AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Votez pour Half god

    1 2 3Carte ColonieCarte Camp

    Irina Thornsfield
    Pensionnaire

    Irina Thornsfield

    En bref

    Présentation : here
    Journal intime : here
    Parent divin : Psyché, déesse de l'âme
    Points de puissance : 806
    Messages : 104

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: la gentillesse

    you're so kind ║ vassa & irina Empty you're so kind ║ vassa & irina

    le Mer 31 Juil 2019 - 16:55

    La beauté. Ç'avait toujours été quelque chose de subjectif, mais la majorité cachait son véritable avis sur une apparence sous le voile de ce qu'on appelait la mode. Une tendance qui était appréciée par un petit groupe de personnes, que ce soit un accessoire ou une façon de se vêtir. Cette tendance était alors répétée partout, jusqu'à même convaincre les plus têtus que c'était beau. Au final, la beauté, c'était de savoir s'habiller sous la tendance. Ce n'était plus un charme naturel qui transcendait la beauté, mais bien l'engouement d'une façon de s'habiller. C'était triste, mais c'était comme ça que la société fonctionnait. Et si on refusait de se soumettre aux règles fashion, on nous mettait aussitôt dans la case des gens démodés et inappréciables. On devenait négligeable.

    Bien-sûr, tout cela, c'était avant que les gens rencontrent les enfants d'Aphrodite. Ces demi-dieux-là représentaient de véritables trésors de magnificence. Ils pouvaient être habillés d'un sac poubelle, s'ils le souhaitaient, que ça ne changerait rien à la fascination que les gens éprouveraient pour leur apparence. D'une manière, c'était triste aussi. Parce que la société évaluait déjà les gens sur ce à quoi ils ressemblaient au lieu de se baser sur leur caractère et leur intelligence. Quand on était l'enfant d'une déesse aussi belle qu'Aphrodite, on en pâtissait forcément.

    Pour Irina, c'était identique, à quelques détails près. Psyché était elle aussi une déesse - et autrefois mortelle - dont la beauté n'était pas à débattre. La blonde avait toujours compris qu'elle était plutôt jolie, mais elle ne s'était jamais attardée sur ça, et n'avait jamais osé s'en servir jusqu'à maintenant. Oui, elle aurait pu en faire une arme. Elle aurait pu manipuler les gens en enroulant une mèche sur son index droit, tout en se pinçant la lèvre et en papillonnant des yeux. Elle aurait pu être ce genre de fille. Sauf qu'elle ne le voulait pas, contrairement à certains enfants d'Aphrodite.

    C'était pour cette raison qu'elle craignait certains descendants de la déesse de l'amour, tandis que d'autres étaient tout à fait adorables. Bien-sûr, elle les connaissait tous, même si ce n'était pas forcément le cas pour eux. Mais comment pouvait-on ne pas remarquer leur beauté ? Juste en les regardant une toute petite seconde, on était déjà sous le charme de leur élégance.

    Vassa Andropov, tout naturellement, avait hérité de la beauté de sa mère. Elle était là, à une vingtaine de mètres d'Irina, se promenant devant le lac. Elle était tellement belle - c'était hallucinant. Sa chevelure châtain était telle que la fille de Psyché n'arrivait plus à en décoller ses yeux. Elle ne pouvait que la fixer et l'admirer, encore et encore. Cette fille n'avait probablement aucune connaissance de l'existence d'Irina, mais ce n'était qu'un simple détail. Il y avait beaucoup de gens qu'Irina connaissait de vue et de nom.

    Peut-être était-il temps d'en découvrir un peu plus sur cette fille. Sur son apparence, elle avait déjà son avis : elle était tout naturellement magnifique. Mais qu'en était-il du caractère de cette Vassa Andropov ? Elle avait l'air si frivole et gentille, vue comme ça. Elle avait tout de la bonté, on pouvait le penser rien qu'en regardant ses pupilles. Si en temps normal, Irina n'osait pas lancer une conversation, avec des enfants d'Aphrodite, ça lui venait tout naturellement. Elle les considérait presque comme ses frères et soeurs, alors que techniquement... ils étaient plus ou moins ses oncles et ses tantes. Il valait mieux ne pas s'attarder sur les liens généalogiques des sang-mêlés.

    Irina se leva de son petit coin tranquille - près de l'eau, mais pas trop pour éviter de se faire tuer par des naïades bien trop territoriales - pour entamer une marche vers la dénommée Vassa. Et tandis qu'elle s'approchait, elle lança d'une voix dont on pouvait entendre la gêne, mais aussi la joie : « Bonjour ! »

    Vassa Andropov
    Pensionnaire

    Vassa Andropov

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Ciryon Shields
    Parent divin : Aphrodite
    Points de puissance : 360
    Messages : 61

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal:

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Sam 3 Aoû 2019 - 15:56

    Vassa n'avait jamais eu grand intérêt pour la beauté, bien qu'elle était la fille d'Aphrodite, elle s'y attardait que peu et de même vis à vis de sa propre apparence. Elle se disait tout simplement normale, mais à ses yeux, c'était les autres qui étaient beaux et non elle, banale. Toute sa jeune vie on lui avait dit à quel point elle était belle, élégante, sublime... Tous ces mots qui n'avaient guère de valeur pour elle, elle s'habillait simplement, ne se maquillait pas, ne se coiffait que rarement et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait coupé ses cheveux, pour ne plus s'en occuper aussi souvent. Mais malgré elle, elle avait le charme de sa mère, un charme autant physique que psychologique. Ses mots charmaient sans qu'elle s'en rende compte, tout le monde fondait devant la jeune fille qui ne comprenait pas ce qu'il se passait autant d'elle.

    Elle venait à envier les autres demi-dieux qui avaient eux des pouvoirs parfois extraordinaire, utiles et qui étaient bien plus utiles que la jeune fille. C'est ce à quoi elle passait en se baladant autour du lac, seule, là ses pensées pouvaient de nouveau la noyer, la perdre dans sa propre identité. Certaines vérités étaient encore flous pour elle, qui était-elle vraiment ? Depuis qu'elle avait connaissance de sa vraie nature, sa vie n'était qu'un océan de questions sans réponse. Elle se sentait à la fois seule et entourée, elle aurait tant aimé avoir un frère ou une sœur comme elle pour ne pas subir cette solitude du cœur, de l'esprit. Elle voulait se sentir comprise, elle voulait que quelqu'un l'écoute et donne un sens à ses pensées.

    Elle fut interrompu en entendant la voix d'Irina, revenant brutalement à la réalité, cette même réalité où elle se sentait si seule. Une expression de surprise, elle ne s'attendait pas à voir quelqu'un par ici, mais celle ci se transforma rapidement un peu doux sourire, naturel, elle était contente que quelqu'un la ramène soudainement à la réalité, même si elle était dure, elle ne voulait pas rester plus longtemps dans cet océan où elle avait peur de se noyer, d'étouffer et de perdre pied.

    Elle est si jolie. Ce fut sa première pensée lorsqu'elle regarda plus en détail la fille devant elle. Elle était si belle avec ses cheveux si clairs, ses yeux si doux et cette joie si... Naturelle, c'était le mot. Elle était naturellement belle, elle n'avait pas besoin d'en faire trop, pas besoin de s'efforcer à ce qu'on la trouve belle. Elle l'était et surement pas que physiquement, elle sentait qu'au fond, elle avait une plus grande beauté, la beauté d'un cœur pur.

    « Bonjour. Douce voix, timbre enjoué, elle lui répondait sur le même ton. «Tu es seule ? Oh pardon, je suis Vassa, et toi ?»



    «J'ai la naïveté de croire que quand on fait les choses sincèrement, on touche les gens.» Simon Astier -

    Irina Thornsfield
    Pensionnaire

    Irina Thornsfield

    En bref

    Présentation : here
    Journal intime : here
    Parent divin : Psyché, déesse de l'âme
    Points de puissance : 806
    Messages : 104

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: la gentillesse

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Dim 4 Aoû 2019 - 18:55

    Plus elle s'approchait de Vassa, plus elle réalisait à quel point sa beauté était enivrante. Elle se noyait dans ses yeux noisette et se perdait dans l'admiration de chacun des traits de son visage. C'était invraisemblable, incroyable, inexplicable.

    « Tu es seule ? Oh pardon, je suis Vassa, et toi ? »

    Et sa voix. Sa voix, elle était hypnotisante. A peine avait-elle prononcé le mot 'bonjour' que la fille de Psyché était déjà accrochée à ses lèvres. Son timbre de voix portait de la joie mais contenait aussi un charme élégant et enjôleur, à tel point qu'Irina se demanda si c'était volontaire ou non. Elle avait l'air tellement gentille... et puis... pourquoi se serait-elle embêtée à utiliser un tel pouvoir sur une demi-déesse aussi nulle qu'Irina ? Elle ne pouvait rien en tirer de spécial, à part peut-être quelques drachmes, si elle était si fauchée que ça... Non, définitivement, son charme n'était pas volontaire, mais hélas bien présent. Si présent qu'elle laissa la conversation en suspens et quand elle s'en rendit compte, ses joues, toujours aussi partisantes de la démocratie, se teignirent d'un rouge flamboyant. 

    « Je sais que tu es Vassa ! » qu'elle répondit comme une idiote. Excellente façon de démarrer une discussion, félicitations, Irina. Bien heureusement, cette fois-ci, elle réagit au quart de tour et ajouta avec un petit rire nerveux : « Je veux dire... je suis Irina. Ouais, je suis seule, enfin, j'ai vu que toi aussi, du coup... ». Elle ramena en vitesse quelques mèches blondes derrière ses oreilles - excellente façon de bien montrer ses jolies joues tomates - puis joignit ses deux paumes devant elle. C'était particulièrement gênant, il fallait le dire. Mettre le malaise dans une conversation était un de ses seuls talents.

    Il était peut-être temps de se rattraper. Après tout, si elle était venue voir Vassa, c'était à la base dans le but de discuter et de la connaître un peu. Résultat des courses : elle avait dit n'importe quoi et était restée plantée à la regarder avec admiration. La regarder avec admiration... c'était ça ! Enfin une bonne idée qui était née dans son esprit, et qu'elle appliqua du tac au tac : « Tu es très jolie, à part ça. Toute la colonie a déjà dû te le dire, j'imagine... c'est pas toujours facile d'être, eh bien, la fille de la déesse de la beauté, je présume » .

    Ce n'étaient pas des paroles très brillantes, mais c'était peut-être un pont vers la découverte de la personnalité de la magnifique Vassa.

    Vassa Andropov
    Pensionnaire

    Vassa Andropov

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Ciryon Shields
    Parent divin : Aphrodite
    Points de puissance : 360
    Messages : 61

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal:

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Lun 12 Aoû 2019 - 16:37

    Vassa ne pouvait s’empêcher de détailler la jeune fille face à elle du regard, mais elle s'attarder surtout sur la couleur de ses yeux qui étaient tout simplement.. Magnifiques. Cela décrocha un sourire à la jeune fille. Elle écouta attentivement Irina, se trouvant vite amusée par la gêne de celle ci. Elle ne se moquait pas, à vrai dire, elle aussi avait été un peu gêné, voir qu'elle n'était pas seule était rassurant.

    Echantée Irina, tu es très jolie. L'autre chose qui fascinait la jeune fille était la douce blondeur de ses cheveux, elle aurait tant voulu avoir les même. Ils étaient sublimes et paraissaient.. Si doux. Elle attrapa doucement comme pour la rassurer en souriant, les yeux pleins de malice.

    Ne sois pas gênée. Elle lacha doucement sa main en espérant avoir rassurée Irina, ne voulant pas non plus qu'elle soit encore plus mal à l'aise avec elle, elle s'en voudrait sans doute un moment.

    « Tu es très jolie, à part ça. Toute la colonie a déjà dû te le dire, j'imagine... c'est pas toujours facile d'être, eh bien, la fille de la déesse de la beauté, je présume » . Vassa ne mis à rougir, ne sachant plus où se mettre à présent. Personne ne lui avait dit franchement mais elle le voyait dans leur regard, leur attitude. Elle inspirait toujours la douceur et la beauté, elle le savait depuis longtemps. En revanche elle n'avait jamais rencontré sa mère, mais oui ce n'était pas toujours facile. Certaines personne vous aime pour votre beauté mais certaines.. Vous déteste.. Elle sourit presque tristement à ses propres mots avant d'hocher la tête pour se reprendre.

    Je suis venue ici pour cueillir des fleurs mais j'ai vite été impressionnée par la beauté du lieu !



    «J'ai la naïveté de croire que quand on fait les choses sincèrement, on touche les gens.» Simon Astier -

    Irina Thornsfield
    Pensionnaire

    Irina Thornsfield

    En bref

    Présentation : here
    Journal intime : here
    Parent divin : Psyché, déesse de l'âme
    Points de puissance : 806
    Messages : 104

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: la gentillesse

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Mar 13 Aoû 2019 - 20:56

    « Enchantée Irina, tu es très jolie », qu'elle lui avait dit avec sa voix douce. Elle fut tentée de répliquer que d'elles deux, Vassa était bien plus jolie, mais, de peur de tomber dans un gouffre interminable, elle décida de garder cette pensée - ou plutôt vérité générale - pour elle seule. La fille d'Aphrodite saisit la main d'Irina en disant : « Ne sois pas gênée ». La blonde afficha un petit sourire gêné, étonnée de ce geste, mais rassurée de sa douceur. Cette fille était une perle rare, un concentré de bonté et de tendresse qui se devait d'être protégé. Elle méritait tout le bonheur du monde et Irina espérait terriblement qu'elle l'avait déjà ou qu'elle finirait par l'obtenir.

    « Certaines personnes vous aiment pour votre beauté mais certaines... vous détestent ».  Vassa afficha un sourire presque triste après ces quelques mots qui en disaient long. C'était vrai. La mode montait parfois tant à la tête des gens qu'ils pouvaient définir leurs relations sur un simple critère physique. C'était atroce, de faire une telle chose. Et ça n'apportait rien. Mais que pouvait-elle bien y faire ? Les gens sont bien trop souvent aveuglés par l'apparence pour voir la véritable beauté des gens, à savoir leur personnalité. La fille de Psyché était contente de faire partie de cette minorité qui voyait vraiment les gens comme ils l'étaient, bien qu'elle ne mettait pas de côté le physique pour autant. Mais cela restait tout de même loin d'être une priorité pour elle. « C'est vrai, admit-elle, tout aussi tristement. Mais ces gens-là, ils ne méritent pas qu'on leur accorde de l'attention ».  

    « Je suis venue ici pour cueillir des fleurs mais j'ai vite été impressionnée par la beauté du lieu ! ». Elle lâcha un petit rire et regarda autour d'elle. C'était vrai que c'était beau. Si on mettait de côté les naïades agressives, le lac de la colonie avait un charme évident. Tout était magnifique dans ce lieu, à commencer par les arbres et leur couleur chaleureuse, puis par la pelouse verte et fraiche, pour terminer par le lac et sa belle couleur turquoise, sans oublier le soleil qui illuminait tout le temps cet endroit. C'était si romantique, quand on y pensait... L'amour flotterait parfaitement dans un tel lieu.

    « Tu as totalement raison. C'est si beau. Pardonne mon indiscrétion, mais, est-ce que tes fleurs sont destinées à quelqu'un ? »
    .

    Vassa Andropov
    Pensionnaire

    Vassa Andropov

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Ciryon Shields
    Parent divin : Aphrodite
    Points de puissance : 360
    Messages : 61

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal:

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Jeu 5 Sep 2019 - 19:31

    Rapidement, Vassa arrive à se perdre dans ses pensées, faisant resurgir quelques douleurs du passé, la solitude de n'avoir jamais eu d'amis, jamais personne en dehors de son père. Elle savait maintenant que tout allait changer mais il y avait toujours ce pincement dans son coeur, il était là pour lui rappeler que tout n'était pas rose. Mais cela n'enlevait rien à la positivité de la jeune fille qui continuait de sourire et de voir de la joie partout où elle allait, surtout maintenant qu'elle était ici. Elle chassa ces douloureux souvenirs pour revenir à Irina, elle ne voulait pas avoir l'air absente face à elle. Mais ces gens-là, ils ne méritent pas qu'on leur accorde de l'attention. En effet, la jeune fille avait raison et Vassa ne put que sourire face à cette phrase avant d'hocha la tête. «Tu as totalement raison. J'aime ta façon de voir les choses Irina.

    Elle suivit son regard pour de nouveau détailler le lac, elle admirait sa grande étendue d'eau si calme alors que les naïdes se faisaient certainement violence à l'intérieur, la beauté des fleurs et leur odeur si parfumée, l'herbe qui paraissait aussi douce que du satin, elle avait d'ailleurs envie de se jeter dedans et de s'endormir avec la petite brise fraîche de la fin de l'été venant caresser son visage.

    Tu as totalement raison. C'est si beau. Pardonne mon indiscrétion, mais, est-ce que tes fleurs sont destinées à quelqu'un ? Elle hocha vivement la tête en revenant capter le regard d'Irina, souriante. «Non pas vraiment, je comptais offrir ce beau bouquet à la première personne que je croiserais et..» Après avoir plongé son nez dedans, elle tendit les fleurs à la jeune fille face à elle avec son radieux sourire aux lèvres. «l lte reviens, ça me fait plaisir.»



    «J'ai la naïveté de croire que quand on fait les choses sincèrement, on touche les gens.» Simon Astier -

    Irina Thornsfield
    Pensionnaire

    Irina Thornsfield

    En bref

    Présentation : here
    Journal intime : here
    Parent divin : Psyché, déesse de l'âme
    Points de puissance : 806
    Messages : 104

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: la gentillesse

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Sam 7 Sep 2019 - 14:36

    Quand Vassa lui tendit les fleurs qu'elle venait de cueillir, Irina ne réagit pas tout de suite. Elle resta au contraire bouche bée, observant la fille d'Aphrodite et son présent, pas certaine qu'il s'agissait bien de la réalité. Elle lui offrait des... fleurs ? « ll te revient, ça me fait plaisir », ajouta-t-elle avec un sourire radieux au visage. Lentement, elle leva son bras, saisit le bouquet et l'observa. Il était beau. Mais il n'était pas beau grâce à ses fleurs colorées, ni grâce à son odeur. Ce bouquet était beau parce qu'il avait été cueilli avec l'amour d'une fille animée par une bonté improbable, une bonté qui valait véritablement tous les joyaux du monde. Ce bouquet était beau parce qu'il avait été offert avec une gentillesse qui était capable de réchauffer le coeur de n'importe qui. Son coeur à elle était réchauffé par ce présent et Irina vibrait d'une énergie nouvelle : celle de la reconnaissance. « C'est... c'est vraiment gentil », souffla-t-elle d'une voix un peu plus aiguë que d'habitude.

    « Je crois que c'est la première fois qu'on m'offre des fleurs », ajouta-t-elle avec un petit rire  amusé. Elle se rendit compte que c'était faux quelques secondes après : on lui avait déjà offert des fleurs, mais il y avait quelque chose de différent dans ce cadeau-là. Des tas de garçons, avant qu'elle n'arrive à la colonie, lui avaient offert des roses, ou d'autres fleurs dans ce genre. Mais ils l'avaient fait parce qu'ils voulaient la séduire alors que Vassa, elle, l'avait fait seulement... seulement pour être gentille. « C'est la première fois qu'on m'offre sincèrement des fleurs, rectifia-t-elle finalement. Vassa, tu es... ». Elle observa la fille d'Aphrodite en cherchant désespérement le bon mot.

    « Tu es si gentille », déclara-t-elle enfin. La fille de Psyché regarda brièvement autour d'elle. Elle se devait d'offrir quelque chose en retour à la jolie brune. Elle entreprit rapidement de rassembler un maximum de fleurs à son tour, courant vers une jonquille, puis vers quelques marguerites, jonglant entre tulipes et pivoines. Une explosion de couleurs printanières finirent par créer un nouveau bouquet, au moins aussi beau que celui qu'elle-même avait reçu. Elle tendit son cadeau à Vassa, un grand sourire aux lèvres, ajoutant : « Toi aussi tu mérites un bouquet ».

    Vassa Andropov
    Pensionnaire

    Vassa Andropov

    En bref

    Présentation : www
    Journal intime : www
    D-C : Ciryon Shields
    Parent divin : Aphrodite
    Points de puissance : 360
    Messages : 61

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal:

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Sam 14 Sep 2019 - 11:07

    Yeux pétillants, Vassa est heureuse de voir Irina aussi touchée par un simple geste qui ne relève pourtant que de la gentillesse. Ses joues rougissent légèrement à la réaction de la jeune fille face à elle. Elle espère que malgré tout, elle ressente toute la douceur des fleurs de la même façon qu'elle qui était fascinée par celles ci. C'est... c'est vraiment gentil. A vrai dire, pour la fille d'Aphrodite c'était un geste normal, elle aimait faire plaisir aux gens qu'elle appréciait même si elle venait seulement de la rencontrer. Elle se sentait déjà bien aux côtés de la fille de Psyché, elle se sentait apaiser et pouvait ressentir toute la douceur de son âme. Elle passe une main légère dans ses cheveux afin de replacer certaines mèches derrières ses petites oreilles.

    Je crois que c'est la première fois qu'on m'offre des fleurs. Elle fut surprise à vrai dire, pour elle offrir des fleurs était signe d'appréciation, d'amour et cela pouvait venir de bons amis comme de la famille. Elle avait été habitué à en recevoir de son père, mais après tout tout le monde n'était pas comme elle. Elle découvrait un nouveau monde, de nouvelles têtes et de nouvelles personnalités. Elle se sentait tout de même un peu triste pour Irina qui semblait soudainement ailleurs. C'est la première fois qu'on m'offre sincèrement des fleurs. Vassa sort de ses pensées à ses mots avant de, de nouveau, sourire comme une enfant. Vassa, tu es...  Tu es si gentille. La sensibilité de la jeune fille lui fit monter les larmes aux yeux mais elle s'empressa de les ravaler, pleurer de joie était une habitude mais elle ne le montrer pas aux autres, en général.

    « C'est toi qui est trop gentille et trop... Ton âme est si pure que tu rayonnes ! Elle plonge son regard dans ceux de la jeune fille en souriant, elle pouvait y capter toutes les bonnes ondes autour d'elle. Puis, surprise, elle regarde Irina s'atteler à la tâche avant de la suivre comme un petit chien en riant. « Non ce n'est pas nécessaire ! Je n'attends rien en retour, seulement ton amitié. Mais elle fut incapable de refuser le bouquet qu'elle lui tendait, avant de plonger son nez dedans. La délicate odeur des fleurs transportait Vassa dans un autre monde, un monde fait seulement de douceur et de bonnes choses.



    «J'ai la naïveté de croire que quand on fait les choses sincèrement, on touche les gens.» Simon Astier -

    Irina Thornsfield
    Pensionnaire

    Irina Thornsfield

    En bref

    Présentation : here
    Journal intime : here
    Parent divin : Psyché, déesse de l'âme
    Points de puissance : 806
    Messages : 104

    En détails
    Pouvoirs:
    Inventaire:
    Défaut fatal: la gentillesse

    you're so kind ║ vassa & irina Empty Re: you're so kind ║ vassa & irina

    le Dim 22 Sep 2019 - 15:03

    Le sourire de Vassa signifiait tout. Elle avait cette insouciance, cette naïveté qui la rendaient si adorable. On dit que tout le monde a une part de mal en soi, mais chez la fille d'Aphrodite, ce n'était pas le cas. Elle n'avait rien de mauvais en elle, non, elle était pure. Tellement pure qu'avec ce simple sourire, elle déployait une aura de tendresse qui touchait tout le monde autour d'elle. Ce n'était même pas un pouvoir qu'elle détenait de sa mère, c'était simplement elle. Elle était cette petite lumière qui apportait au monde sa beauté. « C'est toi qui es trop gentille et trop... Ton âme est si pure que tu rayonnes ! », dit-elle. Irina ne répondit pas, se contentant de tendre son beau bouquet avec amitié. « Non ce n'est pas nécessaire ! Je n'attends rien en retour, seulement ton amitié », s'empressa de répliquer Vassa en voyant les fleurs. La fille de Psyché refusa d'abandonner son présent et, au contraire, tendit un peu plus près son bouquet. La brune finit par accepter et prit le bouquet, y plongeant le nez dedans, découvrant les bonnes odeurs des plantes.

    « Alors je t'offre ce bouquet et mon amitié avec », renchérit la blonde. Elle continuait de sourire sans même s'en rendre compte, ça devenait une évidence avec Vassa. « On s'assoit ? », proposa-t-elle finalement, s'approchant davantage de la rive du lac, gardant un oeil prudent sur les possibles naïades. Elle s'installa sur l'herbe fraîche, tenant son beau bouquet dans ses deux mains, l'observant avec une admiration incompréhensible. Vassa la rejoignit peu après et toutes les deux observèrent la beauté de l'eau. C'était un paysage magnifique qui se dessinait ; entre ces deux bouquets aux couleurs enivrantes et ce lac d'un bleu à couper le souffle. Irina sentait comme une paisibilité naître dans son coeur et, même si le silence régnait, il n'était pas le moins du monde gênant.

    Elle ne savait pas ce que pensait Vassa à ce moment, mais elle était presque sûre qu'elle aussi trouvait cet endroit beaucoup trop ravissant. La blonde jeta un coup d'oeil furtif vers la brune et, à nouveau, s'épuisa à admirer la beauté de son amie. La beauté. Ce que ça pouvait être trompeur. Ce que ça pouvait être décevant, aussi. On donnait plus d'importance à un critère physique plutôt qu'à un critère intellectuel. Ça la tuait de penser ça, mais elle avait toujours rêvé qu'on la complimente en lui disant qu'elle était futée, ou maligne, ou n'importe quoi, plutôt qu'on lui dise qu'elle était jolie. Pourtant elle aussi, elle faisait cette erreur, bien qu'au fond d'elle, elle arrivait à voir la véritable beauté des gens, Elle avait complimenté Vassa sur sa beauté en premier lieu. Alors qu'elle était tellement plus que ça. Tellement plus qu'une jolie poupée à regarder. Elle était une personne, munie d'un cerveau, comme tout le monde. « On parlait de la beauté, avant, commença-t-elle. Tu as dit que... on pouvait détester quelqu'un pour sa beauté. Qu'est-ce que ça voulait dire ? ».

    Contenu sponsorisé

    En bref


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum