• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • 150 PP pour : les prédéfinis, les Centurions, les légionnaires de moins de 17 ans, les descendants d'Olympiens
    Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton
    Le Deal du moment : -50%
    Baskets Nike Air Max 2090
    Voir le deal
    75 €

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    A. Samael O'Connor
    Ex-Légionnaire
    A. Samael O'Connor
    Informations Générales
    Présentation : Ici
    Journal intime : Et là
    D-C : Andrew, Solan, Atem, Cole, Orion
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 1611
    Messages : 247
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Instabilité

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Lun 21 Déc 2020 - 23:18
    La nuit, Samael était tout ce qu'il aurait voulu être. Il n'était pas le jeune homme instable qui changeait d'humeur en trente secondes, il n'était pas effacé, il n'était pas trop présent non plus, il était presque rieur, de bonne volonté bon combattant et bon vivant. Le mythe de sa personne dans le passé, il en rêvait toutes les nuits en sachant pertinemment qu'il ne serait jamais comme ça. En tout cas, il ne le serait plus. S'il l'avait vraiment été un jour. Et c'était cette douce incertitude qui l'abîmait chaque jour un peu plus.

    Samael ignorait tout de celui qu'il avait été, il avait tout juste réussi à dérober à Abigail son nom de naissance, ainsi que le nom que lui avait donné sa mère au début de sa transition, et pourquoi il avait cessé de l'utiliser. De cela, il ne doutait pas. En revanche tout le reste, il avait encore du mal à y croire. Il croyait bien entendu aux Dieux et leurs progénitures, qui l'entouraient depuis son retour, mais… être le fils de la Mort incarnée était peut-être plus lourd à porter que d'être le rejeton d'un forgeron de renom. L'ironie était bien amenée, en tout cas, lorsque cette pensée l'effleura : Cal était le fils du Vulcain, mais il avait visiblement eu des raisons assez fortes pour partir en quête ayant pour but ultime de le tuer.

    Evidemment, ça n'était jamais arrivé, ils s'étaient fait prendre par le tortionnaire avant. S'il y avait bien un tortionnaire quelque part dans son histoire à lui. À eux. Qu'est-ce qui pouvait bien motiver un fils de Vulcain, plutôt considéré par les autres comme un fils d'Aphrodite, à vouloir le tuer ? Telle était la question que Samael se posait maintenant. S'il n'avait pas vraiment de moyen d'en apprendre plus sur qui il était, lui, peut-être pouvait-il en apprendre plus sur Cal. Peut-être qu'en apprenant des choses à son sujet, si son amour pour lui avait été assez fort, peut-être qu'il comprendrait mieux qui il avait été.

    C'est en se berçant de cette douce illusion que le fils de Thanatos se rendormit, pour ne rêver que de lui. Maintenant qu'il avait un visage à poser sur le nom de son amour d'antan, un visage pour encadrer ses yeux bleus comme l'océan, Samael ne rêvait que de ça. Lui. Et ce n'était pas pour lui plaire plus que ça. Lorsqu'il émergea de sa nuit, enfin, il rejeta la couverture avec empressement, espérant que la légendaire eau froide de la douche de la colonie pourrait chasser bien vite ces images de Cal.

    Enfin, une fois son petit-déjeuner avalé en moins de cinq minutes, Samael se dirigea vers la grande maison. Peut-être pourrait-il lire un peu, ou essayer à nouveau de se mêler aux divers combattants à l'arène. Peut-être pas, finalement. La dernière fois s'était soldée avec un coup de coude dans le nez de son adversaire, ce qui était loin d'être le but de l'exercice du jour. Il avait encore quelques problèmes à gérer son agacement qui se transformait bien vite en colère, puis en rage, sans qu'il n'ait le temps de réfléchir. Activité à éviter, donc.

    Il entra dans sa chambre, se positionna confortablement sur son lit, attrapa le premier livre sur la table de chevet, et lut sans réelle conviction. Les questions qu'il se posait au sujet de Cal restaient dans un coin de sa tête, et chaque fois qu'il pensait réussir à se focaliser sur autre chose, Cal reprenait le dessus. Pourtant, le romain n'avait pas vraiment de solution. Il fut perturbé dans sa réflexion par un éclat de rire claire, des voix étouffées qui se disaient probablement des banalités. Il ne connaissait que vaguement son voisin de chambre, un certain grec dénommé Erwin. Il était rentré tardivement de la grande quête, comme d'autres. Mais il avait entendu dire, non pas qu'il s'y soit intéressé, mais entendu tout de même qu'une certaine Alexis, rentrée dans un sale état de cette quête, s'était presque laissé crever en attendant son retour.

    Bien sûr, il n'y croyait qu'à moitié, mais… Des filles nommées Alexis, il n'y en avait qu'une dont on lui avait parlé. Prima. Alexis. La connexion neuronale se fit immédiatement. Alexis. Cal. Alexis, féroce guerrière qu'on ne devait pas importuner de trop. Son nom de famille lui échappait, probablement parce qu'il était compliqué à retenir, mais… Samael sortit la liste de nom que Prima avait écrite pour lui quelques semaines auparavant. Alexis Nyqvist était inscrit en troisième position, derrière Elliot et Abigail. D'autres noms inconnus suivaient, mais ils ne l'intéressaient pas.

    Et si… Non. Il ne pouvait pas perturber sa journée tout simplement pour avoir des réponses à ses questions, pas après ce qu'elle avait subi dans le Labyrinthe. Bien sûr, il n'avait comme source que les bruits qui courent. Et pourtant, pourtant, lorsqu'au bout de dix minutes à peser le pour et le contre, il entendit un à tout à l'heure enjoué d'une voix plus féminine que masculine et une porte se refermer, il n'hésita pas une seule seconde. Il fallait qu'il lui parle. Qu'importe qu'elle le déteste, qu'importe sa rancune, elle avait été proche de Cal et elle était la seule à cet endroit, à ce moment, à pouvoir lui donner des réponses. Il ouvrit la porte de la chambre à la volée et fut étonné de rencontrer de la résistance, ainsi qu'un bruit mat.

    Samael se faufila pour observer qui était l'idiot qui s'était placé derrière une porte et se confondit en excuse en apercevant une jeune femme qui correspondait à la description qu'on lui avait faite.

    "Désolé, j'ai ouvert la porte un peu brutalement. Ça va, t'as rien ?"

    Elle croisa son regard. Samael tenta de sourire, mais le résultat fut un échec lamentable, et il grimaçait plus qu'autre chose. Il ne savait pas quoi lire dans ses yeux. Peut-être s'étaient-ils connus, autrefois. Peut-être pas. Mais il était certain qu'elle reconnaissait son visage.

    "Tu es… Alexis ? Je sais pas prononcer ton nom de famille, donc je vais m'abstenir. Alexis, fille de Mars ? Arès. Bref."

    Le silence qui accueillit sa question était tout aussi parlant qu'une réponse.


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 09av
    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé
    Alexis Nyqvist
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kieran, June, Lilli
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 7521
    Messages : 2194
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Mar 19 Jan 2021 - 9:00
    Les lèvres d’Alexis quittèrent celles d’Erwin à contre-cœur. Il y avait dans ces moments fugaces d’éternité un plaisir, un réconfort qu’elle n’arrivait pas à décrire. Être avec lui, c’était comme avoir le droit à instant de répit avant de retourner dans la tempête de la réalité. La décence l’empêchait de rester cloitrer avec lui, dans cette chambre, pour le reste de sa vie. Il y avait des choses à faire, des tâches à accomplir, des obligations à remplir. Alexis tenta néanmoins de restée enjouée, affichant un sourire rassurant sur les lèvres. À tout à l’heure ! avait-elle lancé avec entrain alors que son corps peinait à passer le pas de la porte.

    Après un dernier regard, Alexis tourna le dos au fils de Poséidon. Elle aurait aimé faire taire son cœur ou du moins l’apaiser. Il ne va pas disparaître à nouveau, tu peux le laisser respirer. Mais tous les mots du monde ne pouvaient remplacer les maux qui la torturaient. Ses rêves étaient souvent habillés de toute cette souffrance emmagasinée et elle peinait à faire taire ses angoisses. La reprise d’entraînement lui offrait quelques instants de répit mais même tous les talents d’Alekseï ne pouvaient éloigner définitivement les frayeurs qui hantaient son esprit. Au moins, se consolait-elle, son objectif personnel de protéger Erwin et tous ceux qu’elle aime lui avait offert une courbe de progression impressionnante et il ne lui avait fallu que deux mois pour qu’elle retrouve une forme similaire à avant.

    La réalité rattrapa Alexis bien plus rapidement qu’elle ne l’aurait escompté lorsqu’une porte s’ouvrit brusquement sur elle. Arrête de te cacher derrière les portes lui avait répété plusieurs fois Elliot. Tu vas t’en prendre une un jour… C’était chose faite. Alexis, encore trop plongée dans le tourment de ses émotions, n’avait eu aucun réflexe salvateur. Le bois de la porte s’écrasa donc avec force contre son visage. Fort heureusement, son nez avait développé une résistance incroyable aux coups et ne saignait pas. Néanmoins, les larmes vinrent quand même chatouiller ses cils.

    Une voix discrète se confondit en excuses mais Alexis mit quelques secondes avant de retrouver complètement conscience de son environnement. Avoir quitté Erwin puis s’être pris une porte dans la tête avaient considérablement ralentis son processus d’ancrage dans la réalité. Finalement, lorsqu’elle eut de nouveau accès à ses sens, elle fut surprise de constater un visage familier sous ses yeux.

    « Désolé, j'ai ouvert la porte un peu brutalement. Ça va, t'as rien ? »

    Alexis fronça les sourcils. Elle avait eu vent de la réapparition de Samael – sans Cal – mais il y avait une différence entre les mots et ce qui se trouvait sous ses yeux. Le fils de Thanatos était à la fois si similaire et différent des souvenirs d’Alexis. À la fois présent et absent. Ses expressions du visage étaient crispées, mécaniques et presque effrayantes.

    Le silence d’Alexis s’étira entre eux. Est-ce qu’elle allait bien ? Pas vraiment. Était-ce à cause de la porte ? Peu probable. Les larmes dans le coin de ses yeux n’étaient qu’un réflexe de son corps qui n’avait pas été tant secoué que ça par l’attaque surprise.

    « Tu es… Alexis ? Je sais pas prononcer ton nom de famille, donc je vais m'abstenir. Alexis, fille de Mars ? Arès. Bref. »

    Alexis fronça les sourcils. Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas pris une réflexion gratuite sur la difficulté de prononcer son nom par un pauvre petit américain qui voulait souligner son nom de famille imprononçable au lieu de taire son incompétence. Elle croisa presque instinctivement ses bras sur sa poitrine, silencieuse.

    Il a… perdu la mémoire. Il n’est plus tout à fait le même. Cal… Cal n’est pas avec lui. Personne ne sait ce qu’il est devenu de lieu. Au début, la colère avait envahi les traits d’Alexis lorsqu’elle avait appris ça. Comment Samael osait revenir sans Cal ? Sans aucun souvenir de lui, en plus ? Pourtant, aujourd’hui, alors qu’elle croisait le regard brisé de ce qu’il restait de l’ancien légionnaire, Alexis revit son jugement. N’était-ce pas lui qui souffrait le plus de cette situation, au final ?

    « Oui, c’est moi. Pas grave pour la porte. »

    Sa voix s’était faite plus dure qu’elle l’aurait bien voulu. Même si elle reconnaissait la peine de Samael, elle ne pouvait faire taire son chagrin tant elle l’assimilait à Cal. Pourquoi ne l’as-tu pas protégé ?

    Plutôt que se laisser avoir à d’aussi bas instincts – ce n’était pas la faute de Samael si Cal avait voulu se lancer dans une quête sans but. C’était d’ailleurs la faute de Cal si Samael se retrouvait dans cet état… –, Alexis décida de quitter l’arrière de la porte pour se positionner dans le couloir plutôt que dans l’ombre. Elle toisa une nouvelle fois Samael dont un milliard d’émotions se lisaient sur son visage.

    La logique aurait voulu qu’elle parte dès maintenant. Elle n’avait rien à lui dire. Il n’avait rien à lui dire… Alexis fronça très légèrement les sourcils. Pourquoi continuait-il de la fixer comme cela s’il n’avait rien à lui dire ?

    « Tu voulais quelque chose en particulier ou… ? »


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 5row
    123

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis BEW4mNQ
    A. Samael O'Connor
    Ex-Légionnaire
    A. Samael O'Connor
    Informations Générales
    Présentation : Ici
    Journal intime : Et là
    D-C : Andrew, Solan, Atem, Cole, Orion
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 1611
    Messages : 247
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Instabilité

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Jeu 21 Jan 2021 - 15:42
    La voix d'Alexis détonna, tranchant complètement avec le ton employé pour dire au revoir à son ami. Elle était plus sèche, plus rude :

    "Oui, c'est moi. Pas grave pour la porte."

    L'expression sur son visage en disait suffisamment long pour que Samael comprenne qu'elle aussi, elle lui en voulait. Il baissa les yeux un court instant, puis il redressa la tête, et constata que la jeune femme se déplaçait pour lui faire face. Le romain avait perdu les mots qu'il voulait dire. Bien sûr qu'elle lui en voulait, qui ne le ferait-pas en ayant été proche de Cal ?

    Mais malgré tous ses instincts qui lui disaient de retourner dans sa chambre sans rien dire pour fuir ce constat, il resta stoïque à la regarder. Il mit ses mains dans ses poches pour cacher leur tremblement et serra les mâchoires, se mordit la langue en attendant… en attendant quoi ? Pourquoi était-elle toujours là d'ailleurs ? Peut-être qu'il la regardait avec un peu trop d'insistance. Il faillit détourner les yeux, mais la fille d'Arès lui demanda :

    "Tu voulais quelque chose en particulier ou… ?"

    Ah. Oui. Perdu dans sa propre culpabilité, Samael avait presque, presque oublié ce pour quoi il avait ouvert la porte de sa chambre. Il se râcla la gorge en se reconnectant à la réalité et lâcha simplement :

    "Cal."

    Sa bouche sèche ne lui permit pas d'en dire plus, aussi attendit-il quelques secondes supplémentaires pour en dire plus. Cal, quoi Cal ? semblait-il lire dans les yeux d'Alexis. Il cherchait désespérément la moindre trace de colère, comme si ça pouvait lui servir d'excuse pour repartir sans lui avoir rien demandé, mais son expression était indescriptible. Alors il continua :

    "Bon. J'ai… parlé à Elliot. Un peu. Il m'a donné une photo de Cal. Celle-là."

    Il sortit la photo abîmée de sa poche et la lui tendit. Il n'avait jamais vraiment prêté attention aux personnes qui l'encadraient sur ce cliché. Mais il lui semblait distinguer maintenant une Alexis assez hors du cadre pour qu'on ne la reconnaisse pas immédiatement. Mais il soupçonnait ce bras qui entourait les épaules du fils d'Aphrodite soit le sien.

    "Ecoute, je veux pas t'emmerder avec tout ça, donc si t'as pas envie, si t'es occupée ou quoi que ce soit, je te laisse tranquille. J'aimerai juste… en savoir plus sur Cal. Je sais que vous étiez proches. J'aimerai comprendre certaines choses sur mon passé, en espérant que ça m'aide à… tu vois. Avancer."

    Samael reprit la photo et la rangea dans la poche arrière de son jean. Il se tordait les doigts, les mains cachées derrière son dos. Son malaise était très perceptible, mais il ne cilla pas en regardant Alexis, dont le visage était encore une fois, indescriptible. Il aurait aimé comprendre les émotions qui prenaient forme dans ses yeux, savoir si c'était de la colère, de la tristesse ou de la nostalgie. Mais il n'y arrivait pas. Peut-être qu'inconsciemment, il refusait de le faire.

    "Bref, tu veux bien m'aider ?"

    Le fils de la Mort se mordit l'intérieur des joues, mais son regard déterminé restait planté dans celui d'Alexis.


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 09av
    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé
    Alexis Nyqvist
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kieran, June, Lilli
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 7521
    Messages : 2194
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Dim 24 Jan 2021 - 21:19
    « Cal. »

    Cal. Ce simple mot claqua dans l’air avec tant de force qu’Alexis en eut le souffle coupé. Elle avait l’impression qu’une tempête venait de se réveiller dans son ventre, frappant avec autant de vigueur que son cœur dont les battements lui arrachaient la poitrine. Son corps entier se raidit, son visage se ferma. Soudainement, il y avait comme deux Alexis : celle de l’extérieur, inébranlable, froide et fermée ; celle de l’intérieur, bouillante d’émotions qui se déchaînaient sans lui permettre de reprendre son souffle.

    « Bon. J'ai… parlé à Elliot. Un peu. Il m'a donné une photo de Cal. Celle-là. »

    Paralysée, Alexis ne pouvait que regarder la scène immobile. C’était comme la vivre en deux fois. Une fois à l’extérieur, silencieuse et neutre. Une autre fois à l’intérieur, déchirée par la tristesse et la colère. La photo que lui tendit Samael achevait de retourner le couteau dans la plaie. Dessus, Cal était resplendissant. Heureux. Vivant. Alexis ne se souvenait même pas de cliché – sûrement pris par un Elliot trop impatient d’immortaliser ce moment – mais elle n’en avait pas besoin pour être frappé par la nostalgie. Son ventre se serra. Son visage resta neutre.

    « Écoute, je veux pas t'emmerder avec tout ça… »

    Trop tard pour ça.

    « … donc si t'as pas envie, si t'es occupée ou quoi que ce soit, je te laisse tranquille. »

    Oui, oui, oui, va-t-en, pitié.

    « J'aimerai juste… en savoir plus sur Cal. Je sais que vous étiez proches. »

    Va-t-en, va-t-en, va-t-en.

    « J'aimerai comprendre certaines choses sur mon passé, en espérant que ça m'aide à… tu vois. Avancer. »

    Non, non, non, non. Alexis aurait tout donné pour faire marche arrière, pour se nicher dans les bras d’Erwin, pour oublier le reste. Elle aurait tout donné pour ne plus faire face à ce monde infatigable qui ne cessait de la tourner et retourner dans tous les sens. Ses jambes étaient fatiguées de porter ce corps meurtri. Son cœur était lassé de battre pour des choses inutiles. Son âme était épuisée de subir tout ce chagrin. Il n’y avait qu’aux côtés d’Erwin qu’elle avait l’impression de pouvoir respirer à nouveau. Erwin, à la fois si proche et si loin d’elle. Elle aurait aimé pouvoir se téléporter loin d’ici, loin du tout ce tumulte que lui apportait la conversation avec Samael. Il fallait qu’elle parte. Qu’elle fuit.

    Lorsqu’Alexis leva les yeux vers Samael, elle fut assaillie par un nouveau sentiment. À la colère, la tristesse et la nostalgie pouvait maintenant s’ajouter le terrible poids de la culpabilité. Elle avait devant elle tout ce que Cal chérissait le plus monde, la personne qui avait réussi à faire faire parfois taire ses plus terribles démons, à celui qui aurait tout donné pour Cal, à celui qui avait tout donné pour Cal. Alexis aurait pu s’en aller, lui tourner le dos, fuir. Elle aurait pu refuser de remuer ses douloureux souvenirs pour quelqu’un qu’elle n’avait connu que le temps d’un battement d’aile…

    « Bref, tu veux bien m'aider ? »

    … et pourtant, Alexis refusa de faire ça. Après tout, elle pouvait bien faire ça pour Cal. Pour l’amour qui avait fait battre son cœur et qui avait réchauffé certaines nuits glaciales. Alexis pris une profonde inspiration, bien consciente qu’elle ajoutait une nouvelle pierre à l’édifice de sa propre douleur. Elle n’était plus à ça près, songea-t-elle.

    « Si tu veux. »

    Les mots coulaient de sa bouche comme de l’acide. La décence aurait dû lui faire dire non. L’altruisme n’était bon que s’il ne procurait aucune douleur à celui qui le faisait mais Alexis était maintenant habituée à faire passer les autres avant elle. De toute façon, quelle excuse aurait-elle pu trouver pour refuser cette simple demande à Samael ? Si au moins elle pouvait l’aider à avancer lui, elle n’aurait pas l’impression d’être complètement inutile.

    « Allons, euh, ailleurs. »

    Alexis retrouva l’usage de son corps. Elle désigna vaguement l’escalier puis passa devant Samael pour se rendre au réfectoire interne. À cette heure de la journée, il n’y avait personne. Seulement quelques personnes venues prendre un chocolat chaud entre deux activités obligatoires. Alexis s’installa à une table éloignée, près d’une fenêtre, dos à un mur, loin de la porte.

    « Que veux-tu savoir ? »


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 5row
    123

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis BEW4mNQ
    A. Samael O'Connor
    Ex-Légionnaire
    A. Samael O'Connor
    Informations Générales
    Présentation : Ici
    Journal intime : Et là
    D-C : Andrew, Solan, Atem, Cole, Orion
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 1611
    Messages : 247
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Instabilité

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Lun 1 Fév 2021 - 5:48
    Samael retenait sa respiration. Alexis semblait déchirée entre la possibilité de refuser sa requête, de s'en aller en le laissant planté là comme s'il ne signifiait rien. Et elle aurait été dans son droit de le faire. Après tout, le fils de la Mort et la fille de la guerre n'avaient jamais été proches, alors à quoi bon ? Au lieu de quoi, Alexis répondit d'un ton acerbe :

    "Si tu veux."

    Les yeux légèrement écarquillés par la surprise, Samael entrouvrit la bouche. Alexis, malgré tout ce qu'elle avait pu vivre ces derniers mois, Alexis, probablement assaillie par une rancœur amère, Alexis, qui semblait si éteinte face à lui, elle acceptait de l'aider. À contrecœur ou de bonne volonté, il n'y avait aucun moyen de le savoir tant elle était hermétiquement fermée. Samael ne pouvait lire aucune expression sur son visage, mais dans ses yeux il voyait bien qu'elle agissait comme ça en mémoire de Cal.

    "Allons, euh, ailleurs."

    Samael hocha la tête d'un air absent tandis qu'elle désignait l'escalier. Elle ouvrit la marche, et Samael lui emboîta le pas, silencieusement. Ils arrivèrent au réfectoire interne, qui était presque vide – à l'exception de quelques pensionnaires venus faire une petite pause avant de vaquer à leurs occupations. Alexis s'installa à une table un peu isolée et Samael s'assit en face d'elle, les yeux rivés sur la table, comme s'il essayait de décortiquer le bois qui la composait.

    "Que veux-tu savoir ?"

    Le fils de la Mort soupira avant de relever les yeux vers elle. Il ne trahissait aucune émotion, seule sa jambe tremblait sous la table. La vérité était qu'il avait agit impulsivement en l'abordant de manière impromptue, sans réfléchir vraiment à ce qu'il voulait savoir. Tout, était-ce une réponse acceptable ? Pas vraiment. Samael baissa les yeux à nouveau pour se focaliser sur cette écharde qui dépassait sur le bord de la table.

    "Ben… Disons que je me souviens de rien, si ce n'est de son visage. Je crois que c'est… la dernière chose que j'ai vu dans le Labyrinthe. Au début, c'était juste ses yeux. Puis j'ai pu mettre un visage, grâce à Elliot. Enfin bon. Il hante mes nuits, parfois mes journées. Alors ne pas me souvenir de lui, c'est juste… tu vois. Frustrant."

    Ses doigts tapotaient nerveusement le rebord de la table, trahissant son malaise. Que voulait-il savoir ? Si Cal était un enfant d'Aphrodite ? S'il était un enfant d'Héphaïstos ? Quelle était sa réelle ascendance, et pourquoi avait-il voulu tuer un dieu ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi l'avait-il suivi dans cette entreprise condamnée à l'échec ? Comment était-il ? Qu'est-ce qui l'avait fait tomber sous son charme ? Était-il doux, sensible, maladroit ? Où alors était-il renfermé, triste, seul ? Ces deux options étaient-elles incompatibles, ou au contraire complémentaires ? Qu'est-ce que Samael lui avait apporté ?

    Le romain se rendit compte que de longues secondes s'étaient écoulées entre le moment ou Alexis avait posé sa question et le moment ou il avait réfléchi à quoi lui poser comme question. Il se mordit la lèvre, ferma les yeux et son cœur loupa un battement lorsque le visage de celui qu'il avait aimé et qui lui était pourtant inconnu apparut sous ses paupières.

    "J'imagine que je me demande comment il était. Comment il était avec moi. J'ai cru comprendre qu'il était soit un fils d'Aphrodite, soit un fils d'Héphaïstos, j'arrive pas à savoir quelle option est la vraie. Ça n'a sans doute pas vraiment d'importance, mais… J'veux dire, il a quand même voulu tuer un dieu. Pourquoi ? Mais euh, surtout, je voudrais savoir qui il était. Globalement. En tant que personne. J'me doute qu'il a du être exceptionnel pour que je parte avec lui sans me poser de questions, mais je… je voudrais des détails plus spécifiques. Son caractère, ses talents, ses blessures, ses hobbys, ses amis… Notre relation. Je voudrais le connaître. À nouveau. C'est peut-être stupide, puisqu'il est trop tard pour ça."

    Oui, c'était peut-être stupide, mais Samael avait désespérément besoin de réponses. À quel point le fils de Thanatos l'avait aimé pour partir en mission suicidaire avec lui ? Sa mâchoire se contracta nerveusement, puis il planta ses yeux dans lesquels brillait un éclat terni par la fatigue et un voile de tristesse dans ceux d'Alexis.


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 09av
    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé
    Alexis Nyqvist
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kieran, June, Lilli
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 7521
    Messages : 2194
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Ven 26 Fév 2021 - 8:28
    Il eut une seconde de silence écrasante durant laquelle Alexis avait l’impression de perdre pieds. Que faisait-elle à parler avec lui alors qu’il lui rappelait sans cesse l’ami qu’elle avait perdu ? Alexis prit une profonde inspiration, profitant de l’instant d’égarement de Samael pour fissurer son masque impénétrable. Ses doigts pinçaient discrètement et à répétition sa cuisse droite afin de l’ancrer définitivement dans la réalité. Lorsque Samael ouvrit la bouche, Alexis avait retrouvé le contrôle de son corps.

    « Ben… Disons que je me souviens de rien, si ce n'est de son visage. Je crois que c'est… la dernière chose que j'ai vu dans le Labyrinthe. Au début, c’étaient juste ses yeux. Puis j'ai pu mettre un visage, grâce à Elliot. Enfin bon. Il hante mes nuits, parfois mes journées. Alors ne pas me souvenir de lui, c'est juste… tu vois. Frustrant. »

    Alexis écoutait attentivement les paroles de Samael mais elle était incapable de déceler la moindre question. Jusque-là, il tournait un peu en rond et Alexis pouvait sentir qu’elle perdait patience. Le chagrin et la colère ne faisaient pas bon ménage mais si en plus elle devait écouter toutes les façons qu’avait Samael de décrire son amnésie sans poser directement les questions dont il voulait les réponses, Alexis risquait de partir avant.

    Les secondes continuaient de s’étirer et le silence entre eux n’était perturbé que par le corps de Samael. Par sa jambe qui tremblait sous la table. Par ses doigts qui tapotaient sur la table. Par sa difficulté à déglutir. Par sa respiration trop bruyante. Alexis enrageait intérieurement. Pourquoi lui avait-il sauté dessus s’il était incapable de dire précisément la raison de son apparition soudaine dans sa vie ? Alexis fit craquer ses doigts, incapable de rester immobile aussi longtemps alors que son cœur tambourinait de plus en plus fort.

    Lorsque Samael se décida enfin à parler, Alexis serra encore plus fort la mâchoire. Son poing, celui sous la table, se serra. Alexis dû batailler contre elle-même pour ne pas partir tant la colère faisait battre ses tempes. Seulement cette fois, la colère n’était pas dirigée contre Samael mais contre la vie, les Parques, le Tortionnaire. Comment avaient-ils osé arracher la vie de Cal et renvoyer Samael, amnésique, parmi ceux qui avait connu le descendant d’Aphrodite ? Quel cruel jeu était-ce ?

    Alexis attendit que Samael finisse sa tirade. Finalement, il n’avait pas tellement de question. Il avait juste besoin d’une encyclopédie sur la vie de Cal. Pourquoi n’avait-il pas demandé ça à Elliot quand il en avait eu l’occasion ? Les deux garçons se connaissaient bien mieux qu’Alexis. Néanmoins, Alexis ne se chercha plus d’excuse. Lorsque le silence de Samael raisonna dans le réfectoire, Alexis su que c’était à elle de parler. Elle prit alors une grande inspiration et ouvrit les vannes.

    « Cal était quelqu’un de fabuleux, de passionné. Il pouvait passer des heures à essayer de comprendre le mécanisme d’un objet pour pouvoir le reproduire, l’améliorer. Il adorait créer des objets techniques et utiles. Lorsqu’il avait une idée, il pouvait passer des heures, des jours, juste sur ça, en oubliant de manger ou de dormir. »

    Alexis pensa à la bague d’Elliot mais à toutes les autres créations souvent loufoques et parfois ratées de Cal. Il était tout ce qu’Alexis n’était pas : ingénieux, créatif, talentueux.

    « C’était aussi quelqu’un de très altruiste. Il faisait souvent passer les autres avant lui, même lorsque ce n’était pas bon pour lui. Parfois il… Disons que… Cal n’était pas spécialement heureux. Il se nourrissait du bonheur des autres parce qu’il savait que lui, il le serait jamais. »

    Alexis déglutit avec difficulté, le regard loin. Elle pensait à toutes ces fois où la souffrance et la tristesse avait noyé son regard de larmes. Combien de fois avait-elle été témoin de toute cette peine sans pouvoir faire quoique ce soit ?

    « Quand tu es arrivé dans sa vie… Tu l’as illuminé. Tu n’as pas essayé de le changer, ou de le faire aller mieux. Tu as juste… accepté sa peine et sa tristesse. Tu l’as aidé à porter son fardeau sans le juger, toujours en le respectant. Parfois, certaines personnes pensent qu’il faut changer l’autre pour qu’il aille mieux mais toi tu fais… faisais plutôt parti de ceux qui décident de l’aider en faisant preuve d’empathie et de patience. »

    Alexis se souvient du regard de Cal lorsqu’il était avec Samael, de cet amour qu’il avait son égard… mais elle se rappelait aussi que tout ça était réciproque. Cal, l’éternel amoureux avait enfin eu le droit à la réciprocité de ses émotions avec Samael. Ça avait été compliqué et fastidieux et douloureux, mais c’était là, dans un fragile équilibre.

    « Cal avait un rapport étrange avec les relations humaines et amoureuses. Il pouvait aimer de toute son âme mais refuser une relation car il assimilait ça à la destruction de l’autre. Héphaïstos a détruit sa mère. Cal a toujours refusé de considérer ce dieu comme son père et a toujours nourri un sentiment intense de haine et un besoin de revanche. »

    Alexis fit une nouvelle pause, le ventre noué par l’émotion. Puis, dans un murmure, elle conclut :

    « Il ne t’a jamais compté dans son plan. Tu t’es imposé tout seul. Par amour. »


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 5row
    123

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis BEW4mNQ
    A. Samael O'Connor
    Ex-Légionnaire
    A. Samael O'Connor
    Informations Générales
    Présentation : Ici
    Journal intime : Et là
    D-C : Andrew, Solan, Atem, Cole, Orion
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 1611
    Messages : 247
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Instabilité

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Sam 27 Fév 2021 - 7:25
    "Cal était quelqu’un de fabuleux, de passionné. Il pouvait passer des heures à essayer de comprendre le mécanisme d’un objet pour pouvoir le reproduire, l’améliorer. Il adorait créer des objets techniques et utiles. Lorsqu’il avait une idée, il pouvait passer des heures, des jours, juste sur ça, en oubliant de manger ou de dormir."

    Samael écouta Alexis dans un silence presque religieux. Est-ce que son bouclier était une de ces inventions ? Est-ce que ce cadeau, devenu presque aussi lourd qu'un fardeau, avait dérobé à Cal le besoin de manger et de dormir ?

    "C’était aussi quelqu’un de très altruiste. Il faisait souvent passer les autres avant lui, même lorsque ce n’était pas bon pour lui. Parfois il… Disons que… Cal n’était pas spécialement heureux. Il se nourrissait du bonheur des autres parce qu’il savait que lui, il le serait jamais."

    Le regard d'Alexis se fit plus lointain, et Samael regretta d'avoir imposé toutes ses questions à la fille d'Arès. Il essayait d'imaginer Cal, il essayait d'imaginer sa tristesse mélancolique. Qu'aurait-il pu faire pour l'aider à cette époque ?

    "Quand tu es arrivé dans sa vie… Tu l’as illuminé. Tu n’as pas essayé de le changer, ou de le faire aller mieux. Tu as juste… accepté sa peine et sa tristesse. Tu l’as aidé à porter son fardeau sans le juger, toujours en le respectant. Parfois, certaines personnes pensent qu’il faut changer l’autre pour qu’il aille mieux mais toi tu fais… faisais plutôt parti de ceux qui décident de l’aider en faisant preuve d’empathie et de patience."

    Samael ferma les yeux qu'il sentait piquer légèrement. Son cœur s'était arrêté de battre, prisonnier d'un étau sans pitié qui se resserrait autour de lui. Ainsi donc, il avait été patient un jour. Plus important encore, il avait été quelqu'un de bien. Et il avait aimé sans compter, sans espérer changer Cal. Sous ses paupières fermées dansaient encore ses yeux bleus, son visage angélique et son sourire qui aurait sans doute pu redonner tout l'espoir du monde à Pandore.

    "Cal avait un rapport étrange avec les relations humaines et amoureuses. Il pouvait aimer de toute son âme mais refuser une relation car il assimilait ça à la destruction de l’autre. Héphaïstos a détruit sa mère. Cal a toujours refusé de considérer ce dieu comme son père et a toujours nourri un sentiment intense de haine et un besoin de revanche."

    Donc Cal était bien un fils d'Héphaïstos. C'était à la fois étrange et logique, comme révélation. Mieux valait le considérer comme un enfant d'Aphrodite, donc. Bizarrement, c'était ce qui faisait plus de sens. La grâce et la finesse de ses traits le prouvaient. Lorsque Samael rouvrit les yeux et croisa le regard d'Alexis, il laissa couler de ses yeux quelques larmes silencieuses. Il savait ce qu'elle s'apprêtait à ajouter à voix basse :

    "Il ne t’a jamais compté dans son plan. Tu t’es imposé tout seul. Par amour."

    Un sanglot étranglé s'échappa de sa gorge. Il n'avait personne à blâmer pour la perte de sa mémoire, à part lui-même. Mais ce n'était pas ce qui lui broyait le cœur. C'était le fait de savoir qu'il avait aimé de manière juste, chose qu'il ne pourrait probablement jamais reproduire avec qui que ce soit d'autre. De toute façon, il n'en n'avait pas l'envie. Mais le fait de savoir que c'était impossible lui faisait perdre pied. Et surtout, surtout, il l'avait accompagné à sa perte sans savoir que ce serait un voyage sans retour pour Cal. Le poids de la culpabilité était écrasant.

    "Et j'ai été incapable de le ramener sain et sauf…Je suis désolé."

    Que pouvait-il dire de plus ? Rien ne lui venait. Ses yeux se perdirent dans le vague, et ses doigts s'enroulèrent autour du pendentif qui pesait si lourd quelques instants auparavant. À présent, il semblait plus léger, sans que Samael ne sache vraiment pourquoi.

    "C'est… tout ce qui me reste de lui. Quand j'me suis réveillé à la sortie du labyrinthe, je n'avais qu'une certitude. Celle de ne jamais pouvoir m'en séparer."

    Samael relâcha le collier et essuya ses larmes rageusement. Il avait été incapable de sauver un être aussi exceptionnel que celui qu'il avait tant aimé, et ça le boufferait toute sa vie. Usé par l'assaut des émotions qui affluaient en lui pour le submerger, il planta ses yeux dans ceux d'Alexis :

    "Merci. C'est… plus clair… Je suis désolé de t'avoir… importunée comme ça."

    Samael prit une grande inspiration et essuya la dernière larme qui coulait sur le bas de sa joue et se redressa silencieusement. Il ne savait plus quoi dire à Alexis. Elle ne semblait pas avoir quoique ce soit à rajouter, et il ne voulait pas la déranger plus longtemps.

    "Merci encore. Je me doute que c'était pas un moment agréable pour toi. Je peux t'accompagner là où tu voulais aller à la base si tu veux."


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 09av
    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé
    Alexis Nyqvist
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kieran, June, Lilli
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 7521
    Messages : 2194
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Dim 28 Fév 2021 - 14:59
    « Et j'ai été incapable de le ramener sain et sauf…Je suis désolé. »

    Alexis pouvait sentir la détresse de Samael comme s’il s’agissait de la sienne. Ses joues humides faisaient écho à la douleur silencieuse qui lui broyait l’estomac alors que leurs mains, presque à l’unisson, ne cessait de trembler dans l’ombre de la table. Chez les sang-mêlé, la mort était commune, trop commune. Chacun savait que son espérance de vie était particulière courte en tant que demi-dieu. Une simple quête pouvait signer un arrêt de mort ; et pourtant, tout le monde y fonçait dès que l’occasion se présentait, le sang bouillonnant à l’idée de se déchaîner.

    « C'est… tout ce qui me reste de lui. Quand j'me suis réveillé à la sortie du labyrinthe, je n'avais qu'une certitude. Celle de ne jamais pouvoir m'en séparer. »

    Malgré tout, alors que la mort était pourtant une connaissance familière dans le paysage d’un enfant divin, il y avait certaines de ses actions qui écorchaient l’âme plus que nécessaire. Cal faisait partie de ceux-là. La vue du pendentif au creux du cou de Samael ne fit que renforcer cette idée alors que le fantôme de Cal embrassait le métal froid qui ornait le collier.

    « Merci. C'est… plus clair… Je suis désolé de t'avoir… importunée comme ça. »

    Alexis agita la main en guise de réponse, incapable d’exprimer à voix haute tout ce qui lui traversait l’esprit. Elle ne pourrait jamais en vouloir à Samael de vouloir comprendre ce qu’il l’avait poussé à partir dans une mission suicidaire. Elle le devait bien à Cal. Elle lui devait tellement que s’occuper de son ancien petit-ami n’aurait même pas été suffisant.

    Chassant les larmes qui s’étaient glissées au creux de ses yeux, Alexis expira lourdement au moment même où Samael inspirait bruyamment. Cette conversation, bien que courte, avait ravivé autant de souvenirs chez Alexis qu’elle avait amené de traumatisme à Samael. La colère de ma fille d’Arès s’était tue, ne laissant plus qu’un vague sentiment de mal-être et de deuil.

    « Merci encore. Je me doute que c'était pas un moment agréable pour toi. Je peux t'accompagner là où tu voulais aller à la base si tu veux. »

    Samael s’était levé et Alexis avait fait de même. Avait-elle prévu d’aller quelque part ? Son corps était lourd et fatigué de l’interruption de l’ancien légionnaire. Malgré tout, elle devait suivre son planning et continuer sa vie. La mort de Cal ne devait pas signifier sa mort à elle. Elle avait encore tant de choses à faire avant que les Parques n’en décide autrement ! À commencer par se remettre en forme… Un maigre sourire se dessina sur les lèvres de la fille d’Arès.

    « J’allais à l’Arène. »

    Les deux silhouettes restèrent immobiles avant qu’Alexis ne rajoute, presque avec pudeur, car c’était un sujet qu’elle n’abordait que très rarement :

    « Je suis restée alitée pendant un moment il y a peu et j’essaie de me remettre en forme. Après une nouvelle pause, Alexis ajouta : On s’est entraînés ensemble à une époque. Tu es le bienvenu si tu veux. »


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 5row
    123

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis BEW4mNQ
    A. Samael O'Connor
    Ex-Légionnaire
    A. Samael O'Connor
    Informations Générales
    Présentation : Ici
    Journal intime : Et là
    D-C : Andrew, Solan, Atem, Cole, Orion
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 1611
    Messages : 247
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Instabilité

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Dim 28 Fév 2021 - 16:23
    Alexis s'était levée en même temps que lui, et lorsqu'il croisa son regard voilé de tristesse, elle lui accorda un sourire. Il ne savait pas trop comment l'interpréter, alors il resta silencieux, lui rendant son maigre sourire, plein de reconnaissance, mais empli de tristesse. La fille d'Arès lui dit alors :

    "J'allais à l'Arène."

    Samael resta immobile, ne sachant pas si par cette phrase, elle lui accordait le droit de l'accompagner, où si au contraire, elle lui demandait silencieusement de la laisser tranquille. Elle ajouta, presque à mi-voix, après quelques secondes de silence pesant :

    "Je suis restée alitée pendant un moment il y a peu et j'essaie de me remettre en forme."

    Nouvelle pause. Mal à l'aise, Samael détourna le regard, mais ses yeux furent attirés par elle comme un aimant lorsqu'elle rouvrit la bouche pour continuer :

    "On s'est entraînés ensemble à une époque. Tu es le bienvenu si tu veux."

    Pantois, Samael entrouvrit la bouche avant qu'un sourire plus sincère n'illumine son visage. Depuis qu'il était rentré du Labyrinthe, il n'avait trouvé personne avec qui s'entraîner, se contentant des mannequins de paille. L'idée de pouvoir mesurer ses talents avec une personne réelle ne lui avait même pas effleuré l'esprit, d'abord parce qu'il ne voulait avoir à faire avec personne, ensuite parce qu'il ne savait pas lui-même ce dont il était capable. Il avait assommé une chasseresse des plus désagréable, mais un véritable combat à la loyal…

    "Je me suis pas entraîné avec quelqu'un depuis que je suis rentré. J'ai toujours mes réflexes d'après mon expérience à Las Vegas… Mais l'occasion ne s'est jamais présentée. Du moins je ne l'ai jamais vraiment cherchée… Merci. Vraiment, merci."

    Sans ajouter un mot, il se détourna et avança pour sortir du réfectoire, et Alexis lui emboîta le pas. Le trajet fut court et silencieux, mais tout le malaise s'était presque dissipé. Une fois arrivés à destination, Samael se tourna vers la jeune femme et sortit sa pièce de sa poche.

    "Tu préfères que j'utilise le gladius ou le javelot ? Je peux aussi alterner pour ajouter un peu de difficulté. J'imagine que tu me battras à plate couture de toute façon, je connais ta réputation. Enfin, vaguement. Est-elle fondée ?"

    Samael prit le temps de réfléchir quelques secondes avant d'ajouter :

    "Et… est-ce que tous les coups sont permis où tu veux faire ça à la loyale ?"

    Un sourire désormais presque amusé s'était dessiné sur ses lèvres. Il tourna et retourna la pièce entre ses doigts, et arracha le collier qui pendant autour de son cou. Le bouclier de bronze se déploya sous ses yeux, et son sourire se fit plus nostalgique. Cal était peut-être mort, et peut-être qu'il ne vivait même pas dans sa mémoire, mais son collier contenait une trace de son passage dans sa vie. Et il comptait bien lui rendre hommage en l'utilisant.

    Ce bouclier lui avait sauvé la vie plus d'une fois. Cal lui avait sauvé la vie plus d'une fois. Cette simple pensée l'encouragea. Cal vivrait à travers chaque coup que ce bouclier encaisserait. Et il comptait bien s'en servir encore longtemps. Un éclair de défi dans les yeux, il reporta son attention sur Alexis.


    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 09av
    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé
    Alexis Nyqvist
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kieran, June, Lilli
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 7521
    Messages : 2194
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Mar 16 Mar 2021 - 8:34
    Lancer de dé

    Pendant un instant fugace, l’ancien Samael se dessina sur les traits du nouveau. Un sourire chaleureux illumina son visage alors que son regard brilla d’une intensité qu’Alexis ne lui connaissait pas. Chaleur, reconnaissance, joie. Trois émotions que semblaient inconnues à Samael avant cet instant précis.

    « Je me suis pas entraîné avec quelqu'un depuis que je suis rentré. J'ai toujours mes réflexes d'après mon expérience à Las Vegas… Mais l'occasion ne s'est jamais présentée. Du moins je ne l'ai jamais vraiment cherchée… Merci. Vraiment, merci. »

    Alexis hocha simplement la tête avant de se mettre en route. Une appréhension nouvelle se logea dans son ventre. Elle savait qu’elle n’était pas à la hauteur de ce que Samael devait attendre d’elle. Peut-être qu’il n’attendait rien. Ou peut-être que si. Alexis se mordit l’intérieur de la joue pour empêcher toutes les questions qu’elle avait de sortir.

    Une fois arrivés sur place, Samael semblait surexcité. Il sortit une pièce de sa poche et enchaîna plusieurs questions sur les préférences d’Alexis et sa réputation. Une grimace se dessina sur son visage. Finalement, il devait s’attendre à quelque chose d’elle… Comment lui faire comprendre qu’il allait être déçu ?

    « Et… est-ce que tous les coups sont permis ou tu veux faire ça à la loyale ? »

    Voilà une question que l’ancien Samael n’aurait jamais posé. Alexis remarqua alors toutes les fêlures dans la joie peinte sur le visage de Samael. Elle remarqua l’éclat de folie dans son regard. La soif de combat qui faisait trembler ses mains. Alexis réalisa qu’elle venait probablement de réveiller un monstre qui sommeillait et elle allait être incapable de le maintenir à une distance raisonnable.

    Tant mieux.

    Tant mieux, se répéta-t-il. Qu’il l’écrase. Qu’il l’humilie. Qu’il lui rappelle tout le chemin qu’elle avait encore à faire pour redevenir la meilleure version d’elle-même. Qu’il lui montre tous ses défauts, toutes ses failles, tout ce qui n’allait pas. Qu’il l’illumine de sa médiocrité pour qu’elle se relève de ses propres cendres afin de briller à nouveau.

    Alexis fit apparaître ses épées jumelles, celles dont l’or impérial reflétait la lumière timide du soleil au moment où Samael arrachait son collier autour de son cou, celui où pendait le bouclier de Cal. La détermination d’Alexis n’en fut que plus grande, battant au rythme de deux mots : plus jamais. Plus jamais elle ne perdrait quelqu’un qu’elle aime.

    « J’ai été dans le coma pendant plus d’un mois. Plusieurs de mes os ont été brisés par ma meilleure amie. Le nectar et l’ambroisie ne pouvaient rien pour moi. Mon corps est faible. Mon corps est lâche. Je n’arrive pas à la cheville de ma réputation. »

    Anéantis-moi que je puisse renaître de mes cendres.

    Il eut un court silence. Un silence durant lequel les deux guerriers se toisaient de la tête aux pieds. Alexis n’avait aucune chance. Alexis n’avait pas dit qu’elle préférait un combat à la loyal. Alexis n’avait jamais dit qu’elle préférait qu’il ne garde qu’une seule arme. Qu’il la surprenne. Qu’il la fasse sortir de sa zone de confort. Plus jamais elle ne se laisserait avoir.

    Le combat débuta timidement. Samael, sûrement déstabilisé, enchaîna des bottes gentilles, neutres. Alexis n’avait aucune difficulté à parer et renvoyer les coups. La dance macabre commença quelques minutes plus tard, une fois que les deux adversaires avaient fini de se jauger. Chacun avait repéré les points faibles de l’autre. Les anciennes blessures de l’autre. Le genou droit. La hanche gauche. Le poignet droit. L’endurance.

    Le combat ne dura pas longtemps. La respiration d’Alexis devint rapidement sifflante, ses pieds brûlants des enchaînements de Samael.

    Glaive. Glaive. Glaive. Javelot. Glaive. Javelot.

    Alexis bondissait d’avant en arrière. Les rares coups qu’elle réussissait à placer étaient parés par Cal. Cal et son énorme bouclier. Cal et son talent. Cal et son amour.

    Glaive. Glaive. Javelot. Javelot. Javelot. Glaive.

    Samael envoya du sable dans les yeux d’Alexis qui les ferma juste assez tôt pour que le sable ne lui brûle pas la rétine.

    Glaive. Bouclier. Bouclier. Javelot.

    Alexis dansait, reculait, avançait, esquivait.

    Elle n’avait pas le niveau. Samael l’écrasait. Samael l’anéantissait.

    Et pourtant… Et pourtant Alexis se sentait pour la première fois vivante. Elle sentait son sang battre dans ses veines. Elle sentait ses muscles se reformés. Elle sentait ses appuis se solidifier.

    Bouclier. Bouclier. Glaive. Bouclier.

    Puis les jambes d’Alexis lâchèrent. Elles ne suivirent pas le mouvement qu’Alexis leur demandait, restant plantés dans le sol. Le javelot la balaya et Alexis tomba à terre. Elle roula pour esquiver un coup, puis un deuxième. Puis un troisième. Et l’épée siffla près de son oreille lorsque Samael la planta dans le sol.

    Alexis avait perdu.



    And i hear a storm is comin’ in - Alexis 5row
    123

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis BEW4mNQ
    Contenu sponsorisé
    Informations Générales
    Feuille de Personnage

    And i hear a storm is comin’ in - Alexis Empty Re: And i hear a storm is comin’ in - Alexis

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 24 ! Pour la lire, c'est ici ! Le Satyre recherche des rédacteurs ! Viens postuler ! Lancement des inscriptions pour l'event n° 8 ! Les Award 2021 sont ouverts. Venez voter ! Connaissez-vous les zone RP du moment ? L'endroit idéal pour gagner des PP ! Envie de RP ? Viens voir les dernières demandes de rp ! Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !