• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • 150 PP pour : les prédéfinis, les Centurions, les légionnaires de moins de 17 ans, les descendants d'Olympiens
    Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton
    Le Deal du moment : -9%
    -100€ sur les MacBook Air 13’’ 256Go
    Voir le deal
    1029 €

    Rhylan Crowe
    You've been thunderstruck
    Rhylan Crowe
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Calypso & Abbadon
    Parent divin : Jupiter
    Points de puissance : 1282
    Messages : 125
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal:

    Change your hair to be happy - RP Solo Empty Change your hair to be happy - RP Solo

    Ven 27 Nov 2020 - 23:41
    ❝ You can change your hair and you can change your clothes, you can change your mind, that's just the way it goes, you can say goodbye, and you can say hello. But you'll always find your way back home❞Change your hair to be happyJ’adore la Colonie, sincèrement. J’aime cette proximité que cet endroit a avec le camp Jupiter, le fait que le côté Romains fait souffler un petit vent de nostalgie en moi. Mais j’ai bien l’impression que de tourner entre le côté grec et la Nouvelle-Rome... ça ne m’aide pas vraiment. J’ai beau dire que je me fiche royalement de ne pas être revenue entière du Labyrinthe, faire de mon mieux pour montrer que je me porte bien et agir comme si rien n’était arrivé, les séquelles sont pourtant bien là. Je sais ce que vous allez dire ! Effectivement, on ne peut pas oublier quand on perd physiquement une partie de soi. Et un doigt en moins, ça peut devenir embêtant ! Mais ça peut cacher d’autres choses. Je n’ai pas parlé des voix. J’ai tenté de les occulter. Mais elles reviennent me hanter quand je dors. Et quand ce ne sont pas les voix, c’est l’idée que j’aurai pu rester figée à tout jamais. A force de me triturer les neurones avec ce genre de chose, je me rendais bien compte que j’avais besoin de rentrer chez moi. Et chez moi, ce n’est ni la Colonie, ni le Camp. Chez moi, c’est avec mes sœurs Amazones. C’est avec mes sœurs d’armes, celles avec qui je partage ma vie depuis maintenant six ans. Ça peut sembler peu, compte tenu du temps que j’ai pu passer avec les Chasseresses par exemple. Mais c’est chez moi là-bas. J’avais donc demandé à pouvoir revenir, ne serait-ce que quelques jours. Me ressourcer en étant entourée des miens, avec les personnes qui me connaissent sans doute le mieux sur Terre.

    Le retour à Seattle s’est fait sans le moindre accroc. Il n’y avait pas de raison après tout. Je ne risquais rien à prendre l’avion par exemple. Ce qui était certain, c’était que je ne serai certainement pas repassée par le Labyrinthe pour rentrer. A mon arrivée au siège d’Amazon, j’apprécie de retrouver l’effervescence habituelle. C'est quelque chose de rassurant finalement. Je ne m’attarde pourtant pas plus que cela. Ma première action est évidemment d’aller saluer mes sœurs d’armes. Un sourire se dessine à nouveau sur mon visage. Je ne dirais pas que tout le reste est oubliée mais je me sens plus sereine dans tous les cas. Mais celle que je retrouve avec le plus de bonheur, c’est évidemment Syrah. Elle compte énormément pour moi et la revoir empli mon cœur de joie. J’aurai sans doute beaucoup de choses à lui raconter. Mais pour le moment, je veux juste profiter de mon retour, surtout que ce n’est que pour quelques jours. J’ai une mission, je devrais retourner à la Colonie. Je le ferai volontiers quand le moment sera venu évidemment. Mais j’ai besoin de prendre du temps uniquement pour moi. Et ce temps, il me semble logique de le passer avec Syrah. Parce qu’on a cette osmose particulière qui pourrait en rendre certains jaloux. Elle est comme ma sœur, pas juste une coéquipière. Elle est devenue bien plus que cela finalement.

    J’entraine la jeune femme un peu plus loin, commençant à discuter avec elle de la vie ici. Je suis curieuse de savoir comment vont les choses depuis mon départ, comment vont toutes les autres. Mais surtout comme elle va. J’ai besoin de me rassurer, de me dire qu’au moins une de nous tient toujours réellement le coup et ne simule pas un bien-être approximatif. Je vois bien, dans son regard, qu’elle a compris. Je vois qu’elle sait que si je suis revenue, ce n’est pas juste pour faire un brin de causette. Et finalement, la solution me vient à force de discuter. “Sy’... Il parait que quand une femme subit un gros changement, elle change de tête...” Je commençais alors à me mordiller la lèvre inférieure. C’était un peu cliché mais je crois que j’en avais besoin dans le fond. Il fallait que je puisse me détacher de la Rhylan qui était entrée dans le Labyrinthe en toute confiance, qui espérait pouvoir en sortir sans subir le moindre dommage... Et qui en était ressortie avec un index en moins et l’angoisse pensant sur ses épaules. Oui, il fallait que je change. “Tu veux pas m’aider à choisir une couleur ?” Bon, évidemment, j’envisageais aussi de raccourcir un peu tout ça. Mais je voulais me séparer de ce roux flamboyant, qui me caractérise pourtant. Et le choix tomba sur un rose qu’ils appellent rose gold. Ma compagne avait été un peu dubitative au départ évidemment. Mais j’avais finis par obtenir gain de cause.

    Deux jours plus tard, nous étions donc à batailler avec une coloration et surtout, de quoi décolorer mon roux naturel. Je me retrouvais à rire en voyant la tête que cela me faisait dans le miroir. En même temps, on n’est jamais très sexy quand on se décolore ou colore les cheveux ! On se chamaillait gentiment, entre les temps de pose et les rinçages. Ça a même failli se terminer en bataille d’eau ! Mais non, je me suis montrée un peu responsable tout de même. Une fois toutes les étapes terminées et ma chevelure sêchée, je passais un long moment à m’observer, sous le regard de ma sœur. Visiblement, je mettais un peu trop longtemps à réagir puisque se fut sa voix qui me tira de ma torpeur, me faisant légèrement sursauter. “Rhy’ ça va ?” Et finalement, un fin sourire se dessina sur mes lippes avant que je ne hoche la tête. Oui, maintenant ça allait. Je ne savais pas si j’arriverais vraiment à me défaire de tout ce qui me hantait. Mais j’étais certaine d’une chose : j’étais prête à ne plus me laisser abattre.
    ©️ 2981 12289 0



      Thunder
      Hey Mamma, look at me, I'm on the way to the promised land. Livin' easy, livin' free, season ticket on a one way ride, asking nothing. + aeairiel.


    Change your hair to be happy - RP Solo Ullg
    Merci Bae ♥️
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 24 ! Pour la lire, c'est ici ! Le Satyre recherche des rédacteurs ! Viens postuler ! Lancement des inscriptions pour l'event n° 8 ! Les Award 2021 sont ouverts. Venez voter ! Connaissez-vous les zone RP du moment ? L'endroit idéal pour gagner des PP ! Envie de RP ? Viens voir les dernières demandes de rp ! Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !