AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    Erwin se dirigeait vers la Grande Maison, les mains dans les poches et les dagues de bronze accrochées à sa ceinture. Les mots d'Irina résonnaient encore dans sa tête. Ils le troublaient autant qu'ils l'avaient apaisé. Il ne savait pas quoi penser ni quoi faire. Tout en se les répétant, il tentait de chasser de sa mémoire ces paroles qui commençaient déjà à se morceler.

    Arrivé dans sa chambre, le demi-dieu rangea les dagues dans un tiroir et se changea. Sa journée n'était pas encore finie. Il regarda le carnet à dessin qui jonchait la table de chevet et sourit dans le vide. Ce soir, il ne noircirait pas les feuilles dans la solitude de sa chambre.

    Après avoir trouvé un sac suffisamment grand et y avoir fourré tout son nécessaire de dessin, Erwin entreprit de se rendre au réfectoire. Par un heureux hasard, il y dénicha quelques trouvailles intéressantes. Heureusement qu'il n'avait pas trop traîné après l'heure du repas.

    ...


    Le soleil dispersait ses rayons si bas qu'Erwin voyait difficilement où il posait les pieds, ébloui pour la lumière de fin de journée. Il avait l'impression que le sol étincelait devant lui, comme si tout le camp s'était mis à briller. Lorsqu'il arriva près des bungalows, il fut heureux de se plonger dans les ombres allongées des bâtiments. Enfin il voyait un peu où il allait ! Lorsqu'il se retrouva devant le bungalow des enfants d'Arès, il s'arrêta.

    Il se doutait que cueillir des fraises devait prendre du temps. Et sous un soleil aussi estival, Erwin aurait bien pris une douche froide après une telle punition. Vraiment, la simple idée de se retrouver au milieu du champ de fraises, surveillé par des harpies et forcé à la tâche par ce temps lui aurait fait attraper une insolation.

    Le fils de Poseidon attendit un moment, posté à l'ombre d'une colonne juste assez épaisse pour le cacher. Un vent léger soufflait, compensant la chaleur de fin du jour. Lorsque, finalement, la porte du bungalow s'ouvrit pour laisser échapper une silhouette, Erwin s'avança, le sourire aux lèvres.

    "La cueillette a été bonne, mademoiselle ?"


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ztd0
    Merci Alexis <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis RsokA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ia7rA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kq96A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Nhdg
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Xx80
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis AestheticA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kxcu
    Merci Margot <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 9128
    Merci Vassa <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 6
    Merci feu Andrew <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis R1q7

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Alexis avait l’impression qu’il lui faudrait passer un siècle entier sous une cascade d’eau pour enlever la crasse qui s’était accumulée sur elle. Entre la transpiration d’avoir été en plein soleil pendant des heures – qui lui donnait l’impression d’avoir une deuxième peau –, Alexis avait de la terre sous les ongles, des résidus de fraise collants sur les mains, les avant-bras et les genoux, et elle avait même réussi à l’exploit d’avoir plusieurs coupures sur les doigts. Quant à l’état psychologique… Elle avait rencontré Aleksa. Les mots n’étaient pas nécessaires après une telle épreuve.  

    Heureusement pour Alexis, Aleksa ne semblait pas réellement attachée à une hygiène de vie acceptable, ce qui lui permit de vite prendre congé de sa demi-sœur en se réfugiant dans les douches. Jamais Alexis n’avait passé autant de temps sous l’eau, se délectant avec plaisir de la sensation de fraîcheur et de propreté. Elle se lava les cheveux au mois trois fois dans l’espoir de faire partir cette impression de sale et le reste du corps eut le droit au même traitement. Alexis avait l’impression que la terre et l’odeur ne partiraient jamais de son corps – ce qui l’aurait plutôt indifféré si la suite de la soirée n’avait pas été celle qui était prévue.

    Au bout d’une éternité, Alexis sortit des douches et se traîna jusqu’à son bungalow. Tout son corps était lourd, lent, fatigué. La chaleur avait complètement anéanti la fille d’Arès qui n’avait qu’une seule envie : dormir. Et quand elle pénétra dans son bungalow et qu’elle vit son lit… L’hésitation fut présente. Mais l’image d’Erwin se glissa lentement dans l’esprit de la fille d’Arès qui décida, après avoir laissé échapper un grognement, de tenter de démêler ses cheveux – rien de mieux que des cheveux emmêlés et une brosse pour se maintenir éveillée.

    Les rayons du soleil chatouillèrent l’horizon et le bungalow des Arès se retrouva baigné dans une couleur orangée, rendant presque le bordel présent poétique. Alexis s’attacha les cheveux en une queue-de-cheval haute et sortit enfin dehors.

    « La cueillette a été bonne, mademoiselle ? »

    Le cœur d’Alexis s’accéléra presque aussitôt alors qu’Erwin se détachait de l’ombre du bungalow pour se placer à ses côtés. Dormir était soudainement la dernière chose qu’Alexis avait envie de faire. Un énorme sourire s’étira sur les lèvres alors qu’elle fit un pas dans la direction d’Erwin.

    « Aussi bonne que ça en a l’air. »

    Alexis laissa échapper un petit rire puis un silence étrange enveloppa les deux demi-dieux. Alexis jouait avec ses mains, laissant courir son regard entre Erwin, le bungalow et l’horizon. Puis une voix stridente surgit du bungalow et Alexis avança brusquement dans la direction d’Erwin. Elle lui saisit le poignet et le traîna dans l’ombre du bungalow avec elle. Personne ne sortit et Alexis soupira avant de regarder de nouveau Erwin.

    « Une demi-sœur… énergique. Alexis secoua la tête, décidée à changer de sujet. J’espère qu’il y a de quoi manger là où on va parce que je meurs de faim. Je mangerai n'importe quoi. Sauf des fraises. »


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Qt48
    12

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    "Aussi bonne que ça en a l'air."

    Le rire d'Erwin accompagna celui d'Alexis suite à cette réponse. Alors que le silence s'installait doucement, le fils de Poseidon ne put empêcher son regard de glisser sur la demi-déesse. Son sourire lui réchauffait le coeur, sa voix effaçait tous ses tracas de la journée. Il ne s'était plus senti si léger depuis des jours. Retrouver Alexis là, dehors, par un doux soir d'été, c'était comme si rien ne s'était jamais passé dans le Labyrinthe. Le cri qui creva l'air depuis le bungalow Arès, en revanche, aurait rappelé le champ de bataille sans aucune difficulté.

    "Une demi-sœur… énergique. J'espère qu'il y a de quoi manger là où on va parce que je meurs de faim. Je mangerai n'importe quoi. Sauf des fraises."

    Erwin s'était laissé tirer à l'ombre par Alexis, retenant un petit rire qui demandait à s'échapper. Si le bungalow était si animé, pas étonnant que la fille d'Arès y passe si peu de temps... Le demi-dieu lui fit signe de la suivre. S'éloigner de cette agitation ne leur ferait pas de mal. D'autant plus qu'Erwin n'avait clairement pas prévu de passer la soirée entière au milieu des bungalows. Alexis à ses côtés, il se mit en route vers la plage.

    A plusieurs reprises, Alexis tenta de savoir où Erwin l'emmenait et ce qu'il avait prévu, mais le fils de Poseidon se contentait de lui sourire en lui répondant que c'était une surprise. Au bout d'un moment, la sang-mêlé sembla comprendre qu'elle ne tirerait aucune information de lui et se résigna à être patiente, la mine faussement boudeuse. Erwin la trouvait terriblement mignonne à cet instant. Il secoua la tête pour ne pas laisser cette pensée l'envahir. Tout le long du trajet, il parla de tout et de rien avec Alexis, la taquinant comme il l'aurait fait avant. Il se sentait heureux.

    Lorsque leurs pieds rencontrèrent le sable, Alexis interrogea à nouveau Erwin du regard. Pour toute réponse, il la tira un peu plus loin, à l'écart de tout cet espace encore imprégné des activités qui avaient eu lieu durant la journée. Quelques mètres plus loin, les deux demi-dieux arrivèrent près de deux petites dunes où dansaient quelques plantes sèches au gré du vent marin. Le fils de Poseidon s'approcha des dunes, attirant Alexis avec lui.

    "Je me suis dit qu'ici, on serait bien."

    Alexis ne dit rien, dans un premier temps. Elle ouvrit de grands yeux. Caché au creux des dunes, Erwin avait préparé un petit coin tranquille pour eux. Une couverture dénichée dans la Grande Maison couvrait le sable. Dessus étaient posés trois petits coussins ainsi qu'un sac. Le demi-dieu n'attendait pas de réaction particulière de la part d'Alexis, il espérait seulement que ça lui plairait. Voir ses yeux briller était une source suffisante de bonheur. Cependant, la fille d'Arès lui arracha un rire franc lorsque son ventre décida de rappeler son existence à qui pouvait l'entendre.

    "On arrive au bon moment, on dirait !"

    Invitant Alexis à le rejoindre sur la couverture, Erwin ouvrit son sac et en sortit ses trouvailles du réfectoire. Il les déposa sur la nappe improvisée et fit signe à la demi-déesse de piocher ce qui lui plaisait.

    "Et t'inquiète, pas de fraise en vue, chef."


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ztd0
    Merci Alexis <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis RsokA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ia7rA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kq96A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Nhdg
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Xx80
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis AestheticA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kxcu
    Merci Margot <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 9128
    Merci Vassa <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 6
    Merci feu Andrew <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis R1q7

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Le temps filait si vite qu’Alexis n’eut même pas le temps de comprendre où ils allaient qu’elle avait déjà les pieds dans le sable. Loin d’être son lieu préféré d’habitude, la plage aux côtés d’Erwin arborait soudainement un tout autre visage. Alors qu’elle pensait qu’ils allaient s’installer là où la plupart des gens le faisaient, Erwin continua de la traîner jusqu’à un coin plus reculé, niché entre deux dunes à l’abris des regards. Après tout, peu importe où le fils de Poséidon avait prévu de s’assoir, du sable restait du sable…

    « Je me suis dit qu’ici, on serait bien. »

    Quand Alexis arriva enfin au niveau d’Erwin – après avoir un peu trop bataillé avec le sable –, elle fut plus que surprise d’y découvrir l’installation qu’il avait fait. Une couverture, des coussins, un sac contenant probablement de la nourriture. Alexis ne savait pas si elle devait trépigner d’excitation ou suer d’anxiété. Elle qui s’attendait à un simple coin avec plusieurs personnes aux alentours se retrouvait isolée en compagnie du fils de Poséidon. Pas que ce soit désagréable, c’était juste… surprenant ? Surprenant.

    « On arrive au bon moment, on dirait ! »

    Le ventre d’Alexis avait de nouveau décidé de faire des siennes et le rouge vint picoter discrètement les joues de la fille d’Arès. Ou était-ce à cause de cette soudaine réalisation de proximité entre elle et Erwin ? Elle préféra mettre ça sur le compte de la gêne occasionnée par son ventre qui trouvait toujours le pire moment pour se faire entendre. Alexis se laissa alors guider par Erwin qui l’invita à s’assoir sur la couverture pendant qu’il sortait différents aliments du sac.

    « Et t’inquiète, pas de fraises en vue, cheffe. »

    Affichant un sourire amusé, Alexis détailla ce qu’Erwin lui montrait. Du pain, des fruits, des chips, de la charcuterie… tout pour un repas parfait en plein air, en plein été. Oubliant ses questionnements absurdes, la fille d’Arès se laissa porter par le repas, tentant tant bien que mal de ne pas tout engouffrer d’un coup. Elle dû se faire violence pour ne pas gober l’intégralité des tomates cerises et prit même un air détaché quand Erwin lui proposa la dernière – oui, pas de soucis, tu peux finir.

    Alexis laissa courir ses yeux sur l’océan où la réverbération du coucher du soleil lui donnait une teinte orangée. Délaissant son repas au profit de spectacle visuel, Alexis ne put s’empêcher de laisser un sourire s’étirer sur ses lèvres. Elle n’avait jamais beaucoup l’occasion d’admirer les couchers de soleil, étant toujours plus occupée à profiter de ces instants pour manger ou se laver – voire dormir parfois. Et puis, sans la présence d’Erwin à ses côtés, aurait-elle réellement éprouvé le moindre intérêt pour ça ? Peut-être pas.

    Décidant d’admirer un autre spectacle, Alexis détourna son regard du ciel pour le poser sur Erwin. Lui aussi semblait accaparé par le ciel et le cœur de la fille d’Arès rata un battement. Le coucher de soleil était beaucoup plus beau de ce point de vue. Sentant son regard sur lui, Erwin détourna les yeux du ciel et les posa sur Alexis qui fit un sourire sincère avant de reporter son attention sur l’océan.

    « J’ai eu des rendez-vous galants moins romantiques que ça. »

    L’étincelle de malice dans les yeux d’Alexis trahissait son amusement. Elle n’avait jamais vraiment eu de rendez-vous galants, mais il était clair qu’aucun n’arrivait à la cheville de celui-là. Enfin. De ce rendez-vous tout court. De cette rencontre. Inopinée. À deux. Sur la plage. Pour manger. Devant un coucher de soleil. Alexis fronça légèrement les sourcils, de nouveau ensevelie sous ses questionnements. Elle reporta son attention sur Erwin.

    « Je dis pas que c’est… un rendez-vous galant. Enfin. Peu importe. Très joli coucher de soleil. »

    Est-ce qu’il faisait extrêmement chaud d’un coup ou c’était juste elle ? Alexis secoua la tête et ses yeux retrouvèrent bien vite l’horizon – tant bien même l’admiration n’y était plus. D’une main, Alexis attrapa des chips qu’elle se hâta de manger.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Qt48
    12

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    Alexis ne se fit pas prier pour rejoindre Erwin sur la couverture et entamer la nourriture qu'il avait sortie du sac. S'il n'avait pas perdu l'appétit après son passage dans le Labyrinthe, le fils de Poseidon aurait peut-être pu rivaliser avec la fille d'Arès. A défaut d'avoir perdu d'avance, il la regardait en riant à chaque fois qu'elle engloutissait une bouchée bien trop impressionnante pour être raisonnable.

    La fin du repas fut ponctuée par les rayons du soleil qui s'abaissaient peu à peu pour rejoindre l'horizon. Les deux demi-dieux regardaient ce coucher de soleil en silence. Erwin ne s'était pas senti aussi serein depuis longtemps. Là, au milieu des dunes, le soleil se fondant peu à peu dans la mer, le labyrinthe ne laissait aucune trace. Il n'y avait plus de monstres, plus de cauchemars, plus de cris ni de sang. Il n'y avait que le vent, le bruit des vagues, la douceur dorée qui caressait la ligne d'horizon au loin. Et il y avait Alexis. Quand Erwin se tourna vers elle, elle le regardait en souriant.

    "J'ai eu des rendez-vous galants moins romantiques que ça."

    Malgré le sourire d'Alexis qui n'avait rien d'ironique, Erwin sentit comme une chape de grêle lui tomber dessus. Ce n'était pas du tout à ça qu'il avait pensé en proposant cette soirée à la fille d'Arès ! Il avait juste l'intention de mettre fin à ce silence qui s'était installé. Il voulait seulement la retrouver. Comme avant.

    Est-ce qu'il avait vraiment laissé l’ambiguïté se faire une place ? Il avait déjà dit ce qu'il ressentait pour Alexis. Qu'elle l'ait ignoré volontairement ou non, Erwin ne se sentait pas prêt à recommencer. Est-ce qu'il devait le faire quand même ? Là ? Maintenant ? En profitant de la confusion ? Non, non, non, c'était la pire des idées !

    "Je dis pas que c'est… un rendez-vous galant. Enfin. Peu importe. Très joli coucher de soleil."

    Le fils de Poseidon s'autorisa à reprendre une bouffée d'air. Les joues d'Alexis s'étaient empourprées, la demi-déesse semblait aussi peu à l'aise qu'Erwin. Son regard le fuyait. Le Grec ne s'y attardait pas. Il fixait un coquillage à moitié enseveli dans le sable et qui lui servait de parfaite excuse pour porter son regard ailleurs que vers Alexis. Il grattait nerveusement le sable au bord de la couverture.

    "Non, non, t'inquiète ! Pfff, un rendez-vous galant ! Non, rien à voir. J'aurais pas perdu de temps pour ça. Ahahahaha, comme si on avait que ça à foutre, des histoires de couple."

    Le sourire qu'Erwin affichait ne pouvait pas cacher le ton pitoyable de sa voix. Il avait beau chercher à se donner un air détaché, il ne pouvait toujours pas regarder Alexis. Si c'était sa bouche à lui qui avait prononcé ces mots, c'était sa voix à elle qu'il avait entendue. Au fond de sa tête. Il y eut un petit sursaut au coin des lèvres du demi-dieu. Son coeur se serrait inlassablement. C'était incroyable qu'il n'ait pas encore complètement disparu à force de se contracter douloureusement.

    Erwin l'avait presque oublié. Retrouver l'Alexis d'avant, c'était retrouver cette impasse qu'il s'entêtait à explorer. Je t'aime. C'était tout ce qu'il avait envie de dire. Mais il en était totalement incapable.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ztd0
    Merci Alexis <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis RsokA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ia7rA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kq96A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Nhdg
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Xx80
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis AestheticA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kxcu
    Merci Margot <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 9128
    Merci Vassa <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 6
    Merci feu Andrew <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis R1q7

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Alexis, la bouche pleine de chips, oublia pendant un instant ce qu’il venait de se passer. Elle n’était concentrée que sur sa capacité à mâcher rapidement cet aliment peut-être un peu trop salé pour elle. Elle avala le tout un peu trop vite, manquant de s’étouffer par la même occasion. Elle dû se faire violence pour ne pas absolument tout recracher dans une quinte de toux, cachant désespérant les larmes qui venaient lui piquer les yeux. Pourquoi avait-elle voulu s’empiffrer à ce point, déjà ?

    « Non, non, t'inquiète ! Pfff, un rendez-vous galant ! Non, rien à voir. J'aurais pas perdu de temps pour ça. Ahahahaha, comme si on avait que ça à foutre, des histoires de couple. »

    Finalement, les chips mal mâchées irritant sa gorge n’avaient plus rien de douloureux comparé à Erwin ressortant exactement les mêmes mots qu’Alexis quelques jours plus tôt. Alexis tenta d’ignorer le ton employé par Erwin, ses intonations, les mots choisis. Elle tenta de se concentrer sur le coucher de soleil, ses rayons chatouillant les vagues… Mais elle avait l’impression qu’en plus d’être en train de s’étouffer avec des chips, les mots d’Erwin – ses mots – dansaient sur l’océan comme une provocation ridicule.

    Alexis tâta maladroitement la couverture, sur laquelle elle était assise, à la recherche d’un verre d’eau – ou de quoique ce soit pouvant contenir de l’eau. Elle rencontra des bols vides, d’autres chips et les quelques secondes la séparant de la désaltération lui firent l’effet d’une lente et longue agonie. Finalement, la délivrance se dessina sous la forme d’une gourde qu’elle se hâta de porter à ses lèvres. Elle but longuement, se délectant de la sensation de ne plus avoir la gorge en feu mais également des secondes la séparant de ce qu’elle allait dire.

    Après avoir bu d’une traite les trois quarts de la gourde, Alexis la reposa violemment contre le sable et s’essuya la bouche avec sa main. Elle ignora son cœur qui manquait de s’arracher de sa poitrine et se tourna vers Erwin, les sourcils froncés. Pourquoi son courage devait se montrer aussi agressif ? Ce fut une question qu’elle se poserait sûrement plus tard.

    « J’en ai pas rien à foutre d’être en couple. J’en ai pas rien à foutre si c’est avec… Le courage envolé, la voix d’Alexis perdit en intensité. Si c’est avec quelqu’un que j’apprécie sur un instant donné. C’est tout. »

    Alexis commença à tordre ses doigts dans tous les sens. Est-ce qu’elle devait réellement aller sur ce sujet ou devait-elle se taire à jamais ? Elle était bien incapable de savoir pourquoi, mais elle avait besoin de se justifier. Peut-être qu’Erwin n’avait pas fait exprès de choisir ces mots. Peut-être qu’il les pensait réellement. Peut-être pas. Peu importait.

    « Je voulais pas dire que je m’en foutais, je voulais dire qu’on avait autre chose à foutre dans le sens où tu. Dans une hypothèse où c’est possible. Ou pas. Peu importe. C’est pas le sujet. DANS cette hypothèse, on a autre chose à foutre comme par exemple. Toi. Tu. Tu dois aller mieux. Et c’est pas des histoires de couple qui. Rah. Voilà. BREF. »

    Alexis était complètement frustrée par elle-même. Pour peu, elle aurait eu envie de s’arracher les cheveux. Alors, elle fit la seule chose sensée qui lui vint à l’esprit. La seule chose qui faisait sens. Sa seule échappatoire. Elle se leva brusquement et, toujours les sourcils froncés, et avec une voix peut-être un peu trop agressive, fixa Erwin dans les yeux.

    « Est-ce que tu veux te BAIGNER ? »


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Qt48
    12

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    Ce fut le bruit étouffé... d'Alexis s'étouffant qui tira Erwin de ses pensées grisâtres. Le fils de Poseidon se tourna vers elle et découvrit la spectacle qu'offrait la fille d'Arès en vidant d'une traite la quasi-totalité de la gourde qui se trouvait près de sa main. Le demi-dieu lui-même se demanda pourquoi le mot "craquante" fut le premier qui lui vint à l'esprit.

    Lorsqu'Alexis écrasa la gourde sur le sol avant d'essuyer sa bouche pleine d'eau et de débris de chips d'un revers de main brutal, le fils de Poseidon eut plus l'impression de se retrouver face à un viking que face à la demi-déesse qu'il connaissait. Craquante, vraiment ? L'expression grave qu'Alexis-le-viking tourna vers Erwin fut pour le moins déroutante. Es-ce qu'il venait de dire quelque chose de mal ? C'était pourtant ce qu'elle avait dit elle-même...

    "J'en ai pas rien à foutre d'être en couple. J'en ai pas rien à foutre si c'est avec… Si c'est avec quelqu'un que j'apprécie sur un instant donné. C'est tout."

    D'abord surpris par ce ton brusque, Erwin tenta ensuite de comprendre ce que la fille d'Arès voulait dire. C'était si contradictoire, ce qu'elle racontait ! Le demi-dieu mourait d'envie de demander des explications plus claires, mais il laissa Alexis parler - ou plutôt hurler - pour ne pas la couper dans cet élan de parole.

    "Je voulais pas dire que je m'en foutais, je voulais dire qu'on avait autre chose à foutre dans le sens où tu. Dans une hypothèse où c'est possible. Ou pas. Peu importe. C'est pas le sujet. DANS cette hypothèse, on a autre chose à foutre comme par exemple. Toi. Tu. Tu dois aller mieux. Et c'est pas des histoires de couple qui. Rah. Voilà. BREF."

    Erwin n'était pas sûr d'avoir tout compris. Il était si abasourdi par cette tirade, qui était d'ailleurs un record pour Alexis, qu'il n'osait pas bouger le petit doigt. Est-ce que la fille d'Arès parlait d'une hypothèse comme le demi-dieu l'espérait ? Est-ce qu'elle voulait réellement qu'il aille mieux ou elle avait employé ça comme excuse ? Non, elle n'aurait pas joué là-dessus. Erwin frissonna. Alexis voulait qu'il aille mieux. Avant toute chose. Avant... Avant qu'il y ait quelque chose ? Il ne savait plus si cette petite pointe qui s'amusait à tirailler son coeur était un pic de glace ou une lame de feu.

    "Tu veux dire que..."

    Alexis le coupa dans un bond.

    "Est-ce que tu veux te BAIGNER ?"

    Erwin la regarda, la bouche ouverte sur un mot qui ne voulut jamais venir.

    ...


    De l'eau jusqu'à mi-cuisse, Erwin tourna les yeux vers Alexis. Elle se tenait un peu en retrait par rapport à lui, les bras croisés contre sa poitrine tout juste couverte d'un soutien-gorge. Elle renvoyait l'image d'une jeune fille ronchonnant et le fils de Poseidon ne put empêcher un sourire amusé de traverser son visage. Elle s'était bien vite effacée, l'Alexis survoltée qui lui avait crié dessus quelques minutes plus tôt. L'eau avait dû lui rafraîchir les idées.

    "J'me disais aussi que t'avais sûrement pas pris un maillot avec toi."

    Comme pour narguer la fille d'Arès, Erwin s'enfonça un peu plus au milieu des vague, satisfait d'avoir enfilé un maillot de bain sous son pantalon. Le visage hors de l'eau, le demi-dieu envoya quelques gouttes d'eau sur Alexis. Elle lui lança un regard indéchiffrable. Pourtant, Erwin se sentait extraordinairement bien.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ztd0
    Merci Alexis <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis RsokA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ia7rA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kq96A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Nhdg
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Xx80
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis AestheticA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kxcu
    Merci Margot <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 9128
    Merci Vassa <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 6
    Merci feu Andrew <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis R1q7

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Alexis fixait l’eau, les sourcils froncés, les bras croisés sur sa poitrine. Pourtant, même avec toute la concentration du monde, elle était bien incapable de faire disparaître la mer. Ou de stopper les vagues qui venaient inlassablement lui caresser les cuisses. Rien dans cette expérience n’était agréable. L’eau allait et venait à sa guise, indomptable. Le sable sous l’eau noyait les pieds d’Alexis dans une désagréable sensation. De temps en temps, des algues venaient se frotter contre ses chevilles. Répugnant.

    Au Camp Jupiter, Alexis avait appris à contrôler plus ou moins sa peur absurde de la noyade. Cela allait de pair avec sa maîtrise de son pouvoir, évidemment. Tout était une question de contrôle de soi, de reprise de soi. Alexis avait appris à faire confiance à son corps. Tant que personne d’autre n’était dans l’équation, le lac n’était pas une menace. Alexis contrôlait ses propres mouvements. Elle savait où elle mettait ses pieds. L’eau n’allait pas soudainement l’ensevelir et la noyer. Ce n’était qu’un lac. Ce n’était que de l’eau.

    En revanche, la mer… C’était complètement différent. L’eau pouvait surgir de nulle part pour l’écraser sous son écume. Alexis pouvait être incapable de remonter la surface. La mer était tangible, en perpétuel mouvement. Certes, l’endroit où elle se trouvait n’était pas un lieu dangereux. Les vagues étaient calmes, tout au plus des remous. Mais Alexis ne pouvait pas calmer la méfiance qu’elle ressentait. À tout moment, à n’importe quel moment, en un claquement de doigt, l’océan pouvait se déchaîner, l’engloutir… C’était indéniable, Alexis détestait la mer.

    « J'me disais aussi que t'avais sûrement pas pris un maillot avec toi. »

    Alexis détourna les yeux de sa contemplation morbide pour les poser sur Erwin, qui se trouvait un peu plus loin d’elle. Il irradiait d’une aura qui lui était propre, unique. Celle d’un fils de Poséidon au milieu de son élément. Il ne pouvait rien lui arriver de mal ici, devait-il penser. Il devait se sentir chez lui, dans l’eau, dans la mer. Son corps entier devait bouillir d’excitation rien qu’à l’odeur d’iode. Alexis dû réfréner une envie de sourire. N’y avait-il pas plus bel habit sur le visage d’Erwin que le bonheur qui l’enveloppait ?

    Erwin, bien décida à s’imprégner entièrement de la mer, se glissa un peu plus loin encore, s’enfonça davantage dans les remous. Il en profita pour balancer quelques gouttes d’eau en direction d’Alexis qui, après quelques secondes de silence, ne put contenir davantage le sourire qui barrait son visage. Quand Erwin était avec elle, elle avait l’impression de redécouvrir certains paysages, certains lieux. Avec Erwin, la mer n’était plus un monstre indomptable. Ce n’était qu’une piscine géante un peu salée. Et puis, de toute façon, pouvait-elle réellement être en danger avec un fils de Poséidon à ses côtés ?

    « Excuse-moi, je n’ai pas de pouvoirs divinatoires. »

    Alexis leva les yeux au ciel de façon dramatique en secouant la tête, mais Erwin se contenta de l’interroger du regard en désignant ses oreilles. Il n’entendait rien, elle était trop loin. Ou est-ce qu’il le faisait exprès ? Alexis fronça les sourcils et regarda l’eau qui allait et venait sur ses genoux. Elle prit une profonde inspiration et relâcha la pression de ses épaules. Prudemment, elle fit un pas puis deux en direction d’Erwin qui continuait de la fixer, un regard indéchiffrable. Au début, les vagues s’écrasaient lamentablement sur ses cuisses, rendant la procession presque compliquée. Mais bientôt, elle était assez loin pour ne plus avoir ce désagrément.

    Les bras en avant, comme une protection face à la mer, Alexis continua d’avancer en direction d’Erwin. Elle décida de s’arrêter quand l’eau lui arriva à la poitrine. Elle ouvrit de nouveau la bouche pour parler à Erwin mais une vague, bien plus grosse que les précédentes, lui fit perdre pied. Rien de dangereux, pensa-t-elle. Le sol allait revenir. La vague n’allait se briser que plus loin. Elle n’allait pas l’engloutir. Mais Alexis était incapable de réagir normalement. Elle devint livide et se figea. Lentement, elle sentit gonfler l’eau autour d’elle, elle sentit ses pieds se détacher du sol. Erwin s’approcha d’elle, lui expliquant qu’il fallait juste se laisser porter, mais Alexis ne l’écoutait pas tellement. Elle prit une profonde inspiration et laissa sa tête aller sous l’eau, tentant tant bien que mal de garder les pieds ancrés sur le sol.

    L’instant ne dura qu’une seule seconde, peut-être deux, et Erwin avait tendu sa main pour qu’Alexis s’y accroche – ce qu’elle fit sans se faire prier. Elle n’eut même pas le temps de réfléchir qu’elle avait de nouveau la tête hors de l’eau. Elle était vivante. Tout allait bien. Elle lança un regard à Erwin qui la fixait, une expression indéchiffrable. Alexis secoua la tête.

    « Je. Je sais pas nager. »

    Alexis lança un regard presque accusateur à l’eau puis reporta son attention sur Erwin, bien incapable de lui lâcher la main. Et si une nouvelle grosse vague arrivait ? Alexis préféra changer de sujet.

    « Sinon, je disais, je n’ai pas des pouvoirs divinatoires. Pas sûre que ça aille avec mes gènes… La prochaine fois préviens-moi où tu veux aller, et peut-être que je songerai à prendre des habits en conséquence… »

    En effet, peut-être que si elle avait su qu’ils iraient sur la plage, elle aurait peut-être eu une tenue plus adéquate pour une baignade. C’est-à-dire, autre chose que son short et un soutien-gorge noir – des vêtements en soit peu adaptés à la mer.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Qt48
    12

    Erwin Stamber
    Pensionnaire

    Erwin Stamber

    En bref

    Présentation : clic
    Journal intime : clic
    Parent divin : Poseidon
    Points de puissance : 4624
    Messages : 1306

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Insouciance

    Alexis ne bougeait pas, le regard passant d'une vague à une autre avant de revenir parfois vers Erwin. Le fils de Poseidon ne bougeait pas non plus, englouti dans l'eau. Il fixait la demi-déesse d'un air calme et patient. Il voyait, encore plus maintenant qu'il s'était un peu éloigné d'elle, qu'elle jaugeait son entourage avec méfiance. Son inconfort se ressentait de loin. Erwin savait qu'Alexis n'avait sûrement pas totalement vaincu sa peur de l'eau. Il le savait, mais il ne pouvait rien faire pour l'aider. Il ne savait pas comment une telle crainte pouvait se soigner. Il misait donc sur une autre stratégie : ne rien faire. S'il ne pouvait dire à Alexis que l'eau était inoffensive, il pouvait le lui montrer.

    Il attendait la fille d'Arès, la couvant d'un regard doux qu'il voulait encourageant. Il espérait qu'elle ne fuirait pas en courant et qu'elle ne regretterait pas cette soirée toute sa vie. Mais il ne pouvait la forcer à le suivre plus loin dans l'eau. Caché sous la surface, le sourire d'Erwin s'étira lorsqu'il vit la sang-mêlé avancer lentement vers lui. Une vague de bonheur l'engloutit, mais il ressentit néanmoins une pointe d'appréhension. Alexis pouvait perdre ses moyens, dans l'eau, et il ne savait pas ce qu'il devrait faire dans ce cas-là.

    Arrivée presque à sa hauteur, la fille d'Arès s'arrêta. Le niveau de l'eau devait lui suffire amplement. Erwin se rapprocha peu à peu. Au regard inquiet d'Alexis, il comprit que quelque chose n'allait pas. En se retournant, il vit une énorme vague arriver vers eux. Il tenta d'attirer toute l'attention de la sang-mêlé.

    "C'est rien, elle va passer vite. Tu vas monter en même tant qu'elle et redescendre vers le sol dès qu'elle sera passée."

    Sauf que non. A sa grande surprise, tandis que la vague passait, Erwin vit Alexis se laisser engloutir, se retrouvant la tête dans l'eau durant une fraction de secondes. Elle n'avait pas agité les jambes ni les bras pour s'envoler au-dessus de l'écume, elle était juste restée ancrée dans le sol telle une plante impossible à déraciner. Une main s'était tendue vers elle instinctivement et elle s'y accrocha. Les cheveux dégoulinants et emmêlés, le visage trempé et décomposé, Alexis laissa échapper quelques mots.

    "Je. Je sais pas nager."

    C'était donc ça ! Erwin fut surpris qu'une grande combattante n'ait pas appris à nager. Cependant, ça expliquait assez bien sa réaction étrange. Et puis, cette insécurité qui tournait autour d'Alexis la rendait encore plus adorable aux yeux du demi-dieu. Pour une fois, il se sentait capable de la protéger. Il resserra imperceptiblement ses doigts autour de ceux de la fille d'Arès. Il avait une envie irrésistible de lui apprendre à nager.

    "Sinon, je disais, je n'ai pas des pouvoirs divinatoires. Pas sûre que ça aille avec mes gènes… La prochaine fois préviens-moi où tu veux aller, et peut-être que je songerai à prendre des habits en conséquence…"

    Les quelques secondes de silence furent avalées par le rire d'Erwin, vite suivi par celui d'Alexis. Parce que l'idée d'une Alexis avec des pouvoirs de devin ne fonctionnait pas du tout. Ou parce que la situation aurait effectivement été différente si elle avait su où Erwin l'emmenait. Peut-être tout simplement parce qu'ils étaient heureux, là, tous les deux, au milieu de la mer.

    Ce bonheur, parfait pour Erwin, ne dura pas dans les yeux d'Alexis. Il disparut dès qu'elle vit une nouvelle grande vague arriver vers elle. Erwin ne lui laissa pas le temps de se figer comme la fois précédente. Lorsque la vague arriva, il posa ses mains sur la taille d'Alexis et la souleva légèrement pour que sa tête ne se fasse pas immerger une seconde fois. La fille d'Arès n'eut pas le temps de réagir et resta muette un instant.

    Erwin aurait pu la reposer par terre. Il aurait pu la lâcher maintenant que l'eau ne la menaçait plus. Il aurait pu la laisser reprendre ses esprits tranquillement, mais il laissa ses doigts glisser de sa taille jusqu'aux poignets de la demi-déesse. Il la regarda, la tête levée vers le ciel. Il lui sourit, d'un petit sourire à moitié rongé par la concentration. Les yeux d'Alexis, un mètre plus haut que les siens, le fixaient avec étonnement. Alexis ne remarqua qu'à ce moment-là qu'elle était assise sur l'océan.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ztd0
    Merci Alexis <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis RsokA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Ia7rA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kq96A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Nhdg
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Xx80
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis AestheticA woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Kxcu
    Merci Margot <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 9128
    Merci Vassa <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis 6
    Merci feu Andrew <3:
    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis R1q7

    Alexis Nyqvist
    Un meurtre est si vite arrivé

    Alexis Nyqvist

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Kidaria, Kieran
    Parent divin : Arès
    Points de puissance : 4926
    Messages : 1635

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: Colère

    Sa phrase ne resta en suspens que quelques secondes, vite suivie par le rire d’Erwin. Ignorant les battements de son cœur qui avait repris de plus belle leur course effrénée, Alexis se laissa porter par l’euphorie et rit à son tour. Elle ne comprenait pas très bien ce qui faisait tant rire Erwin, mais de le voir aussi heureux effaça tout le reste. Pendant un instant, aussi fugace soit-il, il n’y avait plus rien d’autre au monde qu’Erwin, et Erwin, et encore Erwin.

    Alexis fut néanmoins bien vite ramenée à la réalité quand une nouvelle vague se pointa au loin. La panique serra l’estomac d’Alexis qui ne pouvait dissimuler l’angoisse qui revenait. Pourquoi, Ô grand pourquoi, avait-elle décidé de se baigner ? Elle aurait pu rester sur la plage, tout simplement. Mais non, il fallait qu’elle décide de se jeter dans la gueule du loup ! Quelle idée de merde, vraiment. Elle pourrait être en train de manger des tomates, mais elle allait encore devoir retenir sa respiration et se laisser engloutir par la mer. Quelle idée de m–

    Les doigts d’Erwin sur sa peau firent taire immédiatement toutes les pensées d’Alexis. Plutôt que de s’enfoncer dans une auto-flagellation, Alexis resta complètement immobile. Son cerveau, pris de panique, décida tout simplement d’arrêter de fonctionner. Alexis ne respirait plus, Alexis ne pensait plus, Alexis n’avait même plus l’impression d’avoir un afflux sanguin. Il n’y avait que les mains d’Erwin sur sa peau nue. L’apesanteur de l’eau aidant, Erwin n’eut pas à faire beaucoup d’effort pour soulever Alexis. Complètement interdite, Alexis en avait oublié jusqu’à la vague qui vint à peine lui chatouiller les épaules.

    Puis les mains d’Erwin glissèrent de sa taille pour arriver à ses poignets. Alexis respira de nouveau, mais son cerveau était toujours en arrêt temporaire. Elle se contenta de fixer Erwin, incapable d’avoir une pensée cohérente. Il lui souriait bizarrement, comme s’il était en même temps occupé à faire autre chose. Alors, elle resta muette, oscillant entre l’envie de lui rendre son sourire et l’envie de lui demander pourquoi il avait fait ça. Une brise, aussi légère que rapide, caressa la peau d’Alexis. Son cerveau décida alors de reprendre ses fonctions et une seule question s’illumina dans son esprit : pourquoi est-ce qu’elle regardait Erwin de haut ?

    Alexis baissa lentement le regard, les sourcils froncés, et ne put qu’écarquiller les yeux de surprise quand elle se rendit compte dans quelle position elle était. Les jambes ballantes mais les fesses posées sur l’eau, Alexis avait l’impression d’être en pleine hallucination. Elle ouvrit la bouche une fois, puis deux fois, sans qu’aucun son n’en sorte. Son regard passa plusieurs fois d’Erwin à… sa chaise invisible ? Le fils de Poséidon lui tenait toujours les poignets, alors elle décida, de sa main gauche, de s’accrocher à son tour et délia la droite de l’étreinte d’Erwin. De sa main libre, elle tâta autour d’elle et remarqua alors qu’il n’y avait vraiment qu’une infime partie de l’eau qui était solide.

    « Qu’est-ce que… »

    Alexis secoua la tête et manqua de tomber. Elle se raccrocha de nouveau à Erwin, qui continuait d’avoir cette tête mi-amusée, mi-autre chose. Alexis fit enfin le rapprochement et posa son regard sur Erwin, un demi-sourire sourire aux lèvres.

    « C’est toi qui fais ça ? »

    Finalement, la confusion fit place à une excitation non-dissimulée. Alexis était complètement fascinée. Elle regarda de nouveau autour d’elle, contente de voir une vague venir sans la toucher plus que ça.

    « C’est génial ! »

    Son regard ne cessait d’alterner entre l’eau et Erwin, un sourire exalté sur le visage.

    « Tu peux le faire sur une plus grande surface ? »

    Loin d’en réclamer davantage, voyant bien qu’Erwin était déjà concentré sur ce qu’il faisait, Alexis était juste curieuse de cette nouvelle aptitude. À moins qu’il l’ait eu depuis le début ? En ce cas, elle n’en savait rien du tout, ce qui la désolait un tout petit peu.


    A woman's heart is a deep ocean of secrets | Alexis Qt48
    12

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum