AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    Eden Campbell
    Pensionnaire

    Eden Campbell

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 138
    Messages : 29

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'Inconscience

    But it's better if you do [pv. Prima] Empty But it's better if you do [pv. Prima]

    le Sam 5 Oct 2019 - 19:25

    Le soleil était au beau fixe. Assis en tailleur à même l’herbe, les yeux mi-clos, le fils de Thanatos se ressourçait. Il avait appris depuis un moment déjà que le renforcement du corps ne pouvait se faire sans un esprit apaisé. La méditation avait donc prit une place importante dans ses entraînements au fil des années. Au départ, il ne parvenait pas à trouver la paix nécessaire pour calmer ses pensées. Il faut dire que, à son arrivée, il était tiraillé par la découverte de ce monde, la mort de sa mère, l’incompréhension quant à ses origines. Mais aujourd’hui, cinq ans plus tard, ce monde fantasmagorique était devenu entièrement le sien. Il avait vécu, au sein de la Colonie, tant d’aventures et de combats qu’il n’arrivait plus à se rappeler de chacun d’entre eux. Il avait croisé la route de créatures sorties de récits mythologiques, s’était forgé un corps parfaitement opérationnel pour en découdre sur le champ de bataille et avait appris à maîtriser les pouvoirs qui étaient siens. Son enfance dans le monde des mortels était derrière lui. Comme un vague souvenir, une douce illusion dans laquelle il s’était plu un temps. Mais il se rendait compte maintenant qu’il n’était pleinement entier que depuis qu’il avait intégré les rangs des demi-dieux.

    Ce jour-là, le garçon aux cheveux corbeaux avait passé la matinée à nettoyer les écuries des pégases, en compagnie de quelque autre sang-mêlés. C’était sa semaine de corvée et il ne pouvait pas y couper. Aussi, ses mains sentaient encore le purin et son dos le faisait souffrir, mais il arrivait à faire abstraction de ces désagréments pour se concentrer sur son travail intérieur. Méditer lui donnait l’impression de se rapprocher de son parent divin. De Thanatos, le dieu de la Mort, serviteur d’Hadès et fléau de chaque mortel. Beaucoup le craignaient, en cela que tout un chacun le rencontrerait un jour ou l’autre. Pour autant, Eden, lui, n’avait pas cette appréhension face à son futur décès. Sûrement dû au fait de son ascendance, justement.

    Le garçon se demandait encore comment son père avait pu réussir à enfanter avec Sally Campbell. Après tout, en tant que divinité de la Mort, n’était-il pas lui-même un cadavre ? Mais bon, il avait également appris qu’Athéna était une déesse vierge et qu’elle donnait la vie en faisant sortir le nouveau-né de son crâne, alors plus rien ne l’étonnait. Dans ce monde, il ne fallait pas raisonner avec les certitudes, mais seulement croire.

    Le souvenir de Sally lui revint en tête alors qu’il était toujours dans sa position de contemplation. Cette mère qu’il n’avait que peu connue au final. Une mère alcoolique, froide et distante mais chaleureuse à sa manière. Il n’avait rien su de son passé, de son histoire. Il ne l’avait toujours connu qu’ivre, hilare et dans le rejet à son égard. Et pourtant, il l’avait aimé, comme un enfant envers son unique parent. Depuis le temps, il avait eu l’occasion de faire des recherches à son sujet. Internet était une base de données immense et il aurait pu trouver des informations la concernant. Mais de un : c'était hyper risqué pour un demi dieu. Et de deux : il n’en avait jamais eu le courage, ou peut-être simplement l’envie. Une fois, il avait essayé de convoquer son père pour qu’il lui parle d’elle. Mais le dieu ne s’était pas manifesté, comme il était de rigueur envers les mortels. Et même s’il avait daigné répondre à son appel, Eden doutait qu’il puisse lui en apprendre plus sur sa mère. Leur aventure avait été courte, froide, sombre. Le garçon n’était même pas sûr que Thanatos connaisse le prénom de Sally.

    Une odeur âcre prit le demi-dieu au nez. Pour l’avoir bien trop de fois sentie ces dernières années, Eden su immédiatement de quoi elle était le signe. Il ouvrit les yeux en urgence et se rendit à l’évidence. Sa chemise bariolée au col ouvert et son pantalon chino blanc venait de quitter ce monde, réduit en cendres par le pouvoir du jeune homme. Son caleçon, lui, avait disparu de moitié, seulement tenu par l’élastique et un bout de tissu masquant sa virilité – le hasard faisant bien les choses.

    - " Merde, mes fringues ! "

    Eden se releva de sa transe, gêné et apeuré. Il jeta un coup d’œil rapide autour de lui. Heureusement, personne à l’horizon. Il faut dire qu’il se trouvait non loin de l’amphithéâtre et que le feu de camp n’aurait pas lieu avant un petit moment. Récupérant ses chaussures qu’il avait déposées à ses côtés, il prit la direction d’un petit bosquet de buissons. Là, il fut pris d’un terrible sentiment. Il allait faire comment pour rejoindre son bungalow, quasiment nu, sans éveiller les soupçons ? Attendre la tombée de la nuit ? Non, on remarquerait son absence lors du feu de camp quotidien. Il n’était pas le plus populaire du coin, mais son ascendance particulière lui avait offert une petite réputation de mec bizarre. Dépité, comme à chaque fois qu’il déclenchait son pouvoir sans s’en rendre compte, il patienta, à l’abri des arbres, dans l’espoir qu’une intervention divine vienne le sortir de cette situation.

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Prima était extrêmement enthousiaste à l’idée de pouvoir visiter la Colonie. Officiellement, elle n’y allait que pour parler avec Chiron, demander et donner des informations, en tant que représentante des Vestales. Cependant, une fois le portail passé, elle était bloquée là-bas pour trois jours entiers, pendant lesquels elle pouvait bien se considérer comme étant en vacances. Les premières de sa vie, pour ainsi dire. Bien entendu, elle n’allait pas en profiter pour se reposer, mais plutôt pour découvrir autant de choses que possible sur cette Colonie dont elle savait si peu de choses. Cela faisait presque un an que Grecs et Romains étaient alliés et pourtant, elle n’avait que trop peu d’information à leur sujet, puisqu’elle passait le plus clair de son temps cloîtrée dans la Nouvelle-Rome.

    Prima avait donc passé la matinée à parler avec Chiron et Apollon, les deux gérants de la Colonie. Il y avait aussi d’autres personnes dont elle n’eut pas le temps de retenir les noms, mais qui avaient l’air importants. Cette réunion apprit plein d’informations utiles à Prima, notamment en rapport avec celui qu’ils appelaient le Tortionnaire. Un immonde personnage qui avait kidnappé et torturé de nombreuses personnes. Il n’avait apparemment pas mis les pieds dans la Nouvelle-Rome en elle-même mais il était toujours en liberté. Il était donc vital pour les vestales d’en apprendre le plus possible à son sujet. Prima était d’autant plus intéressée qu’elle se considérait comme la première ligne de défense des vestales, étant la seule sachant vaguement se battre.

    Lorsque la réunion fut terminée, on montra sa chambre à Prima. Elle avait droit à une chambre individuelle dans la Grande Maison, étant donné son statut spécial. Elle ne payait pas de mine, mais l’ambiance rustique la changeait des murs lisses du temple de Vesta. Par la suite, on lui octroya une visite-guidée rapide, par manque de temps pour son guide. Ce n’était clairement pas suffisant et elle était sûre qu’elle allait se perdre à un moment de son séjour, mais elle ne s’en inquiéta pas dans l’immédiat.

    Comme le soleil était assez fort, Prima décida de faire un tour rapide dans la forêt, tant dans le but de profiter un peu de l’ombre que pour repérer l’entrée du Labyrinthe, actuellement bloquée, par laquelle passait le Tortionnaire. Si elle pouvait y repérer la moindre information, ce serait un atout non négligeable. Cependant, elle n’eut le temps de faire rien de tout cela. À peine eut-elle passé la lisière de la forêt, elle se trouva face à un problème conséquent. Un jeune homme, presque nu. Dans un réflexe, Prima leva les yeux aux ciels, tant pour éviter de voir cet homme que pour envoyer une prière discrète à Vesta.

    Je... Bonjour. Est-ce une coutume de se trouver aussi peu vêtu, ici ? Vous êtes le premier que je rencontre à être de la sorte. Pardonnez-moi mais je ne suis pas habituée.

    Prima ne souhaitait pas juger cet homme pour ses choix de vie. Chacun faisait bien comme il lui plaisait, après tout. Cependant, elle n’approuvait définitivement pas. Ce n’était pas sain de se montrer ainsi face à d’autres personnes n’ayant rien demandé. Les yeux toujours fermés, Prima fit un pas en arrière mais garda le sourire. Elle ne voulait pas se mettre cette personne à dos, il s’agissait après tout de sa première rencontre non-officielle. Puis, qui sait. Il était peut-être simplement en train d’effectuer un rite particulier pour une divinité dont Prima n’avait pas connaissance.

    Eden Campbell
    Pensionnaire

    Eden Campbell

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    Parent divin : Thanatos
    Points de puissance : 138
    Messages : 29

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: L'Inconscience

    Là, Eden se dit qu’il avait atteint le comble du moment gênant. Une jeune femme, légèrement plus âgée que lui, venait d’émerger d’entre les arbres. Une belle jeune femme, qui plus est. Même s’il ne connaissait pas personnellement la totalité des demi-dieux la Colonie, le fils de Thanatos avait mémorisé la majorité des têtes présentes. Et celle de cette arrivante ne lui disait rien. Une nouvelle recrue ? Vu son âge, c’était peu probable. Rares étaient les sang-mêlés capables de survivre dans le monde des mortels sans avoir reçu un entraînement au préalable. Peut-être une représentante en mission, envoyée par le Camp Jupiter ? Depuis l’alliance entre les deux factions, de nouvelles têtes se présentaient tous les trois jours, empruntant le portail qui servait de relais entre elles. L’absence de collier à perle – symbole des demi-dieux grecs – semblait argumenter en faveur de cette option.

    La brune en face de lui affichait un sourire bienveillant, mais son attitude physique trahissait ses réelles intentions : fuir à toute jambe. Son regard était fuyant, comme si elle ne voulait pas le poser sur le corps nu du jeune homme. Il fallait la comprendre aussi : personne ne s’attendait à une telle rencontre au milieu des bois. Eden, lui, masqua maladroitement de ses mains toutes les parties visibles qu’il pouvait. Le rouge lui monta vite aux joues. S’il avait pu, il se serait transformait en une petite souris et aurait fuit le plus loin possible de cette situation embarrassante.

    Je... Bonjour. Est-ce une coutume de se trouver aussi peu vêtu, ici ? Vous êtes le premier que je rencontre à être de la sorte. Pardonnez-moi, mais je ne suis pas habituée.

    Soit elle se moquait de lui, soit elle n’était vraiment pas coutumière des mœurs de la Colonie. Des mœurs des personnes civilisées tout court, en fait. Ne sachant trop quoi répondre et devant le manque d’efficacité de ses mains à le couvrir, le demi-dieu décida de se cacher derrière le tronc d’un arbre, ne laissant dépasser que sa tête pour répondre à son interlocutrice. La dryade qui vivait là ne serait sûrement pas ravie, mais le garçon n’avait pas d’autres choix dans l’immédiat.

    « P...Pardon. Vraiment, excusez-moi. J’étais en train de méditer tranquillement et là… Poush, plus d’vêtements. C’est mon pouvoir en fait. Pas de faire disparaître les fringues. J’réduis les objets en cendre. Et des fois j’contrôle pas. Je… Je vais me taire, je crois. »

    Eden baissa les yeux, comprenant que son charabia n’allait pas l’aider à résoudre la situation. Bon, au moins, l’arbre lui offrait un abri de fortune d’urgence. Décidément, le garçon n’arriverait jamais à contrôler cet aspect-là de son don. S’il avait réussi à ne pas réduire en cendres la moindre chose qu’il avait en main – ça lui était arrivé plusieurs fois au début. Trop de fois d’ailleurs. -, la mise en lambeaux de ses vêtements était encore soumise à ses émotions. Ça risquait de devenir gênant. Plusieurs fois, lors de parties de Capture de l’Étendard, il s’était retrouvé nu comme un ver. Il avait alors décidé de camoufler plusieurs sacs remplis de vêtements pour palier aux urgences sur le champ de bataille. Mais aucun des dits-sacs ne se trouvaient à proximité.

    « Je.. Je m’appelle Eden. Eden Campbell. Fils de Thanatos, petit fils de Nyx, tout ça tout ça. ‘Fin, tu dois connaître, j’imagine. »

    à son arrivée, Eden avait vite compris qu’évoquer son père ne lui apportait pas la sympathie des gens. Pourtant, il essayait d’être fier de son ascendance, autant qu’il le pouvait. Tout du moins, il ne s’en cachait plus. Combien étaient les prétentieux à hurler haut et fort être le fiston de Zeus ou de Poséidon ? Pourquoi est-ce que lui devrait se sentir gêné ? Bref, là n’était pas le sujet. S’il s’était présenté, c’était seulement dans l’espoir de comprendre qui était cette jeune femme. Et si jamais elle était sympa, de lui proposer d’aller piquer un rideau par-là, qu’il puisse s’en entourer avant de rentrer à son bungalow. Peut-être même que la jeune fille était fille d’Aphrodite et qu’elle pourrait lui confectionner une tenue tendance prête à porter ? Dans ce monde, on ne sait jamais sur qui on va tomber, après tout.

    Prima Lacey
    Vestale

    Prima Lacey

    En bref

    Présentation : Ici
    Journal intime : [url=x]Boop[/url]
    D-C : Seraphina Gwynt - Rae Adamson
    Points de puissance : 2051
    Messages : 562

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: La Compassion

    Le jeune homme se hâta de se cacher derrière un arbre, au grand plaisir de Prima qui pouvait enfin regarder vaguement dans sa direction, bien qu’évitant toujours de le regarder directement. Ses excuses, au moins, eurent l’avantage de permettre à Prima de bien mieux comprendre la situation. Il n’était pas étrange, tout juste malchanceux. Alors ainsi, il y avait des gens dont les capacités n’étaient pas toujours désirables. Prima avait passé tant de temps à s’apitoyer sur son manque de pouvoir, dans son enfance, qu’elle ne s’était jamais penchée sur cette partie de la question. Sa vie aurait été bien pire si elle avait hérité d’un pouvoir qui allait à l’encontre de l’idéal de paix des vestales.

    Le jeune homme se présenta comme étant Eden, fils de Thanatos. Un nom que Prima connaissait bien, puisqu’il s’agissait de l’un des rares dieux ne changeant pas dans sa forme grecque. Un dieu dont elle avait d’ailleurs assez peur, considérant qu’une mort était toujours un évènement triste. Mais Eden n’était pas son père et il ne méritait pas d’être jugé sur son arbre généalogique, alors Prima lui sourit malgré tout.

    Ne bougez pas s’il vous plait, je reviens dans cinq minutes !

    Sans plus attendre, Prima commença à courir en direction du magasin de la colonie. Elle savait qu’ils y vendaient quelques vêtements et qu’ils acceptaient depuis peu d’être payés en sesterces. Seulement, Prima n’avait pas regardé la taille ni la corpulence d’Eden, et se dit qu’elle devrait prendre des tailles larges, dans le doute. Il valait mieux que les habits soient trop grands que trop petits, pour le confort du garçon. Cinq minutes plus tard, comme prévu, Prima était de retour, les joues légèrement rougies du fait de sa course. Elle n’était vraiment pas endurante, malgré son entraînement physique de cette dernière année.

    Sans attendre plus, elle déposa les vêtements récoltés aux pieds du garçon, tout en gardant les yeux fermés, autant pour ne pas violer son intimité que pour ne pas s’infliger une telle vision. Le dos tourné, elle se présenta enfin à Eden tandis que lui enfilait ces quelques habits.

    Je m’appelle Prima. Je suis une vestale, une des servantes de la déesse que vous appelez Hestia, par chez vous. Normalement, je ne devrais même pas être à la colonie mais j’ai eu une autorisation spéciale et je compte bien apprendre le plus de choses possibles pendant ces trois jours !

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum