• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton

    Abbadon Rodriguez
    Étudiant•e à l'Université romaine
    Abbadon Rodriguez
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Calypso & Rhylan
    Parent divin : Discorde
    Points de puissance : 1125
    Messages : 274
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Arrogance

    [Solo] Lorsque les mots s'envolent Empty [Solo] Lorsque les mots s'envolent

    le Lun 14 Sep 2020 - 21:43

    Lorsque les mots s'envolent

    Abbadon Rodriguez

         


    Aujourd'hui, tu avais décidé de te rendre sur le terrain d’entraînement. Ce n'est pas forcément dans tes habitudes mais cette fois, tu ne sais pas trop pourquoi, tu en avais ressenti le besoin. Sentant le poids de ta lame dans ta main, tu esquisse un petit sourire de bien-être. Tu as l'impression que ça fait des mois que tu ne t'es pas entraîné. Enfin c'est presque le cas. Suite à ta sortie du labyrinthe, tu as passé un long moment sans pouvoir t'entrainer. Tout ça parce qu'une fille de Jupiter avait apparemment voulu te remettre quelques neurones en place. Tu avais encore quelques douleurs mais au moins, tu pouvais enfin remettre les pieds ici. Tu sens tes muscles se tendre et se détendre, à mesure que tu attaques. Mais finalement, la fatigue se fait sentir. A croire que ta convalescence va être encore longue finalement. Il serait dommage que tu en vienne à songer d'abuser de l'ambroisie. Tu décides finalement de prendre une pause. Mais la pause semble être de courte durée : tu fronces les sourcils en voyant Kieran arriver comme une bille. Wow, qu'est ce que tu as encore fais cette fois ? Etonnamment, il n'a même pas besoin de te hurler dessus. C'est ça qui est effrayant avec lui justement : quand il reste posé mais que ses mots sont tranchants. La dernière fois que tu l'as entendus te parler de la sorte, c'était après ton combat face à Atem. Et c'est là que tu l'entends encore parler de faire profil bas. Sans comprendre ce que tu as pu faire pour te faire remarquer. Ça n'avait aucun sens ! Ou alors, tu te prenais des remontrances parce que tu avais eu un langage plus que fleuri face à Lysandre Spencer ? Ça n'aurait pas vraiment de sens mais tu ne vois pas de meilleure explication.

    C'est à ce moment que tu te réveilles d'un bon dans ton lit. Lâchant un grognement, tu te passes une main sur le visage. Bordel, c'était quoi ce rêve !? Manquerait plus que ton subconscient te dise que tu dois être gentil avec les autres demi-dieux. Ou alors, peut-être que tu étais juste un peu perturbé par cette lettre que tu avais écris la veille. Sans trop savoir pourquoi, tu avais écris une lettre à Laïs, sachant parfaitement que jamais la jeune femme ne pourrais la lire. Cela t'as tout de même permis de te rendre compte que tu tiens vraiment à elle. Mais il est évident qu'elle ne doit jamais tomber sur cette missive. De toute façon, tu as décidé de la brûler aujourd'hui même. Tu secoues la tête et te décides à sortir du lit. Une question se pose tout de même : où aller pour brûler cette lettre ? Puis une idée te vient : le lac. Au moins, tu pourras balancer les restes dans l'eau pour ne pas prendre le risque de causer un incendie. Tu te prépares alors rapidement et grignote quelque chose avant de sortir de chez toi. Bon, il n'est pas évident tout de même de te déplacer. Tu as beau avoir accès à de l'ambroisie et tout le nécessaire, Baby n'y est pas allée de main morte avec ses décharges, tant et si bien que tu as des chances de ne pas t'en remettre avant un petit moment. Enfin tu es, dans tous les cas, dans un meilleur état que quand tu as enfin pu mettre les pieds hors de ce maudit Labyrinthe.

    Vêtu d'un jeans foncé et d'un t-shirt noir, une boite d'allumettes dans une poche et lettre dans l'autre, tu prends la direction du lac. Une fois arrivé, tu veilles tout de même à ce que personne ne traine autour. Tu sors alors la lettre de ta poche et t'installes au bord de l'eau. L'air de rien, tu te retrouves de nouveau à lire les mots que tu as pu écrire. C'est pas possible, t'avais vraiment du boire un verre de trop. Ce n'est pas possible autrement ! Tu te demandes comment tu as pu écrire autant de connerie. Quoique, ce ne sont pas vraiment des conneries, ce sont surtout des sentiments. Le genre de chose que tu ne livres jamais à personne. Finalement, tu lâches un soupir et te tortilles légèrement pour attraper la boite d'allumettes dans la poche de ton jeans. Tu accordes alors un dernier regard à cette missive avant de craquer une allumette. Les flammes commencent à lécher le coin de cette feuille. Tu regardes alors les mots s'envoler en fumer, jusqu'au moment où tu n'es plus capable de tenir ce morceau de papier entre tes doigts. Alors, tu le jettes en direction de l'eau. Entre les flammes qui détruisent le papier et l'eau qui dissout l'encre, détruisant le peu de mot qui restent.

    CODAGE PAR BETELGEUSE



    [Solo] Lorsque les mots s'envolent 5f69

      if you're going to try go all the way
      How can I say this without breaking, taking over. How can I put it down into words, When it's almost too much for my soul alone. Dreams fight with machines Inside my head like adversaries. Come wrestle me free Clean from the war. + aeairiel.
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 23 ! Pour la lire, c'est ici ! Envie de rp ? Viens trouver des partenaires par là. Nouveau thème les copains. Des commentaires ? C'est par ici ! De nouveaux lieux ont vu le jour ! Fabuleux, n'est-ce pas ? Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Pour gagner des PP, venez visiter les lieux du mois et mettez-en vous plein les poches ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !