le type en noir avait un talent incontestable en la matière. Ça ou des champignons hallucinogènes, il n’était pas encore tout à fait sûr.  Quand ils débarquèrent finalement au refuge, il était à la fois rassuré et inquiet. Rasquiet quoi. Rassuré parce qu’apparemment ce que leur avait dit leur sauveur était vrai, et que donc son pouvoir n’était pas pourri au point que le premier inconnu l’avait également, et inquiet car cet endroit recélait un nombre plutôt important de personnes totalement inconnu dans un environnement qui n’était pas du tout le sien. La transition s’annonçait compliquée.

    Et pour être compliquée, elle fut compliquée. Ou, pour être plus proche de la réalité, surprenante. Déjà, au bout de quelques jours Ignatius fit la connaissance du père de Némo. Quant à son père à lui, impossible d’avoir une réponse nette. Des rumeurs circulaient qui parlaient de mouclades et d’écartèlements, mais impossible de démêler le vrai du faux. C’était peut-être mieux ainsi après tout. Tant que Némo était là…

    Physique

    Le physique d’Ignatius est à l’image de sa personnalité : discret et passe partout. Et si vous lui demandiez son avis, il vous répondrait que c’est très bien comme ça. Les épaules légèrement voutées, il a l’attitude des personnes avec peu de confiance en elles. Pour parfaire le tableau, il est toujours habillé classiquement et n’accorde qu’une attention très limitée à sa tenue. Il n’est pas rare que ses vêtements soient d’ailleurs passablement froissés.  La seule exception à l’impression générale de conformisme est sa tignasse, qui semble avoir une existence propre et indépendante de toute volonté clairement identifiable.  Inutile de vouloir la dompter avec peigne ou gel, elle est bien plus maligne que toi et ne se laissera jamais vaincre par des stratagèmes aussi basiques. No pasara el peine !

    Caractère

    Ignatius est ce que l’on pourrait appeler un cérébral. Les actes irréfléchis, les actions décidées sur un coup de tête, très peu pour lui. Ou alors vous pouvez être sûr que ce n’était pas de sa propre initiative. Il réfléchit beaucoup, beaucoup trop même, et ça a tendance à lui pourrir la vie. Sensible au regard des autres, il fait tout son possible pour passer inaperçu.
    Très introverti, il préfère le calme et les petits comités à l’agitation et à la foule. Ses amis peuvent se compter sur le doigt d’une main, mais il est prêt à tout pour eux. Les ayant choisi avec soin, il supporte très difficilement d’être en froid avec eux et craint par-dessus tout que leur amitié ne se termine.
    Quand il ne broie pas de noir, c’est un garçon extrêmement attachant, pour peu que l’on parvienne à le mettre en confiance, doté d’une intelligence vive et d’un humour grinçant.

    Derrière l'écran

    Pseudo : Papy Luzion
    Âge : 30ish
    Plat préféré : La pizza, maggle !
    Comment trouves-tu le forum ? Généralement, en cliquant sur le lien dans ma barre de favoris. :o
    Comment as-tu découvert le forum ? Grâce au Captain ! (Pas celui avec son trésor en bâtonnets, l'autre.)
    Autre : Je vomit du Jean-Luc Lahaye et j'astique un abat-jour ?

    (c) Sun sur Epicode

    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Ignatius

    le Mar 9 Oct 2018 - 20:07
    Bienvenue sur HG ! Hâte d'en apprendre plus sur ton petit personnage
    N'hésite pas si tu as des questions, Elliot et moi-mêmes sommes disponibles pour tout harcèlement


    Elliot Wainford
    Tu vas être malade de moi

    avatar

    Informations générales

    Présentation : Ici
    D-C : Seraphina Gwynt
    Parent divin : Apollon
    Points de puissance : 1514
    Messages : 315

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): lance-pierre et une bague-bouclier
    Défaut fatal: La Compassion

    Re: Ignatius

    le Mar 9 Oct 2018 - 20:14
    Heyyy bienvenue à toi!

    Comme l'a si bien dit Alexis, on est complètement open aux demandes pour plus d'informations sur ce que tu pexu ou pas faire sur notre forum, donc hésite pas si tu as le moindre doute!


    Your body looks so sick, I think I got the flu ♫

    A. Samael O'Connor
    Légionnaire de la 2e cohorte

    avatar

    Informations générales

    Présentation : Ici
    Journal intime : www
    D-C : Andrew Turner
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 538
    Messages : 66

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Gladius et/ou javelot en or impérial
    Défaut fatal: Persévérance

    Re: Ignatius

    le Mar 9 Oct 2018 - 20:44
    Krkrkr des nouveaux partout Bienvenuuuuue !


    Son of DeathBe careful who you mess with. ©Conspi pour Epicode

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : clic
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 1052
    Messages : 182

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): une dague qui se transforme en crayon
    Défaut fatal: Insouciance

    Re: Ignatius

    le Mar 9 Oct 2018 - 23:49
    Ahah j'adore le gif en fin de présentation XD Bienvenue, hâte de lire la fiche de ton beau gosse



    Merci Alexis <3:

    Alexander Pines
    Conseiller de bungalow

    avatar

    Informations générales

    Présentation :
    Journal intime :
    D-C : Jacob Klevo
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 574
    Messages : 158

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Épée en Bronze Céleste se transformant en stylo
    Défaut fatal: Loyauté

    Re: Ignatius

    le Mer 10 Oct 2018 - 0:46
    Bienvenue et bonne continuation!


    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11

    Re: Ignatius

    le Ven 12 Oct 2018 - 13:33
    Merci à tous !
    Je me mets à ma fiche, elle devrait être terminée au plus tard d'ici la fin du weekend !

    Nemo E. Snicket
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Parent divin : Hephaistos
    Points de puissance : 366
    Messages : 41

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Une épée longue
    Défaut fatal:

    Re: Ignatius

    le Ven 12 Oct 2018 - 15:20


    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Ignatius

    le Ven 12 Oct 2018 - 15:29
    Pas de soucis, merci d'avoir prévenu !


    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11

    Re: Ignatius

    le Ven 12 Oct 2018 - 22:12
    Finalement, j'ai fini ! Oh yeaaaaaah !

    Anastasia Cortez
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : //
    Parent divin : Zeus
    Points de puissance : 229
    Messages : 29

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): fouet tranchant en bronze céleste (prenant la forme d'un petit bracelet de poignet.
    Défaut fatal: Curieusité

    Re: Ignatius

    le Ven 12 Oct 2018 - 22:45
    bienvenu sur le forum

    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Ignatius

    le Sam 13 Oct 2018 - 11:54
    Coucou !

    Alors j'ai quelques remarques à te faire : déjà, je n'imagine pas une seule seconde un univers où les dieux en ont quelque chose à faire de leur progéniture. Je parle là de toute la première moitié de ton histoire, avec tout le bordel autour de la court fait à la mère d'Ignatius, jusqu'au débat parmi les divinités mineures de le laisser en vie ou pas. Mais soit, pourquoi pas, je t'accorde ce point car ça n'a pas grand impact sur le reste de l'histoire (à part que l'enfant est abandonné). Toujours sur le même point, je souligne ce passage :

    Un type totalement bizarre qui insistait fréquemment pour lui montrer des trucs bizarres dans son atelier. Un amoureux de l’enclume. Le Mozart du  marteau. Sympa, mais un peu effrayant aussi. Du genre qu’on ne contredit pas, ou de très loin à la rigueur.

    Il est très peu probable que Nemo ait rencontré son père a un quelconque moment. Déjà, elle n'en parle pas dans sa propre histoire. Les dieux, dès l'acte de procréation effectué, ne s'intéressent plus du tout à leurs enfants. Il est très rare pour un enfant d'avoir un contact direct avec son parent divin. Du coup, ce passage pose un mini-problème. Rien de grave, évidement J'aimerais juste que du coup tu corriges ça si possible

    Ensuite, concernant tes pouvoirs : est-ce que tu pourrais enlever le "fort" pour le passif, car c'est peut-être un peu trop fort sinon pour un pouvoir passif. Après c'est sûr que sur un simple d'esprit, tu n'auras aucun soucis à les convaincre, mais c'est juste pour les personnes qui ont un plus fort potentiel psychologique. Concernant l'actif, pareil : est-ce que c'est possible pour toi de trouver une limite, peut-être temporelle ? Encore une fois, un simple d'esprit peut-être touché à vie, mais pour les gens avec un peu plus de jugeote pourrait résister. Après, l'impact de ton pouvoir peut aussi dépendre de la force de ton personnage en corrélation avec la faiblesse de la victime. Par exemple : tu touches quelqu'un sans mettre de force, il aura un faux souvenir pendant cinq minutes, le temps pour toi de t'enfuir à toute jambe. Et si jamais tu y mets toute ta force, au point d'être bien épuisé après, ta victime pourra se poser des questions pendant looooooongtemps. Après, si c'est déjà ce que tu avais en tête, pas de soucis de notre côté, c'est juste histoire d'être sur la même longueur d'onde concernant les limites de ton personnage

    Concernant le reste, R.A.S. ! J'aime beaucoup ta plume et j'ai hâte de te rencontrer en RP


    EDIT : Ah et aussi, à un moment donné tu parles d'une muse et je ne l'ai jamais trouvée dans aucune de mes listes des 9 muses. Est-ce que tu pourrais me dire où tu l'as trouvé ? (c'est par pure connaissance personnelle, ça ne change rien à ton histoire tkt)


    Ignatius Edgecombs
    Pensionnaire

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : [url=]www[/url]
    Points de puissance : 126
    Messages : 11

    Re: Ignatius

    le Dim 14 Oct 2018 - 8:27
    J'ai modifié le passage avec Héphaïstos et atténué mes pouvoirs pour rentrer dans les clous ! :)

    Concernant Polymathée, elle ne fait pas partie des neuf muses traditionnelles, filles de Zeus et de Mnémosyme, mais il semblerait qu'elle soit rattachées aux jeunes Muses, filles d'Apollon cette fois (je crois que le gusse avait un cortège de fans avec lui, un peu comme Justin Bieber d'après les historiens spécialisés).

    Voili voilou, c'est tout pour ces précisions mythologico-paslogico du tout !

    W. Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    avatar

    Informations générales

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria-Scheddar Kiliala
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 2011
    Messages : 575

    Plus en profondeur
    Pouvoirs:
    Arme(s): Deux dagues
    Défaut fatal: Colère

    Re: Ignatius

    le Dim 14 Oct 2018 - 9:34
    Bravo à toi !


    Je lance la carte validation ! Tu es libre de te balader dans les deux colonies, de rencontrer des gens, nouer des amitiés, des amours, et peut-être même de trouver des ennemis à affronter ! Vu que ton parent divin est officiellement inconnu, tu es dans la catégorie "Indéterminé" des sang-mêlés ! Tu verras, leur bungalow est un chaos sans nom

    Tout le forum t'est actuellement ouvert, et si jamais tu as le moindre doute ou problème, tu peux sans hésitation envoyer un message privé à l'un de nos vénérés admins !

    Pour ne pas te perdre dans le forum, voici une liste des endroits importants


    Les annexes, pour pouvoir vérifier que tu es toujours raccord aux petits détails du forum.
    Les journaux intimes, pour aller voir les relations des autres, ou gérer les tiennes.
    Les demandes de RP, si jamais tu ne sais pas par où, ou bien avec qui commencer.
    Le Casino Lotus, afin de pouvoir te détendre autour d'un bon jeu, afin de se libérer de la pression sociale que sont les RP

    Tu as maintenant toutes les clefs en main pour pouvoir passer un excellent moment sur notre forum ! Nous te souhaitons un très agréable séjour parmi nous, et te disons à une prochaine fois en RP !


    Contenu sponsorisé

    Informations générales

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum