• AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • ConnexionConnexion  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • 150 PP pour : les prédéfinis, les Centurions, les légionnaires de moins de 17 ans, les descendants d'Olympiens
    Nous n'acceptons plus : les demi-dieux grecs âgés de + de 16 ans ; les enfants de Nyx/Nox, Hadès/Pluton
    Le Deal du moment :
    Amazon Music HD offert pendant 3 mois
    Voir le deal

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Rae Adamson
    Ex-légionnaire, lycanthrope
    Rae Adamson
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Prima - Seraphina
    Parent divin : Pluton
    Points de puissance : 64
    Messages : 223
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'avarice ?

    Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria - Page 2 Empty Re: Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria

    Mer 23 Déc 2020 - 18:19
    « Il faut savoir écouter les silences. »

    Kidaria aurait fait un malheur au sein de la pègre. Qui sait quels genre de talents elle aurait pu développer, si elle avait laissé Rae l’entraîner comme elle aurait dû le faire, toutes ces années ? Dès que Kida détourna le regard, Raemilia ne se fit pas prier pour observer une nouvelle fois ses déplacements. Ses pas étaient précis et ne faisaient presque aucun bruit, dès qu’elle avait un doute, sa silhouette se fondait dans l’ombre du Labyrinthe, son regard semblait scanner chaque pièce, chaque couloir.

    En entrant dans la pièce suivante, Raemilia dut retenir une violente toux. À l’odeur de sang s’était substituée celle du soufre et de la fumée. Il ne fallut qu’un instant à Raemilia pour savoir qu’elles ne devaient pas continuer dans cette direction, tandis que Kidaria confirma ses soupçons en repérant les traces d’un dragon. Elles auraient certainement pu le vaincre, si elles étaient prudentes, mais ce n’était en effet pas l’objectif de leur mission. Si leur but avait été d’éliminer tous les monstres, elles en auraient eu pour plusieurs années.

    « Puisque tu peux te déplacer sans problème dans les souterrains, quelle porte te semble plus judicieuse ? »

    Raemilia réfléchit un instant. Elle avait bien une idée, mais n’était pas certaine que celle-ci soit judicieuse. Est-ce que faire la rencontre des lycanthropes, dont l’odeur commençait tout juste à lui parvenir, pourrait éloigner de potentiels soupçons ? Non, l’un d’entre eux pourrait sentir son odeur. Pire, il pourrait y en avoir un capable de contrôler Raemilia. Après avoir passé des mois à éviter toute odeur de lycan, elle n’était pas encore prête à tente l’expérience. À la place, elle se rapprocha de Kidaria et attrapa son collier où pendait la boussole. La flèche pointait en direction d’une porte, mais…

    « Si on suit la direction que nous indique la boussole, on va finir sur un cul-de-sac. C’est peut-être ce qu’elle nous indique. Ou alors, elle nous dit d’aller plus loin, auquel cas il faut prendre une porte dérobée pour accéder à un couloir parallèle. »

    Raemilia choisit la solution la plus probable, et se rapprocha d’un mur derrière lequel se trouvait le couloir. Elle l’observa attentivement avant de trouver la charnière, et de pousser de toutes ses forces. Trouver le mécanisme aurait demandé moins de force, mais elle n’allait pas gaspiller leur précieux temps alors qu’elles pouvaient aller bien plus vite ainsi.

    « Après vous. »

    Kidaria passa la porte, puis Rae la suivit de près, laissant le lourd battant de pierre se refermer derrière elles. Dans ce couloir, les torches étaient plus espacées, et il y avait de nombreuses intersections difficilement visibles, cachées par les ténèbres.

    « Je pense qu’on arrive dans la partie la plus Labyrinthique. On va devoir utiliser la boussole, en plus de mes talents, si on veut trouver le centre. »

    Dans cette partie du Labyrinthe, tous les poils de Raemilia s’hérissaient. Il y avait quelque chose dans ces couloirs. L’odeur de la mort, de la peur, de demi-dieux et de monstres se mélangeaient en un cocktail détonnant. Elle devait combattre tous ses instincts qui lui disaient de faire demi-tour. La partie d’elle qui était encore en contrôle se mit à sourire. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas eu peur.

    « En tous cas, on approche du but. »


    Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria - Page 2 Hx0f


    Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria - Page 2 1bty

    Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria - Page 2 4kvm
    Kidaria-Scheddar Kiliala
    Reine des Amazones
    Kidaria-Scheddar Kiliala
    Informations Générales
    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Alexis N. - Kieran B.
    Parent divin : Athéna
    Points de puissance : 1687
    Messages : 324
    Feuille de Personnage

    Feuille de personnage
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Son ambition

    Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria - Page 2 Empty Re: Look me in the eyes, tell me I'm a monster - Kidaria

    Dim 24 Jan 2021 - 18:26
    « Si on suit la direction que nous indique la boussole, on va finir sur un cul-de-sac. C’est peut-être ce qu’elle nous indique. Ou alors, elle nous dit d’aller plus loin, auquel cas il faut prendre une porte dérobée pour accéder à un couloir parallèle. »

    Kidaria décida d’ignorer la voix qui lui murmurait que Raemilia ne lui disait pas tout. Elle n’avait pas le temps de fouiller dans les méandres des mystères qui entouraient la rouquine – et encore moins l’envie. Kidaria se contenta donc de hocher la tête avant de suivre la silhouette de son alliée d’infortune. D’un mouvement de force presque surhumaine, cette dernière réussit à ouvrir une porte plutôt volumineuse. Kidaria haussa un sourcil mais resta silencieuse. Encore une fois, les trop nombreux secrets de Raemilia auraient pris trop de temps à être déterrés et Kidaria avait d’autres chats à fouetter. Le temps où Raemilia l’intéressait au point de vouloir tout comprendre sur elle était révolu depuis bien longtemps.

    « Après vous. »

    Toujours avec un visage de marbre, Kidaria passa la porte que venait de lui ouvrir Raemilia. À une autre époque, peut-être y aurait-elle mis les pieds avec plus de prudence. Pour autant, leur temps était compté et Kidaria, pourtant loin de faire confiance à la rouquine, avait établi un équilibre entre elles. De plus, Raemilia n’aurait eu aucun intérêt à la trahir. Il était évident que si Kidaria ne sortait pas vivante de cette mission, Raemilia serait mise en cause. Il n’y aurait plus un seul recoin de cette terre pour abriter sa flamboyante chevelure.

    « Je pense qu’on arrive dans la partie la plus Labyrinthique. On va devoir utiliser la boussole, en plus de mes talents, si on veut trouver le centre. »

    La pièce faisait froid dans le dos. Une odeur métallique chatouillait à répétition les narines de Kidaria qui serra, malgré elle, sa paume autour de son arme. Pour la première fois depuis le début de leur mission, le cœur de l’Amazone s’accéléra. Il y avait dans cette partie du Labyrinthe une aura de mort et de désespoir. Un fin sourire s’étira sur les lèvres de Kidaria alors qu’elle s’avançait : elle était au bon endroit, il n’y avait aucun doute possible.

    « En tous cas, on approche du but. »

    Kidaria hocha la tête, une étincelle de hargne dans le regard, ses doigts frémissant d’excitation autour de la poigne de son arme. Jamais la Reine des Amazones n’avait été aussi proche du danger et elle se sentait complètement enivrée par ses instincts de demi-déesse. Elle se fit néanmoins violence pour conserver son calme et procéda doucement à son avancée dans ce repère putride.

    Il y avait des pièces çà et là, des sortes de cellules étranges. Certaines semblaient plutôt confortables alors que d’autres étaient d’une indécence rare. Les odeurs de sang se mélangeaient à celles d’excréments, de sueur et de chair putride. L’estomac de Kidaria se tordit devant ce spectacle, comme s’il était le seul à savoir réellement où elle se trouvait. Pour autant, la Reine des Amazones conserva un calme olympien. Elle observait les liens avec un détachement presque surréel.

    Le seul moment où Kidaria flancha fut l’instant où elles arrivèrent dans une sorte d’arène. Là, un tremblement incontrôlable prit possession du corps de Kidaria pendant une demi-seconde. La jeune femme retrouva néanmoins rapidement ses esprits sous le regard scrutateur d’une Raemilia qui semblait presque satisfaite de voir une réaction chez sa comparse. Kidaria décida d’ignorer la rouquine et se contenta d’analyser un peu où elle se trouvait. Quelques cadavres gisaient çà et là, mais l’arène restait relativement plus propre que les cellules d’avant.

    Les deux Reines sursautèrent néanmoins lorsqu’une lumière venant du plafond illumina soudainement l’arène. Là, exposée, Kidaria se sentait plus surprise que réellement en danger. Elle fronça légèrement les sourcils et se rapprocha de Raemilia – plus par assurance que cette dernière ne la lui faisait pas à l’envers que par réel besoin de solidarité. Puis une voix caverneuse s’étira des profondeurs :

    « Félicitations. Je ne sais pas comment vous êtes arrivées ici mais bienvenue dans la Grande Arène. »

    Kidaria haussa un sourcil et lança un regard à Raemilia, toujours sur ses gardes.

    « Comme le veut la coutume, vous allez maintenant devoir vous battre. N’essayez pas de contourner les règles, vous n’aurez pas le choix. Une seule peut sortir d’ici. Celle qui sortira aura le droit de prendre ma place et de devenir la Gardienne de l’Arène. Vous aurez ainsi accès à tous les secrets de ce lieu. Vous aurez le savoir et la puissance. Vous pourrez dominer le monde, assouvir les peuples, vaincre les dieux. »

    Kidaria resserra instinctivement ses doigts autour du manche de son arme. Sans s’en rendre compte, elle s’était mise en garde, à demi-bercée par cette voix charismatique qui venait de lui chanter la gloire et la puissance. Il y avait quelque chose d’hypnotique là-dedans, presque irréel. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de Kidaria alors qu’elle fixait la posture de combattante de Raemilia. Puis, d’une voix complètement calme et posée, elle s’exprima :

    « On ne t’a pas dit, Gardien ? Je ne ploie jamais devant les pleutres. Je fais les règles. Et tu vas me supplier. »

    Il eut comme un silence. Puis Kidaria, d’une vitesse prodigieuse, ramassa une lance au sol et la lança droit vers l’endroit d’où venait la voix. Le spectacle ne faisait que commencer.

    ***

    Distraite, couverte de sang, Kidaria retira des morceaux de terre coincé sous ses ongles. Elle soupira une fois, puis deux fois, et enfin le bruit de l’eau cessa. Une seconde de plus et Raemilia sortit des toilettes, l’air resplendissant, comme si elle ne venait pas de faire l’une des quêtes les plus dangereuses de leur vie. Kidaria rangea le couteau de chasse à sa ceinture et se leva.

    « Je suppose que tu connais le chemin ? »

    Raemilia leva les yeux au ciel mais Kidaria lui avait déjà tourné le dos. Elles quittèrent alors la petite station dans laquelle elle s’était arrêtée et dépassèrent le parking, puis l’arrêt de bus. Enfin, devant elles se dressa le Tunnel. Kidaria soupira une dernière fois avant de se tourner vers Raemilia :

    « Il fallait que tu le tues, hein ? »

    Il n’aurait pas parlé de toute façon murmura une voix dans sa tête. Kidaria n’attendit pas la réponse de Raemilia se dirigea vers le Tunnel. Il était temps de faire son rapport aux Préteurs et à Lupa. La Grande Quête allait commencer.
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


    Sortie du Satyre Déchaîné, édition n° 24 ! Pour la lire, c'est ici ! Le Satyre recherche des rédacteurs ! Viens postuler ! Lancement des inscriptions pour l'event n° 8 ! Les Award 2021 sont ouverts. Venez voter ! Connaissez-vous les zone RP du moment ? L'endroit idéal pour gagner des PP ! Envie de RP ? Viens voir les dernières demandes de rp ! Pour les plus audacieux, venez participer à une micro-quête ! Envie d’un petit truc en plus qui vous rend unique ? Allez à la boutique d’objets magiques ! Les top sites sont un moyen facile de nous faire connaître, et de gagner des PP en prime !